Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Interview de l'activiste américain Jon Gold

Posté par .Rédaction le 08/09/2012

 
Jonathan Gold est un de ces activistes de la première heure sur le 11-Septembre. Pour être exact, il commença à s'intéresser au fond de l'affaire le 15 mai 2002, lorsque les premières informations parurent sur le fameux Presidential Daily Brief (le rapport quotidien du président) du 6 août 2001. Depuis donc plus de dix ans, ce grand gaillard de Philadelphie se bat pour obtenir toute la vérité sur le 11-Septembre. Au long de son parcours, il a rencontré de nombreux membres de familles de victimes auxquels il a personnellement dédié son combat : Lorie Van Auken, Patricia Casazza, Michelle Little, Bob McIlvaine et bien d'autres. Il a participé à de nombreux projets sur le web avec les débuts de 911blogger.com ou 911truth.org, mais aussi au financement du film 9/11 Press for Truth que nous diffusons en français, ou encore aux collectes de fonds pour les secouristes malades du 11-Septembre, ce qui lui a valu un prix d'honneur de la Feal Good Foundation. Plus tard, il s'est épris d'une profonde amitié pour Cindy Sheehan, cette mère de soldat tué en Irak qui campa devant le ranch de George W. Bush pendant quatre semaines au mois d'août 2005, pendant les vacances de celui-ci. Il milite régulièrement à ses côtés depuis contre les guerres, les atteintes aux libertés civiles, la prison de Guantanamo, l'utilisation des drones, la détention de Bradley Manning, etc. Publié à plusieurs reprises sur notre site, nous lui avons proposé fin août de réaliser une interview par écrit.
 
 

 
 
"Notre boulot est de nous assurer qu’une majorité de personnes
comprend qu’on nous a menti et demande des comptes,
ainsi qu'une vraie justice."
 
 
Pendant le mouvement Occupy, Jon Gold a participé à l'occupation
de Philadelphie ou comme ici au Zucotti park de New York en octobre 2011
 
 
ReOpen911 : Cette année ont lieu les 11èmes commémorations des attentats du 11-Septembre. Qu’avez-vous à l’esprit et que ressentez-vous ?
 
Jon Gold : Des gens meurent tous les jours. Des gens qui n’avaient absolument rien à voir avec les atrocités du 11-Septembre. Voilà ce que j’ai à l’esprit. Chaque année lors des commémorations, je suis triste pour les familles de victimes du 11-Septembre. Ne vous méprenez pas, je ressens de la peine pour chacune d’entre elles. Cependant, j’en ressens particulièrement pour celles qui questionnent ce que l’on nous a raconté sur ce jour. Christina Kminek, qui appartient à une des familles de victimes du 11-Septembre a dit quelque chose le 11 septembre 2006 au National Press Club de Washington DC. Elle a dit : "J’espère vraiment personnellement qu’une année viendra où le 11-Septembre, je pourrai me souvenir de ceux qui ont péri, et de ma sœur, en paix… et non pas entourée par toutes ces questions sans réponses, de ce show, et des mensonges politiques. J’aimerais enfin pouvoir penser seulement à ma sœur." C’en est assez. Cela me rend dingue rien que de transcrire cette phrase. Essayez de vous mettre dans la peau d’un membre de ces familles. Imaginez qu’un être qui vous est cher soit brutalement assassiné. Imaginez que votre gouvernement vous ait menti sur comment et pourquoi il est mort. Imaginez ne pas savoir. Imaginez être obligé de voir le nom de vos proches utilisé pour commettre des choses horribles dans ce pays et dans le monde. Imaginez essayer tout ce qui est en votre pouvoir pour obtenir vraiment la justice, la vérité et qu’on vous rende des comptes pour ce qui s’est passé, et imaginez que vous vous retrouvez bloqué par un système qui ne fonctionne pas. C’est inimaginable, n’est-ce pas ?
 
