Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Rapport du NIST sur l’effondrement du WTC7

Posté par AtMOH le 26/08/2008

Rapport du NIST sur l’effondrement du bâtiment 7 du World Trade Center: la réponse de ReOpen911

Le NIST (National Institute of Standards and Technology) a enfin publié son rapport sur les causes de l’effondrement de la troisième tour du WTC le 11 septembre 2001, le fameux WTC7. Ce document était attendu depuis 2004, date de la remise du rapport de la Commission sur le 11/9 qui n’avait pas jugé utile de mentionner la chute de cette troisième tour. La communauté scientifique, la presse et les nombreux citoyens américains qui s’intéressent à la controverse ont pu prendre connaissance, le jeudi 21 août, des conclusions du NIST. C'est le directeur de l’étude, Shyam Sunder, qui s’est chargé lui-même de les présenter lors d’une conférence de presse qui était diffusée en direct sur Internet en Webcast. Après sa présentation, il a donc pu répondre aussi bien à des questions des journalistes présents qu’à celles qu’envoyaient par email les journalistes qui la suivaient sur Internet. 
La teneur et les conclusions de ce rapport sont sans surprise : elles semblent donner raison à tous ceux qui pensent que le gouvernement américain poursuit son entreprise de dissimulation, que des preuves et des témoignages cruciaux continuent à être ignorés et des histoires à dormir debout à être racontées. Pire, les explications données par le NIST semblent satisfaire les médias dominants. Aux Etats-Unis, la presse se félicite de voir les « théories du complot » enfin démystifiées. En France,
Le Monde, reprenant l’AFP déclare que le « rapport met un point final aux controverses sur les raisons de l'effondrement du bâtiment » et Jean Guisnel n’a pas honte de titrer son article du Point « Le NIST tord le cou aux théories conspirationnistes sur le 11-Septembre ». On se souvient que les médias français (Nouvel Obs et Libération par exemple) s’étaient déjà félicités que deux bandes-vidéo où l’on ne voyait objectivement pas d’avion « prouvent » ( !) la percussion du Boeing AA77 contre le Pentagone. Une « preuve » que n’avaient pas su voir certains de leurs confrères étrangers…
Mais pouvait-on imaginer que le NIST, agence gouvernementale rattachée au ministère du Commerce, puisse accuser l’administration américaine d’avoir placé des explosifs dans le WTC7 ? Affirmer comme le font ces journalistes qu’un rapport aussi biaisé clôt la controverse relève de la malhonnêteté intellectuelle ! À l’opposé des experts gouvernementaux du NIST, les 430 architectes et ingénieurs indépendants de l’association
AE911Truth concluent que l’effondrement ne peut être que le résultat d’une démolition contrôlée. Peut-on décemment ignorer leur expertise professionnelle et les écarter du débat, comme s’ils n’existaient pas ?

AE911Truth prépare actuellement sa réponse et des questions seront envoyées au NIST de manière officielle le 15 septembre 2008 au plus tard. ReOpen911 relaiera bientôt la réponse d’AE911Truth ainsi que celle des Scholars for Truth. Car contrairement aux journalistes précédemment cités, nous n’allons pas nous prétendre des spécialistes alors que nous ne le sommes pas, même si certains membres de notre association disposent de solides compétences en ingénierie appliquée aux bâtiments. En attendant, une première lecture rapide du rapport permet de résumer la théorie exposée par l’institut :

  • 1. L'effondrement des Tours Jumelles a provoqué de sévères dommages sur la façade sud du WTC7, réduisant l'équilibre structurel du bâtiment. Le NIST avoue néanmoins plus loin qu’en fin de compte, ces dégâts ne peuvent pas avoir causé l’effondrement.
  • 2. Des incendies alimentés par les meubles, la moquette et les fournitures de bureau se sont développés, puis ont ravagés plusieurs étages en chauffant les planchers et l'acier des colonnes; les incendies ont pu se répandre car, indique le NIST, les extincteurs automatiques (sprincklers) ne fonctionnaient pas à cause de la rupture d’une canalisation d’eau.
  • 3. Puis, et c'est un phénomène totalement nouveau, la dilatation thermique provoquée par l'augmentation des températures a forcé les boulons des jonctions aux extrémités des planchers, jusqu'à leur fissuration puis leur rupture, entraînant le report du poids des étages sur la colonne 79 qui a cédé.
  • 4. S'en sont suivis un décrochage des planchers entre les 7e et 14e étages puis un effondrement progressif (de l’intérieur puis de l’extérieur du bâtiment) tel que présenté dans l’animation 3D publiée sur le site du NIST qui n'est qu'une illustration spéculative et non le résultat d'une modélisation expérimentale transparente.

Le point clef de la théorie du NIST est le phénomène de dilatation thermique des systèmes de travées des planchers qui intervient, de façon inexpliquée par le NIST, à des « températures à des centaines de degrés (Fahrenheit) en dessous de celles prises en compte habituellement par la profession en matière d'indices de résistance au feu. » Ce subterfuge avoué sans honte signifie que le NIST n'a sans doute pas réussi, lors des essais de reconstitution, à obtenir le résultat qu'il souhaitait aux températures des incendies. Il aura donc abaissé les paramètres de sa modélisation jusqu'à obtenir l'effondrement voulu, quitte à ce que les valeurs choisies pour modéliser le comportement de l'acier de la structure se retrouvent complètement en dehors des normes qu'ils ont probablement eux-mêmes définies et certifiées en tant qu'organisme de normalisation !!
A noter que le NIST déclare n'avoir jamais eu accès à un seul élément de structure du WTC7 puisqu'ils ont été rapidement évacués sous haute surveillance policière. Il est donc désormais urgent de publier les caractéristiques exactes et les certificats de conformité des métaux utilisés dans la structure du WTC7 ! D'autant que M. Shyam Sunder a reconnu que les techniques employées dans la construction du WTC7 étaient encore en très grande partie employées aujourd'hui... Mais surtout, la théorie du NIST omet ou justifie difficilement les nombreux éléments accréditant la thèse de la démolition contrôlée :  

 

-Résidus d’explosifs

Dans son rapport de 1 000 pages, le NIST ne mentionne ni n’explique la présence avérée de résidus d’explosifs (thermite) dans la poussière de Ground Zero. En fait, avant d’entamer ses recherches, le NIST a considéré d’emblée que l’hypothèse de la démolition contrôlée était irréaliste et a ainsi décidé de ne pas l’inclure dans son investigation. Les investigateurs du NIST ont aussi avoué qu’ils n’auraient pas pu, de toute façon, vérifier par eux-mêmes la présence de thermite puisque les débris avaient été déblayés.  

 

-Métal fondu et fer partiellement vaporisé

Dans son rapport de 1 000 pages, le NIST ne mentionne ni n’explique la présence d' acier fondu dans les décombres du WTC7 et de particules de métal partiellement vaporisées dans la poussière (information pourtant confirmée par le New York Times dès le 29 Novembre 2001 et le 2 Février 2002, ainsi que par le US Geological Survey). Selon les professeurs et les spécialistes en physique des matériaux de Scholars for Truth et AE911Truth, seule l’utilisation de charges explosives de type thermite peut expliquer :

  • les températures atteintes lors de cet effondrement, capables de fondre l'acier.
  • les particules de métal de type sphérules retrouvées dans les poussières de Ground Zero, et qui par leur composition (fer et manganèse) prouvent l'usage de thermite.

