Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Science & Vie : De la vulgarisation à l'a priori

Posté par .Rédaction le 28/10/2011



La rédaction du magazine Science et Vie a contacté notre association afin de préparer son dossier spécial 11-Septembre paru à l'occasion de la commémoration des 10 ans des attentats. Nous vous proposons de prendre connaissance des différents éléments que nous avions transmis aux journalistes de ce magazine pour qu'ils puissent appréhender au mieux la controverse scientifique qui s'est développée ces dernières années au sujet du 11-Septembre. Bien que ce magazine de vulgarisation scientifique n'ait tenu aucun compte de nos arguments, articles, vidéos, etc., il nous semble intéressant de porter à la connaissance de nos lecteurs le détail de nos échanges, et l'usage qui en a été fait.

 

 
Couverture du magazine Science et Vie, numéro 1128, septembre 2011

 



"Je suis journaliste pour le magazine Science et Vie. Je réalise un article sur les théories conspirationnistes du 11 septembre 2001."

 

C'est par cette phrase dénotant un a priori à notre égard qu'un journaliste de S&V nous a contactés par email le 26 juillet dernier. Il souhaitait obtenir des informations sur la fréquentation de notre site Web. Leur équipe de rédaction souhaitait également obtenir quelques illustrations des différents événements (conférences, projections) organisés par le "Mouvement pour la vérité sur le 11/9", en France ou à l'étranger.

Nous nous sommes bien entendu empressés de répondre la chose suivante :
 
"Nous n'avons pas de théorie conspirationniste. Nous ne faisons que dénoncer les inexactitudes, incohérences et omissions de la théorie du complot officielle, une théorie qui n'est soutenue par aucun élément de preuve et qui est mise à mal par de nombreux faits, témoignages et analyses scientifiques. Nous appelons à une enquête indépendante qui fera toute la lumière sur cette tragédie, comme le demandent de nombreuses familles des victimes.

Et nous avons notamment suggéré à la rédaction de S&V la lecture de notre article point-clé "Les explications officielles de la chute des Tours Jumelles : Fiction ou réalité ?"
 
Nous leur avons fait parvenir les données de fréquentation de notre site (1) en invitant par ailleurs le journaliste à s'entretenir avec nous pour mieux connaître notre position sur les événements du 11-Septembre. Nous avons été mis en contact avec le rédacteur en chef du magazine et notre mauvais pressentiment s'est alors confirmé : notre « théorie » n'aurait selon lui jamais été prouvée (alors même que nous avons commencé par dire que nous n'en avions pas), et les scientifiques qui contestent la version officielle auraient une crédibilité assez limitée.
 
Nous leur avons alors envoyé la bio de quelques-uns des scientifiques qui contestent la version officielle (2), puisque les 1600 architectes et ingénieurs de l’association AE911Truth ne semblaient apparemment pas suffisants pour inciter les journalistes à la prudence lorsqu’ils abordent ce sujet. Et nous avons aussi joint plusieurs publications pour qu'ils puissent combler leur retard sur une controverse dont ils ne semblaient pas avoir imaginé l'ampleur :
 
"Vous trouverez les publications importantes sur ce site américain ou sur ce site en français, dont nous avons traduit certaines des plus importantes dans notre section Dossiers. David Ray Griffin, auteur du très documenté "The Mysterious Collapse of WTC 7" a mentionné plusieurs études dans cet article. L'étude de Niels Harrit [...] se trouve ici. En espérant que cela suffise à vous démontrer le sérieux du travail qui a été réalisé sur cette partie du dossier du 11-Septembre, et vous trouverez dans notre section points-clés d'autres aspects qui ont également été étudiés de près."
 
Ces différents liens n'étant pas suffisants pour ébranler les certitudes de l'équipe de rédaction sur la théorie officielle du complot, nous en avons envoyé d'autres comme celui sur les données du vol AA77 :

"Selon ces spécialistes, les données fournies ne proviennent pas d’un Boeing 757/767 car elles contiennent des informations incompatibles avec ce modèle d’avion et avec cette compagnie (American Airlines). Autrement dit, nous ne savons toujours pas ce qui a frappé le Pentagone, ni où est passé le vol AA77 avec ses passagers, mais ce que nous disent les "Pilotes pour la vérité sur le 11/9", c’est que les informations officielles sont fausses, et ils en fournissent une nouvelle preuve avec l'analyse du contenu officiel des boîtes noires."
 
Persuadés de la bonne foi de notre interlocuteur qui semblait ne toujours pas avoir conscience du sérieux des remises en question de la théorie officielle du complot du 11-Septembre, et ce, à la date limite de finalisation de leur dossier, nous avons envoyé ce dernier mail :
 
"De nombreux scientifiques expliqueront dans un documentaire qui sortira à la rentrée, pourquoi la théorie officielle de l'effondrement des trois Tours leur semble incorrecte. Voici la bande-annonce de ce documentaire. Par ailleurs, le sondage que nous allons sortir à la rentrée indiquera qu'un pourcentage très limité de français pense que la version officielle correspond à la réalité, et ce, malgré tout ce qu'on a pu entendre sur ceux qui ont le malheur de la contester. [...]

Voici par ailleurs un article qui mentionne des phénomènes inexpliqués relevés par des organismes officiels. L'image en haut à droite montrant des particules riches en fer retrouvées dans les poussières du WTC est issue d'un rapport de l'institut des études géologiques des Etats-Unis (USGS). Ce rapport se trouve ici sous le titre IRON-04-IMAGE.TIFCet autre rapport de l'organisme de recherche RJ Lee montre également ces particules riches en fer. Selon RJ Lee, la présence de ces sphères dans les poussières du WTC prouverait que du fer a été "fondu pendant les événements du WTC". La corrosion intergranulaire fait l'objet d'un article à part. La découverte de la corrosion intergranulaire sur des débris du WTC7 est à attribuer à l'équipe de Jonathan Barrett pour la FEMA dont le compte-rendu se trouve ici et la conclusion précise que :

"The severe corrosion and subsequent erosion of Samples 1 and 2 are a very unusual event. No clear explanation for the source of the sulfur has been identified. The rate of corrosion is also unknown. It is possible that this is the result of long-term heating in the ground following the collapse of the buildings. It is also possible that the phenomenon started prior to collapse and accelerated the weakening of the steel structure. A detailed study into the mechanisms of this phenomenon is needed to determine what risk, if any, is presented to existing steel structures exposed to severe and long-burning fires."

Le NIST a totalement occulté cette découverte qui a pourtant fait l'objet d'une annexe dans le rapport d'enquête de la FEMA (annexe C).
 
Pour finir, je vous invite à vérifier par vous-même la véracité des informations suivantes :

- Les documents incriminants retrouvés dans les bagages d'Atta ont été inventés de toutes pièces.
- Aucun élément ne permet de savoir si des pirates ont réellement embarqué dans les avions.
- Hani Hanjour ne figurait pas sur la liste des 19 pirates du FBI avant le 14 septembre 2001. Il y fut ajouté après coup.
Mohamed Atta était présent sur le sol américain avant les dates données par la Commission d'enquête.
Ben Laden a nié à plusieurs reprises toute implication dans le 11/9 et il n'existe aucune preuve indiscutable de sa culpabilité.
- Le 11 septembre 2001, avaient lieu des exercices militaires qui reprenaient le modus operandi des attaques.
Au moment des attaques, se déroulait le plus grand exercice au monde de guerre totale nucléaire incluant des B-1, B-52, missiles de croisière intercontinentaux, sous-marins lanceurs d'engins, et guerre électronique.
Il y a de fortes suspicions de délits d'initiés provenant de spéculateurs qui n'étaient pas liés à Al-Qaida et effectués à la veille des attentats.
- Philip Zelikow, Directeur exécutif de la Commission d’enquête, avait rédigé le plan détaillé et les conclusions du rapport d'enquête avant que ladite enquête ne débute.
De très nombreux pompiers, secouristes, employés du WTC et autres personnes ont décrit de puissantes explosions dans les Tours avant et pendant les effondrements.
Rudolphe Giuliani savait à l'avance que le WTC allait s'effondrer et il a tout fait pour que l'acier des tours disparaisse au plus vite.
L'explication quasi-définitive et reconnue de l'effondrement du WTC a été présentée par Z. Bazant le 13 septembre en ne se basant que sur quelques enregistrements télé des effondrements.
- Le NIST, l'organisme chargé de l'enquête sur les effondrements des Tours, a dissimulé nombre d'éléments et les conclusions de son enquête ne reflètent pas le résultat de ses analyses.
Le FBI a menti dans son rapport sur les appels téléphoniques depuis les avions.
Les plans de vol des avions sont fort suspicieux, passant à la verticale de pistes d'aéroport ne desservant pas leur compagnie et virant à chaque fois après être passé près de bases militaires de l'US Air Force. De plus, 3 transpondeurs sur 4 ont été désactivés dans une zone de non-couverture radar seulement connue des spécialistes.
Dick Cheney savait qu'un avion se dirigeait vers Washington et rien n'a été fait pour l'intercepter.
Un témoin a entendu en direct des services de sécurité de l'aéroport de Los Angeles qu'un ordre de non-intervention aérienne avait été donné par la Maison Blanche.
La Commission a dissimulé le témoignage de Sibel Edmonds et le département d’État l'a réduite au silence.
La Commission a dissimulé tout élément compromettant concernant le Pakistan et l'Arabie Saoudite.
Le gouvernement a délibérément dissimulé les rapports sanitaires de l'EPA prouvant que l'air de Manhattan était toxique.
La presse occidentale a dissimulé presque entièrement tout ce qui contredisait la version officielle des faits voire en produisant des documentaires de propagande tels que celui de Stéphane Malterre.

