Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Le 11 juillet 2007: William RODRIGUEZ à PARIS

Posté par AtMOH le 06/05/2007

 

Le 11 juillet 2007 William Rodriguez viendra à Paris, invité par ReOpen911 (20h au 24 rue de la Banque  place de la Bourse).

William Rodriguez a frôlé la mort quand les tours se sont effondrées sur lui, mais il a survécu et transmet depuis son témoignage.

Déclaré héros pour avoir sauvé de nombreuses vies à Ground Zero, il était le gardien en service le matin au World Trade Centre, le matin du 11 septembre. Il entendit et ressentit des explosions secouer le sous-sol de la Tour Nord quelques secondes avant que l'avion de ligne percute les étages supérieurs.

Il affirme qu’il a ressenti des explosions venant d’en dessous de l’endroit où il se trouvait : dans le sous-sol où il travaillait. Il explique que les murs se sont fissurés autour de lui et qu'il a d’ailleurs secouru un homme du nom de Felipe David, gravement brûlé par ces explosions.

Tous ces événements sont arrivés quelques secondes avant et durant l'impact de l'avion. Et à travers son témoignage, il pose une question que tout le monde devrait se poser ? Comment un avion de ligne, s'écrasant 90 étages (soit plus de 300 m) au-dessus, peut-il brûler profondément les bras et le visage d'un homme se trouvant dans le sous-sol quelques secondes seulement après l'impact ?  

Son récit de témoin oculaire, confirmé par au moins 14 personnes sur les lieux avec lui, n'est pas de la spéculation ou de la conjecture. Ce ne sont pas des faits rapportés par un journaliste qui aurait "entendu que", c'est du vécu, à la première personne. C'est une histoire qui peut être confirmée, une histoire qui peut être vérifiée avec des archives d'hôpital et des témoignages de beaucoup d'autres personnes.

C'est une histoire à propos de 14 personnes qui ont ressenti et entendu la même explosion et ont même vu Rodriguez, quelques instants après l'impact de l'avion, emmener David en sécurité, après qu'il ait été brûlé, si gravement de l'explosion du sous-sol que de la chair pendait de son visage et de ses deux bras.

Pourquoi donc NBC ou aucun autre média dominant n’a-t-il pas couvert cette histoire ? Ils ne l’ont pas fait parce qu’elle réduit la version gouvernementale des attentats du 11 septembre à néant.

Depuis le 11 septembre 2001, Rodriguez s'en est tenu à ses déclarations, sans jamais s'écarter de ce qu'il a dit depuis le premier jour. Laissé sans domicile par moments, averti de se tenir tranquille et harcelé subtilement, il a néanmoins continué à essayer de faire valoir son témoignage à la face d'un pays qui ne veut pas l'écouter.

Publié dans Evénements | 85 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1566.html  

Commentaires (85)

  1. Freud,

    C'est vraiment une bonne surprise, dommage que ça ne soit pas un weekend pour ceux qui n'habitent pas à Paris...pour infos ça se passe où à Paris le 11 juillet ?

  2. Schumi75,

    C'est une trés bonne chose,je devrais y être.

  3. bouboule,

    excellent les gars !!!!
    maintenant, il faudrait que les medias soient présents !
    et des pro vo aussi

    car si il ne parle qu à des anti vo, l effet sera tres limité !
    donc va falloir faire des flyers ou des choses comme ca et en poser partout !

    en tout cas, super coup ! et tres bonne surprise !

  4. foxnews,

    J'avais decidé que j'irais pour le 11 du mois d'aout car tombe un samedi, mais la ça change tout! je ne ratterais ça pour rien au monde, je demanderais ma journée

  5. clodhorlo,

    Pour une telle personne, sur les genoux je ferais le voyage...mais en sachant où aller!
    Bravo pour le coup !

  6. LastMessiah,

    Bouboule a raison !
    La création de flyers approprié a l'event est une nécéssité !
    William Rodriguez c'est pas tout les 4 matins qu'il passe a Paris alors autant faire de la pub.
    Bonne chance ;)

  7. Spaceeman,

    Je pense que les Flyers doivent être neutre (vs anti-vo/sensationnel)
    Le simple fait qu'il s'agit d'un héro du 11 septembre, qui nous raconte son histoire doit être accrocheur, sans "faire peur".