Un incendie de bureaux est totalement incapable de générer un tel résultat. Ce type de feu peut, tout au plus, solliciter l’élasticité de l'acier dans des proportions minimes, et encore, seulement après de nombreuses heures de combustion dans des conditions optimales d'élévation et de maintien de la température. Pour illustrer la malhonnêteté du NIST, voici une vidéo montrant John Gross (un des ingénieurs en chef de cet institut) niant la présence de métal fondu dans les soubassements du WTC7, contrairement à ce qu’expliquent de nombreux témoins sur place, corroborés par les photos satellitaires thermiques de la NASA.  

 

-Effondrement vertical et symétrique, à la vitesse de la chute libre

Selon le NIST, dans un premier temps, la solidité de la structure externe du WTC7 a permis de contenir en son sein l’effondrement de la structure interne du bâtiment. Ce n’est que lorsque l’intérieur du bâtiment s’est entièrement écroulé que la structure externe a cédé à son tour. Cette "théorie" aberrante et ad hoc permet au NIST d’affirmer ensuite que le bâtiment ne s’est effondré qu’à « seulement » 40% de la vitesse de la chute libre (ce que démentent les images filmées, voir plus bas) alors qu’un tel effondrement, parfaitement vertical et symétrique, n’aurait jamais dû se produire.. La manoeuvre de tromperie est véritablement grossière mais le NIST n'avait pas d'autre choix possible pour éluder la thèse de la démolition contrôlée.
Nous rappelons que
l’effondrement visible a duré précisément 6,5 secondes ; la vitesse de la chute libre aurait été de 6,0 secondes. De plus, en excluant l’utilisation d’explosifs, cet effondrement a suivi le chemin de plus forte résistance, ce qui, d’après les architectes et ingénieurs de AE9011Truth, est tout à fait contraire aux lois les plus élémentaires de la physique. Malgré la réticence du NIST à vouloir l’admettre, ce type d’effondrement aussi propre, compact et rapide s’explique beaucoup plus facilement par l’utilisation d’explosifs bien disposés et soigneusement détonés de façon séquentielle. Nous attendons avec impatience les nouvelles questions embarrassantes et sans concessions que AE911Truth et la communauté scientifique en général ne manqueront pas de poser au NIST sur ce sujet.  

 

-Absence d’exemples antérieurs d’effondrements dus à des incendies

Il y a eu des cas antérieurs de gratte-ciel et d’immeubles similaires qui ont brûlé parfois bien plus longtemps et avec des températures bien plus élevées et qui ne se sont pas effondrés. Malgré cela, selon le NIST, la destruction d’un immeuble à structure d’acier par des incendies est dorénavant possible grâce à la découverte de ce nouveau phénomène de dilatation thermique jusqu’alors ignoré.
Les immeubles à structure d’acier étant très répandus aux Etats-Unis, les conclusions du NIST révéleraient une vérité inquiétante : de classiques incendies de bureau (moquettes, mobiliers…) peuvent suffire à produire des effondrements complets d’immeubles de grande hauteur. Il sera intéressant de savoir si les professionnels de la construction et les organismes chargés de la réglementation tiendront compte des nouvelles recommandations du NIST en matière de conception de structures de grande hauteur et de protection contre les effets thermiques qui résultent de cette découverte inattendue.  

 

-Bruits d’explosions


Le NIST affirme qu’aucune des personnes qu’il a interrogées n’a entendu de bruits d’explosions. Il n’a visiblement pas interrogé les bonnes personnes. Que fait-il de
cette déclaration, de celle-ci, de celle-là, ou encore de cette autre, ici et encore  ? Au total, ce sont plusieurs centaines de témoignages oraux qui ont été recueillis de la part de pompiers et des premiers secours notamment (pas seulement sur la tour 7, mais sur les 3 tours du WTC) : un grand nombre d’entre eux (au moins 118 selon David Ray Griffin, pour être précis) mentionnent ces explosions.
Le NIST affirme par ailleurs que la quantité d’explosifs nécessaire pour provoquer l’écroulement de la colonne 79 aurait provoqué une détonation si forte qu’elle aurait été entendue à plus d’un kilomètre de là. D’abord, les explosifs utilisés dans les démolitions contrôlées ne font pas nécessairement autant de bruit que de la dynamite. Ensuite, la configuration des lieux influence beaucoup la propagation et l'étouffement du son, enfin ce que le NIST essaie de nous faire croire est que des centaines de kilos d’explosifs sont nécessaires pour faire s'écrouler le WTC7, alors même que leurs travaux concluent que seulement quelques incendies de moquettes et de mobilier ont suffi. Ce n’est pas très logique…  

 

-Préconnaissance de l’effondrement du WTC7 par certains médias

Aaron Brown sur CNN, et Jane Standley sur BBC World, annoncèrent l’effondrement de l’immeuble bien avant qu’il ne se produise alors que le NIST affirme dans son rapport que le phénomène ayant provoqué l’effondrement était totalement inédit et inattendu. Les journalistes impliqués ont plaidé la confusion extrême du moment. Sans verser dans la « théorie du complot », on peut se demander comment ces annonces ont été faites, sur quelles bases, et dans quelles conditions, car à tout le moins, cela montre que les médias relayent des informations erronées…  

 

-Témoignages d’experts

Lors de son discours le 21 août, le Dr. Shyam Sunder dit que le NIST a mené son enquête sans biais ou parti pris. Mais il avoue que le NIST a choisi de ne pas tenir compte des nombreux témoignages et preuves qui existent, notamment ceux d’experts internationaux en construction et en démolitions contrôlées qui affirment que le WTC7 a été détruit à l’aide d’explosifs. En voici quelques exemples compilés par le George Washington’s Blog:

  • L’ancien responsable du département des sciences des incendies au NIST, qui est l’un des chercheurs les plus reconnus au monde dans ce domaine, le Dr. James Quintiere avait déjà exigé une relecture indépendante de l’enquête réalisée par le NIST sur l’effondrement des Tours Jumelles car il estime que « les conclusions officielles auxquelles est arrivé le NIST sont discutables ».
  • Les professeurs d’ingénierie des constructions d’une prestigieuse université suisse Dr. Joerg Schneider et Dr. Hugo Bachmann ont déclaré que le WTC7 a subi une démolition contrôlée.
  • Kamal S. Obeid, ingénieur en structures de bâtiments, affirme : « Les preuves de la présence de thermite dans les débris, ainsi que bien d’autres éléments accablants, sont des indices troublants d’une démolition contrôlée soigneusement préparée. »
  • Ronald H. Brookman, ingénieur en structures de bâtiments, a écrit : « Une enquête indépendante est justifiée pour les trois effondrements. Elle devra prendre en compte les échantillons d’acier qui ont pu être préservés et la composition de la poussière. »
  • Graham John Inman, ingénieur en structures de bâtiments à Londres, souligne que : « Le WTC7 n’a pas pu s’effondrer à cause du feu à l’intérieur ou des débris [des Tours Jumelles]. Aucun avion ne l’a percuté. C’est la seule fois dans l’histoire qu’un bâtiment à structure d’acier s’écroule à cause du feu. L’incendie dans le bâtiment était petit et localisé, donc quelle est la véritable cause [de l’effondrement]? »
  • L’expert hollandais en démolition contrôlée Danny Jowenko est convaincu que « le WTC 7 a été implosé par une démolition contrôlée ».
  • Le physicien Dr. David L. Griscom, qui travaille depuis 33 ans dans le laboratoire de recherche navale à Washington DC, a affirmé que la théorie officielle de l’effondrement des Tours Jumelles et du WTC7 « ne colle pas avec les faits » et soutient la théorie selon laquelle les tours ont été détruites à l’aide de démolitions contrôlées.