Vous trouverez des précisions sur chacun de ces points dans ce wiki qui répertorie nos articles et vidéos, et nous pouvons vous mettre en relation avec certains scientifiques si vous le souhaitez. Notre volonté reste celle d'ouvrir un débat qui n'a jamais eu lieu entre les scientifiques qui adhérent à la version officielle et ceux qui la contestent, quelles que soient les conclusions qui pourront en découler."

 
Nous aurions par exemple pu mettre les journalistes en relation avec une scientifique telle que Lynn Margulis, professeur émérite au Département des Géosciences de l'Université du Massachusetts, décorée par le Président Bill Clinton de la Médaille Nationale de la Science en mars 2000, lauréate de la médaille Darwin-Wallace en 2008 et du prix Léonard de Vinci en 2010. Dans la vidéo ci-dessous, elle rappelle les règles fondamentales devant régir toute étude scientifique pour établir la validité d'une hypothèse, règles qui selon elle n'ont pas été respectées par le NIST dans son enquête sur les effondrements des Tours. "[Le NIST] a nié et omis des preuves qui ne cadrent pas avec leurs idées préconçues. [...] Ils ne font pas de la science. Ils font de la propagande" affirme t-elle.
 
 



Le dossier de S&V avait vocation à faire le point sur les aspects scientifiques du 11-Septembre. Or, malgré les différents échanges que nous avons eus avec la rédaction du magazine, le dossier occulte totalement la controverse scientifique. Selon S&V, il y aurait en définitive consensus dans la communauté scientifique en faveur des explications officielles, et les remises en question ne seraient portées que par des "internautes exprimant des doutes" envers "l'interprétation officielle" (dossier S&V, p. 115). Même si nous remercions la rédaction de nous avoir nommés (cela est suffisamment rare pour être souligné !), nous déplorons que Science & Vie ait choisi une description caricaturale de notre site Web en ne faisant allusion qu'aux internautes qui viennent s'y renseigner, et non à la liste impressionnante de personnalités scientifiques dont nous relayons les travaux.
 

Phrases extraites du dossier spécial 11-Septembre de Science & Vie :

AFIS : "des analyses au service d'une vision rationnelle des évènements"

Le blog Bastison.net : "Une mine de documents, vidéos et explications scientifiques"

ReOpen911.info : "Rassemble tous les internautes exprimant des doutes envers 'l'interprétation officielle'"

 

Les images que nous leur avions communiquées illustraient une conférence du "Mouvement international pour la Vérité sur le 11-Septembre". Elles n'ont pas été retenues et ont été remplacées par celle... d'un illustre inconnu. Voyez par vous même : 

 

                 
 
    Conférence de David R. Griffin et Richard Gage à l'UQAM, Montréal                    Avez-vous entendu parler de David Kubiack ?
                       le 3 mai 2010, devant plus de 700 personnes
 
 
 
La conclusion du dossier (dossier S&V, p.119) s'intitule "Résister aux théories du complot" (le complot, c'est tabou, on en viendra tous à bout !). Ce raccourci facile illustre une approche simpliste et partiale des faits qui ne devrait pas être adoptée sur un sujet sur lequel tant de questions restent en suspens, surtout de la part d’un magazine de vulgarisation scientifique.
 
 
Il est regrettable que la rédaction de S&V n'ait pas fait le choix de prendre en compte les informations que nous leur avons communiquées et qui leur avaient peut-être échappées jusque-là, quitte à décaler la parution de son dossier sur le 11-Septembre. Ce sujet est trop grave et trop complexe pour être pris à la légère, et tout journaliste désireux de rapporter objectivement l’état actuel des connaissances et des débats scientifiques sur ce thème ne peut pas écarter sous le terme péjoratif de « théorie du complot » l’ensemble des zones d'ombres de la version officielle mis en avant depuis plusieurs années par le Mouvement pour la Vérité sur le 11/9. 
 
 
-- La rédaction de ReOpen911 --

 




Notes :

(1) Google Analytics indique :
 
- 3,3 millions de visites pour le site ReOpen911
- 1,4 million de visites pour le site ReOpenNews (plus de 1200 articles publiés)
- 7000 abonnés à notre newsletter mensuelle
Dailymotion : 4 millions de vues pour 280 vidéos (par exemple 20 000 vues en 10 jours pour notre dernière vidéo sur Ben Laden)
Youtube : 1,3 million de vues
 
 
(2) Les principaux scientifiques qui ont étudié le sujet sont Niels Harrit, Steven Jones et Kevin Ryan mais on peut également citer :
 
Dr. Robert Korol, professeur émérite en génie civil, professeur émérite en ingénierie des structures, professeur émérite de l'université canadienne de McMaster, ingénieur en génie civil spécialiste en déformation des matériaux, élu ingénieur de l'année 1998, élu au Engineering Institute of Canada pour « contribution exemplaire en génie civil au Canada » et membre du Canadian Society for Civil Engineering.
 
André Rousseau, chercheur retraité du CNRS en géophysique, docteur d'Etat en modélisation gravimétrique. Il a publié en géologie structurale, en géodynamique, sur les tremblements de terre et sur le calcul des contraintes.
 
- Des spécialistes des structures dynamiques comme Hugo Bachmann, professeur Émérite et ex-président du département des Structures Dynamiques et Ingénierie des Tremblements de Terre à l’Institut Fédéral Suisse des Technologies. Auteur et co-auteur de livres sur la conception de structures ou encore Jörg Schneider, Professeur émérite en Ingénierie des tremblements de terre et des dynamiques structurelles à l’Institut Fédéral Suisse de Technologie, ancien président de la commission mixte en sécurité structurelle à l’Institut Fédéral Suisse de Technologie, membre de l’Académie Suisse des Sciences de l’Ingénierie, ancien vice-président et membre honoraire à vie de l’Association Internationale des Ponts etd’Ingénierie Structurelle.
 
- Des physiciens comme le Dr. A. K. Dewdney, professeur émérite de mathématiques et de physique de l’université de Western Ontario, éditorialiste pour le Scientific American pendant plus de 10 ans, ou encore le Dr. David L. Griscom, ancien physicien chercheur du Naval Research Laboratory, principal auteur de plus de cent articles pour des revues scientifiques; membre de l’American Physical Society et de l’American Association for the Advancement of Science.
 
- Des spécialistes en métallurgie comme le Dr Joel Shirschhorn, ingénieur métallurgiste, docteur en ingénierie des matériaux et Ingénierie métallurgique, professeur d'ingénierie métallurgique à l’université du Wisconsin, ancien membre du Bureau du Congrès pour l'évaluation technologique qui a témoigné plus de 50 fois devant le Congrès sur des questions de technologie, de science et d'environnement, consultant d'entreprises industrielles et de laboratoires du ministère de l'Environnement et auteur de plus de 150 articles, éditoriaux d'invité, et chapitres de livres scientifiques ou encore Joseph Testa, ingénieur professionnel agréé spécialiste des métaux et de la certification de la qualité d'acier de construction, il a fourni des certifications de qualité pour l'acier de construction utilisé pour des structures métalliques de l'Etat de New York.

 
Ainsi qu'un nombre important de Spécialistes en Mécanique & Matériauxet de Spécialistes en Génie Civilqui sont pour certains membres de Scholars for 9/11 truth & justice.

 

 

 

 

Publié dans Divers | 56 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/2153.html  

Commentaires (56)

  1. Ulric Schollaert,

    Il semble indispensable que reopen911 exige un droit de réponse extensif à publier dans les pages de Science & Vie. S'agissant d'un magazine de vulgarisation scientifique, la faute commise est extrêmement grave, car elle nie l'essence même du débat scientifique !

