Le Japon en tête de liste pour rouvrir l’enquête sur le 11 Septembre 2001

Le sénateur japonais Yukihisa Fujita sera-t-il bientôt en mesure de poser officiellement au gouvernement américain les questions pertinentes sur les attentats du 11 septembre ?

Depuis 1955, le Japon a presque toujours été gouverné par les libéraux démocrates de Taro Aso, actuel premier ministre. Mais à la fin de ce mois d’août, si le parti démocrate de Yukio Hatoyama l’emporte (il vient de remporter la ville de Tokyo, ce qui est de bon augure), alors un certain sénateur Fujita pourrait bien refaire parler de lui comme ministre, et mettre à exécution ses demandes de janvier 2008.


Yukihisa Fujita

Le vendredi 11 janvier 2008, le sénateur Fujita avait en effet interpellé son premier ministre pour lui demander de suspendre l’aide aux troupes de l’OTAN stationnées en Afghanistan, arguant de ses doutes sur le 11 Septembre [1], et du possible détournement du pétrole donné par le Japon, au profit des Américains eux-mêmes, au vu de l’écart comptable constaté avec l’OTAN. Dick Cheney avait très violemment réagi, en condamnant d’avance toute enquête sur ce dernier sujet… par manque de temps, et parce qu’il était absurde de mettre en cause l’armée américaine dans ce contexte [2]. Le gouvernement japonais de l’époque, ne dut son salut qu’à l’application d’une loi d’exception issue d’un article de sa constitution de 1952, jamais utilisée, qui lui permit d’outre passer, pour raisons stratégiques, le vote de défiance qui eut lieu à la chambre haute (Sénat) empêchant le renouvellement de cette aide dès 2008. [Détail croustillant : L’Agence France Presse, à aucun moment, ne crut bon de donner les raisons pour lesquelles ce gouvernement japonais fut mis en difficulté, se bornant à citer que la loi d’aide fut adoptée « de justesse » !]

Ce n’est donc sans doute pas un hasard si les démocrates japonais (équivalent de nos centristes qui devraient s’inspirer du courage de leurs alter egos nippons) insistent –avec succès- pendant la campagne électorale en cours, sur l’inutilité de la participation du Japon à l’effort de « guerre » en Afghanistan. Deux bateaux de guerre, dont un pétrolier, ont été envoyés dans l’Océan Indien (voir photo ci-dessous de la mission de 2008 emmenée par la frégate Murasame). Pourtant, depuis la reddition du Japon devant Mac Arthur à bord du croiseur USS Missouri, le Japon n’a plus le droit d’intervenir directement, et sa force est dite « d’autodéfense ».

 

Le sénateur Fujita est parfaitement conscient de l’enjeu planétaire de sa demande : une nouvelle enquête pour les 24 victimes japonaises des attentats de 2001, au motif que la police et les services de renseignement japonais n’ont fait que reprendre les informations données par le FBI et les services de renseignement américains, sans jamais mener leur propre enquête. Fujita, membre-fondateur de l’association internationale « Leaders politiques pour la vérité sur le 11 Septembre », est soutenu dans son combat par de nombreuses personnalités politiques, de la presse et de l’industrie au Japon, comme l’a prouvée la réception organisée en son honneur à l’occasion de la sortie de son ouvrage « Remise en question du 11-Septembre au Parlement japonais – Obama peut-il changer les USA? »

Avec ce sénateur japonais, conscient des limites du discours occidentaliste qui nous a menés en Afghanistan, nous devons ensemble à nouveau nous pencher sur les motifs réels qui, à ce jour, ont conduit près d’une trentaine de nos jeunes compatriotes français à perdre la vie dans un conflit qui n’est pas le nôtre… ni celui des Afghans !  