  Peu avant la publication du rapport, la BBC se demandait si l’étude du NIST parviendrait à répondre aux multiples questions soulevées par le Mouvement pour la Vérité sur le 11/9 ou si elle rencontrerait le même destin que la Commission Warren chargée d’enquêter sur l’assassinat du Président américain John F. Kennedy et qui, en définitive, n’a fait qu’alimenter les soupçons. Il est d’ores et déjà possible de répondre à cette question. Ce document du NIST est loin de clore les débats sur cet effondrement et constitue plutôt un appel à toute la communauté scientifique à remettre en cause les conclusions stupéfiantes qui défient les lois fondamentales de la physique, contenues dans ce document mensonger. ReOpen911 se fera un devoir de relayer les démentis les plus pertinents qui ne manqueront pas de surgir très bientôt dans la presse scientifique et, espérons-le, dans les grands médias.  

En attendant, le meilleur livre sur le sujet n’est pas le rapport du NIST, mais le livre Le Procès du 11 Septembre (la vérité sur l’effondrement des 3 tours du World Trade Center) de Victor Thorn avec une postface de David Ray Griffin. On ne peut aussi que vous conseiller de voir le film documentaire 911 Mysteries, en ligne dans sa version sous-titrée en français, ici.

Publié dans Actualité du 11 Septembre | 60 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1602.html  

Commentaires (60)

  1. Zorg,

    La dépêche de l'AFP reprise par le Monde a disparu du site, en voici une copie :

    "L'effondrement du bâtiment N.7 du World Trade Center le 11 septembre 2001 est dû à des incendies qui s'y sont déclarés après que les tours jumelles eurent été touchées par les attentats, a annoncé jeudi l'Institut américain de surveillance des normes techniques.

    Cet immeuble de 47 étages situé à proximité immédiate des tours 1 et 2 du WTC a été soumis à des feux successifs qui ont ravagé près de 10 de ses étages pendant sept heures d'affilée, et les extincteurs à eau n'ont pas fonctionné, ce qui a provoqué la fusion de structures portantes centrales et l'effondrement, a conclu le National Institute of Standards and Technology (NIST) au terme de trois ans d'enquête, dans un rapport posté sur son site internet.

    Ce rapport met un point final aux controverses sur les raisons de l'effondrement du bâtiment qui n'avait pas été directement touché par les attaques.

    "Les témoignages vidéo et photographiques que nous avons analysés ainsi que les simulations détaillées réalisées sur nos ordinateurs montrent qu'aucun explosif ni carburant n'a joué de rôle dans l'effondrement du bâtiment N.7", a déclaré jeudi le directeur de l'enquête, Syam Sunder, au cours d'une conférence de presse au siège du NIST à Gaitherburg (Maryland, est) et également publiée sur le site.

    "Des débris incandescents tombant de la tour 1 ont allumé des incendies sur les façades sud et ouest du bâtiment, et certains étages --du 7e au 9e et du 11e au 13e-- sont devenus totalement incontrôlables, d'autant que les extincteurs étaient reliés à des pompes à eau qui n'ont pas fonctionné parce que le système de pompage d'eau de la ville avait été endommagé par l'effondrement des deux tours (...) Les sols et plafonds ont alors fondu, et les incendies se sont propagés à la partie nord-est du bâtiment, où le processus d'effondrement a commencé", précise le document.

    L'enquête a été menée par une équipe de 50 experts dans des secteurs divers, des explosifs à l'ingéniérie et la construction en général.

    Les attentats du 11 septembre 2001 à New York, parmi les plus meurtriers de l'Histoire, ont fait près de 3.000 morts."

    Admirons ces deux passages de la dépêche qui en dit long sur l'ignorance du dossier de ce journaliste de l'AFP :

    "ce qui a provoqué la fusion de structures portantes centrales et l'effondrement, a conclu le National Institute of Standards and Technology (NIST)..."
    "Les sols et plafonds ont alors fondu..."

    7 ans après les faits, des journalistes continuent d'affirmer que l'acier a fondu...ce que dément le NIST depuis des années...
    Une telle présentation et défense du rapport du NIST laisse pantois mais heureusement pour l'AFP :

    "Ce rapport met un point final aux controverses sur les raisons de l'effondrement du bâtiment qui n'avait pas été directement touché par les attaques."

  2. home,

    Bonjour,
    Je crois que vous avez oublié de mentionner le fait que le propriétaire, lui-même .... Larry Silverstein, a annoncé qu'il allait le détruire (le démolir).

  3. Olive,

    Sur la petite vidéo http://www.nist.gov/public_affairs/releases/wtc_videos/wtc_videos.html
    du NIST qui accompagne cette sortie tant attendue, le "lead investigator", Shyam Sunder, dit sans rire que la preuve qu'il n' y a pas eu de démolition controlée c'est que si il y en avait eu une, ça aurait fait du bruit aux alentours: "120 à 130 décibels". Authentique. Merci Shyam, ça c'est du lourd, du scientifique. Maintenant je suis convaincu, le WTC7 est tombé tout seul. La preuve? c'est Shyam qui le dit.

  4. l'artisan,

    pour saluer l'objectivité du Point et du Monde:

    radio Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est ...

  5. milongal,

    Directement après sa présentation du 21 août, Shyam Sunder a accordé une interview à un journaliste de NoLiesRadio.com [PasDeMensongesRadio] où il a avoué que les système de sprinklers avait, malgré tout, fonctionné correctement dans les étages supérieurs. La rupture de la canalisation n'avait affecté le réseau d'extincteurs des étages inférieurs. Dire que le feu était "incontrôlable" est un gros mensonge.

    L'interview est disponible ici, en VO of course. http://noliesradio.com
    Decendre dans la page, vers le milieu.

  6. Paul,

    On en arrive à la situation aberrante suivante :

    L'administration Bush soutient des déclarations les plus abracadabrantesques que tous les médias copient-collent scrupuleusement, tandis que dans le même temps ces mêmes médias demandent aux "conspirationnistes" de se justifier en détail sur des preuves dont ils n'admettent même pas l'évidence.