  2. Raoul,

    Encore une feuille de chou bien peureuse. Elle appartient à qui cette revue?

  3. Lefebure,

    Le droit de réponse ne s'applique que pour des personnes morales ou physiques citées dans un article qui estiment que leurs propos ont été déformés par les publicateurs. Puisque l'article de SetV ne fait pas mention de commentaires de la part de Reopen9/11 ce droit de réponse ne s'exerce pas. SetV ne mentionne que le nom de Reopen9/11 et ne publie aucun document provenant de reopen9/11
    Donc: Droit de réponse: juridiquement: NON

    Quant à savoir qui est le propriétaire de SetV, c'est inutile, ils sont dépendants d'autorisation de publication données par un service dépendant de l'état.

    Feuille de chou peureuse ? Non pas du tout SetV réalise de trés gros bénéfices avec des articles rédigés par des journalistes qui n'ont pas le quart d'un diplôme d'ingénieur scientifique. Vulgarisation scientifique ? Ok, mais fait par qui ?
    Ou sont les scientifiques dans cette revue proche des revues "people".

  4. Serge,

    On vit une époque de dingue :

    - Un gouvernement (US) raconte au monde entier une version des événements du 9/11 tellement caricaturale qu'elle est digne d'être un mauvais conte cauchemardesque pour enfants
    - Toute la presse internationale, retranchée derrière l'énormité émotionnelle (justifiée) de l'événement, prend le tout pour argent comptant (et c'est peu de le dire...)
    - A tous les conspirationnistes, il est exigé de soutenir une théorie INFAILLIBLE sur les événements, sous peine d'être taxé d'illuminé (ou pire)
    - A l'inverse il n'est JAMAIS demandé à la version officielle la moindre cohérence, même avec des absurdités scientifiques sous le nez, lesquelles ne sont bien évidemment jamais même évoquées
    - Depuis une décennie (et pour éviter de se contredire), la VO s'est très brutalement momifiée
    - Cependant, des journalistes "inspirés" (tels Stéphane Malterre sur F2) décident d'avoir des à priori très dégradants sur la masse des sceptiques (même très rationnels) du 9/11
    - Un journal (Science et Vie de septembre 2011) a l'outrecuidance de vouloir expliquer (et sans même avoir creusé le dossier) leur "propre théorie non étayée" sur la chute des tours, dépassant de très loin sa mission de vulgarisation scientifique originelle pour emprunter les chemins nauséabonds de la propagande la plus vile, AU MÉPRIS de la science elle-même, et dans ce qui est bien davantage un archétype de la désinformation
    - Et ce n'est pas tout : Dans ce dernier article de S&V, ce que je trouve absolument choquant est que le journaliste parle EN LIEU ET PLACE DES OFFICIELS ET EXPERTS sensés œuvrer à plein temps au cœur même de cette problématique et avoir trouvé, au beau milieu d'un tumulte polémique mondial d'une décade, le tout de façon parfaitement transparente, trouvé l'extraordinaire et inestimable explication, si précieuse et enfin révélée, de la chute des TROIS tours... Un explication qui nous sera donnée pour la modique somme de 4,2 euros. Ca y est, j'ai encore la nausée !...

    Merci Reopen pour votre réponse tempérée (je n'en suis plus capable) sur l'inqualifiable arrogance de ces "gens d'en haut".

  5. Lefebure,

    Pour étayer mon dernier message, lisez la page science-et-vie.com rubrique "qui sommes nous" et j'offre une bouteille de Saint-émilion au premier qui trouvera le CV d'un scientifique dans cette rubrique. En revanche, en centre de page, vous trouverez beaucoup de publicité par exemple pour des fabriquants de téléphone. Cela leur paie l'hébergement de leur site.
    Business is business et ne rime pas avec vérité et je suis d'avis que les sciences ne doivent être que la vérité.

  6. Sébastien,

    Bon, allez...Soyons compréhensifs. Les pauvres, face à un raz-de-marée sans cesse alimenté, prenant corps, grandissant et se solidifiant année après année, ils n'ont jamais été capables de réfuter ou de prouver un seul élément contestant la version officielle pour pouvoir le considérer comme faux.
    La claque atomique, quoi....Au dessus, c'est le soleil!
    C'en est trop pour des esprits et consciences aussi limitées.

    "Science et Vie", c'est le relais de la doxa libérale et scientiste née de la Révolution Industrielle. Sauf qu'il ont oublié le sens du mot "révolution" pour se retrouver dans le sens du vent, la seule révolution restante étant celle qui revient toujours à son point de départ, qui tourne en rond comme un disque cosmique rayé.

    Ont-ils déjà oublié que la plupart des scientifiques de l'histoire de l'humanité se sont retrouvés bien seuls pour défendre ce qui constitue désormais l'histoire des sciences, face aux dogmes, aux intérets, stratégies et ignorants de leur époque respective?

    Perversion et inversion de notre temps X: la science "officielle" est devenue son pire ennemi de toujours: une religion dans ces pires aspects, ses valeurs inversées en réalité: intolérance, discours creux, malhonneteté, absence d'esprit critique, de curiosité, systématiquement du coté du pouvoir et du plus fort, intérets mercantiles avant le bien de l'humanité.

    Il n'y a pas que les merdias qui devront répondre un jour que j'espère proche, de la trahison de tout ce qui a pu faire penser un jour à une certaine grandeur de l'Homme, aujourd'hui réduite à un tas de fientes.

  7. gerard,

    Est ce que ça vaut le coup de dépenser de l'énergie contre ce produit de consommation courante qu'est Science & Vie, alors qu'il suffit de jouer un tout petit peu les Sherlock Holmes pour comprendre à quel style de publication nous avons affaire, en suivant la maxime:
    "Dis moi qui tu hantes, et je te dirai qui tu es"...
    S & V:http://fr.wikipedia.org/wiki/Science_et_Vie,
    Science & Vie fait partie du groupe Mandori:http://fr.wikipedia.org/wiki/Mondadori_France, dont toutes les publications sont toutes plus ou moins "people", ou qui du moins, excusez moi du terme, ne pissent pas haut!

  8. Kimuanos,

    Merci à Reopen911 !!! Cette affaire avec SV montre bien cette vulgaire pensée unique qu'on essaye par tous le moyens de nous faire gober... Je pense que pas mal de monde doivent commencer à avoir peur devant la monter en puissance des gens qui veulent des réponses !!! Le combat continue !!!!

  9. IKAR,

    Rien d'étonnant ...je suis tombé il y a quelques années sur un article affigeant de Science et Vie Junior sur le 11/9, qui ne respectait même pas la chronologie officielle !

  10. Zorg,

    Je suppose que vous avez fait parvenir cet article à la rédaction de Science&Vie : avez-vous reçu une réponse de leur part ?

  11. Yves Ducourneau,

    Pour être honnête, je n'ai pas encore lu le dossier de Science & Vie, tant j'ai peur de ce que je vais y trouver (les sempiternelles soit-disant réfutations, qui ne réfutent rien). Je l'ai acheté ; il est chez moi, posé sur le bureau et il attend…

    En théorie, la prédisposition initiale de Science & Vie n'exclut pas qu'ils changent d'avis ensuite, en examinant nos arguments. Encore faut-il que cet examen soit neutre et objectif…

  12. Doume,

    Bonjour.
    Science et vie s'est décrédibilisé pour tous ceux qui sont intellectuellement honnêtes, même ceux qui considèrent la VO comme véridique.
    Pourquoi ?
    Parce qu'en publiant en même temps les deux articles : "La théorie du complot à l'épreuve de la science " et "Résister aux théories du complot", ce magasine prouve qu'il n'y a pas d'analyse scientifique sur "la théorie du complot", mais une recherche pour démontrer qu'elle n'est pas bonne (la théorie du complot). Car il est impossible de préparer d'un côté un article étudiant cette théorie avec un œil scientifique, donc qui se veut dépourvu de préjugés et un article détaillant comment se forment les (folles) théories du complot si on n'a pas préconçu que cette théorie est fausse.
    J'ai lu il y a plus d'un mois ces deux articles qui m'ont tout les deux déçus non pas par leur conclusion, mais par la pauvreté des arguments employés. Je suis lecteur de ce magasine depuis plus de trente cinq ans, et je m'attendais à quelque chose de plus solide. Lorsqu'ils font un article évaluant les dangers et apports du nucléaire par exemple, ils me semblent mieux documentés, et plus honnêtes.
    Je n'ai plus la revue sous les yeux, mais je me rappelle qu'ils expliquaient que ceux qui pousse les gens à croire aux conspirations erronées viennent d'un désir d'une explication simple. Soit. Mais l'article n'explique évidemment pas en quoi les remises en cause de la VO sont simplificatrices, car sinon il démontrerait sas propre contradiction.

