Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

L’affaire Sibel Edmonds

Posté par AtMOH le 08/10/2007

L’affaire Sibel Edmonds... Qui s’en soucie de ce côté de l’Atlantique? Et pourtant...  (un article de Marcel Dehaeseleer)

Préalable

Connaissez-vous Sibel Edmonds ? Cette femme courageuse, véritable héroïne nationale aux Etats-Unis, s’oppose seule à l’administration Bush. Son combat a fait l’objet d’un documentaire intitulé Kill The Messenger - Une femme à abattre diffusé sur Canal+ France et BeTV (C+ belge). Vu l’audience "confidentielle" des médias (cryptés) précités il y a fort à parier que seuls les affranchis - des dysfonctionnements des enquêtes relatives au 9/11 - connaissent Sibel Edmonds. Une partie du quartier général du FBI a été à plusieurs reprises accusée d’avoir fait obstruction à certaines enquêtes, et ce, tant avant qu’après les attentats du 11 septembre 2001. Le cas qui nous intéresse concerne un événement post 11 septembre 2001, il s’agit de l’affaire Sibel Edmonds

Récemment j’ai été contacté par un membre du personnel de l’OTAN à Bruxelles, celui-ci m’a remis des documents officiels attestant que le couple Dickerson, impliqué dans l’affaire Edmonds, a échappé aux enquêtes du FBI grâce à la complicité des plus hautes instances officielles. Les Dickerson n’ont pas été inquiétés par la justice de leur pays, ils ont durant plus ou moins trois ans étés hébergés en Belgique, à Bruxelles, dans le cadre d’une mission à l’OTAN.La fuite orchestrée des Dickerson constitue une indication supplémentaire de la volonté délibérée de dissimulation de preuves de la part d’une des officiels en charge de faire toute la clarté sur les sinistres attentats du 11 septembre 2001.

 

L’affaire Sibel Edmonds dans les grandes lignes

Une partie du quartier général du FBI a été à plusieurs reprises accusée d’avoir fait obstruction à certaines enquêtes, et ce, tant avant qu’après les attentats du 11 septembre 2001. Le cas qui nous intéresse concerne un événement post 11 septembre 2001, il s’agit de l’affaire Sibel Edmonds une jeune femme américaine d’origine turque.

Sibel Edmonds a été engagée par le FBI en tant que traductrice. Suite aux attentats du 11 septembre, il y avait un arriéré colossal de documents en langue arabe en souffrance de traduction. Sibel Edmonds, et d’autres, furent dès lors engagés pour cette tâche. Sibel avait comme collègue directe une certaine Melek Can Dickerson, engagée à la même période qu’elle.

Sibel ne tarda pas à constater que Melek Can Dickerson avait tendance à systématiquement traduire de manière incorrecte et/ou incomplète des documents relatifs à un organisme étranger pour lequel elle avait travaillé par le passé (American Turkish Council). Melek Can Dickerson avait également l’habitude d’estampiller frauduleusement comme "non relevant" (non pertinent) certains autres documents. Selon Sibel, Melek était encore contractuelle pour cet organisme et officiait donc au sein du FBI en tant qu’espionne pour l’organisation en question. Melek, avec l’aide de son mari, le major Douglas D. Dickerson, tentèrent d’ailleurs de "retourner" (recruter - en termes d’espionnage) Sibel Edmonds afin qu’elle aussi participe à ce travail de destruction/détournement de preuves. En d’autres termes, d’enrôler Sibel Edmonds au sein de l’ATC, la corrompre pour éventuellement faire du contre-espionnage !

Sibel Edmonds a aussitôt fait part à sa hiérarchie des agissements suspects du couple Dickerson. Contre toute attente sa hiérarchie fera la sourde oreille. Sibel n’en démord pas et fait part de ces faits au Département de la Justice, initiative suite à laquelle elle sera licenciée sur-le-champ !

Sibel Edmonds entame un combat pour faire entendre sa voix et faire valoir ses droits. L’Attorney general John Ashcroft demandera à la Cour de rejeter la plainte d’Edmonds pour raison de "sécurité nationale" et invoquera la protection de "Secrets d’Etat" pour que soit imposée à Sibel une "ordonnance de bâillon juridique". Cette mesure rarissime empêche Sibel de s’exprimer sur la période durant laquelle elle a travaillé comme linguiste pour le FBI.