  8. cadetfred,

    Excellent!Voilà quelqu'un de vraiment courageux qui ne lache pas prise.Vous pouvez compter sur moi,j'essaierais d'etre present chaques fois que je le pourrais.En attendant méfions nous des leurres qui sont quasi quotidiens dans les médias d'aujourd'hui.A tres bientot les amis.

  9. aztek,

    C'est une très bonne nouvelle ! Merci pour l'info.
    Est-ce que c'est possible d'enregistrer cette conférence et de la mettre en ligne pour les personnes qui ne pourront y assister.
    Merci

  10. Subliminal,

    ah oui ! va falloir l'enregistré pour ceux qui ne pourrait etre présent

  11. txurin,

    M****! je ne pourrais pas venir: ce jour je suis à Pampelune pour les plus grandes fêtes au monde!
    enfin de là-bas je pourrais quand même lire son témoignage en ligne...tant que je n'ai pas reçu de coups de cornes !

  12. coco_des_bois,

    Très bonne nouvelle, mais on ne sait pas dans quel cadre il interviendra.

  13. John MITCHELL,

    Good evening , Je suis d'origine Essosaise et dans le passé à plusieurs occasions, j'ai eu l'honneur de faire la traduction des conversations entre le maire de Saint-Denis et le maire de Coatbridge d'Ecosse (Ville de jumelage). Mais je sais seulement un informaticien de métier et pas un traducteur professionnel. Malgré ma bonne volonté, je ne sens pas assez bon pour un sujet trop important. Il doit avoir beaucoup de Français qui peuvent bien faire le bon traducteur de William Rodriguez. Cependant j'ai déjà pris les dépositions avec mon travail pour que je puisse être à la disposition de Willliam Rodriguez. Je serai libre pour me rendre utile à la verité du 911. Je vais essayer de contacter William directement mais si ce site pour m'aider plus vite et facilement svp me contacter par email. Yours John

  14. Blink,

    Formidable!!!!!!!!!!!!!!! J'y serai,précisez nous, le lieu exact, l'heure, A savoir si déja il serait possible pour nous les Parigots de loger une personne par exemple vu les prix exhorbitant des hôtels.....Un rdv comme ça, je veux pas le manquer. Merci à tous.
    Heu!! Rodriguez parle aussi sa langue matrnelle: l'Espagnol, je suis bilingue franco- espagnol, on ne sais jamais!

  15. georges,

    il est tres important que william rodriguez saches precisement si l explosion du sous sol s est produite avant, pendant ou apres l impact de l avion 300 m plus haut .et a la seconde pres..
    dailleurs je me demande comment rodriguez s est il rendu compte que l explosion a lieu un peu avant l impact .. il a regardé sa montre ala seconde pres au moment de l explosion ?
    reflexe peu probable ..
    car personne n ignore que des cages d ascenceurs se sont transformées en boules de feu au moment d l impact et certaines ont du s ecraser 300 m plus bas dans des explosions faisant penser a des bombes .
    dailleurs dans le film des freres naudet , quand les pompiers rentrent dans le hall du wtc , on entend les cris d une femme brulée vive qui descendait d un ascenceur .

    conduits , cages d ascenceurs , la peut etre l explication pour les gens blessés bien plus bas .

    il faut savoir ou ce davide a t il eté blessé , au metre pres , s il etait devant un ascenceur ou autre .

  16. LastMessiah,

    @ Georges : William Rodriguez ne fait pas mansion de chiffre exact, il n'a jamais dit que précisément 10 secondes aprés la première explosion, il entendit l'impact de l'avion...
    Il n'a jamais donné de chiffres précis, se qui prouve bien qu'il n'a pas regardé sa montre, mais qu'il a fait une estimation trés certainement aprés coup..
    Je crois qu'il était capable de distinguer un explosion venant du bas d'une explosion venant du haut de la tour..

  17. moumou031,

    En réponse à Georges.

    Un seul ascenseur du WTC parcourt la totalité du batiment.
    Tous les autres sont par palliers, c'est à dire qu'on est obligé de descendre au 34eme étage par exemple pour en prendre un autre pour aller plus haut et ainsi de suite.