  13. Sébastien,

    @ Zorg, apparemment, il y a eu un bug dans leur logiciel.

  14. Doume,

    Rectificatif.

    J'aurais dû me relire.
    Je voulais écrire: " ... ce qui pousse pousse les gens à croire aux conspirations erronées est un désir d'une explication simple."
    Et vous aurez compris de vous-même " ... car sinon il démontrerait sa propre contradiction."

  15. RC,

    Hors de l'aspect purement scientifique faisant intervenir les sciences dures (mathématiques, physique), il y a aussi un aspect faisant intervenir les sciences humaines.
    Dans son livre "Le langage du changement", Paul Watzlawick (MRI de Palo-Alto, équipe de Bateson en psychologie systémique) décrit les fonctions des deux hémisphères de notre cerveau. Pour faire court, l'hémisphère gauche: analytique, discursif, temporel et le droit: global, systémique, intuitif, sensible. Il décrit que pendant la WW2, des psychologues ont embarqué dans des B-17 pour des missions de bombardement au-dessus de l'Allemagne et qu'ils ont observé qu'en cas de situation grave (feu moteur, avion touché...) l'équipage se transformait en une machine à appliquer froidement les procédures à la perfection, sans panique. Paul W. en déduit qu'en cas de situaiton très grave, l'hémisphère droit se déconnecte automatiquement comme par instinct de survie pour ne laisser la place qu'à l'hémisphère gauche, analytique, calculateur et froid.
    Le 11 septembre 2001, je pense que c'est exactement l'inverse qui s'est produit. Les événements ont provoqué une telle surcharge émotionnelle que chez beaucoup de personnes, l'hémisphère gauche s'est déconnecté. Encore aujourd'hui, certains camarades de formation scientifique (ingénieurs comme moi) s'interdisent de faire fonctionner leur cerveau analytique pour penser froidement, rationnellement à partir des éléments disponibles ni même simplement d'admettre des incohérences basiques (exemple: un avion disparaît (Pentagone) ce qui laisse supposer une température > 2000°C tandis que les papiers d'identité des pirates sont retrouvés alors que le papier brûle spontanément à 451° Farenheit, soient 232°C).
    Je pense qu'il faudrait essayer de travailler cet aspect des choses également afin de trouver les voies qui mènent à créer du doute chez ceux qui s'interdisent de penser, probablement par esprit de survie (il y a des hypoyhèses que l'on se refuse d'imaginer).

  16. Antoine67,

    Cela fait des années que je vois S&V prendre la défense de l''industrie nucléaire présentée en qualité de grande source présent et avenir énergétique !! Cette position claire et répétée assez souvent (les abonnés de S&V ne me contrediront pas), ombrant cette revue si riche, montre la nature de ces acionnaires !

    Et qui dit nucléaire (civil) dit... militaires !!! Lagardere et autres moins connus !

    Cela ne m'etonne guere qu'une revue partisane des centrales et de l'avenir florissant de cette filière soit utilisée pour démonter la contreverse du 11 septembre...

    Mais chut c 'est top secret !

    Elle témoigne trop de la nature ou du partie pris des propriétaires !

  17. mosquito,

    Et bien, mes amis, ce n'est pas gagné.
    Et même de moins en moins gagné, si vous voulez mon avis. Vous voulez absolument faire dire aux media mainstream que l'explication officielle ne tient pas (ce qui est une évidence pour nous tous).
    Mais les mêmes media (détenus par nous savons qui, globalement) dénoncent les anti thèse officielle depuis 10 ans ! Et en les traitant (en nous traitant) de tous les noms d'oiseaux. Comment voulez-vous qu'ils remettent en cause leur position après dix années d'aveuglement volontaire ? Et ceci malgré qu'un nombre croissant de français doutent de la version officielle.

    A moins d'une sortie fracassante d'un des protagonistes, avec preuves à l'appui, je ne pense pas que ça changera de sitôt. Et pourtant, il y a déjà eu des déclarations de gens fort bien informés.
    Je crains fort que le 11 septembre fasse comme l'affaire de l'assassinat de Kennedy : tout le monde sait que grosso modo l'explication ne tient pas. Mais au final, on n'a pas l'explication exacte, et en plus, 10, 20, 30, 40 ans après, "tout le monde s'en fout".
    L'Histoire s'est écrite sur un mensonge, mais elle s'est écrite. Gravée dans les mémoires !
    Concernant le 11 septembre, de nombreuses personnes m'ont déclaré que de toute manière, une vérité autre que l'officielle serait trop dure à accepter, remettrait trop de choses en question !
    Un peu comme les histoires d'abus sexuels qui se passent en famille : trop compliqué à assumer. On préfère faire taire la (jeune en général) victime.

    On nous "vend" l'Amérique depuis des décennies, comme étant la sauveuse de la 2nde guerre mondiale, le pays du rock'n roll, du hamburger, de Disney, de la liberté à tous les étages, etc, etc... et beaucoup de français (un comble !) sont attachés à cette image, au point de s'auto-censurer. Et bien sûr de censurer leurs compatriotes qui se montreraient "déviants".

  18. Lucien,

    @ RC
    Je suis comme vous. Je connais pléthore de grands cerveaux autour de moi avec lesquels il n'est tout simplement pas possible d'aborder rationnellement ce sujet. Ils bloquent systématiquement, au bout d'une minute de démonstration sur une sorte de: "ce n'est tout simplement pas possible". Et malgré leur très haute hauteur de vue générale (maitres de conférence, journalistes, chercheurs, ingénieurs, architectes, scientifiques, etc...) persévérer dans une argumentation pourtant objective des faits devient très vite néfaste pour moi; j'en ai déjà fait les frais.
    Mais j'ai bien vécu le pire a été quand l'un d'eux m'a récemment brandi ce torchon de dossier S&V. Tout à refaire !
    Le but de ce dossier partisan est bien de ne présenter qu'une seule face de la réalité. Mentir par omission: quelle facilité !

    - La chute du WTC7, ça n'existe pas !
    - La chute libre du WTC7 sur 8 étages, ça n'existe pas !
    - La nanothermite, ça n'existe pas !
    - Les preuves de démolition contrôlées, ça n'existe pas !
    - Les questions des familles de victimes, ça n'existe pas !
    - L'abberration du Pentagone, ça n'existe pas !
    - L'incohérence des trajectoires des boîtes noires , ça n'existe pas !
    - L'hyper synchronisation de tous les événements du 9/11, ça n'existe pas !
    - Les exercices terroristes en simultané, ça n'existe pas !
    - Les délits d'initiés, ça n'existe pas !
    - Etc..........

    Sauf que les chercheurs de vérité sont têtus, et à présent nombreux !
    Assez de "c........." dans ce débat, SVP. Merci à l'avenir à tous ces journaleux, d'avoir la décence intellectuelle de bien vouloir ABORDER tous ces sujets, si bien connus de tous.

  19. mosquito,

    Un élément, qui peut (pourrait) être en relation avec le 11 septembre, est l'histoire des millions de mails perdus de la Maison Blanche. Une piste qui peut être rajoutée par Re Open à la longue liste des "faits troublants méritant investigation".

    Au pays de Microsoft, IBM, Intel, Apple, EDS.. (que des petits joueurs informatiques), une petite boutique mal organisée et incompétente comme la Maison Blanche perd des millions de mails.
    Le service informatique de la Maison Blanche qui perd 5 millions d'e-mails, c'est, comment dire... comme si un avion s'écrasait sur le Pentagone et qu'aucune caméra de surveillance n'ait d'images de cet avion !

    Certes, cela a pu arranger d'autres dossiers que celui du 11 septembre. Mais il est bien possible que de nombreux dossiers de l'époque Bush soient liés entre eux.

    http://www.echosdunet.net/dossiers/dossier_2087_cinq+millions+demails+maison+blanche+disparus.html
    "5 millions d'emails concernant la préparation de la guerre en Irak auraient été "accidentellement" supprimés par le personnel de la Maison Blanche."

    Autre article : http://www.dzsat.org/forum/f192/la-maison-blanche-perd-cinq-millions-d-e-mails-20633.html
    qui fait référence à l'article original http://www.vnunet.com/vnunet/news/2215789/white-house-loses-five-million.>

    qui lui a DISPARU !
    Introuvable dans les caches des grands moteurs de recherche, ni chez internet archive, ni chez Coral, etc...