Melek Can Dickerson, quant à elle, continua son travail de "nettoyage", et ce, avec l’aide de son superviseur Mike Feghali. À eux deux, ils détourneront des centaines de documents estampillés top-secret. Tous ces faits sont confirmés et ont été portés à la connaissance du FBI, Melek Can Dickerson gardera cependant son accréditation top-secret ("Habilitation à la Sécurité" - terme employé pour un/une linguiste) et continuera sa sombre besogne de destruction de preuves.

 Sibel Edmonds a été entendue à huis clos durant trois heures et demie par la Commission sur le 9/11. Le compte-rendu de la Commission ne fera mention d’aucune déclaration de Sibel Edmonds. 

Quatre ans après les révélations de Sibel Edmonds sur Melek Can Dickerson, celles-ci sont enfin confirmées par le Congrès des Etats-Unis et en partie relayées par la presse. Sibel, quant à elle, est aujourd’hui encore sous le coup de "l’ordonnance de bâillon juridique". En 2002 le couple Dickerson, faisant l’objet d’enquêtes de la part du FBI, a précipitamment quitté les Etats-Unis. Aucunes suites/poursuites judiciaires ou recherches soutenues à leur encontre ne semblent se profiler à l’horizon. Le "cas" Sibel Edmonds a fait l’objet d’un documentaire diffusé sur Canal + et BeTV, ce documentaire est le fruit du travail de deux journalistes d’investigation français, Mathieu Verboud et Jean-Pierre Viallet. Vous trouverez un lien vers le synopsis de ce documentaire (format Adobe® pdf) ci-après :

 


 

- EXCLUSIF : 11 septembre 2007 -
 

Pour les rares personnes qui ont suivi la tournure des événements, le couple Dickerson semblait avoir pris la poudre d’escampette, tapis dans un endroit loin de toute agitation médiatique, profitant d’une retraite paisible bien méritée? Bien au contraire ! Un membre du Personnel de l’OTAN à Bruxelles, suite au visionnage du fameux documentaire, s’est manifesté pour clarifier la situation des Dickerson, pas encore retraités comme le veut la croyance populaire ! Soucieux de garder l’anonymat pour des raisons évidentes, il vous relate, ci-dessous, les faits précis qui se sont déroulés dans cette période cruciale d’avril à septembre 2002. Ces faits ne sont pas le fruit d’élucubrations fantaisistes, mais sont basés sur des documents officiels émis par le Gouvernement des Etats-Unis !

 

 

Déclarations exclusives d’un Membre du Personnel de l’OTAN

 

Pour celles et ceux qui ont eu l’occasion de visionner le documentaire français "Une Femme à Abattre", l’Affaire Sibel Edmonds est devenue une Affaire d’Etat, le grain de sable venu s’immiscer dans les rouages bien rodés de l’Administration Bush! Les révélations de Mme Edmonds quant aux activités d’espionnage, de contre-espionnage, au sein même du FBI, la protection d’agents étrangers, les affinités troublantes avec certaines organisations américano-turques (ATC, ATAA), le bâillon imposé par le Procureur Général Ashcroft, le laxisme du FBI, et affirmer que les événements du 11 septembre est une affaire résolument classée relève d’une ineptie totale.

 

Pour simple preuve, le Rapport de la Commission d’Enquête pour élucider les manquements, déterminer les responsabilités des uns et des autres, fustiger des coupables pour la bonne cause, est une atteinte à l’intelligence du peuple américain (Sibel Edmonds.) Dans le sujet qui nous intéresse, un chapitre nécessite certaines clarifications par rapport au documentaire, le cas du Major Dickerson, et de son épouse Melek Can. Le 08 mai 2002, Sibel Edmonds, par voie juridique, avertit le Procureur Général Ashcroft, et le Directeur du FBI, Richard S Mueller III, que suite aux manquements de l’enquête du FBI quant aux allégations à l’encontre des Dickerson, sa famille se trouve en danger, et fait état de l’arrestation arbitraire de sa sœur en Turquie.