Par Bluerider pour ReOpenNews




Notes :
[1] Nous vous invitons à regarder l’intervention de Fujita du 11 janvier 2008 :

 

Il réitèrera ses doutes devant la même assemblée le 10 octobre 2008 :

[2] Ce genre d’argument est du même « tonneau » que ceux qui furent diffusés par Cheney sur toutes les chaines au lendemain du 11 septembre, où il s’épanchait sur l’évidence des auteurs des attaques, et déclarait qu’il ne fallait pas perdre de temps sur une enquête. Une lutte de 441 jours s’engagea alors avec un groupe de familles de victimes, à l’origine de toute la contestation, sur l’absence d’enquête d’abord, puis sur les conclusions de cette enquête de la Commission. Je parle bien sûr de Mindy Kleinberg, Patty Cassazza, Kristen Breitweiser, Simone Gabrielle, Bob Mc Ilvaine et surtout Lorie Van Auken qui, au passage, n’ont à ce jour jamais invités en France sur un plateau de TV ! Cheney ajoutait aussi candidement que martialement qu’il était préférable de partir tout de suite lutter contre ses auteurs. Il a été depuis prouvé que la guerre d’Afghanistan avait été préparée bien avant le 11 Septembre, suite aux négociations infructueuses entre Washington et les talibans au sujet de l’ouverture de l’oléoduc du Caspian Pipeline Consortium. Cheney ajoutait enfin qu’il fallait prendre des mesures pour éviter que cela ne se reproduise… À ce jour, de nombreuses associations se battent encore pour savoir où en est la mise en place de ces mesures, par exemple en matière de sécurité incendie, de services sociaux pour les victimes, ou de réforme de la surveillance du territoire, et aucune synthèse sérieuse à ce sujet n’a été publiée à ma connaissance, qui ait capté l’attention des médias pour sa novation…


 

21 Responses to “Le Japon en tête de liste pour rouvrir l’enquête sur le 11 Septembre 2001”

  • Nausicäa

    je sens que la version officielle ne va plus tenir longtemps

    ça avance dans le bon sens

  • Mariflo

    Et moi je crois bien que les services secrets Américains vont se débrouiller pour que le parti démocrate ne passe pas !!

  • robin

    Le sénateur japonais Yukihisa Fujita sera-t-il bientôt en mesure de poser officiellement au gouvernement américain les questions pertinentes sur les attentats du 11 septembre ?

    QUAND LES POULES AURONT DES DENTS…..LOL !

    Ce sénateur se rapproche un peu plus chaque jour des chaussettes en béton (au fond d’un lac ou de la mer la plus proche)

  • JLFG

    Mouais… c’est sans compter les probables divergences au sein du parti démocrate… (pas sur les faits mais sur toutes les questions que soulèvent la dénonciation officielle)

    Mais bon, on peut effectivement espèrer que les japonais sortent du silence.

  • Foogaz

    Tout ceci va d’autant dans le bon sens qu’un sondage donne le parti démocrate gagnant pour les élections !

    Je cite la dépêche :
    « Le Parti démocrate du Japon pourrait gagner quelque 300 sièges sur les 480 que compte la chambre basse du parlement lors du scrutin législatif du 30 août, selon une enquête publiée jeudi par le quotidien Asahi. »

  • Loïc

    Merci Blue pour ce papier!
    Pourvu que ça passe!

    Je crois que l’association pourrait trier de l’exemple de Fujita une leçon double et réciproque:
    - la dimension politique manque à la contestation dans l’action de ReOpen911;
    - la recherche de la vérité sur le terrorisme d’Etat (pas la vérité elle-même, qui est affaire de justice) est ce qui manque à l’action politique.

    Cela ne veut pas dire que l’association doit se politiser, mais que jamais de réels contacts ont été pris par le CA avec des représentants du peuple. On pourra heureusement me détromper le cas échéant…

    Concernant la réciproque, la mise à jour des actions terroristes des Etats doit conduire à une réflexion sur ce qu’est l’Etat. En effet, l’Etat n’existe plus, essentiellement, que par les menaces qu’il gère, et, en la matière, qu’il génère.