  20. kriss,

    Bonjour, vous aviez omis de parler de l'escroquerie à l'assurance supposée :

    http://www.assurances.info/insolite-assurance/attentat-du-world-trade-center-arnaque-assurance/

    Trop de choses, faut se venger de ce 1 % de personnes, nous sommes 99 % à le vouloir, alors passons à l'action...

  21. roland jehl,

    A qui appartient Sciences et Vie?

    Réponse de Wikipedia:

    Mondadori France est un éditeur de presse français, filiale du groupe italien Arnoldo Mondadori Editore (Fininvest). Avec 28 publications, c'est le troisième éditeur de magazines en France

    Arnaud de Puyfontaine, président d'Emap France depuis 1999, a été nommé président-directeur général de Mondadori France le 29 septembre 2006. Il est également membre du comité exécutif du groupe Arnoldo Mondadori à Milan, leader de la presse magazine en Italie et propriété de Silvio Berlusconi.

    2003 : rachat d'une partie des titres publiés par Excelsior Publications pour 90 millions d'euros. Cette transaction comprend : Science et vie, Les Hors Série de Science & Vie, Les Cahiers de Science & Vie, Science et Vie Junior, Les Dossiers Hors Série de Science et Vie Junior, Science & Vie Découvertes, 20 Ans, Biba, Mixte, Vital, Max, Max Mixte, Guide Bel-Air).

  22. Noémie,

    Sciences et Vie :

    Ou comment utiliser la science, en la contournant habilement, pour faire passer des informations tendancieuses dignes des parutions partisanes les plus outrancières de régimes nauséabonds censés ne plus avoir cours au sein de notre soi-disant démocratie occidentale moderne.

    Pour moi, le parti-pris intellectuel de ce dossier jette un discrédit définitif sur le reste des articles de ce magazine.

  23. kzerrex,

    Le titre de la revue est tout un programme : le 11/09 et la rumeur ! ceux qui contestent la VO s'appuient sur des faits , des faits regroupés , analysés et mis en perspective pour en montrer l'aspect illogique ou tout simplement impossible . Ils ajoutent : " la théorie du complot " , comment expliquer pour la énième fois que la VO est une théorie du complot , et que ceux qui la contestent n'en n'ont pas forcément une seule à proposer .Il n'y a rien de scientifique dans l'article de S et V ; la partie consacrée au WTC7 fait 1/4 de page ! le contenu général est au mieux simpliste , au pire grotesque . Pourquoi chercher à contacter reopen 911 si c'est pour se livrer à une telle masquarade ?

  24. Pete_Bondurant,

    S&V, l imposture journalistico-scientifique...

    Un passage m'a particulièrement interpelé, et démontre que les gens qui ont fait ce dossier ne font aucune démonstration scientifique, seulement de la propagande
    Attention, c est un peu long, mais la contradiction se fait à 2 endroits différents, et il faut un peu de temps pour les citer et démontrer la contradiction

    Mais, avant de citer les extraits, rappelons que pour S&V , il n y a pas eu d explosion en sous sol, ni incendie dans les sous sols ou étages inférieurs... seuls les impacts des avions, les incendies en haut des tours sont la cause de la chute des tours, étant donné (toujours selon eux) que la chaleur était si intense qu elle a fait fondre les piliers, et fait affaisser les planchers....

    Ceci, est logique, puisque s'ils accréditent la thèse des explosions/incendies en sous sol/étages inférieurs, alors la théorie officielle ne tient plus.

    S&C précise (page 104) :
    "Cependant, le seul impact des avions n aurait pas suffi à provoquer l'effondrement des tours, pas plus que les seuls incendies dues au kérosène. Si les 1er étages ont cédé, c est sous l'effet combiné de ces 2 facteurs.
    Des simulations indiquent ainsi des températures atteignant 400 à 700°C près du centre de la tour, et 700 à 1000 °C sur son périmètre. Or, à 600 °C , température atteinte après 45 minutes en l absence de protection thermiques, fortement altérés par l impact, l acier a déjà perdu 50% de sa résistance. Résultat : les planchers s'affaissent {...], "etc etc

    Donc, ils nous indiquent, que sur les zones d impacts, A PARTIR DE SIMULATIONS (et donc, pas de relevés précis) les températures très chaudes, atteintes après 45 minutes, suite au crash et explosions du kérosène ont affaiblis l acier et la structure, qui ont causé ensuite l affaissement des planchers

    Mais que dit S&V concernant la chute des tours (page 106) 2 pages suivantes
    "[...] D'autre part, les avions contenaient chacun près de 30000 litres de Kérosène. 15% se sont consumés dans la boule de feu créé par le crash et 15% supplémentaires ont brulé immédiatement à l intérieur de la tour. Le reste, soit environ 70 %, ne s est pas consumé tout de suite, faute d une quantité suffisante d'oxygène. Il a donc coulé dans les tours, alimentant les incendies, et provoquant des explosions aux étages inférieurs."

    1/ d'où ca sort ces 2 fois 15% et 70 % ? Comment on arrive à estimer cela ? Sur quoi s'appuient t ils ? on ne le sait pas...

    2/ Alors qu ils parlent page 104 de températures très chaudes atteintes après 45 minutes (sur des simulations, il faut le rappeler), on nous dit maintenant que :
    - 15% se sont consumés à l impact (donc pas sur 45 minutes)
    - 15%, à l intérieur de la tour (immédiatement et pas durant 45 minutes, à l intérieur au niveau de la zone du crash )
    - 70% ne s est pas consumé faute d oxygène.....

    Donc, une fois que les 30% de kérosene se sont consumés immédiatement, que reste il à bruler ?
    si il n y a pas assez d oxygène pour enflammer les 70% restants, donc rien ne devait vraiment bruler.... si le kérosene ne brule pas faute d oxygne, le reste non plus.... (et je vais pas vous faire le topo sur la couleur de la fumée...)

    Et patatra, d'un seul coup, les mecs te sortent cet argument :
    "Il [70% du kérosene] a donc coulé dans les tours, alimentant les incendies, et provoquant des explosions aux étages inférieurs."

    Question :
    pour que les 70 % de kérozene non consumés faute d oxygène en haut, coulent en bas et s enflamment, il a bien fallu quelque chose EN BAS pour enflammer le kérosène ?
    Quelle est donc cette source qui a enflammé le kérosène dans les étages inférieurs ?
    Sachant que dans leur version, tout est à cause des impacts d avions, d où viennent les incendies ds les étages inférieurs ?

    Bref, en 2 pages, S&V se contredit:
    - tout d abord en affirmant l existence de températures très chaudes atteintes en 45 min (à partir de simulation je le rappelle) alors qu'ils disent eux-même que 30% (2 fois 15%) se sont consumés à l impact, à l extérieur et à l intérieur de la tour, au niveau de la zone d impact et que rien ne pouvait bruler, faute d oxygène

    - puis en affirmant que 70% du kérosène n ont pas pu s enflammer en haut, faute d oxygène, mais qu ils se sont enflammés dans les étages inférieurs, mais sans donné la source (un briquet, une clope mal éteinte ???) qui auraient provoqué les incendies

    Bravo pour ce travail non scientifique.....

  25. NqKe,

    Merci, je saurai maintenant que je peux me servir de ce magazine comme PQ

  26. Christo,

    Très bonne analyse Pete_Bondurant :)

  27. IKAR,

    @ Pete Bondurant : En effet, c'est vraiment n'importe quoi ! Le kérosène qui ne se serait pas enflammé dans la zone d'impact faute d'oxygène (malgré les brèches ouvertes par les avions) aurait réussi à en trouver (de l'oxygène) dans les étages inférieurs, pourtant isolés de l'extérieur ? Et pourquoi du kérosène répandu aurait il provoqué des "explosions" ?
    Pourquoi la totalité du kérosène ne s'est elle pas enflammée au moment de l'impact ? Science et Vie vient d'inventer un nouveau produit : le kérosène qui ne brûle pas !

  28. Doume,

    @Pete_Bondurant

    Pardonne-moi, mais je trouve ton "analyse" (pour reprendre te terme de Christo) pour le moins tendancieuse :
    Science et vit dit :
    « Le reste, soit environ 70 %, ne s est pas consumé tout de suite, faute d une quantité suffisante d'oxygène. Il a donc coulé dans les tours, alimentant les incendies, et provoquant des explosions aux étages inférieurs." »
    Il ne dit pas que le kérosène qui a coulé n'était pas en partie enflammé, mais qu'il ne s'est pas consumé tout de suite, ce n'est pas pareil.
    A faire des faux procès, on amoindrit la solidité de son argumentaire.
    Je pense qu'il y a suffisamment de quoi réagir à cet article sans qu'il soit nécessaire d'offrir sur un plateau des sujets de polémiques qui placeraient les truthers dans une apparente attitude de mauvaise foi.