    Donc si l'explosion entendu par Rodriguez était dû à une boule de feu de Kérozène qui aurait fait les 300 mètres jusqu'en bas, il faudrait parler d'une boule de feu intelligente qui aurait changé d'ascenseur en cours de route!

    Donc cette hypothèse ne tient pas.

  18. DoubleU,

    C'est une très bonne nouvelle. Résidant en Guadeloupe je ne pourrais malheureusement pas assisté à la conférence mais je trouverais vraiment sympa de relayer ma question à WR concernant l'étage 34 de la tour nord. Il serait interessant de l'inciter à donner plus de détails concernant ce qu'il a entendu, et également de lui redemander si cet étage était selon lui un étage vide ou s'il y avait les bureaux de la sécu...
    (voir là : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?pid=67520#p67520)

  19. titu,

    pourrait ton savoir ou va se trouver la conference svp,car il n y a aucune info a part que ce sera a paris le 11 juillet. merci

  20. John MITCHELL,

    Comme William Rodriguez parle couramment l'espagnol peut être un/une traducteur espagnol/français fera l'affaire ?
    PS dans ma denrière réponse le lien de la photo du 11 juin n'a pas passé ? Il est sur 911blogger.com rubrique "Take Action on June 11th"
    Je redonne.
    http://www.911blogger.com/node/9276#comment-149805
    yours John

  21. Gmal,

    Il y a du neuf. Vrai ou fausse analyse ?

    L'écroulement des tours du World Trade Center simulé sur ordinateur

    Par Jean-Luc Goudet - Futura-Sciences
    Le 22 Juin 2007

    A lire ici :

    http://www.futura-sciences.com/fr/print/sinformer/actualites/news/t/technologie-1/d/lecroulement-des-tours-du-world-trade-center-simule-sur-ordinateur_12167/

    - - -

    Des informaticiens de l’université de Purdue ont patiemment reconstitué l’impact des avions sur les tours du World Trade Center le 11 septembre 2001. But du jeu : mieux comprendre les minutes qui ont suivi l’impact. C’est le poids du carburant qui a provoqué le plus dégâts.

    Il a fallu des années de travail à l’équipe de l’université de Purdue et l’utilisation des puissants ordinateurs du Rosen Center for Advanced Computing. Pourtant, le résultat ne ravira pas les amateurs d’images fortes. Mise en ligne par l’université (téléchargeable ici dans sa version légère, 9 Mo), la vidéo finale, qui montre le crash sur la tour nord, ne montre aucun détail futile mais se limite à des dessins schématiques qui intéresseront d’abord les ingénieurs.

    Le but est en effet de mieux comprendre ce qui s’est passé, seconde par seconde, dans chacune des deux tours jumelles juste après l’impact du Boeing (757 dans un cas, 767 dans l’autre), afin d’en tirer des enseignements pour la construction de futurs bâtiments. Si le dessin est sobre, le réalisme, en revanche, a été poussé très loin pour la reconstitution des contraintes sur les structures et les déformations qui en résultent. « Nous avons consommé plusieurs semaines de temps de calcul de superordinateurs, étalées sur plusieurs années » explique Mete Sozen.

    Carburant dévastateur

    L’équipe a construit un modèle virtuel du bâtiment ainsi que de l’avion, numérisé sous forme de centaines de milliers de points (« d’éléments finis » plus précisément, chacun étant affecté d’une masse). Pour quantifier les énergies dégagées par les chocs, les chercheurs ont utilisé des résultats d’expériences. Preuve du réalisme : les dégâts provoqués par l’impact lui-même et filmés avant l’écroulement de la tour sont bien reproduits par la simulation.
    Les résultats pointent des éléments clefs du drame. Quand l’avion s’est introduit dans le bâtiment, sa carlingue s’est en quelque sorte desquamée très rapidement. Les parties centrales des tuyères (en titane) se sont désolidarisées et sont parties vers l’avant comme des missiles, traversant la tour et sortant de l’autre côté.