  • parousnik

    Je ne crois pas que les japonais seront auorisés par les EU a ouvrir une enquête… Déjà Obama interdit au FBI de témoigner etc etc… L’initiative des New yorkais est dans les choux…les russes et les chinois se taisent… Bref a moins d’une révolution aux EU je ne vois comment la vérité pourrait faire surface…vu que les oligarchies sont pourries jusqu’a la moelle et que les peuples des démocraties sont trop heureux de payer une essence pas trop cher… L’Otan ne pourrait plus paraître que comme une organisation terroriste… même aux yeux des mémères… Seulement 6665 personnes ont signé aprés trois ans la pétition de reopen… et pourtant ce sont des millions de personnes qui doutent de la version du trio bush cheney rumsfeld… L’humanité est vil…faut se faire une raison…

  • @Loïc +1

    un article à paraitre sur le 11/9 en Allemagne montrera que tu as raison. Si nous demandons à ce que soit respecté notre apolitisme, notre laïcité, et notre pacifisme, il n’en demeure pas moins que c’est déjà une prise de position politique, un angle pour aborder le réel, un début de programme dont il conviendrait d’étudier les ramifications dans la vie active.

  • Lapige

    Qui peut croire que le Japon va dénoncer la VO, et plus encore enquêter officiellement sur le 11/9 ?
    1/ Le Japon est protégé contre toute attaque nucléaire ou assimilée -et même contre toute attaque tout court- par …. les USA.
    2/ quel est le voisin le plus anti-japonais dans le coin ? La Chine !
    Quand on a les Chinois sur le paillasson, et que ce sont les US qui gardent la porte, on est gentil avec eux.
    3/ Quel est le premier partenaire commercial du Japon ?
    -Les USA.
    4/ Qui abrite des bases US sur son territoire, y compris le quartier général de la VII flotte, y compris un porte-avions nucléaire et tout ce qui va avec ? Le Japon.
    5/ Qui protège, de fait, les voies d’approvisionnement du Japon en pétrole ? Les USA.
    6/ L’essentiel du matériel militaire japonais est soit directement américain, soit produit sous licence et/ou en coopération.
    Un claquement de doigt d’Obama, et le Japon se retrouve à poil face aux chinois, sans pièces de rechange pour ses destroyers, ses avions de défense aérienne, sans missiles et ainsi de suite, avec un pays à l’arrêt économiquement parlant.
    Et quand bien même des inconscients tenteraient de le faire, qu’ils se verraient calmés dans les meilleurs délais, parce que les financiers, industriels, militaires et compagnie vont venir leur taper gentiment sur l’épaule pour leur expliquer certains trucs qu’apparemment ils n’ont pas bien compris.
    Alors pardon, mais ce genre d’artic … non, de divagation primaire, c’est n’importe quoi.
    Bonne journée à tous, néanmoins.

  • Loïc

    Bien raison, Lapige, d’être sceptique, et de ne pas rêver sur la marge de manoeuvre du Minshuto, s’il a la majorité, dans la mesure où le Japon a des liens aux sens figuré et propre avec les USA.

    But so what?

    Les dirigeants chinois savent bien évidemment ce qui s’est passé le 11 Septembre, et de quelle nature est la « guerre contre le terrorisme » Je ne parle pas des Russes, chez qui des cadres de l’armée se sont exprimés sur le 11 Septembre.

    Non qu’il faille attendre immédiatement que les Russes et les Chinois mettent sur la table les comptes de cette guerre. Les Chinois possèdent beaucoup de dollars et ni eux ni les Russes n’ont d’or par rapport aux pays occidentaux.

    Le meilleur des cas est improbable. Mais pour connaître un peu le Japon, je ne pense pas que l’on puisse prévoir quoi que ce soit avec les critères logiques qui nous sont familiers.

    Il y a un an, Hu Jintao a fait un voyage d’un semaine au Japon, qui a donné lieu à deux visites à l’Empereur. Depuis, la tension entre les deux Corées vise essentiellement à empêcher le rapprochement du Japon avec la Chine.