  29. Pete_Bondurant,

    @Doume
    "Il ne dit pas que le kérosène qui a coulé n'était pas en partie enflammé, mais qu'il ne s'est pas consumé tout de suite, ce n'est pas pareil."

    on parle d un produit fortement inflammable.... explique moi comment ce type de produit serait "en partie enflammé" sans se consumer...... tout de suite.
    A un temps X il s enflammerait en partie, mais se consumerait à un temps X +2 +4 +5 ??
    Sérieux, tu crois ce que tu as écris ?

    je reprends la phrase de S&V :
    "« Le reste, soit environ 70 %, ne s est pas consumé tout de suite, faute d une quantité suffisante d'oxygène. Il a donc coulé dans les tours, alimentant les incendies, et provoquant des explosions aux étages inférieurs."

    si il n y a pas assez d oxygène, il n y a pas de flammes. POINT
    si il y a des flammes, alors cela ne fait pas partie des 70 % mais des 2 fois 15 %
    donc, ce qui a coulé n était pas enflammé.

    ensuite, ils disent bien "il a donc coulé ..... alimentant les incendies" et non pas "créant d autres incendies" ou propageant les incendies des étages supérierus vers les étages inférieurs"
    mais si le kérosene alimente des incendies 'en bas", alors il y avait déjà des incendies en bas...
    mais d'où viennent ces incendies alors ???? puisque selon leur version, tout vient de la zone d impact

    définition du verbe alimenter :
    alimenter, verbe transitif
    Sens 1 Nourrir, fournir en aliments.
    Sens 2 Approvisionner.
    Sens 3 Entretenir

    Désolé, mais les mots ont un sens...... et les scientifiques (les vrais) choisissent leurs mots sans ambiguïté possible

  30. jean-louis50,

    Bonjour
    Sciences&Avenir n'a pas fait mieux dans son édition de septembre 2011 :

    " (...) le brasier infernal (...) trois failles techniques majeures (...) " les études scientifiques menées pas les spécialistes du NIST ont clairement montré que cet effondrement était dû à la fois à un feu non maitrisé et à une mauvaise conception structurale " selon Jérôme Quirant qui a consacré deux ouvrages au démontage scientifique de la thèse du complot:
    " A l'inverse, cette dernière n'est soutenue que par des personnes aux compétences limitées dans le domaine du calcul de structures, qui n'ont jamais pu prouver leurs assertions de façon scientifique." (...) 7 raisons de l'effondrement (...) "

  31. Babey,

    bravo à toute l'équipe ReOpen pour l'aide fournie aux rédacteurs de cette revue et la transparence de sa mise en ligne. Mais c'était donner de la confiture aux cochons. Science et Vie correspond à l'américaine Popular Mechanics, qui a joué un rôle essentiel dans la désinformation là-bas. Science et Vie est une revue très politique, qui prend des positions extrémistes sur bien des sujets. Et un peu has been je crois.

    Verdelinx

  32. Benoit,

    Après rue89, encore un média français pathétique...

  33. Doume,

    @Pete_Bondurant
    « A un temps X il s enflammerait en partie, mais se consumerait à un temps X +2 +4 +5 ??
    Sérieux, tu crois ce que tu as écrit ? »

    Bien sûr :
    Le kérosène n'est pas de l'essence, il ne brûle pas si vite. Il a largement le temps de couler dans les étages inférieurs, tout en étant enflammé. Il peut donc créer de incendies plus bas. Par contre, je te rejoins sur le fait qu'il "n'explosera" pas, et donc on comprend mal les (grosses) explosions reconnues par S&V .

  34. DUCHESNES Eric,

    Quelle déception !... Science et Vie !... et dire que cette revue était ma préférée lorsque j'étais adolescent... Comment peut-on "bâcler" un article abordant un sujet aussi grave ayant eu des répercussions d'une ampleur considérable. Merci à ReOpen911 pour le travail accompli et j'adresse à toute son équipe le message suivant, d'encouragement : " Il n'y a rien de plus têtu que la Vérité ! ". Le jour viendra où tout le monde sera bien obligé de la regarder en face : les tours ont fait l'objet d'une démolition contrôlée, c'est à dire programmée !.. même si cela heurte notre intellect, des humains ont décidé de sacrifier d'autres humains afin de "justifier" l'intervention de forces armées en Irak, pays regorgeant de pétrole... Cette vérité est difficile à admettre car tellement effroyable. Elle implique également une autre vérité concernant certains dirigeants : leur folie est grande ! Que la vérité éclate, qu'elle nous éclaire ! Tant qu'aux journalistes, qu'ils arrêtent de nous prendre pour des idiots ! Pour les familles des victimes, j'adresse ces mots : je ne crois pas à la version "officielle", tout simplement car elle heurte le " bon sens " ! des tours s'écrasant sur elles-mêmes sans intervention humaine, cela n'existe pas. Merci à ReOpen911 pour l'information honnête qu'elle diffuse.

  35. H.,

    Raoul a dit : " Encore une feuille de chou bien peureuse. Elle appartient à qui cette revue ? "

    Elle appartient à Silvio Berlusconi : " Mondadori France " est un éditeur de presse français, filiale du groupe italien Arnoldo Mondadori Editore (Fininvest).

  36. Carlos,

    1) L'orientation de presse caractérisée :
    Ce journaliste "scientifique" a dit :
    "Je suis journaliste pour le magazine Science et Vie. Je réalise un article sur les théories conspirationnistes du 11 septembre 2001."
    A l'inverse, il aurait dû dire :
    "Je suis journaliste pour le magazine Science et Vie. Je réalise un article sur les éléments scientifiques relatifs au 11 septembre 2001."
    Son approche n'étant pas neutre, sa conclusion ne peut pas l'être. Et de quelle façon !

    2) Je ne supporte pas la façon dont la mise en page presse (je le sais bien, car c'est mon métier) suggère la lecture inconsciente et induite suivante : "TOUT S'EXPLIQUE : La théorie du complot à l'épreuve de la science".
    On a là un titre des plus racoleurs, laissant supposer une succession d'arguments irréfutables. En fait, on aura droit à des affirmations non étayées et des mensonges par omission, mais ceci est une autre histoire.

    3) Je suggère un correctif pour le titre :
    11 SEPTEMBRE, TOUT S'EXPLIQUE :
    Mensonges, manipulations, omissions
    L'intégrité scientifique à l'épreuve des enjeux géopolitiques

  37. ArthurH,

    Tout de même, elle tarde, cette réponse à Sciences et Vie. De quoi se poser des questions.

  38. Yak,

    Oui il faut contrer complétement SV!

    Passage vécu :

    Un jour mon petit frère, 40 ans quand même, qui de plus est architecte, vient et me lance le SV et me dit "tiens tu peux lire ils expliquent tout! Alors tes théories baveuses ben c'est finit".

    Bon j'ai lu bien sûr et plus que jamais je reste sur les théories baveuses. Parce que ce magazine est simplement un gros torchon qui sert à la communication d'idées que le pouvoir veut voir se répandre dans les franges les "peuples" de la population.

    Déjà Science & Vie... Juste dans ce numéro sur le 911 il y a 3 pub pour Mac do! C'est la première fois de ma vie que je vois une pub pour Mac Do, là il y en a 3, dans un magazine??

    Juste ce simple truc devrait bien montrer déjà; de un; à qui s'adresse ce magazine, et de deux : son éthique.

    Mais par contre le résultat espéré par SV est bien là! La plupart de la masse prend ce magazine comme une bible de vérité scientifique alors qu'il est écrit par tout sauf par des scientifiques. Et ça marche vu qu'un architect de 40 ans vient me dire "ouai tu vois la vérité est la c'est SV qui l'a trouvé"

  39. Menza,

    @Yak
    le seul chemin praticable qui me paraisse possible passe d'abord par faire admettre qu'il existe une énorme pression sociale pour interdire la remise en cause de la VO (les exemples de chasse aux sorcières ne manquent pas, heureusement). Puis, dans un second temps, à titre d'échange de bons procédés, de balancer une copie de la vidéo "Psychologie et WTC7 : ce que nous enseigne la célèbre expérience de Asch" (par Reopen9/11). Cela pourrait éveiller une intelligence.

