L’association des architectes américains vote contre la résolution sur le WTC7

 

Le bureau exécutif de l’Institut américain des Architectes (AIA) a tranché. C’est non. Pas de demande officielle d’une nouvelle enquête indépendante sur la chute du WTC7. Daniel Barnum, membre du bureau de l’AIA, y voit une décision politique. Rappelons que c’est cette raison qui avait fait démissionner Marie Paule Pileni, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, du comité de lecture des éditions en ligne "Bentham Open Access" en 2009. Elle venait d’apprendre la publication sans son aval par son groupe de relecture d’un article de l’équipe de Niels Harrit sur la présence de nanoparticules dans les décombres du WTC. "Cet article n’a rien à voir avec de la chimie physique ou de la physique chimique, et je veux bien croire qu’il y a un point de vue politique derrière sa publication" avait-elle dit toute honte bue, inversant la logique qui aurait dû prévaloir ce jour-là. Coïncidence, Marie Paule Pileni est aussi professeur associé à Georgia Tech à Atlanta, où avait lieu la Convention AIA cette année, inaugurée par Bill Clinton devant 7000 participants. Voilà où en est le déni scientifique mondial opposé à la cause scientifique du 11 septembre. Notre monde vit encore sur des croyances maquillées en certitudes, et subit le fait du Prince comme au temps de Galilée.

 

 

 


 

 

Une écrasante majorité de délégués de l’AIA rendent une décision politique et votent contre la Résolution 15-6

 

« Nous sommes une organisation professionnelle et non politique. Mais dans ce cas, si nous votons « non » contre cette résolution, alors nous prenons une décision politique, et non professionnelle. Merci beaucoup. » -Daniel Barnum, FAIA
 

Tel fut le mot de clôture du principal soutien à la résolution 15-6, Daniel Barnum, membre du bureau de l’AIA. Quelques secondes plus tard, les délégués AIA procédèrent au vote. L’issue malheureuse, la décision politique, obtint une majorité écrasante. La Résolution 15-6, qui appelait l’AIA à soutenir une nouvelle enquête sur le WTC7, fut écartée par 3892 voix contre 160, soient 4% des suffrages exprimés par les Délégués.

Le vote se déroula après une série de déclarations passionnées de la part de soutiens et d’opposants. Il était évident que ceux qui s’opposaient à la résolution n’avaient pas compris dans son intégralité l’explication officielle de la destruction du WTC7 pour laquelle ils réclamaient pourtant un soutien inconditionnel. Un architecte de New York déclara que des feux de carburant diesel étaient responsables de la destruction du WTC7, une explication que même le NIST a désavouée.

La Résolution 15-6 subit le même sort que toutes les autres résolutions présentées sauf une. Même en termes de pourcentages, les 4 autres Résolutions écartées recueillirent entre 6 et 26% des voix, et le vote pour l’une d’entre elles fut reporté. Ceci ne compense pas notre déception – ni n’excuse les délégués pour leur incapacité à prendre la mesure de leur morale et éthique en tant qu’architectes – mais elle illustre un fait que nous avons appris : il est extrêmement difficile de faire passer une résolution, même la moins controversée, lors d’une Convention annuelle de l’AIA.

Cependant, cela ne signifie pas pour nous que nous devions abandonner nos tentatives d’entrer en contact avec les membres de l’AIA. Nous avons eu le plaisir d’obtenir le soutien de 150 membres de l’AIA, dont 7 font partie du Bureau de l’Institut. Nous continuerons nos approches et intensifierons nos efforts par des stratégies à la fois plus créatives et plus incisives.

Nous souhaitons remercier tous ceux qui nous ont soutenus, et qui ont parrainé notre campagne pour la Résolution de l’AIA. Nous avons pu déclencher un dialogue à un niveau sans précédent lors de la Convention, et nous avons acquis une bien meilleure compréhension de la façon dont nous pouvons sensibiliser la communauté des architectes. Merci.
 