    Trop, c'est trop.

    A quand une VRAIE confrontation en prime-time ?

  7. Elodie,

    C'est toujours le même schéma :

    Pour expliquer l'impossible, ils utilisent l'invraisemblable et l'exceptionnel.
    Or ce jour-là, tout a été "exceptionnel".
    - Un boeing tout entier rentre dans un trou de 5m au Pentagone, se désagrège bien sûr à l'intérieur, mais se re-concentre ensuite en fin de parcours pour percer un troisième trou dans le béton, juste avant de se "vaporiser"
    - Des avions d'interception volent au ralenti en plein attentat
    - Un immeuble s'effondre à cause des meubles et de la moquette
    - Un bloc de 30 étages se vaporise en plein ciel alors qu'il allait tomber par terre
    - L'attraction terrestre semble avoir soudainement augmenté aux WTC1 et 2

    Merci à ces enquêteurs, au passage, de nous avoir bien montré comment il fallait faire pour dynamiter cet immeuble. Faire tomber d'abord les colonnes centrales, puis ensuite la coquille par dessus. On sait maintenant exactement comment on aurait dû s'y prendre pour le démolir.
    On se retrouve donc avec DEUX causes (feu et/ou explosions), pouvant expliquer le même phénomène. Comme leur descente à "40% de la vitesse de la chute libre" ne tient pas, il nous suffit d'explorer l'autre hypothèse. Merci messieurs pour votre travail !

  8. Guit'z,

    "la destruction d’un immeuble à structure d’acier par des incendies est dorénavant possible grâce à la découverte de ce nouveau phénomène de dilatation thermique jusqu’alors ignoré."

    On croit rêver. L'eau mouille et le chaud brûle : un scoop qui doit bien remonter au temps des cavernes, pour ne pas dire aux temps mythologiques du fameux chat échaudé qui craint l'eau froide.

  9. aurelien,

    Pour les gens un peu simplets comme moi et qui n'y comprennent pas grand chose, en gros le NIST a dit que le WTC7 a pété un boulon... :-D

  10. Bionic8735,

    ,Bonjour,
    J'ai une idée, pourquoi ne pas mettre le feu volontairement à un building américain, et attendre, en compagnie de ces soit disant experts du NIST, de voir combien de temps il mettrait avant de s'effondrer(...)
    Bon, je sais, ce n'est pas très drôle, mais plus le temps passe et plus je désespère que la vérité soit faite un jour, sur l'évènement qui va changé la face du monde. C'est méprisant !!!

  11. Frenchie,

    La vidéo http://www.nist.gov/public_affairs/releases/wtc_videos/wtc_videos.html est une véritable plaisanterie.

    Ces gens du NIST annoncent une grande "découverte", on attend au moins une nouvelle particule élémentaire ou une nouvelle théorie quantique, pas du tout, on apprend que des feux de papier et mobilier de bureau peuvent mettre à bas un immeuble de 47 étages. Promis, je ne rentre jamais plus dans un bâtiment de plus de 1 étage (pour pouvoir sauter par la fenêtre en cas de feu de friteuse !!!).
    Ce Shyam est un guignol payé (grassement, j'espère pour lui !) par l'establishment : this Shyam is a shame !!!

  12. Patricia Régnier,

    Les américains sont toujours en avance sur le progrès techniques. Encore une preuve qu'ils sont les "number one", les plus "fortiches"

    En attendant ce sont les entreprises de démollition qui ont du souci à se faire si moquettes et papiers suffisent à faire effondrer les bâtiments. Ils vont devoir se recycler dans la vente de papier.

  13. Hervé Lacroix,

    C'est intéressant de vous voir accorder tant de crédit à ae911Truth. Pourtant, Mr Gage a dernièrement été l'auteur d'une magnifique intox lors de l'émission Hardfire du 22 Juillet dernier, où il justifie la démolition contrôlée à l'aide de modèles en carton. En tant qu' ingénieur, il savait pertinemment qu' il était en train de mentir à son public, cette comparaison étant évidemment trompeuse.

    Suite à celà de nombreux signataires de son mouvement ont décidé de faire demi-tour (plus d' une cinquantaine), bien qu' il n' ait osé mettre ce document sur son site alors qu' il s' est présenté au débat comme représentant d' ae911Truth.

    Ne serait-il pas temps d' admettre que la désinformation intervient dans les deux camps ?

    Le débat: http://video.google.ca/videoplay?docid=-459844559898426929

    - Hervé

  14. Samira,

    On est bien mis tiens!

  15. Olive,

    je pense qu'on en saura plus quand ils vont sortir la bande dessinnée. Patience les amis!

  16. noizzy,

    “la destruction d’un immeuble à structure d’acier par des incendies est dorénavant possible grâce à la découverte de ce nouveau phénomène de dilatation thermique jusqu’alors ignoré.”

    Cela signifie que plus aucun building au monde n'est sur, du fait qu'un petit feu est capable de ravager un immeuble et de le faire tomber à la vitesse proche de celle de la chute libre.

    Mesdames et messieurs, cela peut arriver près de chez vous, restez donc loin de tout immeuble de plus de 5 étages, c'est dangereux !

  17. varda,

    jettez un oeil sur le schema 12_69 du rapport du NIST pour argumenter l'effondrement de la tour sur elle même sans toucher les buildings mitoyens espacés d'une rue !!, constatez l'élasticité de la structure. Ils ne savent pas que l'effondrement a été filmé ? ça derange personne ce schema !!

  18. home,

    @ hervé:
    Je ne pense pas que la démonstration avec du carton soit si mauvaise. Elle est peut-être simplifiée voir simpliste mais elle a le mérite de montrer deux résultats différents avec un départ identique. Je pense que la meilleur illustration serait de maitre un poids extrême dans le bloc supérieur poir que celui-ci enfonce la base sachant que de toute façon il n'y aurait pas destruction totale et que surtout le bloc finirait par tomber à coté des fondations de la tour et pas sur celles-ci.

  19. lisek,

    Concernant la remarque d'Hervé, je suis allé voir la vidéo qu'il suggère. Le coup des cartons est certes de la pédagogie plutôt maladroite et prêtant le flac aux sarcasmes mais ce que ca demontre (et qui reste vrai) c'est que pour avoir de la chute libre, il faut qu'il n'y aie rien en dessous, et pour ça un bout de carton suffit.

    Une autre remarque sur cette video et sur le fait qu'il ne l'aie pas mise en ligne : Le débat contradictoire avec un interlocuteur (le debunker) sur le plateau et l'autre (le truther) en duplex avec un son pourri n'est pas très à l'avantage de Gage...

  20. André Barbut,

    Et ne pas oublier la preuve irréfutable de la "démolition controllée" : l'effondrement préliminaire du "penthouse" sur le toit de l'immeuble, une seconde avant l'affaissement de l'ensemble de la structure, alors qu'aucun incendie n'était à signaler à ce niveau. S'il ne fallait retenir qu'une seule preuve, celle-ci est suffisante.