    Tandis qu’il cède sa place de deuxième puissance économique à la Chine, rien n’est à attendre tant que le Japon n’a pas clairement choisi de s’intégrer à l’Asie.

    Le gouvernement militariste des USA est un arbre pourri. Il faut attendre sa fin et que ses racines sèchent complètement.

  • YpH

    Bonne chance au sénateur Yukihisa Fujita !
    Pour une des seuls fois ou un politicien tente d’être élu sans avoir recours à la langue de bois (contrairement a 2 ou 3 des questionnés) et qui surtout tente d’éviter a son pays de collaborer à une guerre absolument inutile, qui fait violer a l’Amérique ses propres lois !
    Faut arrêter de baisser les bras bon sang, faut l’encourager cette homme la ! c’est des personnes comme ça que j’ai envie de voter en France. Rien que pour les familles de TOUTES les victimes, cette putain d’enquête (qui n’a jamais été faite) doit être faite ! ça ne relève que du bon sens bon sang !
    Il y a eu 3000 morts, des scientifiques retrouve de la thermite (explosifs) et estime la quantité utilisé dans une fourchette de 10 a 100 tonnes ! des preuves irréfutable de démolition contrôlé !
    C’est à ce moment là qu’il faut encourager un des seuls politicien qui a des couilles et qui revendique cette enquête comme nous tous !
    Qui vivra verra et qu’advienne que pourra, alors bonne chance a Mr. Yukihisa Fujita.

    P.S. : Parousnik, s’il n’ya que 6665 personnes qui ont signé cette pétition, c’est peut-être parce que tu n’en parles pas assez autour de toi.

    P.P.S. : encore une fois pour Parousnik. L’Homme n’est pas seulement vil, sinon tu n’aurais pas signé cette même pétition. Mais l’Homme perd doucement son humanisme grâce à notre petite télé qui nous transforme la réalité en film, nous empêche d’ouvrir les yeux et de réfléchir rien qu’un peu avec sa propre tête.

  • Loïc

    Voilà qui indique malheureusement que la parti de Fujita cède au réalisme politique. Pour ce qui concerne le soutien logistique à l’armée US (approvisionnement), le Minshuto laisserait, tout au plus, le deal arrivé à terme en janvier sans le reconduire…
    Cependant, comme l’explosion de Kandahar vient de le montrer (si nécessaire), la force internationale en Afghanistan sera toujours la cible d’attaques, y compris, parmi elle, des citoyens japonais.

    Minshuto comes of age on policy issues

    THE ASAHI SHIMBUN

    2009/7/24

    « A draft of the policy pamphlet was compiled in June, but several major changes were made in the document just released.

    For example, Minshuto will no longer insist on the immediate end of the Maritime Self-Defense Force’s refueling mission in the Indian Ocean to assist in the U.S.-led fight against terrorism in Afghanistan.

    Minshuto has also backed down on its previous position concerning the Status of Forces Agreement (SOFA) that Japan has with the United States concerning the U.S. presence in this country.

    Minshuto had long opposed the MSDF’s refueling mission in the Indian Ocean. [...]

    To alleviate concerns among officials of the U.S. government that a Minshuto administration would drastically alter relations with the United States, the policy pamphlet says the party will propose a revision to the SOFA with the United States. »

    http://www.asahi.com/english/Herald-asahi/TKY200907240005.html

    Si l’on veut se forcer à voir du positif, on notera la fébrilité de l’administration US, dont le journaliste parle dans le dernier paragraphe!