RO : C’est plutôt paradoxal qu’autant de personnes aient été solidaires derrière la guerre au terrorisme après le 11-Septembre, alors que si peu ont soutenu la recherche de la vérité aux côtés de certaines familles du 11-Septembre. Comment expliquez-vous ce manque d’intérêt ?
 
JG : Bon, tout d’abord, en 2003, 2004, 2005 et 2006, un bon nombre de personnes encourageaient la recherche de la vérité et ont apporté leur soutien aux familles. Le problème, c’est que fin 2004 début 2005, les grands médias ont commencé leur campagne de dénonciation et de calomnie, en présentant sous un faux jour toute personne questionnant la version officielle du 11-Septembre, et ils ont continué cette campagne toutes ces années (et continuent encore aujourd’hui). Par conséquent, peu de monde souhaite s’associer à la "Recherche de la vérité du 11-Septembre." Beaucoup de gens ont été également frustrés, car des informations mises en avant par certains auteurs et réalisateurs n’étaient pas aussi crédibles qu’ils le pensaient. A leur tour, ils ont été déçus et sont partis. Beaucoup de gens ne connaissent pas les familles de victimes parce que les grands médias n’ont pas porté l’attention qu’elles méritaient à celles qui demandent justice. C’est une autre raison du manque d’intérêt. Les familles sont divisées. Il y a certains membres de familles qui croient tout ce qu’on leur a dit sur ce jour, et ne posent aucune question. Il y en a d’autres qui ont prêté plus d’attention aux enquêtes que nous avons eues, aux actions de l’administration et d’autres, et qui ont ouvertement questionné ce qu’on nous a raconté sur cette journée. Quand les familles le veulent, elles peuvent faire entendre leurs voix. Je l’ai vu maintes et maintes fois. Durant les cérémonies commémoratives, durant les cérémonies du 11-Septembre elles-mêmes, et ainsi de suite. Elles pourraient être une voix puissante pour la justice si elles se rassemblaient. Mais comme je l’ai dit, elles sont divisées sur cette question. Certaines sentent peut-être le besoin de croire la version officielle parce que c’est confortable d’une certaine manière. Je comprends ça. Vraiment. Mais j’espère qu’un jour, elles se rassembleront et aideront les gens à comprendre qu’on nous a menti sur cette journée.
 

De gauche à droite : Lorie Van Auken, Monica Gabrielle, Patricia Casazza, Kristen Breitweiser,
April Gallop, et Mindy Kleinberg
le 14.09.2004 au Washington Press Club, source : Washington Post
.
 
RO : Donc au fond, il y a un problème d’information et de crédibilité. Concernant le "Mouvement pour la Vérité sur le 11-Septembre", sur quoi devrions-nous nous concentrer pour gagner en crédibilité ?
 
JG : S’en tenir à l’essentiel, ne pas formuler une théorie comme un fait, rester à l’écart du sectarisme et de la haine. Puisque les médias négligent totalement ces familles qui réclament justice, il faut que les gens sachent qu’elles existent. Pointer le fait que chaque enquête que nous avons eue, avait son propre lot de compromissions et de corruption. Souligner quelques-unes des dissimulations les plus élémentaires (les mensonges du NORAD, le financement saoudien derrière les attaques, les connaissances préalables, etc.). Tout ceci est bien documenté et facile à prouver. Ce n’est pas notre boulot de déterminer ce qui s’est passé. Nous n’avons pas accès à tous les documents et toutes les personnes auxquelles nous aurions besoin de nous adresser (sous serment, avec la certitude qu’ils seront tenus responsables de leurs mensonges) pour prétendre être capables de déterminer ce qui s’est réellement passé. Notre boulot est de nous assurer qu’une majorité de personnes comprend qu’on nous a menti et demande des comptes ainsi qu'une vraie justice.
 
RO : De quelle manière les théories alternatives ont-elles affecté cette cause ?
 