 

 

A la même date, un mail est envoyé par l’Ambassade US à l’OTAN pour signaler l’arrivée du Major Dickerson à Bruxelles, pour une mission de 3 ans, et ce pour le mois de septembre 2002. Son affectation à la US Mission est confirmée par mail le 31 mai par le responsable du Bureau du Personnel Militaire. Quant au Major, il prit lui-même les premiers contacts avec les Services de l’OTAN fin avril, en vue de préparer son prochain séjour en Belgique, et plus précisément à Sterrebeek. Les autorisations nécessaires, en l’occurrence des Ordres Militaires (AF FORM 899) émis par l’Etat Major de l’Air Force, sont signées le 03 juillet 2002. Le Major arrive officiellement à Bruxelles le 14 septembre 2002, bientôt rejoint par sa famille. Il occupera une fonction majeure à la US Mission, au sein du service ODA (Official Development Assistance), bureau a vocation multiple dans le domaine de la Défense et de l’Armement. Dickerson quitte Bruxelles le 24 septembre 2005, pour la base japonaise aérienne de Yokota. Il sera promu au grade de Lieutenant Colonel, et devient Directeur des Opérations du 374th Logistics Readiness Squadron. Il est déployé en Irak en septembre 2006 pour des opérations du maintien de la Paix. Voilà pour les faits! Plusieurs anomalies, disfonctionnements, sont à relever dans cette courte période d’avril à septembre 2002.  

 

 

 

 

 

 

1. Lorsque Dickerson prend les premiers contacts informels avec l’OTAN, son épouse et lui-même font soi-disant l’objet d’une enquête menée par trois services différents: l’Inspection Générale, le Département de la Défense (Joseph Schmitz) et le Comité du Sénat (Sénateurs Leahy et Grassley).

 

Quand les actes et les dates prennent toute leur importance:

• 03 juillet 2002, l’Etat Major signe les documents pour l’affectation de Dickerson à Bruxelles, en autorisant son épouse à voyager avec lui (AF FORM 899). • Fin septembre 2002, le Département de la Défense, par l’intermédiaire de Joseph Schmitz, clos le dossier sans aucun motif de poursuite à l’encontre des Dickerson. • 18 octobre 2002, le Procureur Général Ashcroft impose le "Bâillon juridique" à l’encontre de Sibel Edmonds, définitivement réduite au silence le plus strict dans ce dossier!

Le Major Dickerson est affecté à l’OTAN avec l’aval de son Etat Major, bien que son épouse et lui fassent l’objet de plusieurs suspicions: activités d’espionnage et de contre-espionnage, rétention d’informations hautement sensibles pour la Sécurité Nationale, tentative de corruption d’Agents Gouvernementaux, et collaboration avec des Sociétés servant des intérêts étrangers (ATC). Le Département de la Défense innocente les Dickerson uniquement sur base de rapports, et le Procureur Général parachève la supercherie en réduisant au silence le plus total Sibel Edmonds, en utilisant le "State Secret Privilege", ultime moyen juridique aux Etats-Unis! Du travail d’orfèvre!

 

 

 

 

 

 

2. Avant d’être affecté à Bruxelles, Dickerson occupait un poste important au Pentagone, au sein du Service SAF/IA (Secretary of the Air Force/International Affairs), dont les fonctions principales sont l’organisation, l’échange et le commerce d’Armements Militaires Internationaux. Il occupera une fonction similaire à Bruxelles (ODA). De tels postes requièrent une Habilitation de Sécurité (Security Clearance). Les différentes étapes de cette procédure sont la demande d'habilitation par le chef du service employeur et l'instruction du dossier d'habilitation par le ministère de l'Intérieur ou de la Défense. Le retrait de l'habilitation se fait quand l'intéressé cesse de remplir les conditions nécessaires à sa délivrance, ou lorsque des éléments de vulnérabilité apparaissent. Sur le document (AF FORM 899) délivré par l’Etat Major, la date mentionnée pour l’octroi de son Habilitation (DCID 6/4 SSBI) est le 26 septembre 2000, en vue de sa mission au Pentagone! Malgré tous les éléments de vulnérabilité dans le dossier Dickerson et des allégations de Sibel Edmonds, pourquoi dès lors a-t-il pu jouir de ses privilèges grâce à son habilitation lorsqu’il fut muté à Bruxelles? Selon les Règlements Internes, et pour la Sécurité nationale, ne devait-il pas faire l’objet d’une révision de dossier en vue de l’octroi d’une nouvelle Habilitation? La question est posée! 3. Une organisation internationale comme l’OTAN, avec son siège à Bruxelles, a fourni le gîte et le couvert à la famille Dickerson, malgré toutes les implications relatives aux événements du 11 septembre 2001! A ce jour, l’Affaire Edmonds-Dickerson n’a jamais bénéficié de couverture médiatique (pas une seule ligne, pas un seul reportage) dans notre beau Royaume, toutes presses confondues, POURQUOI?