  • Loïc

    Quand même, s’il n’y aura pas une rupture spectaculaire, il y aura un changement:

    «  »The era of U.S.-led globalism is coming to an end and we are moving away from a unipolar world toward an era of multipolarity, » party leader Yukio Hatoyama, widely assumed to be Japan’s next prime minister, wrote this month in a Japanese magazine, Voice. He pointed to the European Union as an example of a means for overcoming regional differences. »

    Likely Japan Leaders to Focus on Asian Ties
    The Party Poised to Win Sunday’s Election Is Expected to Seek Greater Independence From U.S. and Better Regional Relations

    http://online.wsj.com/article/SB125131076536461241.html

  • Loïc

    Sur le net, on voit deux minutes d’une vidéo avec Fujita.
    Il est aux côtés de Benjamin Fulford.
    J’espère que Fujita ne suit pas Fulford dans ses théories fumeuses.
    Ce serait une grande déception.
    Pourquoi faut-il que la question attire des individus tels Fulford?
    Pourquoi Fujita apparaît-il à ses côtés?

    Dans l’article du WSJ que j’ai cité, Fujita s’exprime. L’article ne rapporte qu’une phrase où le sénateur dit que les Etats-Unis conservent le rôle le plus important dans les relations extérieures mais que ces relations doivent s’équilibrer avec d’autres régions du monde.

  • le gourrierec

    Moi je dis BRAVO Mr FUJITA !
    Pour son courage, bon nombre de politiques devraient s’en inspirer.

    Pour la pétition, je l’ai signée hier, m’intéressant sur le sujet du 911 depuis plusieurs années, et n’ayant eu connaissance de « REOPEN911″ que depuis la semaine dernière, en regardant des vidéos de JM Bigard et Karl zéro sur le sujet.

    Alors parlez-en absolument autour de vous !

  • pragma38

    Plus le mensonge est gros et plus il est crédible. Voir la règle des 80/20 ! Les gens cherchent à tout prix le simplisme plutôt que la simplicité. La simplicité vient après un long chemin de réflexion et de cultures multiples et transverses. Sur la foi de la seule règle des 80/20, il nous faut être pessimiste. Cependant on peut attendre de grandes choses de la part des 20% !

    Tout cela reflète le paradoxe de la démocratie qui en fait n’est souhaitée que par une minorité éclairée.

  • Mariflo

    Les démocrates viennent d’obtenir une victoire écrasante !!
    et bien on va voir si le sénateur japonais Yukihisa Fujita sera en mesure de poser officiellement au gouvernement américain les questions pertinentes sur les attentats du 11 septembre ?

  • Blue Rider

    ne serait-il pas judicieux que l’association REOPEN911 envoie un message de félicitations à Yukihiro Fujita, et qu’ainsi la France ajoute sa petite musique à celle des autres pays quant à notre cause, tandis que là-bàs ce doit être la grosse fête avec Cognac, Champagne, et Saké…?

  • Paul

    J’attends, après ces élections, que ce sénateur poursuive dans les actes ce qu’il aura suscité auparavant.
    Dans 10 jours c’est l’anniversaire des 8 ans du 11 septembre, alors c\’est maintenant ou jamais !

  • weas

    (cctv)Yukio Hatoyama a été officiellement désigné Premier ministre du Japon. C’est une nouvelle page qui s’ouvre dans la politique japonaise.Le nouveau Premier ministre a promis de stimuler l’économie japonaise et de secouer le gouvernement en menant une politique de centre-gauche.

    Une série de rendez-vous diplomatiques l’attendent dans les semaines à venir. Il assistera notamment à l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York, au sommet onusien sur le changement climatique, et au G20 à Pittsburgh. Quant à son nouveau cabinet, le ministre des Affaires étrangères Katsuya Okasa a fait savoir que Tokyo ne renouvellerait pas sa mission de ravitaillement naval en Afghanistan sous l’égide de l’armée américaine. Il a également ajouté que les négociations portant sur le changement climatique et le statut des bases militaires américaines sur l’île d’Okinawa seraient rapidement entamées. Katsuya a indiqué qu’il renforcerait les relations avec ses voisins asiatiques et que le dossier du nucléaire de la RPDC constituait une priorité. Le nouveau ministre de la Défense Toshimi Kitazawa a quant à lui réaffirmé que l’alliance entre le Japon et les Etats-Unis constituait toujours le socle de leur défense étrangère.





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``