JG : Eh bien comme je disais, cela a causé de la frustration pour ceux qui voulaient agir au mieux, mais qui se sont aperçus que les informations que ces gens propageaient n’étaient pas aussi solides qu’ils le pensaient. Par conséquent, ils sont partis. Cela a fourni une immense quantité de munitions aux grands médias qui cherchaient tout et n’importe quoi pour nous discréditer. Comme je l’ai écrit dans mon livre, je ne suis pas parfait. J’ai colporté des informations que je n’aurais pas dues par le passé, et j’en ai payé les conséquences. Ceux qui travaillaient avec moi pensaient que j’étais un rigolo parce qu’il y a quelques années, je leur ai montré des informations que j’estimais être plutôt crédibles car venant de personnes qui paraissaient crédibles, mais elles ne l’étaient pas. A la suite de quoi, ils ont balayé chaque BONNE information que j’essayais de leur montrer, et m’ont traité de "théoricien du complot." Heureusement, je suis bien trop têtu pour me laisser dissuader comme ça.
 
RO : C’est un combat sur deux fronts n’est-ce pas ?
 
JG : Nous combattons les médias, nous combattons les charlatans qui propagent des foutaises (et de possibles infiltrés), nous combattons des debunkers orientés, nous nous battons contre un système qui ne fonctionne pas, etc.... il y de nombreux fronts dans ce combat. Il faut éviter de lancer des accusations. Jugez les gens aux fruits de leur labeur. Si quelqu’un fait constamment du bon travail, alors c’est une chance, il fait partie de vos alliés. Cependant, ma recommandation est de ne se fier à personne d’autre pour les informations. Faites vos propres recherches, et à la longue, vous trouverez vos propres problèmes avec la version officielle (c’est inévitable pour toute personne honnête).
 
RO : Bien qu’une grande part d’information soit passée dans les médias, morceau par morceau – en majorité aux USA – c’est comme si personne ne souhaitait avoir une vue d’ensemble. Il y a comme un consensus à ne pas s’opposer à la version officielle, et à ne pas la considérer comme une dissimulation. Pourquoi les médias ne prêtent-ils pas plus d’attention au sujet ?
 
JG : Les grands médias américains sont possédés par quelques-uns. Certains ont leurs propres agendas, leurs propres objectifs. Ils n’ont apparemment pas à cœur les intérêts du peuple américain. Pourquoi les gens ne s’y intéressent pas plus ? Bon, voilà un exemple de pourquoi. Le 11 septembre 2006, les membres des familles du 11-Septembre, Donna Marsh O’Connor, Christina Kminek et Michelle Little se sont réunies au National Press Club de Washington DC pour appeler à une nouvelle enquête. Un seul organe de presse dans ce pays a couvert l’événement. En février 2008, les Jersey Girls ont appelé à une nouvelle enquête complète suite aux allégations qui avaient fait surface concernant Karl Rove et Philip Zelikow. Un seul organe de presse dans ce pays en a parlé. Pouvez-vous imaginer combien de personnes auraient commencé à s’y intéresser si ces deux événements avaient eu le genre de couverture qu’a eu la mort de Michael Jackson, ou le genre d’attention dont ont bénéficié d’autres célébrités ? Ce serait une situation complètement différente. Mais comme je le disais, les grands médias sont possédés par quelques-uns guidés par leurs propres intérêts.
 

Tribune incendiaire de Laurent Joffrin le 9 septembre 2011 (voir notre réponse)
 

RO : En France, il est impossible de parler du 11-Septembre car vous êtes rapidement catalogué par les médias comme un anti-américain, un antisémite, ou un militant d’extrême droite. En tant qu’Américain, quelle serait votre réponse à cela ?
 