  40. Paul,

    Les membres de Reopen sont probablement tous des gens ordinaires : comptables, garçons de café, agents administratifs, profs, plombiers, artistes, jardiniers, étudiants ou chômeurs. ce ne sont pas forcément des spécialistes des structures ou des techniciens de haute voltige. Leur demander d'être capables de répondre point par point à un article scientifique est démesuré, même si beaucoup d'entre eux ont déjà effectué des prouesses, jusqu'au bout de leurs compétences.

    En d'autres termes, s'il N'APPARTIENT PAS à la communauté des chercheurs de vérité de PROUVER ce qui s'est passé le 11 septembre, un peu bon sens commun (et d'objectivité) est largement suffisant pour déduire que la version qui nous a été servie est aux antipodes de ce qui a vraiment pu se passer. C'est à l'administration américaine de PROUVER ce qu'elle dit, au lieu de simplement AFFIRMER des scénarios SANS JAMAIS LES ÉTAYER.

    Il y a un déséquilibre patent entre d'une part :
    - Des institutions américaines surpuissantes, qui assènent des affirmations répétées (Le feu a provoqué la chute des 3 tours, les boulons du WTC7 ont cédé, personne n'aurait pu imaginer tout cela, c'est la faute d'Al Quaida, de Ben Laden, de l'Afghanistan, de Saddam Hussein, des armes de destruction massives, etc...) sans AUCUNE preuve (destruction de toutes les pièces à conviction de tous les dossiers 9/11) et ce au mépris des lois les plus élémentaires de la science (conservation de l'énergie, résistance des matériaux, nanoparticules de thermate, procédures de vol, couverture mobile, etc...).

    et d'autre part :
    - Quelques individus encore lucides, auxquels les médias (possédés) s'évertuent à demander des PREUVES que cela s'est passé autrement, alors que l'analyse (rigoureuse) des faits contredit frontalement la VO.

    Sur le plan du principe, il est disproportionné qu'une association (Reopen et autres) PROUVE quelque chose. C'est à l'administration US de prouver ce qu'elle avance. Si elle ne le fait pas, pourquoi ses contradicteurs devraient-ils le faire ? Je ne connais aucun journaliste ayant abordé ce point depuis 10 ans. Un comble !.....

    - Bien sûr, Reopen produira prochainement un énième document-réponse, réalisé avec les moyens du bord par des personnes toujours motivées par plus de transparence, dans ce dossier très trouble.
    - Bien sûr, je serai un des premiers à le lire, comme "vous"
    - Bien sûr, ce document sera très étayé et prendra sa source dans des observations déjà très connues de "nous"
    - Bien sûr, ce document sera notoirement ignoré par la presse, qui s'évertuera à ne jamais aborder les points pourtant très troublants du dossier
    - Bien sûr, s'ensuivra ensuite un désert médiatique qui ne pourra jamais compenser le tsunami unilatéral et permanent de la V.O.

    EN TOUT CAS personnellement, envers et coutre tout et jusqu'à PREUVE du contraire, grâce au bon sens commun que la nature m'a donné et surtout grâce aux infos de Reopen, j'ai largement assez d'éléments pour déduire AVEC CERTITUDE que :

    - Les trois tours ne sont pas tombées seulement à cause du feu et de la gravité
    - Ce n'est pas un Boeing qui a frappé la façade du Pentagone
    - L'administration américaine est sourde, et se comporte de façon totalement opaque

    Je n'ai pas besoin de la réponse à venir.
    J'ai besoin d'une reconnaissance de la réponse à venir.

  41. Jadawin,

    Je témoigne ici même que S&V raconte n'importe quoi. Dans leur dernier numéro, ils sont partis à la rescousse des industries pharmaceutiques en décrivant l'usage des effets secondaire des médicaments dans une thérapie médicale. Un article qui défendait la stratégie utilisée, par exemple, mais sans les citer, du médiator.

    Si S&V défend les laboratoires, qu'est-ce qui les empêche de raconter n'importe quoi sur le 11 septembre ?

    Autrement dit : rendormez-vous braves gens. Le méchant Oussama Ben Laden est mort.

  42. lefebure,

    Dans un S&V des années 80, un article annonçait trés sérieusement le vol de gros porteurs (environs 1500 personnes) avec l'hydrogène comme carburant dans les années 2000. Sensationnel, pas polluant, pas d'émission de CO2, article séduisant qui nous montre en page de couverture un joli dessin de l'avion en question muni d'une multitude de hublots.
    J'attends toujours (en 2011) le décollage de ce magnifique appareil pour m'emmener sous les tropiques.
    Rassurez vous j'ai eu le S&V gratuit, j'ai ainsi réalisé 2 économies, celle d'une éminente revue scientifique et celle d'un billet d'avion.
    Les zepellins étaient aussi gonflés à l'hydrogène et ils sont tous partis en fumée, c'était 40 ans avant l'article de S&V. Ironie de l'histoire, l'un des derniers, le Hindenbourg, a brûler tout près de New-York. Monsieur S&V a quelques 40 ans de retard ?
    Il devrait changer le titre de leur publication pour concurrencer la presse scientifique équivalente. "Gala" c'est déjà pris, voyons voir, Non! "Voici" est également pris. Ah ! Il y a encore disponible "Voilà".
    Le premier exemplaire devrait naturellement trouver sa place dans la bibliothèque de toute bonne école d'ingénieur et université après "Nature" et "new scientist" au lieu de perdre son temps dans une salle d'attente.

  43. Jean Dufouloir,

    Je suis abonné à S & A et j'ai donc lu l'article du mois de septembre. J'ai été choqué de ce que la rédaction de cette revue fasse référence à la théorie du "pancake" alors que l'on sait qu'elle est scientifiquement absurde. Je voulais écrire à la direction du journal pour me plaindre du parti pris "politiquement correct" (ou conspirationniste) des explications fournies au mépris de l'attitude scientifique par ailleurs observée dans leurs autres articles.
    Je constate qu'il existe bel et bien une sorte de complot des médias pour ne présenter que les thèses reflétant le point de vue du gouvernement américain. Pour moi c'est inquiétant. Je me demande si la "diabolisation" d'un parti ne relève pas de la même coordination des informations.

  44. Quentin,

    Voici une analyse technique réfutant intégralement un effondrement naturel (donc par gravité) :
    http://www.youtube.com/watch?v=epIv0IxpuCE&feature=related

    Simulation informatique de chute SANS la moindre résistance du cœur, ni même de la périphérie (c'est pour dire). Atteindre les temps de chute réel n'est tout simplement pas possible physiquement, en ne tenant pourtant en compte QUE de la seule masse du bâtiment. Avec la moindre résistance mécanique, n'en parlons même pas !

    La loi de la conservation de l'énergie de Newton est irréfutable.

  45. Fred,

    @ Quentin

    Voici le lien de la série complète de simulations informatiques :
    http://www.youtube.com/playlist?list=PL22FAFC72D202A6D7

    L'auteur a fait un récapitulatif de ses tests sur ce site :
    http://femr2.ucoz.com

    Je ne sais pas si scientifiquement sa démarche est éprouvée, mais elle a au moins le mérite d'essayer de se rapprocher au maximum des faits (masses en jeu, durées de chute, usure de la partie supérieure, etc...) Les résultats sont décoiffants !

    A quand une validation scientifique vraiment éprouvée et indépendante, sur la conservation de l'énergie (Loi de Newton) lors de la chute des tours ? 10 ans après, toujours pas de certitudes scientifiques. A croire que nos chercheurs émérites lisent Sciences & Vie...

  46. obywan67,

    Bonjour,

    Je suis heureux de voir que vous allez réagir. J'étais abonné à cette revue depuis des années que je dévorais tous les mois. J'ai été écoeuré par cet article. Je pensais trouver une vraie réflexion, je n'ai trouvé qu'une récitation des gouvernements complices de cette mascarade. A vomir. Je ne suis plus abonné.

    Je vais suivre de près la suite de votre action.

    Eric.

  47. PINLET,

    Cela fait plusieurs mois (années) que je lis des milliers de mots, que je visionne des milliers d'heures de vidéo sur ce sujet, que les débats se perdent à chaque fois dans le labyrinthe de la rhétorique alors qu'il ne faut se contenter que d'une seule chose : sur terre un objet ne peut tomber à la vitesse de la chute libre que dans deux cas 1_s'il y a un gaz en dessous 2_s'il y a le vide. Qu'on nous donne donc une explication là dessus et seulement là dessus et ensuite le débat sera enfin clos. Ensuite toutes les autres incohérences tomberont comme des dominos. Cessons de nous perdre dans ce dédale créé par les moutons et de passer pour des déséquilibrés hurluberlus.

  48. Alex,

    Je suis tout à fait d'accord avec Pinlet quand il met en avant une incohérence aussi "fracassante" de vérité.