    C’est la masse du carburant qui a alors provoqué les effets les plus destructeurs. Les avions embarquaient quelque 38 000 litres de carburant, soit environ trente tonnes. Par son inertie, cette masse a détruit les structures internes et a brisé ou déformé plusieurs colonnes métalliques formant l’ossature du bâtiment. La carburant, de plus, s’est instantanément enflammé. « L’avion glissant à l’intérieur de la tour progressait comme un torrent rapide de lave en fusion » résume Mete Sozen.

    Le scénario détaillé par l’ordinateur démontre que même si aucune des colonnes de l’ossature n’avait été brisée, leur déformation par le choc et par la chaleur de l’incendie aurait été suffisante pour provoquer l’écroulement de la tour.

    Après ce long labeur, l’animation a pu être réalisée. Voicu Popoescu, l’un des informaticiens de l’équipe, a développé un programme capable de créer une visualisation en 3D à partir des données calculées par le simulateur. Annoncée au mois de septembre dernier, cette simulation ne convenait pas à l’équipe. La version finale a nécessité à elle seule 80 heures de travail à un supercalculateur..

    Entièrement modélisée, la pénétration de l’avion dans le bâtiment a ensuite pu être visualisée et, surtout, étudiée de près. Crédit : Purdue University image/Voicu Popescu

  22. Pathijo,

    Onze bouge le 11 juillet !!
    Faut faire venir du monde, tant pis pour les hôtels on dormira à la belle étoile... si on dort ;)
    Pour la traduction espagnol-français si besoin, c'est sans souci. Blink y sera aussi et s'est déjà proposé.

    Faisons un effort pour avoir une salle comble le 11 juillet. Tous debout Onz'bouge!! allez !!! :)

  23. kézako,

    @Gmal,

    Cette "analyse" a déjà sa place dédiée dans le forum que tu peux bien évidement consulter et commenter ;) Ceci dit, aussi "scientifiques" seront ses prétentions, cette "étude" n'explique et ne mentionne même pas les témoignages, comme celui de william Rodriguez, à propos des explosions multiples rapportées et en particulier celle qui venant des sous sols a ébranlé la tour Nord avant même que le premier avion ne s'écrase sur cette dernière.

    Il est inutile de gaspiller de l'énergie à "un long labeur" pour créer une animation, fusse t-elle réussie, si les éléments réels sont largement ignorés.

  24. Blink,

    Bonjour à toutes et à tous, comme je l'ai dit dans un mail précédent, les hotels sont hors de prix et il y a très peu de places dispos. J'habite à 25 km de Paris et suis prête à accuellir une personne... j'habite pas un château mais ce sera à la bonne franquette. Je viendrai en voiture, ignorant à quelle heure se terminera la conférence de William Rodriguez, je pense que les participants auront pas mal de questions à lui poser!
    Je réponds aussi à John Mitchell, si vous avez besoin d'un coup de main pour une traduc franco-espagnol (c'est ma langue paternelle, je vous aiderai de mon mieux.

    Voilà à présent, les choses plus "pragmatiques": où à la Bourse exactement? Voulez- vous faire une sorte de petite "collation" pour plus de convivialité? Combien coûtera l'entrée?

    Ce ne sont que quelques idées et questions. Voilà! Je reste votre à votre service pour le meilleur déroullement de cette chance que nous avons que William R. vienne nous voir et nous raconter son expérience de cette terrible journée du 9/11. Merci à toutes et tous pour vos réponses.

  25. Sebastien,

    Dans quel coin de place de la Bourse notre gentleman se trouvera?
    D'avance merci.
    Sébastien.

  26. romain guer,

    Il aura fallu près de six années après le terrible attentat du WTC pour voir enfin un témoin courageux venir en France pour exposer son témoignage, la vérité en somme.
    Combien d'écrivains avons-nous été pour dénoncer cette supercherie démoniaque concernant la version officielle de cette tragédie ? Très peu, mais sincères. La vérité refait toujours surface, il suffit d'attendre.(voir: A L'OMBRE DU CRIME D'ETAT de Romain Guer)

  27. John MITCHELL,

    Bonjour, avez-vous trouvé un traducteur / traductrice pour William Rodriquez la soirée à la Bourse 11 juillet ?
    Sinon peut-être il sera possible de demander de l'aide auprès de

    Susan George
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Susan_George

    Jean-Pierre Desmoulins
    jean-pierre.desmoulins@wanadoo.fr
    http://www.earth-citizens.net/pages-en/abstract.html

    SVP m'informer si ce n'est plus nécessaire de chercher une personne pour faire les traductions en temps réel.

