René Balme, maire Front de Gauche de Grigny, accusé de « conspirationnisme » sur Rue89 et dans la presse mainstream

Coup de gueule de Serge Uleski sur Mediapart après les attaques lancées sur Rue89 par Ornella Guyet contre le maire de Grigny, René Balme, accusé de soutenir des "thèses conspirationnistes" sur son site oulala.net. Il faut dire que les amalgames répétés de la "journaliste indépendante" de Rue89 (alias "Marie-Anne Boutoleau") étaient d’une bêtise affligeante, et seraient probablement restés noyés dans un anonymat mérité s’ils n’avaient pas été repris en choeur par un certain nombre de grands médias français dont Le Figaro. D’où cette réplique salutaire qui, une fois n’est pas coutume, défend le droit pour un élu de dire qu’"on ne nous a pas tout dit sur le 11-Septembre".

Attention Ornella et consorts, si vous continuez, vous risquez de faire du sujet des attentats terroristes du 11/9 un sujet politique, ce qui ne serait pas à votre avantage, car comme vous le savez pertinemment, des personnalités cultivées, intelligentes, et compétentes, des scientifiques, architectes, pilotes professionnels, officiers de l’armée, agents des services de renseignements, universitaires, etc. mais aussi des hommes politiques dans différents pays, revendiquent le droit de parler du 11/9 et demandent une nouvelle enquête au vu de l’inanité de la version gouvernementale américaine sur ces événements. A bon entendeur…

 

 

Le maire de Grigny (sud de Lyon), René Balme, avait accueilli une soirée
projection-débat avec le film Zéro – Enquête sur le 11-Septembre,
le 25 avril 2009. Nous saluons son courage et son engagement pour la vérité.

 


Ça nous apprendra à être de gauche !

par Serge ULESKI, sur Mediapart, le 3 juin 2012

Tout commence, le 30 mai, par un article dénonciateur d’Ornella Guyet sur Rue89 au titre assassin : "Législatives : une tache rouge-brune dans la campagne du Front de Gauche". 

Le 31 mai 2012, Rue89, Street Press et Le Figaro jettent leur dévolu sur René Balme, membre du parti de Jean-Luc Mélenchon, maire de Grigny (69), investi par le Front de Gauche dans la 11e circonscription du Rhône. Son crime : l’homme animerait un site, Oulala.net, au contenu soi-disant nauséabond : articles complaisants à propos d’Alain Soral et de Dieudonné (deux papiers de votre serviteur sont mis en exergue par rue89 – d’où mon intervention ; néanmoins, merci pour la pub !) ; idem à propos de l’Iran, obsession antisioniste, homophobie, éloge des dictatures, interview de Thierry Meyssan sur les événements du 11 Septembre…

Oulala.net aurait toutes les tares et son administrateur aussi !

Pressé par les médias, le FDG doit prendre une décision sous 24heures. René Balme qui fait de son mieux pour rassurer les uns et les autres, restera-t-il candidat du FDG ?

Suspense…

***

Voici la campagne de Rue89, appuyée par le Figaro et Pascale Clark de France Inter.

(FGD/Balme… dès les premières secondes de l’interview – ne perdez pas de temps avec le reste)

 

En ce qui concerne Pascale Clark, difficile de ne pas penser à ce qui suit – billet publié, entre autres, sur Mediapart, nouvel Obs et… Oulala : http://sergeuleski.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/04/24/clarck-contre-menard-quand.html

- Arrêt sur images, sans doute pour ne pas être en reste, se fera l’écho de cette campagne sans toutefois juger bon d’y ajouter un regard critique. Il s’agira d’un copié/collé de Rue89 :

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=13941 (un petit cadeau d’adieu pour ne pas avoir renouvelé mon abonnement qui a pris fin voilà deux semaines ?)