JG : Est-ce que les membres de familles qui demandent des comptes et la justice pour ce qui s’est produit sont anti-américains ? Les Etats-Unis sont considérés comme une "nation chrétienne." Si vous questionnez les politiques du gouvernement US, est-ce que cela signifie que vous haïssez les chrétiens ? Bien sûr que non. Si vous questionnez les politiques du gouvernement israélien, cela signifie-t-il que vous haïssez les juifs ? Bien sûr que non. Je crois qu’il faut tenir les individus responsables pour le crime du 11-Septembre, responsables, et non pas les religions, les nationalités ou les idéologies. Sinon, on en arrive à tuer des milliers de personnes qui n’avaient absolument rien à voir avec le crime du 11-Septembre, comme nous l’avons vu au Moyen-Orient. En ce qui concerne Israël et le 11-Septembre, je sais qu’il y a beaucoup de gens qui disent "ce sont les juifs qui l’ont fait," ou ne pointent QUE vers des informations concernant Israël et le 11-Septembre. Ils adorent mettre en avant de fausses informations, comme si tout le monde dans le gouvernement US avait une "double nationalité" avec Israël. Quand vous vous confrontez à quelqu’un sur ce sujet, il pointe vers le « droit au retour » des juifs. Je suis juif. Est-ce que ça veut dire que j’ai une "double nationalité" avec Israël ? Bien sûr que non. Il y a pourtant des personnes dans le gouvernement américain qui ont visiblement plus de loyauté envers Israël que pour les Etats-Unis. Ils oublient apparemment les informations au sujet de la famille royale saoudienne ou de l’ISI pakistanaise. Ils oublient le NORAD, la CIA, le FBI, la NSA. Ils aiment à dire que les "sionistes contrôlent les Etats-Unis." Eh bien l’industrie de la Défense, l’industrie pharmaceutique, l’industrie de l’alcool, l’industrie du tabac, l’industrie des assurances, etc. et ainsi de suite, et tous leurs lobbyistes ont peut-être leur mot à dire là-dessus. Je disais plus tôt d’éviter le sectarisme et la haine. Ce que je viens de décrire tourne autour de ça. Ce genre de choses rend la tâche particulièrement facile aux médias pour parler "d’antisémitisme."
 
RO : Une des choses surprenantes en France est qu’une bonne partie de ces attaques viennent généralement de gens de gauche qui ont oublié de dénoncer la guerre à la terreur et ce qui est maintenant décrit comme les guerres humanitaires. Aux Etats-Unis, des personnalités de gauche comme Noam Chomsky ou Matt Taibbi ont dit également que le débat autour du 11-Septembre tenait les personnes à l’écart d’autres causes plus importantes. Ne pensez-vous pas que ces personnes devraient être en première ligne pour dénoncer les mensonges du 11-Septembre qui ont conduit à tant de guerres et d’atteintes aux libertés civiles ?
 
JG : J’ai récemment écrit un article intitulé « la gauche progressiste doit explorer les mensonges et les dissimulations du 11-Septembre ». Dans cet article, je dis que "lors d’une conférence que j’ai donnée à Fresno, j’ai déclaré que "les progressistes de gauche" avaient peur de perdre leur "chaire" s’ils s’intéressaient à la question du 11-Septembre. Je suis désolé, mais cette raison égoïste est la meilleure explication que j’ai pu trouver quant à comprendre pourquoi ils ne le font pas (ou je pourrais aussi dire qu’ils sont payés par la CIA pour raconter des bobards, etc. mais je ne suis pas un "conspirationniste"). Les mensonges et dissimulations du 11/9 sont si évidents que lorsque quelqu’un censé défendre la vérité, la justice, et la nécessité de rendre des comptes ne les mentionne pas, je dois lui en demander les raisons. Comme je l’ai évoqué dans ma conférence, les médias ont travaillé dur pour faire de ceux qui questionnent la version officielle du 11/9 l’équivalent de tortionnaires d’animaux, ou de tueurs d’enfants. Perdre sa chaire parce qu’on a été marqué du sceau de la "Vérité pour le 11/9" est la meilleure explication à laquelle je puisse penser." Une chose à laquelle j’ai pensé depuis cet épisode est que si un "progressiste" s’exprimait à voix haute sur le 11-Septembre, il aurait probablement PLUS de supporters qu’il n’en avait avant. J’ai discuté avec Noam Chomsky et Matt Taibbi à propos de ça. Personnellement, je pense que c’est un comportement honteux.
 