    Le problème, c'est que :
    1 - En face, on a affaire aux plus grands spécialistes planétaires en (dés)information
    2 - Les preuves les plus accablantes ont été officiellement effacées sous couvert de la sécurité nationale
    3 - La masse des individus a été "assommée" par le choc de l'événement (et ne s'en est pas encore remise)
    4 - Nos élites (élus, savants, intellectuels, etc...) en plus d'être choquées comme la masse des gens dont ils font partie, sont anesthésiées par le très fort courant majoritaire et permanent de la VO, qui agit tel un tsunami permanent et unidirectionnel de désinformation (sachant que le reflux est inévitable, et ne devrait plus trop tarder)
    5 - Nos autres élites (la presse), n'ont une liberté qu'apparente car elles font partie de puissants groupes industriels. Et le "Vous êtes avec nous ou contre nous" de G.W. Bush semble encore si vivace que tout le gratin de nos cerveaux les plus clairvoyants sont, encore aujourd'hui, tétanisés. En apnée. Au garde-à-vous devant ce dogme.

    Conclusion : Depuis le 12 septembre 2001 et même chez les scientifiques la raison n'a plus cours, l'émotion prédomine, et on nous fait passer des vessies pour des lanternes. Combien de temps encore ? Le temps de la bêtise des Hommes

  49. Thierry Plouchard,

    Alors que j’étais abonné à SV depuis 35 ans, la lecture de ce dossier sur le 9/11 m’a irrésistiblement poussé à me désabonner. Comment ai-je pu faire confiance aussi longtemps à cette revue ?
    Merci le NET.

  50. Stivaustin,

    Science et vie appartient à Berlusconi....comment en attendre de l honnêteté ?

  51. Brian,

    J'ai juste un point à dire concernant l'attitude de la presse à propos du 9/11.

    Dans aucun dossier, quel qu'il soit, il n'existe une version officielle à 100% digne de confiance (pensons à Cahuzac, Bill Clinton, DSK, ou beaucoup d'autres…). Il faut TOUJOURS faire preuve de circonspection et aller à la recherche des FAITS.

    Mais concernant le 9/11, comme c'est étonnant ! La presse unanime valide à 100%, le doigt sur la couture, toute éménation de la maison blanche. C'est du jamais vu… Il n'y a AUUN recul, pas même d'un millimètre, entre la VO et ce qui en est dit main stream.

    Le seul fait que cette soumission incondiionelle existe (au grand jour en plus) est pour moi facteur d'une suspicion majeure et d'une perte totale de crédibilité à l'égard de la presse.

    Avec le tsunami de désinformation qui a eu lieu en une décennie, les historiens vont avoir un sacré boulot de décryptage !

    Entre le doute et la contestation opiniâtre des "truthers" et la version "béni Oui-Oui" de la presse, il existe AU MOINS de la place pour d'autres positionnements, ne serait-ce que de la PERPLEXITÉ face à la chute libre du WTC7 (par exemple) ???

    Mais là, rien. Que puic. Nada. Nothing, Niente.

    Ce n'est absolument pas normal. La chute libre du WTC7 devrait déjà, et depuis longtemps, avoir fait la une de beaucoup de journeaux télévisés. Bien plus que toutes les fadaises avillissantes qu'on nous sert en permanence.

    Et ici, S&V va encore plus loin. Le journal présente UN référent scientifique (comme étant crédible par principe), en occultant les DEUX MILLE scientifiques qui prétendent l'inverse. On marche sur la tête ! En pleine polémique, sortir une version unidirectionnelle du 9/11 est un acte éminemment politique, qui outrepasse complètement les attributions d'un journal censé par ailleurs représenter une rigueur scientifique irréprochable !

    Le seul fait que S&V ait eu le toupet de sortir un torchon pareil est sujet à cautions, réserves, investigations, voire procès ultérieurs. La vérité prendra le temps nécessaire, mais elle ne pourra qu'émerger.

  52. Jean,

    Il faut être très naif et ignorant pour acheter une brochure pleine d'arrogance annonçant que "Le système solaire livre ses derniers secrets"
    Ce que nous ignorons est infiniment plus grand que ce que l´on connait. Quelle arrogance!!
    sans parler de ce 9-11.

  53. Guilleminot Christian,

    J'ai cessé de lire Science & Vie après 40 ans pour deux ou trois informations pertinentes par an. Jamais cette revue n'est revenu sur les fausses théories scientifiques qu'elle a pu divulguer, comme la capture de l'énergie du vide du "professeur Vallée" et bien d'autres. Je voudrais faire part des observations et commentaires qui me hantent quand je lis l'article ci-dessus.

    Je soupçonne le magazine n'être écrit que par un seul journaliste en raison de tics d'auteurs trop fréquents dans tous les articles, dont le fameux "in fine" qui revient à longueur de page.

    Je soupçonne aussi ce journaliste de faire son marché aux informations sur internet. Ce n'est pas qu'internet soit mauvais en soit, mais il faut des connaissances et des compétences pour trier les sites sérieux de la masse, plus des compétences scientifiques pour juger de la valeur des données et théories avancées. Apparemment le journaliste manque gravement de ces deux qualités. Il en résulte souvent des articles qui sont des publicités déguisées pour des produits-inventions soit-disant nouveaux complètement inaccessible au lecteur de cette revue.

    Il y a aussi les articles creux de militaires à propos de l'aviation dans les numéro spéciaux ou l'auteur tourne en rond sans apporter le moindre signifiant. Il faut noter que jamais S&V n'a traité de l'aviation ultra légère, du foisonnement d'inventions qu'elle a suscité dans tous les domaines de vol y compris les voilures tournantes et du phénomène social extraordinaire qu'elle a suscité. La révolution des micro-contrôleurs en électronique amateur a aussi été éclipsé malgré l'immense succès de Arduino et de ses développement, qui est devenu un vrai phénomène de société et source d'invention jusque dans les laboratoires.

    La présentation et les titres ne reflètant pas le contenu mais visant le sensationnel sont particulièrement désagréables et hors de tout champ scientifique de même que la présentation typographique, par exemple un article écrit en blanc sur noir n'invitent pas à la lecture, surtout quand on a des troubles de la vue. Tout cela ne sert qu'à masquer le vide du contenu.

    Bref, j'ai lu S&V longtemps non pas par naïveté ni par ignorance mais par habitude, ayant découvert cette revue très jeune comme une source de réponses à des questions auxquelles aucun adulte de mon entourage ne pouvait répondre. Ce n'est pas par hasard si des enseignants cherchent malheureusement dans cette brochure des informations, c'est parce qu'il n'y a pas de revue scientifique de vulgarisation sérieuse et abordable pour le non initié. Je pense que "Pour la Science" qui est nettement au-dessus de S&V ne passera jamais d'article sur le 11/9, origine oblige. Pas plus que la Recherche.

    Seul Internet permet de diffuser une information en dehors de toute pression, c'est pourquoi il est menacé et après la surveillance, vient l'ère du contrôle.

    Dernière remarque : dans tous les cas d'accusation de complotisme rappeler les attentats commis dans le cadre du Gladio en Europe et de l'opération Condor en Amérique latine qui apparaissent clairement dans des documents déclassifiés qu'heureusement des historiens courageux analysent. Rendons-leur hommage.

  54. Johann,

    "Il a donc coulé dans les tours, alimentant les incendies, et provoquant des explosions aux étages inférieurs."

    Pas besoin d'analyser plus avant. C'est un mensonge pur et simple puisque juste avant l'effondrement d'une des deux tours les pompiers faisaient savoir qu'ils avaient progressé dans les étages supérieurs et qu'ils étaient en passe de maîtriser les incendies restants. Il n'y a que des gens intellectuellement malhonnêtes pour FABRIQUER des scénarios qui coïncident avec leurs "idées" préconçues.

  55. nadoud,

    @Johann "Il n'y a que des gens intellectuellement malhonnêtes pour FABRIQUER des scénarios qui coïncident avec leurs "idées" préconçues."
    Rassure moi, tu l'appliques à toi même cette réflexion? à ce site? parce que tu pouvais trouver mieux comme description pour tout ce qui se lit ici. (en psycho on appelle ça une projection, c'est tres fréquent, ne t'inquiette pas, ca se soigne :p)

  56. gdlp,

    Science et Avenir avait aussi sorti on dossier assez étoffé sur le 11/09 que j'avais lu avec attention.
    Ni trouvant que amalgames, approximations, contres vérités et rien de scientifique, je n'ai plus jamais renouvellé mon abonnement à ce magazine, que je lisais depuis 35 ans.

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911