En revanche… on trouvera un résumé critique de cette campagne à l’adresse suivante : http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/rue89-et-le-figaro-lancent-la-117761

_________________

A la lumière de cette campagne et de la réaction par trop prévisible des responsables du Front de Gauche, il est vraiment temps que La Gauche – toute la gauche et toutes les gauches -, cesse de se laisser terroriser, et qu’elle accepte, dans ses rangs, tout en garantissant un minimum de soutien à ceux qui osent le faire, ou bien, à défaut, en s’abstenant de soutenir des campagnes d’intimidation malhonnêtes et de nature franchement mafieuse contre son propre camp… Qu’elle accepte donc que l’on puisse aborder, questionner, entre autres sujets :

  • La menace sur la liberté d’expression ; l’injustice faite à Dieudonné et l’illégalité des mesures prises à son encontre…
  • Ne pas, ne jamais se passer de l’intelligence de quiconque ! Alain Soral et ses analyses (et d’autres encore, a priori tout aussi controversés) même si in fine les choix politiques de Soral nous sont totalement étrangers. Après tout, Heidegger qui a soutenu une Allemagne nazi, n’a pas été banni des universités pour autant ; bien au contraire ; et à ce sujet, en soutenant Marine le Pen, reconnaissons qu’il reste à Soral une sacrée marge, et par voie de conséquence, à nous aussi.
  • Pouvoir dénoncer l’acharnement contre l’Iran et une politique de « Israël et la bombe, oui ! », « Iran non ! ». Car, si la destruction de l’Irak nous est d’un enseignement quelconque, on peut légitimement comprendre que l’Iran se sente menacé par la coalition Israël-USA-Arabie Saoudite et une Europe muette et passive, alors qu’Israël n’a jamais autant dominé et humilié politiquement et militairement cette région.
  • Le 11 septembre et le fait que tout n’aurait pas été dit.

Et tout autre sujet qu’une chape de plomb médiatique recouvre et qui concerne au plus haut point la Gauche puisqu’il est souvent question de justice et de défendre les plus faibles.

Il est temps que l’on ré-apprenne à être de gauche quand on est de gauche (1) et que l’on tienne tête aux médias et à cette caste politico-médiatique qui souhaitent vivement nous imposer pour seule vie politique et unique cadre de débat, un Mélenchon contre une Marine le Pen (un marchand de quatre-saisons contre une vendeuse à la criée) et un Hollande contre un Fillon (un costume deux-pièces contre un trois-pièces)… cadre qui signerait alors l’arrêt de mort intellectuel (et spirituel ?) d’une gauche qui se voudrait tolérante et courageuse (2).

Oui ! Etre de gauche sans pour autant se voir condamné à rejoindre des groupuscules qui réuniraient autant d’appelés que d’élus puisque les uns comme les autres se compteraient alors sur les doigts d’une seule main.

Internet y pourvoira si l’on ne baisse pas les bras, si l’on ne laisse rien passer et ne cède en rien sur rien. Car enfin… comment oublier que l’on sera toujours bien plus, tellement plus nombreux qu’eux.

Serge ULESKI

 ___________________

Notes de l’auteur :

  1. Il n’y a pas de Gauche… il n’y a que des preuves de gauche (choix, décisions, parti pris, jugement)
  2. Excusez cet excès d’optimisme ! Il est vrai que la campagne présidentielle du candidat Hollande n’était pas faite pour nous rassurer. En serions-nous déjà à l’agonie de cette gauche en attendant sa mort prochaine ?

 

 


En lien avec cet article :

 

 

5 Responses to “René Balme, maire Front de Gauche de Grigny, accusé de « conspirationnisme » sur Rue89 et dans la presse mainstream”

  • IKAR

    Bravo à cet élu du front de gauche pour son courage, ceci s’inscrit d’ailleurs dans la continuité des déclarations de Jean Luc Mélenchon sur l’OTAN.
    Quant à soutenir Alain Soral ou Dieudonné, reconnaissons que c’est une autre affaire …

  • Voila Clarke la peste-mal-élevée-qui-coupe-la-parole-à tout-le-monde rhabillée pour l’hiver.
    On pourrait lui associer Bernard Guetta, ce prétentieux sioniste pontifiant qui ne manque pas de nous pousser chaque matin à la guerre.
    J’ai mis du temps à comprendre que Dieudonné n’était pas ce que l’on croit, encore moins ce que l’on en dit.
    Quand j’écoute Soral, j’essaye de ne pas penser qu’il est FN: il devient alors passionnant.
    Si on est de gauche, ce n’est pas socialiste qu’il faut voter, c’est sûr.
    Et plus que jamais, je voterai front de gauche. Personne d’autre ne remettra en cause la VO, ni les conséquences du 11/9 qui se perpétuent et se perpétueront encore longtemps.