  21. olliver,

    de toutes facon un jour ils seront obliger d'admettre ,on ne s'en sort pas si facillement que sa apres une histoire pareil..... quoi qu'ils peuvent dire nist ou autres les gens vont se rendre compte au fur et a mesure du temps c'est sur!

  22. AtMOH,

    Et pendant ce temps là un building 8 fois (rien que ça!) plus haut viens d'être achevé!
    Je pense qu'ils faut les prévenir car si ils ont mis de la moquette, la tour de 900m est en péril! :)
    http://www.burjdubaiskyscraper.com/2008/08August/burj_dubai_1003.jpg
    http://www.burjdubaiskyscraper.com/2008/08August/burj_dubai_1501.jpg

    Plus sérieusement avec les explication du NIST sur la mise en poussière en 7 secondes d'un bâtiment de construction robuste en en déduit qu'aucune construction au monde n'est fiable!
    Selon leur conclusion tous les architectes actuels sont des criminels! Monter des tours qui peuvent se désintégrer à cause d'un incendie ce devrait faire grand bruit parmi les professionnels de la construction! Pourtant il ne semble pas que Ces trois buildings réduits en poudre aient changé les méthodes de construction...

  23. sam2000,

    cex qui croien qu'un incendie peur reduire ne poussiere un bat de 176 m alors ils croient ceci.

    un mouvt de greve qui degenere parmi les salariés de la tour montparnasse.
    les grevistes se divisent en 2 groupes.
    le premier repand de l'essence dans une dizaine d'etages.
    le second bloque la venue des pompiers, laissant le bat bruler pendant 7 heures.

    Les PRO-VO en regardant la scene, avec bcp d'intelligence concluent ce qu'il va arriver.
    "nous les PRO-VO, affirmont que dans 7 heures,
    -la TOUR Monparnasse va s'ecrouler vericalement sans rien toucher autour.
    -l'ecroulement sera rapide , ne depassera pas 7 s."

  24. sam2000,

    et n'oubliez pas la SCHIZOPHRENIE des journalistes.
    par exemple, ils approuvent que desormais un simple incendie peut detruire et reduire en poussiere un COLOSSE de pres de 200m en un temps record sans qu'il n'en parle en boucle dans les medias pour marquer les esprits et mettre en garde les simples
    citoyens,

    ALORS que

    on passe en boucle dans les infos pour rappeler d'urgence une simple brosse a chiottes produite de maniere non conforme dans les usines.
    sacré monde! sacré monde!

  25. Alex,

    Eh oui, j'ai aussi lu un article équilibré dans le International Herald Tribune, qui ne parvient pas du tout aux mêmes conclusions que notre chère presse française...

    Nos journalistes sont la HONTE de ce pays, dociles, bêtes, paresseux, et arrogants.

    Démontons-les !

    http://www.levraidebat.com

  26. Sam,

    "Selon leur conclusion tous les architectes actuels sont des criminels! Monter des tours qui peuvent se désintégrer à cause d’un incendie ce devrait faire grand bruit parmi les professionnels de la construction!" Excellent !! Ceci sans dire que ces mêmes bâtiments doivent répondre à des normes anti-sismiques. Ils peuvent encaisser des secousses sismiques qui les remuent comme des cerisiers et créent des contraintes intenses sur leur structures, mais attention, une feu sur 4-5 étages peut les vaporiser ! NIST vient de sceller son incompétence.

  27. milongal,

    @André Barbut et autres

    L'effondrement du penthouse est ce qui a permis au NIST de trouver la super chouette idée de mettre en cause la fameuse colonne n°79, car c'était celle-là qui se trouvait juste en dessous. Donc ils ont cherché l'explication susceptible de coller avec ce phénomène (disparation du penthouse). A partir de là, ils ont bâti le reste de leur théorie, qui avec tout ce que qu'on sait et a vu, n'a pas de sens. Intéressant de noter aussi, par ailleurs, que peu de clips montrent l'affaisement du penthouse. La plupart du temps, on ne voit que la structure du toit sans cette partie.

  28. Albert,

    Richard GAGE a fait devant une caméra ce qu'il était possible de faire dans ces conditions. Et si sa démonstration est pathétique, c'est pourtant bien que nous assène la version officielle depuis déjà 7 ans !

    Cependant elle est quelque peu fausse dans la mesure où la résistance du carton est bien supérieure (proportionellement) à celle des tours.

    Pour effectuer convenablement cette démonstration, il faudrait "empiler" en les suspendant 110 plaques carrées (une par étage), et faire en sorte qu'elle soient maintenues de justesse. Faire que si une plume tombe sur une planche, celle-ci tombe comme un domino sur celle du dessous (pour imiter la résistance zéro). On verrait alors que la chute de la partie supérieure serait ralentie par la masse (croissante) de ce qui se trouve en dessous. Ainsi, on prouverait facilement (pour les néophytes) qu'il est impossible que le dessus de la tour ait pu toucher le sol si vite. CQFD.

    Je me suis déjà pris à penser que proposer ainsi le 11 septembre prochain en plein Paris une preuve scientifique irréfutable pour ces 7 ans de mensonge, serait une bonne idée. Mais je suis en province et n'ai ni temps ni moyens...

    Il suffirait même de filmer le tout au ralenti (ça tombe vite), et d'appliquer scientifiquement un coefficient de ralentissement de la bande vidéo, correspondant à ce qui se serait passé sur une hauteur réelle de 110 étages, et on en arriverait ainsi à montrer pédagogiquement l'excellent travail qui figure depuis déjà très longtemps sur cette page :

    http://www.drjudywood.com/articles/BBE/BilliardBalls.html

    Même sans AUCUNE résistance, les WTC 1 & 2 NE PEUVENT PAS tomber aussi vite.
    Comment une preuve scientifique aussi évidente n'émerge pas dans nos médias, depuis tant d'années ?

    Que chacun fasse ensuite ses déductions en chaîne, ce qui est un tout autre débat.
    Ce qu'il faut, c'est ne pas commencer le raisonnement par là. C'est tout !

  29. Fred,

    @albert

    Le souci du lien que tu donnes, c'est que cette "démonstration" ne tient pas la route :
    Elle considère des temps correspondant à la chûte libre d'objets lâchés lorsque l'objet précédent l'atteint.
    En d'autres termes, c'est comme si les étages supérieurs étaient stoppés à chaque étage rencontré avant qu'une nouvelle chûte ne s'amorce. Tu comprendras aisément que cette approche simpliste n'est absolument pas crédible : les étages déjà animés entraînent chaque nouvel étage plus vite qu'une simple chûte départ arrêté.

    Ce qui est vrai, c'est que ce phénomène doit subir un ralentissement lié à 2 sources de perte de l'énergie cinétique :
    - la rupture de toutes les attaches de chaque étage demande une certaine énergie
    - la mise en mouvement de chaque étage (au delà donc de la simple accélération gravitationnelle) demande également de l'énergie.
    (pour être complet, il faudrait également prendre en considération l'énergie requise pour disloquer le coeur du bâtiment)

    Personnellement, je ne suis pas en mesure de dire si ces 2 (ou 3) déperditions d'énergie auraient ou non eu un impact important sur le temps de chûte global.
    Je pense qu'un ingénieur du secteur qui s'ennuie un peu pourrait le calculer.