 

 

 

 

Un groupuscule de Républicains néo conservateurs fait régner l’Omerta sur les événements du 09/11, Sibel Edmonds en est une victime non consentante, qui essaye de faire la lumière sur une Affaire d’Etat, à ses risques et périls, dans un combat inégal, tronqué par les abus de pouvoir d’une Administration! Les faits de corruption concernent tous les niveaux, du FBI au Département d’Etat, au Département de la Défense, et au Ministère de la Justice! Une pétition circule pour soutenir la requête introduite par Sibel Edmonds http://letsibeledmondsspeak.blogspot.com/ afin d’obtenir des Auditions Publiques devant le Congrès des Etats-Unis.

 
 

 

Publié dans Vidéos et documentaires | 20 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1538.html  

Commentaires (20)

  1. Marcel Dehaeseleer,

    Cher AtMOH,

    Merci pour ce sympathique relais de l’article, et dès lors,... de l’information !
    Á toutes fins utiles, l’article est téléchargeable à l’adresse suivante :
    http://www.11septembre2001.org/Sibel%20Edmonds.htm

    Amicalement,...

    Marcel

  2. Vincent Hulin,

    En effet merci au nom de Sibel!

    Atmoh, serait-il possible d'ajouter un lien par rapport a l'article dans la colonne des liens en Homepage, celui de Luke Ryland, relais officiel de Sibel, depuis lequel les internautes peuvent acceder a la petition pour les Auditions Publiques devant le Congres? Lien d'utilite publique en matiere d'informations pertinentes sur les attentats egalement!!!

    wotisitgood4.blogspot.com

  3. Demi-Lune,

    J'attire l'attention des membres de ReOpen à Paris et en région parisienne, que le documentaire français remarquab' (!) dont il est fait mention plus haut, sera diffusé le
    jeudi 11 octobre (ce jeudi !)
    au cinéma Action Christine (4 rue Christine, Paris 6°, métro Odéon)

    j'invite chacun et chacun ("tracteur" ou pas !) à aller le voir, d'autant que le réalisateur Mathieu Verboud devrait être présent à l'invitation de la Ligue des Droits de l'Homme qui l'a inclus dans son Festival du Film

    Plus d'infos ici:
    http://fifdhblog.blogspot.com/

  4. Marcel Dehaeseleer,

    @ Demi-Lune,
    Raison de plus pour faire la promo de mon article (pas pour moi, pour Sibel et La VERITE). Lorsque j'ai décidé de publier cet article, j'ai contacté l'ensemble de la presse belge en lui proposant de me rencontrer afin que je puisse leur présenter les documents dont il est fait mention dans mon article. Pas UNE SEULE réponse! Pourtant je leur avais, au quotidien, donné rendez-vous dans des lieux de la capitale belge connus et facilement/rapidement accessibles... Pas un seul ne s'est présenté!
    Une vérité de plus qui dérange!!!
    Merci pour vos commentaires!

    N.B. Bruxelles de part la présence du Parlement Européen bénéficie de la présence permanente de journalistes du monde entier (donc français aussi) peut-être qu’un d’eux souhaitera prendre connaissance de ces documents (eyes only) !

  5. Vincent Hulin,

    Voici le lien pour signer la petition pour l'obtention d'Auditions Publiques! Merci a vous!

    http://letsibeledmondsspeak.blogspot.com/2007/04/campaign-links.html

  6. omar,

    Pour ceux que celà intéresse, je donnerai prochainement un lien pour télécharger le documentaire.

    bien à vous.

  7. Marcel Dehaeseleer,

    "Une femme à abattre" - "Kill the messenger" est disponible sur le Blog de Karl Zero à l'adresse ci-dessous:

    http://leweb2zero.tv/video/alfred_904617cbd1a694f

    A+

    Marcel

  8. al,

    pardon pour le message précédent!!

    http://dailymotion.alice.it/video/x31lmq_les-activites-terroristes-de-la-cia_news#

    la chappe de plomb commencerait-elle à tomber?

  9. Al,

    voyez-vous comme moi sur fond noir à l'emplacement de la video le texte suivant:
    -----------------------------------------------------------
    Contenu rejeté
    Nous sommes désolés, ce contenu a été retiré pour cause de non-respect des conditions d'utilisation.
    -----------------------------------------------------------
    ?

    bonne semaine

    Al

  10. AtMOH,

    Effectivement, la vidéo viens d'être interdite!

  11. Edmontes,

    Salut à tous

    j'ai vu l'émission sur le site de karl zero
    (michel onfray me pardonne)

    mais Omar devait publier un lien de téléchargement
    ce serait préférable à la vitesse où les vidéos sont blackoutées

    serions nous victimes de "kill the links about" ?