  • Sébastien

    Ca y est vous, avez finit votre petit caprice?
    C’est étonnant comme la gauche bien pensante et la droite bien pensante font bras-dessus, bras dessous pour défendre leurs intérêts de caste. En fait, ce n’est pas du tout étonnant quand on sait dans quel monde on vit. La démocratie? Cékoiça?
    Par contre, puisque vous prenez ouvertement des positions politiques, mettons les pieds dans le plat: le racisme de la Gauche dans son ensemble m’est insupportable et intolérable.
    Cette façon de s’auto-proclamer ceci ou cela, de juger les autres du haut de son gauchisme, de se croire continuellement pour supérieur aux autres est LA tare génétique de tout ceux qui s’en revendiquent.
    Je ne suis plus étonné que toutes les dictatures modernes qui ont émergé étaient issus de cette mouvance. Quand on voit quels sont les références historiques de ce côté-là, on ferait bien de la fermer un moment. On aurait ainsi un peu d’égalité réelle. Quant à l’auto-critique, ne rêvons pas. D’ailleurs, il est impossible de critiquer quelqu’un ou quelque chose qui détient la vérité: c’est contraire aux lois de l’univers. C’est, euh… je-ne-sais-pas-qui qui l’a décidé. C’est scientifiquement prouvé!

    @ Ikar et Doctorix: si vous êtes sourd de l’oreille droite, évitez au moins de faire passer ce handicap pour une qualité…. Au pire, ça se soigne. Et ça parle de tolérance à longueur de journée….On n’a décidément de moins en moins le droit de critiquer « le camp du bien ». Je ne sais plus vraiment ce qui est le plus grave: ça, ou le fait, que vous vous auto-autorisiez à critiquer tout ce qui ne relève pas de votre point de vue (étriqué). C’est comme les médias, plus ils déblatèrent dans un sens, plus la réalité est exactement à l’opposé. Je doute que cette maladie se soigne. La gauche y croit, les « autres » (qu’on ne doit pas nommer sous peine d’être excommunier par la Sainte Inquisition), non. Allez donc conseiller à Mélenchon d’allumer des cierges. Lui qui défend les Lumières…

    A bon entendeur.

    P.S. : je met mes deux mains à couper que c’est précisément à cause de cette tare que le Mouvement pour la Vérité avance à deux kilomètres/heure depuis dix ans: on ne va pas très loin avec une seule jambe.
    L’autre piège dans lequel vous êtes tombé sans le voir (mais comment est-ce possible pour des gens qui possèdent la science infuse!?), c’est d’avoir immédiatement fait l’amalgame entre les centres d’intérêts personnels et la vision du monde de monsieur Balme en tant que citoyen/ personne humaine et son appartenance politique. En plein dans le mur!
    Enfin, quand je dis « piège », c’est plutôt de la récupération politicienne. Ca vole haut…. Selon votre raisonnement, donc, si on est du Front de Gauche, on est donc forcément du côté de ReOpen911, des doutes sur les attentats du 11 septembre et soutient du Mouvement pour la Vérité? J’aimerais juste que votre prochain sondage introduise l’entrée politique dans la répartition des réponses. J’en ris d’avance. On pourrait ainsi annoncer fièrement que Monsieur Balme est forcément au Front de Gauche parce qu’il mange de la soupe ou du couscous, à moins que tout ceux qui mangent de la soupe ou du couscous sont forcément tous du Front de Gauche puisque monsieur Balme en mange?
    Des amalgames de genre, je peux en faire des tonnes en prenant des critères beaucoup plus sensibles: sur la religion par exemple, ou la couleur de peau.
    Ca vous dirait de grandir un peu?

  • Sébastien

    Le plus tordant en fait, c’est de voir que les critiques les plus virulentes viennent (quasiment) toujours de personnes situées (très) à gauche (enfin soi-disant). Un peu problématique tout ça…..

  • Sébastien

    Du coup, je ne soutiendrai pas monsieur Balme, puisque je ne suis pas du Front de Gauche. Il y aura bien assez de médias et de personnalité pour s’indigner puisque la majorité vient de changer….
    Je sens qu’on va se marrer, côté cohérence, si on se met à tout politiser de cette manière. Du coup, je me sens vraiment mal à l’aise. Je ne vois pas trop ce que je fais là à soutenir ReOpen et pourquoi vous acceptez mon argent. Vous devriez refuser par conviction idéologique.
    Ah non, c’est vrai, l’argent n’a pas d’odeur.
    Bon, ben, restez entres-vous, et bonne chance, hein.

Trackbacks

  •  





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``