    Fred

  30. Patricia Régnier,

    ce que dit Albert est censé .

    Avec tous ces documents filmés, interviews, témoignages... il y de quoi faire une chaîne de tv thématique sur le 11 septembre. Il y a bien des chaînes sur le bricolage, astrologie, etc.

    C'est cette orientation que le CA de reopen devrait favoriser (à mon avis) cela aurait bien plus d'impact qu'un site internet.

    C'est sûr qu'il faut convaincre les financeurs. Mais déjà faudrait-il leur proposer... Albert pourrait alors proposer son script !

  31. Fred,

    J'ajoute juste en passant que si on pouvait établir qu'une partie non négligeable de la masse a été expulsée lors de l'effondrement, cela vient réduit d'autant l'énergie cinétique "utile" à l'effondrement, et donc augmenter le temps total de la chûte.

    Pour être totalement crédible et entendu, il faudrait :
    - calculer ces éléments,
    - qu'il présentent un écart significatif avec l'effondrement constaté,
    - qu'ils aient été validés par un nombre suffisant d'experts,
    - que les éventuels scénarios "officiels" soint démontrés comme faux (hypothèses objectivement fausses ou calculs erronés)

  32. bzgl,

    "des journalistes présents qu’à celles qu’envoyaient par email les journalistes"
    Les menaces pleuvent sur les journalistes :-( La Liberté de la Presse est à terre :-((

  33. magnum,

    Je suis hors sujet, mais avez-vous parlé sur ce site de cette manifestation http://unitedfortruth.julez-edward.be/index.php?lang=fr qui est organisée dimanche 7 septembre à Bruxelles ?

    Une manifestation donne au moins la possibilité de s'exprimer. Sur la toile, j'ai vraiment le sentiment que l'on tourne en rond et que les politiques sont bien contents de voir des protestataires aussi dociles.

  34. Kyja,

    Voir cet article : http://www.reopen911.info/News/2008/08/16/lettre-de-david-ray-griffin-a-united-for-truth/

    Et aussi sur le forum :
    http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=10426&p=1

    :)

  35. Vive AtMOH,

    Les conclusions du NIST sont tout simplement aberrantes et l'objectif du rapport est uniquement politique.
    ça soulage aussi tous les journalistes qui n'ont pas fait leur travail d'investigation SCIENTIFIQUE.
    Ils ont abaissé les normes de températures de résistance des matériaux aux feux de plusieurs centaines de degrés (écrit tel quel dans le rapport). C'est aussi grotesque que l'avion qui se vaporise sur le Pentagone (cf Arte). Un avion ne se transforme pas en fumée ou vapeur même s'il se crashe et explose. C'est destiné aux gogos ou aux journalistes.
    J'attends l'analyse détaillée du rapport NIST par ae911truth car ce rapport conclut donc que le bâtiment WTC7 était extrèmement dangereux en cas d'incendie car mal construit d'après leurs "nouvelles" normes. Les architectes sont donc directement mis en cause. Le bâtiment s'est effondré spontanément et ENTIEREMENT du fait d'un simple incendie sur quelques étages ce qui est un cas unique dans l'histoire de l'architecture moderne.
    Le propriétaire filmé qui ordonne la destruction de son bâtiment et la police qui fait éloigner la foule avant l'effondrement du WTC7 sont des détails vraiment pas dignes du rapport du NIST. Consternant !

  36. Vive AtMOH,

    ae911truth diffuse une première conférence téléphonique entre Richard Gage et plusieurs ingénieurs sur leur site pour partager leurs premières idées suite au rapport du NIST qualifé de "NIST's latest fantasy". Ils sont très remontés. Gage se contient mais il est sur le point d'exploser aussi (bafouille). Ils vont étudier le rapport en détail et vont continuer à mettre la pression sur le Congrès comme les Jersey girls (dit telquel dans la conférence tél). Gage parcourt les USA pour donner des conférences sur le sujet. Sa conférence du 12 septembre à NY devrait être saignante. Je ne pense qu'il apprécie beaucoup d'être traité d'incompétent par le NIST. Sur le site "noliesradio", j'ai aussi écouté l'interview surréaliste de Shyam Sunder qui se fait "cuisiner" par un journaliste pro-reopen911. Toutes les questions intéressantes sur les évidences y passent mais sont systématiquement éludées ou jugées hors de propos. Renversant ! Cette technique utilisée par tous les responsables et officiels liés aux enquêtes du 11/9 ne fait qu'augmenter la suspicion envers toute cette masquarade. Posez toutes les questions que vous voudrez (respectons la démocratie!), il suffit pour nous de ne pas y répondre CLAIREMENT, le tour est joué et nous pouvons repasser aux affaires courantes (3.000 morts dans les tours et 1.250.000 civils morts en Iraq).
    Ne manquez pas AtMOH face à Maltere sur dailymotion (Arrêt sur image) suite au reportage sur canal+. Il est remarquable.

  37. kidkodak,

    Je trouve l'atmosphère de tout cela surréaliste.D'un côté un gouvernement qui n'arrête pas d'engranger les scandales et un les démocrates qui pronent ''le changement''.
    Pourtant ces derniers,même majoritaires au congrès,appuient sans hésiter l'écoute illégale de ses citoyens,votent de nouveaux budjets pour perpétuer les deux guerres d'agression,prévoient relancer les recherches pour trouver Ben Laden etc etc,si bien que le futur président de novembre prochain aura tous les pouvoirs illégaux votés par son prédécesseur.Les démocrates seront donc la continuité des républicains.Le rapport du NIST arrivant en pleine campagne électorale,rassurera la population qui n'osait soulever la couverture sur les actions démentielles de l'administration Bush et leur donnera le choix de voter pour ''un autre parti'' sans être obliger de se réveiller.

  38. varda,

    La Physique est une science exacte :

    30 étages lachés à vitesse nulle, ne peuvent pas écraser en chute libre 80 etages qui les a porté pendant 37 ans .

    un feu aléatoire ne peut pas faire effondrer linéairement bien gentiment, symetriquement , étage par etage , 3 buildings le même jour .

    Aucun building d'acier ne s'est effondré à cause du feu depuis 30 ans . Depuis 2001, les procédures des pompiers n'ont pas changé . ( voir sur internet , tous les incendies de building depuis cette tragédie dont celui de la tour windsor à Madrid)

  39. pascal A,

    Avec les conclusions du NIST j'ai un peu peur pour notre vieille Tour Eiffel : un été de forte canicule et elle risque de fondre!

    Une bonne question sur le WTC7 c'est aussi : peut-être que les sprinklers n'ont pas fonctionné (la bonne blague), mais les sprinklers ça sert à remplacer les pompiers. Alors pourquoi avoir ordonné aux pompiers de se retirer dès le matin alors que les incendies étaient maîtrisables et ne compter que sur les sprinklers pour éteindre le feu ?
    Et un propriétaire qui accepte sans sourciller que son immeuble s'écroule ("we decided to pull") sans chercher à tout prix à le sauver d'un incendie somme toute limité, ça ne pose de problème ni au NIST ni aux médias?
    La réalité c'est que la complicité du propriétaire est patente.