  28. vroomus,

    Bonjour,

    dans le cadre des actions "onze bouge" pourquoi ne pas envisager de contacter les média tous les 11 du mois à tavers notamment les radio ?

    Je pense, par exemple à RMC Info et ses émission phares "Bourdion & Co" avec JJ Bourdin et "Les grandes Gueules" qui se veulent toutes deux ouvertes sur l'information et sur la libre expression des auditeurs.
    On pourrait envisager de contacter cette radio afin d'évoquer quelques évènnements du 11 journée que le puiblic ne connait pas ou mal?
    - effondrement du WTC 7
    - élément sur le chute des 2 tours etc ..
    - etc...

    Bref, en évitant toute émotion et surtout sans pointer de coupable, ca serait l'occasion de réveiller les consciences en faisant appel au bon sens des auditeurs, à partir d'élément très factuels et de réfèrence à de nombreux témoignage. référence à Rodriguez par exemple

    le débat serait peut être relancé dans les média surtout si le sujet est relancé tous les mois ?

    Qu'en pensez vous ?

  29. mary,

    Personne n'a vu les attentats en "live " sur Euro news? a quinze heure ? sur l'écran on voyait trés bien qu'il y avait des gens dans la rue qui attendait la venue des attentats,une voix de femme parlait de la beauté du ciel et de la tranquilité de la rue et tout à coup sur la droite de l'écran est apparu le premier avion . Combien d'équipe de télé étaient dans la rue ce matin a neuf heure ? il y a sans doute des millions de gens qui ont été choqué par ces images ,pourquoi ces gens qui filmaient n'ont t'ils pas eu peur et ne se sont pas sauvés ?

  30. Carton Jean-Claude,

    Hello les amis


    Je vous recevrais avec plaisir le 11 juillet 2007 de 14h à 16h30 avec William Rodriguez.
    Jean-Claude

  31. Seb,

    Bonne idée pour RMC Info. JJ Bourdin se fera certainement un plaisir.

  32. Jean-Marie,

    Est-il possible que des "conduits" verticaux aient permis la descente "rapide" et plus ou moins déjà enflammé du kérosène jusqu'au sous-sol ?

    Quoiqu'il en soit, les avis solides opposés à la thèse officiele sont toujours bons à connaître. Alors merci

    Surtout si on retrouve l'ensemble des propso et réactions sur Internet.

  33. Nico,

    ben c pas compliqué,
    les avions ont heurté les tours, ce qui a fait trembler et fissurer les tours, et surement provoquer des explosions et des incendies un peu de partout, dus aux fuites de gaz et court circuits, je vois pas où la thèse du complot la dedans

  34. gem,

    Moumou031 dit lui-même qu'il y a un ascenseur qui parcourt la totalité de l'immeuble.

    Element qu'il omet ensuite pour ironiser sur les questions de Georges et déclarer que les possibilités évoquées ne tiennent pas...

    Pour quelqu'un qui veut analyser objectivement les faits, c'est amusant.

    Amusant... mais la crédibilité y perd beaucoup. On se demande quels sont les fondements de son raisonnement, voire même s'il y en a un?