RO : D’un autre côté, il y a des activistes anti-guerre comme Cindy Sheehan qui est une de vos bonnes amies, et qui n’a rien à perdre. Comment traite-t-elle du sujet du 11-Septembre ?
 
JG : Cindy est un cran au-dessus du reste. Beaucoup de gens pensent qu’elle n’a pas toujours questionné le 11-Septembre, mais en vérité elle l’a toujours fait. Il y a des vidéos qui datent de quelques années en arrière de différents "activistes pour la vérité sur le 11/9" lui posant des questions sur le sujet, et elle a toujours apporté son soutien. Comme moi, Cindy n’affirme pas savoir ce qui s’est passé le 11-Septembre, ou qui en est responsable, mais elle sait qu’il y a une multitude de dissimulations, et elle sait qu’il n’y a aucune justification pour le "monde post-11-Septembre" et tout ce que cela implique. Elle sait que les familles et des gens du monde entier réclament et méritent des comptes et une vraie justice pour ce qui s’est passé ce jour-là. Il y a d’autres progressistes qui s’expriment, mais pas autant qu’ils le devraient. Quand vous avez des médias qui ne fonctionnent pas, alors ceux qui ont une voix doivent se montrer responsables et l’utiliser.
 

Jon Gold à Washington, vendredi 9 juillet 2010, action POTA "Peace Of The Action" aux côtés de Cindy Sheehan.
 
 
RO : Vous venez de créer une pétition que nous avons relayée sur notre site, mais vous avez également écrit un livre cette année (préfacé par Cindy Sheehan), en disant qu’écrire un livre était la seule chose que vous n’aviez pas essayée. Est-ce que cela signifie que ce que vous avez précédemment entrepris n’a pas apporté de résultats ?
 
JG : Non. En fait, le Mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre a eu quelques succès. Lorsque quelque chose se produit maintenant, NOMBREUX sont les gens qui questionnent ouvertement ce qu’on leur raconte. Je pense que c’est grandement dû au Mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre. Quand je dis que j’ai tout essayé, je veux dire pour mettre un terme à ce "monde post-11-Septembre." Pour apporter justice aux familles. Aucune de ces choses n’est arrivée, donc à cet égard, nous avons failli.
 
RO : Vous écrivez aussi avec beaucoup de détails sur votre vie personnelle dans votre livre. Au sujet du divorce de vos parents, sur votre mère qui apparemment ne s’occupait pas vraiment de vous, de l’amour pour votre grand-père qui partageait votre anniversaire et vous emmenait souvent à New York, vos mauvais jours de dépression et la drogue, entre autres choses. Pourquoi avoir écrit là-dessus ?
 
JG : Je voulais que les gens comprennent que je suis comme la plupart d’entre eux. Que je ne suis pas là-dedans pour l’argent. Que je ne suis pas là-dedans pour la célébrité. Je suis juste une personne ordinaire, comme beaucoup d’autres, qui essaie de faire avancer les choses. Je voulais que les gens sachent que j’ai vécu beaucoup des mêmes peurs que les leurs. Beaucoup des mêmes haines. Je voulais faire de mon mieux pour établir des liens avec tous ceux qui liraient mon livre.
 

Le livre "9/11 Truther : le combat pour la paix, la justice et la responsabilisation"
Ecrit par Jon Gold et préfacé par Cindy Sheehan
 
 
RO : Pensez-vous que n’importe qui devrait pouvoir comprendre et entrer dans le sujet du 11-Septembre ?
 
JG : N’importe qui se souciant des morts tombés en leur nom. N’importe qui comprenant le besoin de justice et de responsabilisation. Une des choses que je dis souvent est que vous ne devriez pas avoir besoin d’être scientifique, universitaire, ingénieur, architecte, physicien, etc. pour comprendre la nécessité de justice sur le 11-Septembre. Restez simple, et les gens comprendront combien c’est important.
 
RO : Le problème repose-t-il uniquement sur les événements de ce jour-là, ou est-ce un problème plus vaste ?
 