  40. looping,

    Ce qu'il y a de marrant, dans cette histoire, c'est qu'on nous parle d'un incendie . Or, toute combustion quelle qu'elle soit provoque des fumées, ameute des pompiers et j'ai beau scrupter cette tour dans les brefs plans, on n'en voit strictement pas la couleur . Il faudrait l'avis des fire figthers sur ce sujet . Par contre, ce que je retiens, c'est l'annonce de la journaliste de la BBC, il me semble, qui annonce l'écroulement de la WTC7 alors qu'on voit cette même tour encore debout en arrière plan . Etonnant, non ! Il serait plutôt justifié d'entamer une enquête fiscale, pour établir la liste des personnes qui ont gagné de l'argent sur l'effondrement de ces tours ; chercher aussi qui a bénéficié du contrat de la reconstruction . Un plan immobilier bien monté, tout ça !

  41. Max,

    Aprés mettre tappé une bonne partit de ce rapport, de ce que j'en comprend, c'est qu'il est tres bien ammené, assez clair une fois dans leur logique, utilisant cette fois bcp de photos, et demonstration, les analyses meme si l'on ne vois pas forcement ou elle nous menent sont là. ce qui sera suffisant pour n'importe quel media. il n'ira pas plus loin, c'est et ca restera officiel.

    La ou j'ai trouvé qu'il ont fait fort c'est qu'il integre l'effondrement interne, avec l'externe. ainsi le temps d'effondrement est ralongé, et les erreurs du passé sur le 1 & 2, reste different, et non interferable avec ce dernier. j'ai trouvé cela particulierement habile. du coup sur le papier, et la press est ecrite et pas en video, (sauf a la tv, m'enfin pour ce qu'ils nous montre.....) du coup le resumé est super fastoche:
    - une tour
    - 47 etages
    - gros incendie pendant 7h
    - effondrement interne, regardé comme l'on dit les "reopenistes" le sommet s'effondre
    - 22s plus tard tout est part terre.
    - donc pas d'effondrement en chute libre pour ca il faudrais 6 a 7s et pas 22s

    et donc il n'y as pas de complot interne, puisque pas de chute libre, et donc pas de demollition controlé.
    pour le coup, c'est tres fort, comme l'as dit bush, on tirra les erreurs du passé.
    et bien c'est fait.

    C'est plié, la messe est faite, circulé y as rien a voir.

  42. Max LaMenace,

    Max, à force de nier les évidences, ces "experts" du NIST vont finir de se discréditer complètement. Le NIST va finir par toucher le fond. Le NIST doit fournir tous ses documents à des experts indépendants comme le demande Richard Gage de ae911truth qui eux par contre écrivent :
    "NIST's vaguely worded presentation was "absurd on its face,"" "NIST's disregard for chemical evidence of explosive nanothermate" "NIST's solution appears to have been crafted to please its client" "We should ask severe questions" and last but not least : "Gage asked that NIST release to independent researchers the thousands of photos and videos in its WTC archives.".

    Des enquêteurs indépendants car la société de sécurité des tours est Securacom et Securacom a parmi ses dirigeants un des frères Bush (Marvin pour ne pas le citer). C'est un pure coincidence dirons nous. Richard Gage n'est toujours pas convaincu par les explications du NIST. Pourtant, il est très ouvert à la discussion, a quelques connaissances en architecture et comprend très bien l'anglais.

    et vive AthMOH bien sûr !

  43. looping,

    Déjà j'ai bien rigolé avec BIONIC car c'est peut être une idée à exploiter, pourquoi pas ! Sinon Max, en effet tu as parfaitement raison, on appelle ça une contre-expertise le fait de refaire les enquêtes par un cabinet d'experts privés . C'est comme ça que ça marche aux J.O pour les contrôles anti-dopage

  44. Max,

    salut "la menace", le nist nie les evidences! et ca depuis le debut. (encore qu'il est a mis 7ans pour nous faire avalé que la puissance de la moquette est thermiquement equivalente a 150kg de zintex, et que comme y as pas de temoin de bruit d'explosion, alors c'est la faute de la moquette. LOOL)

    Ce que je voulais appuié, c'est qu'au sein de la communauté d'expert, professeur, archi, ... pour une contre enquete du 119, la mauvaise fois du nist est une evidence. En revanche au sein de l'autre communauté, qui ce satisfait de croire que seul les anti-patriotiques, adolescents ecervelés, terroristes, "negationistes" (ca existe pas en francais ce mot), etc..., pour eux, c'est parole d'evangile ce rapport. Et comme ce rapport reprend bcp de travail deja fait par ceux qui doute, tout en ficelant le tout dans l'esprit du simple incendie, c'est super credible pour un mec, qui as deja oublié l'année du 11 septembre, et qui decouvre cette semaine que la france est en guerre en afganistan. Et bien ce mec là, ils sont vachement nombreux. De plus les groupes en marge du rapport officiel ne sont pas du tout relayé par la presse, et chaque fois que cette presse parle du mouvement reopen 911, c'est toujours dans l'objectif de ridiculisé, ou laissé entendre que nous sommes des conspirateurs!!

    Donc deja que le rapport officiel du 11 sept 2001, est un veritable gruyere, ou tellement d'incoérence y sont rassemblé, et pourtant ca n'as pas eu l'air de derrangé bcp de journaliste, ou politique, alors là, avec ce rapport tres riche en documentation, et tres different des precedents rapport, je dit que le porte est close.

    tu te rend compte qu'il y as plus de page dans le rapport du WT7, que dans le rapport officiel du 911!! nan je maintient c plié, c con, mais c mort.

    sauf si, une personnes credible, prouve que c'est faux sur un point evident. on peut essayé de faire fondre de l'acier avec un feu de moquette, mais sache qu'en face, tout sera mis en oeuvre, et meme mentir, pour garder ce cher rapport qui met fin a la conspiration interieur us du 119.

    ca ne m'amuse pas a dire ca, mais c'est bien ce que je pense.

    apres tu peut toujours te foutre de la gueule du mec qui affirme qu'un 737 passe par un trou de 5m de diametre, et ce vaporise a l'impact, ou qu'un novice ce pose sans mal entre le bureau du chef et la photocopieuse, etc.. tu connais l'histoire. mais c'est toujours pareil, ca change pas les opignons en general, et pour ce faire comprendre du grand publique, ca va etre de plus en plus difficile, puisque maintenant les media on un superbe support de cours, et répetrons a l'infini que la moquette c'est super puissant thermiquement.

    j'ai pas le moral, mais ca va passé, quand d'autre auront oublié.

  45. Max,

    et j'ai oublié

    merci AthMOH, c'est evident.

  46. varda,

    pEtant donné le problème que pose cette tour numero 7 ; Pour faire taire tout le monde , ils auraient du dire , oui , par sécurité , on a fait detruire cette tour le 11 septembre par nos specialistes , ou, oui, cette tour était munie d'un dispositif de demolition préinstallé que nous avons actionné .