  35. gem,

    Les gars vous avez raison ! Il faut absolument aller voir William RODRIGUEZ ! Je viens de regarder la video (http://video.google.fr/videoplay?docid=7790984635879352453 )... C'est un magnifique spectacle ! Et la plus belle illustration et le plus bel hommage au rêve américain et à cette grande démocratie où l'ascenseur social fonctionne vraiment ! Voici un natif de Puerto Rico, trop pauvre pour avoir une éducation élémentaire ( et on sait que le niveau scolaire aux US est bas ! ), concierge pendant 20 ans, chargé du nettoyage des escaliers, qui se met à parcourir le monde ( il ne travaille plus ? )pour faire des conférences ! Et quelles conférences ! Moi qui suis avocat, je suis jaloux. Quel talent !Il maîtrise tout. La gestuelle, le ton de la voix, il joue de l'émotion, de l'interrogation, des silences. Il utilise l'espace comme un grand acteur rompu à toutes les subtilités de la scène. Il passe du rire aux larmes en une seconde. Il est ému aux larmes de la mort atroce des victimes du 11/9 et, dans le même temps,à quelques secondes près peut multiplier les plaisanteries sur ce qu'il a vécu avec un recul ahurissant. Il n'y a que la présentation des photos qui ne marchent pas. Quand il annonce une preuve visuelle, il veut montrer la photo... et ça ne marche pas... Mais il le fait très bien ! Ca rappelle Garcimore (un autre hispanophone). D'ailleurs il dit avoir été magicien. Bon, d'autres sources ne lui prête que l'activité d'assistant de magicien, mais peu importe... ayant réussi à s'évader de nombreux liens par sa magie, c'est comme ça, dit-il, qu'il a su comment se sortir de son piège sous le camion. C'est peut-être cette expérience qui lui donne un tel talent sur scène. Quel dommage qu'il n'ait pu percer dans cette activité plutôt que d'être concierge. Il se contredit souvent, mais ça passe bien. Personne ne l'interrompt, il parle aisément, sautant à l'évidence certaines étapes, accumule les faits, de sorte que sans une attention vraiment soutenue, voire un brin sceptique, on oublie volontiers les détails qui se heurtent. Il peut même rédiger des propositions de Loi maintenant. Le juriste que je suis est vraiment épaté. Il a appris ça en regardant le gouverneur qui travaillait au world trade center dit-il. Qui sait si dans quelques années ce ne sera pas ma femme de ménage qui rédigera les actes pour mes clients ? Enfin on ne peut que louer son désintérressement et son héroïsme qui lui ont notamment fait refuser d'écrire des livres qui lui promettaient, parait-il, beaucoup d'argent (il travaille encore ? ). D'un autre côté, s'il y avait ces livres, il n'aurait peut-être plus besoin de courir le monde et, en plus, de mauvais esprits pourraient s'apesantir sur son récit et, allez savoir, y trouver quelques incohérences, diverses contradictions et s'étonner de pages blanches en lieu et place des photos annoncées. Il est vrai que la conférence lui permet de faire entendre un témoin, un seul puisque William parle pour tous les autres. Témoin important qui vient accréditer ses dires, et la thèse sous jacente, puisqu'il explique qu'il a été brûlé par une boule de feu descendue par le conduit... Oui, vous avez bien lu, "descendue par le conduit"... qui arrivait d'en haut donc. Comprenne qui pourra. On dit les américains incultes et crédules, et a fortiori les californiens ( comme ceux de Los Angeles qui écoutaient William dans cette video )mais il me semble que nombre de français n'ont rien à leur envier. Je suis d'autant plus admiratif que j'ai du mal à imaginer qu'une personne vivant une telle succession d'atrocités en quelques minutes, au coeur d'un désastre incommensurable,dans un vacarme monumental, au milieu des flammes et des torrents d'eau, voyant les cadavres tomber par dizaines affreusement mutilés, perdant ses amis et sous les yeux de sa mère, peut se souvenir avec une telle précision de cette foule de détails, de la chronologie précise des bruits entendus, du sens qui leur était donné par les divers intervenants, des numéros d'étages auxquels chaque évènement se sont passés, de toutes les portes, de leurs formes... Incroyable ! Mais il dit lui-même qu'il était plus fort que les pompiers. Que ces pauvres pompiers ne pouvaient pas monter, qu'ils s'écroulaient les uns après les autres et que seul lui résistait et pouvait continuer à monter. Et il a même réussi, partant plus tard de plus haut, à arriver ensuite en bas avant eux ! Force physique, force de la mémoire. Exemple d'émotion maîtrisée et de lucidité là où tous les autres ont ou auraient perdu leurs sens. Et ce héros si typiquement américain, ce concierge aux talents insoupçonnés, n'a pas oublié de garder avec lui sa clé ! Le sens du devoir jusqu'au bout. Et toujours avec le sourire, sans la moindre émotion apparente, en un bel effet de scène, il sort de sa poche la fameuse clé qui l'accompagne sans doute partout depuis le 11 septembre 2001. Sauf l'aspect dramatique du contexte, qu'il fait oublier avec talent, l'effet de la clé ravirait ses maîtres en magie qui sortaient lapins ou souris de leurs chapeaux. Plus sérieusement et en parenthèse, j'ai observé que sur la plainte qu'il a déposé à l'encontre de la famille BUSCH et autres ( http://www.911forthetruth.com/pdfs/Rodriguezvs.Bush%20.pdf ), William tient pour acquis qu'un avion s'est écrasé sur le pentagone. Tout juste reproche-t-il aux autorités de ne pas avoir intercepté l'avion alors qu'il pense que c'était possible. Ce dernier point étant dit à titre vraiment anecdotique, je comprends que l'on se déplace en masse pour aller voir cet évènement exceptionnel en tous points. Reste la question de la vérité... Mais félicitons nous de ce symbole de la réussite du libéralisme et de la démocratie où un malheureux concierge sans diplôme et hispanophone peut parcourir le monde et les Etats-Unis pour faire des conférences brillantes dont le principal objet est de critiquer violemment le gouvernement de son pays. Pour finir sur une note d'humour, on appréciera qu'outre la nationalité américaine, William RODRIGUEZ a un joli point commun avec Georges W. BUSCH : DIEU lui a confié sa mission !