 

21 Responses to “L’association des architectes américains vote contre la résolution sur le WTC7”

  • kidkodak

    « Nous sommes une organisation professionnelle et non politique. Mais dans ce cas, si nous votons « non » contre cette résolution, alors nous prenons une décision politique, et non professionnelle. Merci beaucoup. » -Daniel Barnum, FAIA

    Incroyable.Et çà se prétend hommes et femmes de science.

    Honte à l’AIA.

    Ils n’ont pas la Science à coeur,ni la vérité,seulement leurs intérêts.

  • pierre60

    En temps normal, il est déjà dur pour les architectes d’accéder à la commande publique, mais si, en plus, on attaque le gouvernement (même indirectement), c’est la fin des haricots.
    Soit on signe des contrats avec les états et le gouvernement fédéral, soit on se limite au secteur privés.
    Tout le monde du bâtiment sait que les enquêtes ont été bidonnées, mais chacun protège son gagne-pain.

  • Doume

    @ KidKodak

    Tu aurais dû lire plus attentivement : cette remarque est de Daniel Barnum, défenseur de la résolution et non de quelqu’un qui a voté contre.

  • milongal

    Cela me rappelle ce que nous avait dit Cynthia McKinney en 2009. « Il y a beaucoup de représentants qui pensent comme moi, mais ils n’osent pas en parler ouvertement. Ils attendent que quelqu’un le fasse pour eux. » Je propose une nouvelle résolution à faire voter par ces architectes « AIA ». Dorénavant, ils seront des architectes « CYA » (Cover Your Ass).

  • kidkodak

    Doume

    @ Kidkodak

     »Tu aurais dû lire plus attentivement : cette remarque est de Daniel Barnum, défenseur de la résolution et non de quelqu’un qui a voté contre ».

    J’avais bien saisi,sauf que par 3892 voix contre 160,je ne fais pas dans la dentelle et j’envoie l’AIA à la poubelle.
    Quant aux 150 ou 160 qui se sont ralliés pour exiger une nouvelle enquête,ils ont simplement fait preuve de professionnalisme,ce qui devrait être la base même de tout architecte.
    En plus,le résultat de ce vote peut-être un couteau à deux tranchants, car il donnera plus de poids à la VO.

  • Ducon

    Cette décision n’est pas surprenante..
    Sinon, il est important de connaitre les réponses aux questions suivantes:
    1) Pourquoi ont ils planifié la destruction du WTC 7
    2) Pourquoi l’ont ils détruit de cette manière, 7 heures après les attentats? En effet, cette méthode a éveillé les soupçons…

    Sinon, il est facile d’avoir une idée des coupables pour les WTC 1 et 2. Il est facile de démontrer que les deux avions étaient guidés par une balise placée dans les tours. Il suffit donc de regarder quels étaient les propriétaires des étages impactés. On ne pouvait pas installer le matériel de guidage sans leurs autorisations..

  • Patricia

    Ce résultat ne m’étonne pas.

    Et vu l’ampleur du vote contre, je pense que c’est fichu.

    Jamais nous n’aurons une nouvelle enquête sur le 11/09.

    Cela sera le boulot des historiens et jamais de la justice.

    Il faut se rendre à l’évidence, la vérité ne sortira jamais, nous sommes des moustiques face à des éléphants, nous n’avons aucun poids, aucun moyen de pression.

    Il suffit de regarder le passage du Juge Garrisson avec monsieur X dans le film JFK, ces 16 minutes montrent combien ces forces « du mal » ont toujours le dernier mot.

    Perso, j’ai laissé tombé cette affaire du 11/09, j’y ai cru pendant plusieurs années, à présent c’est fini.

  • Phrygane

    En même temps, l’AIA, une association professionnelle d’architectes américains, n’est pas composée, loin s’en faut de professionnels qui doutent de la version officielle.

    En quoi cette décision est-elle surprenante ?

    Décevante, certes, mais surprenante …

    Snowden est réfugié politique en Russie; Assange est confiné dans une ambassade.

    Si vous êtes catastrophés par cette décision c’est peut-être que vous n’avez pas pris la mesure de ce qui s’est passé le 11/9, aux USA :

    Un coup d’état militaire.

    Et du coup, tout le monde, ou presque, a peur.

  • Ducon

    Si le gouvernement américain organisait une nouvelle enquête sur les attentats du 11/09 alors les conclusions de l’enquête provoqueraient un séisme de grande ampleur dans tout l’appareil d’Etat. Les conséquences seraient dévastatrices…

  • kidkodak

    Ducon: »Si le gouvernement américain organisait une nouvelle enquête sur les attentats du 11/09 alors les conclusions de l’enquête provoqueraient un séisme de grande ampleur dans tout l’appareil d’Etat. Les conséquences seraient dévastatrices… »

    Pourquoi les conclusions seraient-elles différentes?
    C’est le gouvernement américain qui a pondu la VO.
    Serait-il devenu intègre tout d’un coup sans nous avertir?

  • Ducon

    Réponse à Kidkodak:
    je parlais d’une nouvelle enquête sérieuse, indépendante, et désireuse de faire toute la lumière..
    Si le GVT fait cela, il aboutira à des conclusions qui le placeront dans une situation totalement ingérable qui marquera négativement et à jamais l’histoire des USA..

  • Phrygane

    C’est bien ce que je disais : vous n’avez pas pris la mesure de ce que signifierait le 11/9 s’il était avéré que se soit un « Inside-job ».

    Par définition, ce serait le Pouvoir US qui en serait l’origine.

    Espérez-vous que ce pouvoir (le complexe militaro-industriel qui sponsorise les candidats à la présidence et tire ensuite les ficelles…) va diligenter une enquête impartiale sur lui-même, pour conclure à…un « Inside-job »?

    Il est moins angoissant de considérer que ce sont « les méchants » qui ont fait cela et que « les gentils » devraient gagner, finalement.

    Comme dans une de ces séries B américaines dans lesquelles jouait un certain Reagan qui est ensuite devenu Président des Etats-Unis…

  • H.

    Document secret US : l’État islamique, « création » infernale du Pentagone

    http://www.politis.fr/Document-secret-US-l-Etat,31265.html

  • Spiderman

    Faut peut-être vous interroger sur le fait qu’un secret impliquant des dizaines de milliers de personnes sans qu’un leaks ne viennent perturber la liberté de l’équipe de w bush est tout simplement improbable.
    Comment ça se fait qu’un gouvernement comme la Russie ou la Chine ou des états d’Amérique latine n’aient pas lâcher le morceau ? Peut-être tout simplement parce qu’ils n’ont rien.
    En effet, s’il y a un jour un rebondissement dans cette affaire, ça sera dans le cadre d’une étude historique et il y a peu de chance que la justice contemporaine vienne vous donner raison.
    Il faut se faire une raison.
    Il ne ressort jamais rien des multiples confrontations avec le monde politique ou judiciaire ou médiatique car il n’y a rien de probant.
    Vos doutes ne prouvent rien et vous ne faites que tisser une toile d’araignée de plus en plus grande à partir de vos incertitudes.

  • H.

    Souvenons-nous des deux sénateurs US qui s’étaient opposés à M.Georges Bush Jr et à la guerre contre l’Irak, contre le peuple Irakien et qui avaient reçu des lettres remplies d’anthrax pour les tuer … Il n’y a que l’armée qui a des souches d’anthrax actives :

    Armée US / Pour information :

    « États-Unis : l’armée expédie par erreur des échantillons actifs d’anthrax »

    http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/28/01003-20150528ARTFIG00084-etats-unis-l-armee-expedie-par-erreur-des-echantillons-actifs-d-anthrax.php

  • Phrygane

    Spiderman

    « Faut peut-être vous interroger sur le fait qu’un secret impliquant des dizaines de milliers de personnes sans qu’un leaks ne viennent perturber la liberté de l’équipe de w bush est tout simplement improbable. »

    Et pourtant :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Manhattan

    « Le projet Manhattan commença modestement en 1939 mais il finit par employer plus de 130 000 personnes et coûta près de 2 milliards de dollars américains de 1945, soit environ 26 milliards de dollars de 2013. Plus de 90 % des frais furent consacrés à la construction des usines et à la production des matériaux fissiles et moins de 10 % au développement et à la fabrication des armes. Les travaux de recherche et de production se déroulèrent dans plus de 30 sites, certains étant secrets, aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. »

    Ce projet a su maintenir suffisamment de secret, pour des raisons patriotiques.

    Imaginez un instant que les mêmes raisons « patriotiques » aient motivé le secret d’un « nouveau Pearl Harbor »…

  • Phrygane

    Spiderman

    « Comment ça se fait qu’un gouvernement comme la Russie ou la Chine ou des états d’Amérique latine n’aient pas lâcher le morceau ? Peut-être tout simplement parce qu’ils n’ont rien. »

    Vous avez raison, c’est parce qu’ils n’ont rien.

    Est-ce pour autant qu’une absence de preuves prouve l’innocence, face à autant d’éléments troublants ?

  • Ducon

    Spiderman:
    « Comment ça se fait qu’un gouvernement comme la Russie ou la Chine ou des états d’Amérique latine n’aient pas lâcher le morceau ? Peut-être tout simplement parce qu’ils n’ont rien. »

    Il y a eu des débats très libres et constructifs sur 9/11 sur une grande chaine de Television russe.
    Il est probable que Poutine connait une grande partie de la vérité sur 9/11. Mais quel intérêt politique aurait il à tout déballer?
    La Russie a des intérêts financiers sur le sol USA et une crise politique majeure de longue druée avec les USA ne serait pas dans l’intéret de Poutine..

  • parousnik

    @Spiderman

    Des preuves il y en a depuis 14 ans qui s’accumulent et même si V. Poutine en a d’autres il est évident qu’elles seraient traitées dans les médias de propagande de masse occidentaux de la même manière que celles déjà accumulées…déjà qu’ils ne sont pas interrogés de la présence de Rumsfeld avec quelques sbires ramassant et faisant disparaitre quelques débris au Pentagone…

  • parousnik

    Il faut être bien naïf pour penser que l’AIA aurait voté pour l’ouverture d’une enquête indépendante…
    Depuis la nuit des temps l’humanité vit d’illusions… de démocratie, de justice, de vérité, de liberté de fraternité etc….mais rien de tout ceci n’existe vraiment. il n’existe pas non plus de criminel qui avoue spontanément leurs crimes… alors un Etat qui commis un crime ont peut toujours attendre… Mais l’essentiel n’est il pas que des millions d’occidentaux ont malgré les mensonges médiatiques, les insultes etc, perçu la vérité… et ouvert les yeux sur la réalité affligeante de nos démocraties occidentales ? Cela servira un jour sans aucun doute.

  • JBL1960

    @Patricia ; Une poignée de moustiques peut efficacement s’employer à piquer le cul de l’éléphant jusqu’à le pousser à la faute, ou à le rendre fou.
    Il s’agit d’attaquer le Système dans sa narrative, de le marquer à la culotte, de le démasquer, d’en révéler au jour le jour les supercheries, les sophismes, les manipulations. L’objectif étant bien sûr de discréditer le Système et ses zélateurs par la mise en concurrence acharnée de sa réalité virtuelle et du réel.
    Ce combat en est au stade embryonnaire pour l’instant, et il est prévisible que le Système cherchera la parade par des astuces technologiques ou législatives.
    Mais au final, le combat est engagé. Il appartient au dormeur de se réveiller…
    Le plus important est qu’une poignée de moustiques s’éveillent, non ?

Trackbacks

  •  





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``