JG : Il y a un problème systémique dans le monde. Cependant, exposer les mensonges du 11-Septembre aide à dévoiler de nombreux autres problèmes. Le contrôle des médias de masse, la corruption à Wall Street, comment les guerres démarrent généralement à partir de mensonges, comment les gouvernements mentent à répétition, et ainsi de suite. Le 11-Septembre est utilisé comme justification pour le "monde post-11-Septembre," et tout ce que cela comporte. Même s’il y a d’autres questions, peu ont autant d’importance dans le monde d’aujourd’hui que celle du 11-Septembre.
 
RO : Pensez-vous qu’un vrai changement arrivera au final ?
 
JG : Je l’espère franchement. Je ne pense pas que nous pussions obtenir la justice et la responsabilisation que nous méritons pour le 11-Septembre dans le système qui existe à ce jour. Par conséquent, je pense qu’une révolution est nécessaire, et révolution n’est pas un mauvais mot. Il signifie juste un "changement radical." Je ne vois rien de plus nécessaire pour ce pays et pour le monde qu’un "changement radical." Il faut que les gens l’exigent.
 
RO : Pour terminer, quel message voudriez-vous adresser aux Français, à ceux qui s’intéressent déjà au 11-Septembre, à ceux qui ne le font pas, et aux journalistes qui rechignent à le faire ?
 
JG : Aidez-nous ! Nous avons besoin de l’aide de tout le monde pour que le monde sache qu’on nous a menti à propos du 11-Septembre, et qu’il n’y a pas de justification pour le "monde post-11-Septembre." A ces journalistes qui rechignent à s’y intéresser, alors je dis qu’ils ne sont pas de vrais journalistes.
 
 
Interview également publiée en anglais sur le site de Cindy Sheehan : France's Reopen911.info Interviews Jon Gold
 
 
Interview réalisée par mail entre le 27 et le 29 août 2012.
 


En lien avec l'article :

 

Publié dans Interviews et conférences | 5 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/2247.html  

Commentaires (5)

  1. Corto,

    jon Gold vient de publier la version américaine de son interview sur le blog de son amie Cindy Sheehan ici:

    http://cindysheehanssoapbox.blogspot.fr/2012/09/frances-reopen911info-interviews-jon.html

  2. thierry,

    Ce qui est à la fois étonnant et suspect c'est la virulence des journalistes n'ayant aucune compétence scientifique (sinon il ne serait pas journaliste) chaque fois que la théorie "officielle" du 11 septembre est mise en cause.
    Par qui sont ils payé ou manipulé ?, etre journaliste ne délivre pas un brevet de compétence universelle!
    Ingénieur (A&M, ENSPM) et pilote (instructeur,6000 heures de vol, qualif voltige avancée et inversée) je serais bien incapable de faire naviguer verticalement et horizontalement , descendre manuellement un gros porteur et effectuer les maneuvre du 11/9 sans une formation approfondie sur la machine et ses systèmes (à haute altitude la marge entre décrochage et mach limite est faible voir AF 447).
    Ne parlons pas du pentagone ou l'on fait passer un 757 dans un trou de souris avec une trajectoire des plus improbables ceci avec des pilotes non brevetés formés sur "flight simulator" avec pour seule preuve photo un vague rotor d'APU.
    Enfin la ruine totale et l'effondrement symétrique de 3 batiments ayant subit des dommages dissymétriques certe conséquent mais sans atteinte structurelle fatale (sinon ils seraient tombés de suite) dont un n'a subit aucun impact n'est pas seulement improbable mais impossible, au pire la partie endommagée aurait du ployer avant de s'effondrer.
    pour résumer:
    des terroristes et identifiés comme tel on pu s'introduire et vivre aux états unis bien que surveillés par le FBI ( la CIA n'a en principe pas le droit d'intervenir sur le sol US).
    après une formation sommaire ils se sont emparés simultanément de 4 gros porteurs, les ont fait naviguer sans contact radio ni transpondeur dans l'espace aérien le plus controlé de la planète pendant 4 heures et pénétré avec un profil hostile l'espace aèrien le plus sécurisé au monde et après une maneuvre dont mème Chuck Yeager serait incapable ont percuté le Pentagone avec un avion de 47 m d'envergure qui c'est volatilisé dans un trou de 4 m par 3 laissant comme seul débris un rotor d'APU
    Je propose donc à Joffrin et consort
    - prendre 11 heures de cours de pilotage sur cessna 172
    - s'entrainer sur flight simulator à profusion
    - répéter la manoeuvre sur simu 767
    - se procurer des annales d'épreuves de résistance des matèriaux et de génie civil d'école d'ingénieur afin d'évaluer le niveaux d'étude et de technicité requis avant de proférer des anneries.