    Mais s'enfoncer de cette façon dans l'incohérence de l'incendie qui fait fondre l'acier sur toutes les poutres porteuses, ils vont au suicide .

  47. Max,

    slt looping, (bon dsl je m'eternise sur le post) Pour la contre expertise, faut pas oublier que dans l'enquete du 11 sept, deja tout les media l'appel "enquete final" sur le 119, c'est assez clair comme volonté a remettre tout ou partit du contenu.

    Et puis il me semble que la liste d'embarquement ne fait pas mention des dits terroristes!! un penflé de 800 pages, qui commence par: "pas de terroriste a bord, voir en annexe la liste d'embarquement." et tout le monde s'en tappe.

    Je rajouterai que: 83 pays on eut des ressortissants tué par des terroristes (officielement) ce jour, mais que la seul USA, a fait une enquete, aucun autre pays n'as fait d'enquete pour savoir comment sont mort nos ressortissants!! incroyable, du jamais vu! si meme un pays souverain ce refuse de faire une enquete, alors qui le peut?

  48. looping,

    Max tu l'as vu, la vidéo sur les maquillages de listing des flottes aeriennes :l'avion ne fais plus partie de la flotte et il réapparait ... MAGIE... Par contre, franchement je n'ai vraiment pas le courage de me taper un millier de pages traitant un sujet de manière baclée et manipulée . Je mettrait facilement un an pour le lire

  49. WangTzu,

    @ Hervé Lacroix:

    Il est surtout interessant de voir que même vous n'êtes pas capable de faire la différence entre une comparaison (plus...que, moins...que, égale à...) et une analogie.

    Lorsque vous aurez saisi la nuanca vous comprendrez que oui dans TOUTES les analogies il y a forcement une perte (importante) d'information ce qui n'en fait pas pour autant un mensonge, simplement l'analogie permet de mettre en relief, et dans des contextes différents, des propriétés communes... A l'antipode de la comparaison qui sert à évaluer, hierarchiser les différences. Je sais que vous aller me dire que c'est jouer sur les mots mais non désolé ce n'est pas le cas. On parle comme on réfléchi mais pire on réfléchi comme on parle...

  50. f6,

    @Tous,
    Les polémiques et les lamentations dans les commentaires d'articles n'ont pas beaucoup de sens, ce qui fait sens dans le combat que nous menons pour faire émerger le débat et aboutir à une réouverture d'enquête indépendante c'est d'agir à nos côtés.
    Parler dans la rue, envoyer des liens pertinents à vos carnets d'adresses, interpeller vos élus, rejoindre un groupe local , participer à nos groupes de travail, adhérer à l'association ReOpen 911.

    Nous avons un job à terminer, nous devons restaurer la citoyenneté pour contraindre nos élus à exiger une nouvelle enquête.

    C'est ce travail qui appartient à chacun d'entre nous que nous devons poursuivre.

    Chaque geste compte, chaque action pèse.

    Nos enfants ont besoin de notre courage, tous les enfants à venir ont besoin de notre engagement.

  51. Olive,

    Hier il y a eu un incendie dans la tour Montparnasse; au bout de 7 heures, elle s'est effonfrée sur sa base en 10 secondes. Vous ne me croyez pas? Vous avez raison. Mais je m'entraine pour une entretien d'embauche au NIST. C'est super dur. je crois que je vais renoncer.

  52. Roussel,

    Oui c' est ça,

    et Bin Laden il fait des trous dans le pentagone avec un avion en alu !

  53. JPR,

    La science en action : "WTC7 in Freefall"

    http://www.youtube.com/watch?v=gC44L0-2zL8

    Simple, clair et précis !

    Hautement recommandé...

  54. abbc,

    "FAE (fuel-air explosives) la technologie des armes et des bombes à neutrons (un type d'arme nucléaire qui produit en plus court terme une production radiologique moins forte que la "normale" d'une arme nucléaire"

  55. Tristan,

    quoi? c est possible de faire s ecrouler sur elles memes 3 tours avec 2 avions?

    ah!

  56. Arthur,

    Vaste blague, ce rapport.

    Je remarque tout de même qu'il aura fallu 7 ans au Nist pour déterminer qu'il fallait changer de normes de construction.

    Donc depuis 7 ans des tas de buildings ont été construits de façon très fragile (selon des normes trop faibles) à cause du manque de réactivité du NIST.

    Bravo ! Les américains ont décidément bien des pilules amères à avaler. Mais le pire, c'est qu'ils en soient contents. Ma foi c'est leur problème, s'ils ça leur convient...

  57. CLAUDE,

    Je viens d'apprendre la mort suspecte de Barry Jenning, témoin qui a raconté son sauvetage in extremis du WTC7 après une explosion. Qui a plus d'infos?

  58. Dom,

    Je viens de visionner une vidéo sur l'effondrement du WTC 7. Elle me semble bien documentée et tout est tout a fait possible.. Il est vrai que G W Bush n'est vraiment devenu président des E U qu'après le 11 09. Maintenant il est aussi facile de fabriquer des preuves et des faux interviews. En tout cas si tout cela est vrai ce serait le plus gros scandale de tous les temps. S'acheter une notoriété avec la vie de plusieurs milliers de personnes...
    Dans cette vidéo Sylverstein déclare avoir pris la décision de faire sauter le WTC 7. Il y est également mentionné que cette destruction a également détruit les dossiers de plus scandaleuses affaires du moment telle qu'Enron...
    D'autre part Sylverstyein aurait également modifié ces contrats d'assurrances sur les tours dans l'été 2001 pour les garantirs contre les actes de terrorisme. Bref beaucoup d'interrogations.

  59. fadel,

    Vous savez les amis, les lois de la physiques sont difficilement pliables a la volonté d'un gouvernement comme les médias (doivent se dire les experts bien payes de NTIS), pour la simplement raison que ces lois ne sont pas l'oeuvre d'un homme. Elles cette fâcheuses tendances a être valables quitte a surprendre la raison (Einstein l'a appris a ses repends)

  60. blabla4444,

    Je m'étonne que tous les commentaires aillent dans le meme sens... garder l'esprit critique c'est bien, mais si c'est pour basculer dans la croyance inverse, ça vaut pas le coup de se donner tant de mal...

    C'est bien de mettre en doute la thèse officielle, mais sur quoi ça se base ? as-t-on jamais eu une grande expérience des effondrement de batiments ?

    Autre truc bizarre, si cet éfondrement était si artificiel, alors pourquoi avoir attendu tant de temps pour publier l'étude ?

    Et la thèse de la démolition controlée, elle est un peu étrange car on ne vois pas les explosions simultatanée... il n'y a aucun témoin de cette entreprise pourtant très délicate devant mobiliser beaucoup de monde. Et ce, meme des mois après. Je vous trouve bien optimiste dans les capacité humaine de mener à bien un tel complot sans qu'il y ait d'erreur grossière...

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Pétition ReOpen911


Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer