Témoignage de Barry Jennings, survivant du WTC7 et décédé le 19/08/2008

In Memoriam, Barry Jennings, décédé à 53 ans

 

Barry Jennings, cadre employé des services du logement de la ville de New York et témoin-clé du 11/9, est décédé [le 19 août 2008 - NdT], laissant la controverse sur l’effondrement de la Tour 7 du World Trade Center encore brûlante, au moment où la Une de la BBC et le rapport du NIST ont été publiés, prenant à contrepied ce témoignage exclusif de Jennings sur les explosions du WTC7.

Aaron Dykes pour Infowars.com, le 16 septembre 2008

Dans cette interview datée de 2007 et menée par Dylan Avery dans le but de l’inclure dans la version 3 finale de son célebre documentaire à base d’archives "LOOSE CHANGE", Barry Jennings – décédé à l’âge de 53 ans – raconte ce qu’il a vu lorsqu’il était piégé dans la tour 7 le 11/9. Jennings a dit aux journalistes le jour du 11 Septembre, tout comme devant les caméras de Loose Change en 2007, qu’il a entendu des explosions répétées à l’intérieur du bâtiment AVANT que les Tours 1 et 2 ne s’effondrent; il a aussi assuré avoir "enjambé des corps" au moment où on l’évacuait du hall "dévasté" du WTC7 (avant de se rétracter devant le journaliste de la BBC, tandis que par une astuce de montage cut, la BBC attribue artificiellement les explosions entendues par Barry Jennings, à l’effondrement de la première tour.  Notons que Dylan Avery a souhaité retrouver la femme et les 4 garçons de Barry, mais que le cabinet de détectives embauché pour ce faire, a rendu l’avance à Dylan en se déclarant incompétent pour cette mission. Sa femme et ses 4 garçons ont déménagés et demeurent introuvables.

 


 

 
 

par geanvert38

Barry Jennings, témoin clef du 11/9, coordinateur des urgences pour le compte des / Autorités du Logement – Authority Housing – Ministère de l’habitat ? / de New York, est décédé à 53 ans dans des circonstances non encore élucidées. Suite à des rumeurs circulant sur Internet depuis plusieurs semaines, un porte-parole des Autorités du Logement (Housing Authority - NdT) vient de confirmer sa mort, mais a refusé d’en dire plus.

À ce jour, ce bureau n’a contacté aucun membre de la famille Jennings, et la cause officielle du décès reste inconnue pour le moment. Pourtant, des commentaires en ligne prétendent que le décès date du 19 août 2008.

Il est surprenant qu’un témoin important – et controversé – du 11/9 décède quelques jours seulement avant que ne sorte le rapport du NIST concernant le WTC7 et peu de temps après qu’une tempête incendiaire éclate contre son témoignage relatant qu’il avait entendu des explosions à l’intérieur du bâtiment avant l’effondrement des 2 Tours, et qu’il y avait des cadavres dans le hall dévasté de l’immeuble. La BBC a diffusé La Troisième Tour [ndlr. dans la série des "Conspiracy Files"] en juillet pour tenter de discréditer le récit de Jennings – qui contredit et écorne du même coup l’histoire officielle du 11/9 – voulant savoir si oui ou non il avait dit avoir "vu" des cadavres dans le hall.

Pourtant, lors d’une interview de Dylan Avery et de Jason Bermas, les affirmations de Jennings- qui n’ont pas été contredites – étaient : "Le pompier qui nous faisait descendre disait sans cesse "ne regardez pas par terre". J’ai demandé :"pourquoi". Et nous enjambions des gens- vous savez, vous le sentez quand vous enjambez des gens".

Maintenant, la diffusion de "Fabled Enemies" de Jason Bermas concerne le récit controversé de Jennings. Le film met en vedette une interview complète de Barry Jennings faite aux médias le jour des attaques, ainsi que les affirmations de Michael Hess, également piégé avec lui dans le WTC7.

Dans cette interview exclusive, Barry Jennings, qui avait distinctement entendu des explosions à l’intérieur du bâtiment, réitére ses doutes sur l’explication de l’effondrement de la tour 7 du World Trade Center : "Une seule chose me laisse perplexe, une seule question – pourquoi le WTC 7 est -il tombé d’un coup. Cela me laisse vraiment perplexe. Je sais ce que j’ai entendu – j’ai entendu des explosions. L’explication que j’ai obtenue c’est que c’était des réservoirs de fioul. Je suis un ancien chauffagiste- si cela avait été des réservoirs, ça aurait été d’un côté du bâtiment."

À la demande de Monsieur Jennings, qui avait reçu plusieurs menaces à son travail, cette interview n’a pas été diffusée avant juin 2008; il avait demandé à ne pas paraitre dans "Loose Change : Final Cut" pour les mêmes raisons.

Les affirmations de Jennings ont enflammé les interrogations sur la cause réelle de l’effondrement soudain de la tour 7 du WTC, au moment même où le NIST espérait que la diffusion de son rapport discréditerait les croyances selon lesquelles le bâtiment a été détruit sur le mode d’une démolition contrôlée.

La nouvelle de la mort de Jennings recoupe celle d’un autre héros du 11/9 et témoin – Kenny Johannemann, qui se serait suicidé 12 jours avant le 7e anniversaire du 11/9. Johannemann aurait sauvé au moins une personne le 11/9, il a également été témoin des explosions dans les tours.

Le rapport du NIST ainsi que celui de la Commission (qui n’a même pas évoqué la tour 7), ont totalement ignoré les affirmations du locataire du bâtiment, Larry Silverstein, tout comme celles de nombreux policiers, pompiers et autres témoins qui ont affirmé avoir été prévenus que l’immeuble allait s’effondrer et à qui on a dit de revenir. Un secouriste a même entendu un décompte concernant l’implosion du bâtiment.

Malheureusement, Barry Jennings, dont le témoignage a été ignoré par la Commission du 11/9, ne peut plus personnellement soulever de questions à la lumière de son expérience dans la tour 7, mais son récit restera enregistré et disponible dans sa totalité dans le DVD "Fabled Enemies" ; ainsi, ce qu’il a vu le 11/9 ne pourra être ignoré.

La vérité concernant la tour 7 sera révélée, et le témoignage de Barry Jennings n’aura pas été vain. Si vous possédez des informations concernant les circonstances de la mort de Barry Jennings ou autres renseignements, veuillez contacter aaron@infowars.com. Nous adressons nos condoléances à la famille et aux amis qui lisent ceci.

Dylan Avery

 

Traduit par Apetimedia pour ReOpenNews

 


 

15 Responses to “Témoignage de Barry Jennings, survivant du WTC7 et décédé le 19/08/2008”

  • samaouste

    Je pense qu’il doit être aisé de savoir la cause du décès de cet homme. Pas de maladie je suppose …
    En tout cas, pourquoi avoir demandé à ne pas paraitre sur Loose Change? Si tu es malade et te sais mourant tu n’en as rien à foutre non?

  • looping

    Qu’il ait cherché à protéger sa famille, je ne lui en veut surtout pas, c’est normal et il y a eu déjà assez de dommages collatéraux ! Par contre, le certificat de décès et le corps pour une expertise médico-légale, c’est ce que sa famille devrait exiger, maintenant, pour le salut de la vérité et la mémoire de tous ceux qui de près ou de loin y sont restés .

  • Jennings est revenu sur l’affaire des corps dans le documentaire de la BBC « The Third Tower » (une erreur d’interprétation selon lui) et affirme également avoir été trahi par les réalisateurs de Loose Change auxquels il aurait interdit d’utiliser son témoignage.
    En revanche il maintient avoir entendu des explosions à l’interieur de la Tour 7 et à l’exterieur. Il maintient également dans « The 3rd Tower » l’effondrement des escaliers au 6ème 8ème étage.

  • Hugo Chavez

    Le DVD s’appelle Fabled Enemies, à corriger dans le texte.

  • Cathy des airs

    Cette histoire me fait penser à ce pauvre Michael Zebuhr, membre du mouvement des scientifiques pour la vérité sur le 11/9, et tué d’une balle dans la tête le 25 mars 2006, à la sortie d’un restaurant de Minneapolis.( sans raison )
    Tous les témoins génants de l’affaire Kennedy tombaient eux aussi, l’un après l’autre…
    Sans doute va-t-on nous annoncer que Barry Jennings s’est suicidé comme Kenny Johannemann ?
    Y aurait-il une tendance dépressive actuellement chez les 9/11 truthers ?

  • @samaouste
    Dans le doc « The 3rd Tower » (dispo sur l’animal qui s’apparente à un âne) il explique que son témoignage a été sorti de son contexte par les réalisateurs de Loose change. Il utilise les termes « stab me in the back, betray me » pour qualifier leur comportement et la vidéo présentée par InfoWars (ci-dessus) sur l’affaire des corps dans le WTC7.
    Je ne crois pas qu’il ait reçu de menaces puisque devant les caméras de la BBC il maintient l’essentiel de son témoignage (explosion, effondrement des escaliers…)
    Le litige porte uniquement sur l’affaire des cadavres dans le WTC7.
    Et puis se débarasser d’un témoin génant en 2008….Enfin c’est Infowars (Alex Jones non ?)…

  • Après une rapide recherche sur internet le nom de Nicholas Rockefeller est apparu.

    Lié à son nom un autre décès, celui du cinéaste hollywodien Aaron Russo, décédé en août 2007 d’un cancer.

    Curieusement il nomme Nicholas Rockefeller un des activistes du nouvel ordre mondial, connu pour les puces électroniques. Il aurait dit à Aaron Russo, 11 mois avans les attentats, que son groupe préparait des attentats qui amènerait à un nouvel ordre mondial.

    Il lui avait été proposer d’entrer dans le CFR, prestigieux groupe d’élites qui prend des décisions pour les « serfs »
    voir la vidéo édifiante : http://www.dailymotion.com/video/x3qiv7_aaron-russo-sur-le-911-le-cfr-et-ro_politics

  • moctesin

    Témoignage très intéressant. Merci aux internautes qui apportent nuances et précisions.
    Cependant Bab@lone, Rockfeller, le CFR, Aaron Russo n’est-ce pas un peu fort ? Les « illuminati » se trouvent à quelques clicks de là.
    Le mouvement pour la vérité sur le 911 n’en sortirait pas grandi d’un tel rapprochement. Non?

  • charmord

    Le témoignage de B. Jennings selon lequel il aurait dû enjmaber des corps au moment d’atteindre le lobby du WTC 7 pourrait être corroboré par cette dépêche de l’AFP datant du 12 septembre :

    « 259 hommes en uniforme, arrivés les premiers sur les lieux, sont en outre portés disparus (202 pompiers et 57 policiers) dans les décombres des deux tours de 110 étages et d’un immeuble contigu de 47 étages qui se sont effondrés. »

    On sait en effet qu’un périmètre de sécurité a été établi en prévision de l’effondrement/la démolition du WTC 7 dès 15h. Il est donc très improbable que les pompiers et policiers aient pu disparaître sous les décombres du WTC 7 à la suite de son effondrement ou de sa démolition contrôlée. En revanche, il est plausible que les explosions entendues et ressenties par B. Jennings et M. Hess dans la matinée du 11 septembre aient pu tuer les pompiers et/ou policiers qui y étaient présents dans le lobby…

  • Cathy des airs

    J’aimerais qu’on m’explique en quoi le témoignage d’Aaron Russo ( paix à son âme… ) serait forcément disqualifiant et disqualifié par le mouvement sur la vérité et pourquoi Nicholas Rockfeller n’aurait aucun lien possible avec le 11/9 ?
    En quoi les  » illuminati  » ou plutôt ceux qui en parlent (dont je connais les excès ) seraient absolument dans le FAUX et donc stigmatisés à bon droit par les honorables truthers, de la même manière que les tenants de la VO stigmatisent les conspirationnistes ? Rien ni personne n’est tout à fait BLANC ni tout à fait NOIR, et ce n’est pas en tombant dans le même ostracisme que nos adversaires que nous ferons émerger la Vérité justement !





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``