  3. Fucanelli,

    Jon Gold milite depuis fort longtemps, c'est certain. Il a soutenu de ses actes et de ses prises de position des personnes qui ont grandement souffert et souffrent encore. Il a aussi prêté un soutien financier à la réalisation du film "Press for Truth". Aucun doute là-dessus.

    Il n'est pas moins vrai qu'il n'a pas fait de recherche qui soit digne de ce nom sur, et apporté la moindre élucidation à, ce qui s'est passé le 11 septembre 2001. Au contraire, il s’élève constamment contre l'approche scientifique des attentats et de leurs conséquences matérielles, prétextant, par exemple, ne rien comprendre à l'analyse physico-chimique et structurale de la destruction des trois tours du World Trade Center. Comme si son ignorance en matière scientifique n’était pas sa responsabilité.

    Son texte "The Facts Speak for Themselves" est une liste rhapsodique de faits, d'opinions et d’interprétation, dépourvue de cohérence, de soin d’écriture et d'indication de sources. Il est justement faux que les faits parlent d’eux-mêmes, car si c’était le cas, il n'y aurait pas de controverse au sujet des attentats du 11 septembre 2001 en particulier, et pas d'histoire des sciences en général. De plus, tous les faits énumérés par Gold (et bien d'autres) se trouvent dans les travaux de David Ray Griffin, de Paul Rae, d'Arthur Nainan, de Kevin Fenton, de Lalo Vespera et d'autres chercheurs, à cette différence appréciable près qu'ils y sont organisés et intégrés à un argumentaire clair et que leurs sources y sont identifiées.

    Gold est essentiellement un homme du sentiment moral et politique. et non pas de la raison. à la fois au sens large et au sens scientifique du terme.

  4. gérard,

    Cela n'a pas grand chose à voir avec l'article, encore que..., mais c'est toujours bien de découvrir un "conspirationniste" et non des moindres:
    "Andrej Fursov, directeur du Centre d’études russes à l’Université des sciences humaines de Moscou et membre de l’Académie internationale des sciences (Munich)"

    http://www.legrandsoir.info/frappe-contre-la-syrie-cible-la-russie.html
    [Article que je conseille de lire sous toute urgence de par l'éclairage qu'il apporte sur tout ce qui a suivi le 11 Septembre]

    Extrait de son interview:

    <En cas de besoin, on peut les utiliser pour faire exploser ses propres Twin-Towers,
    ....puis rendre responsable l’organisation de Ben Laden. Et, si le besoin s’en fait sentir, on peut s’allier à cette organisation pour se lancer contre Kadhafi ou contre Assad. Al-Qaïda peut reprendre du service ; comme le déclara en son temps notre patriarche Avvakoum « hier encore fils de pute, aujourd’hui déjà un prêtre >>.

  5. papabemba,

    Article recommandé par "Gérard" d'une extrême acuité. L'intelligence et la sagesse russe. A lire absolument !

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
11-Septembre, le nouveau Pearl Harbor

Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Pétition ReOpen911


Newsletter mensuelle
Coffret 4 DVD ReOpen911


Disponible dans les magasins Fnac, Virgin, etc.
... et sur notre site

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Consensus911

Comment élaborer des
certitudes 12 ans après ?