    Ed.

  12. omar,

    Effectivement Edmontes; j'ai fini de le télécharger et je mettrais un lien de téléchargement rapide dès que le doc est sur serveur (free ou autre).

    Omar.

  13. Omar,

    Bonjour,

    Comme promis, voilà les liens pour télécharger le documentaire; ils doivent être téléchargés au moins une fois par mois pour rester actif.

    J\'ai découpé le documentaire avec xtremsplit donc une fois les 4 parties téléchargées, vous devez les recoller avec ce logiciel;

    1ère partie: http://dl.free.fr/fRGk1Iwdt/SibelEdmonds-Unefemme%E0abattre.avi.001.xtm

    2ème partie: http://dl.free.fr/fitljb3Ep/SibelEdmonds-Unefemme%E0abattre.avi.002.xtm

    3ème partie: http://dl.free.fr/ekKFyXPGv/SibelEdmonds-Unefemme%C3%A0abattre.avi.003.xtm

    4ème partie: http://dl.free.fr/g1Z4RZ775/SibelEdmonds-Unefemme%E0abattre.avi.004.xtm

    logiciel xtremsplit (pour windows): http://xtremsplit.fr/page-xtremsplit-telecharger-version-windows.html

    Omar.

  14. Marcel Dehaeseleer,

    Concernant le Blog de Karl Zero, je CONFIRME que la vidéo "Kill The Messenger" - "Une Femme A Abattre" est toujours disponible!

    En tous cas,... sous Windows et avec Internet Explorer Version: 6.0.2900.2180_sp2 (sp2 signifie Service Pack 2), elle s'affiche PARFAITEMENT!

    Dès lors, voici, à nouveau, le lien vers celle-ci:
    http://leweb2zero.tv/video/alfred_904617cbd1a694f

    Bien à vous,...

    Marcel ;-)

  15. cheval de troie,

    salut omar
    ton lien est invalide,le "fichier n'existe pas"...
    est-il possible que se soit parcequ'il a été trop longtemps "inactif",ou
    quelquechose mets encore des "batons dans les roues"?
    de tout façons je fais parti des convaincu...tout a été "bidonné" et préparé longtemps a l'avance...
    le but:mettre a terme tout les pays sous surveillance total...
    ultra-libéralisme=néo-féodalisme...
    une caste de "seigneurs" et le reste .les "serfs",nous pour ainsi dire.
    et a leur yeux nous ne valons rien...ne vous voilez pas la face..ils n'ont plus de "coeur" depuis longtemps..bien a vous..un ami qui lutte aussi ^^

  16. Vincent Hulin,

    De nouvelles revelations faites au Sunday Times par Sibel:

    http://www.planetenonviolence.org/index.php?action=article&id_article=815536

  17. némorin,

    bonjour Omar : sur les 4 parties du saucissonnage du film “une femme à abattre” que tu nous proposes, les deux premières ne marchent pas ? Est-ce que tu peux arranger ça stp ? Et puis comment faire pour avoir l’image en grand écran au lieu de la petite vignette de flash player ? Merci

  18. Kyja,

    Publié dans le Times : http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/middle_east/article3137695.ece

    La traduction en français : http://www.planetenonviolence.org/A-Vendre-Secrets-Nucleaires-Mortels-de-l-Occident_a1446.html

  19. Marcel Dehaeseleer,

    Par Gregoire Seither - IES News Service - 20/01/2008

    La bombe médiatique publiée par Sibel Edmonds dans le Sunday Times d’il y a 15 jours a été soigneusement ignorée par la presse occidentale et surtout U.S. Cette auto-censure de la presse semble lentement s’effriter. Plusieurs stations de radio aux Etats-unis ont repris les informations données par Mme Edmonds et l’ont interviewée par téléphone. En Grande-Bretagne, c’est le très sérieux London Times, dans son édition du jour qui titre sur “Le vol des secrets nucléaires”

    Lire la suite, là: http://libertesinternets.wordpress.com/2008/01/20/vol-de-secrets-nucleaires-le-london-times-confirme-les-affirmations-de-sibel-edmonds/

  20. Marcel Dehaeseleer,

    Bonjour à Tous!

    Nouvel article de Philip Giraldi, ancien Agent de la CIA, dans "The American Conservative."
    P. Giraldi n'hésite pas et cite Marc Grossman en toute lettres.

    Lien: http://www.amconmag.com/2008/2008_01_28/article1.html

    A lire ABSOLUMENT!!!

    Amitiés,...

    Marcel ;-)

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911