  36. Nouveau,

    Est ce que la conférence est payante ou gratuite?
    OUverte à tous?
    Merci

  37. Max,

    @ Gem

    Puisque vous vous posez autant de questions sur cette personne qui, pour rappel, a sauvé des vies le 11 septembre 2001 (à moins que vous niez qu'il ne l'ait fait: vous avez l'air plus informé que tous les autres sur sa personne), pourquoi vous n'avez donc pas le courage de lui poser vos questions tendancieuses en face ? Ce n'est pas tous les jours qu'un survivant du 11 septembre (à moins qu'il n'ait menti aussi sur cet aspect-là et qu'il sirotait en fait, ce jour tragique, son coca sur une terrasse avec vue sur le WTC) passe à Paris.

    Au lieu d'insinuer et laisser planer le doute de façon littéralement puante sur l'honnêteté intellectuelle de William Rodriguez, ayez au moins l'obligeance d'argumenter vos propos douteux plus précisément que vous ne le faites.

    Et au fait, vous avez sauvé combien de vies humaines, vous déjà ?

  38. willy,

    Hello,
    Ceux qui attendent quelque chose des médias seront déçus..Les médias font partie intégrante de cet odieux,ce mensonge d'état,ne serait ce que par leur soumission...N'oublions pas que 5 grands agglomérats se partagent aux US les infos..En France encore moins..
    Si les patrons de ces groupes ont des intérêts convergeant alors adieu vérité..
    Rodriguez n'est qu'un témoin parmi d'autres ayant entendu des explosions au sous sol..Expliquer ces explosions par la présence de carburant est aussi ridicule que la théorie du pan cake pour l'affaissement des étages: ça ne prend pas en compte la structure réelle de la construction des tours.
    L'intérêt du 11 juillet sera en plus de voir Rodriguez, de se rencontrer pour échanger des arguments entre nous..
    C'est un combat de longue haleine..
    Nb: un film moins politique que le sublime "V pour vendetta " que j'ai récemment vu, c'est Die hard 4: complètement irréaliste genre "spiderman" sauf pour dire que ce genre de méga attentat ne peut se réaliser que par des gens de l'intérieur....
    Bon week end et rdv au 11/07..

  39. Carton Jean-Claude,

    Bonjour,

    Je confirme la présence en direct mercredi 11 juillet 2007 de William Rodriguez sur radio Ici & Maintenant !
    95.2 fm Paris IDF
    et dans le monde entier sur www.icietmaintenant.com
    L'émission commencera à 14h pour se terminer à 16h30. Un traducteur en simultané, bien au courant du sujet,a accepté de venir bénévolement assurer la traduction que je me refuse à faire pour ne pas dénaturer les propos de William Rodriguez et rester en totale indépendance.
    N'hésitez pas à poser vos questions à partir de 15h au numéro de téléphone qui vous sera donné.
    Bonne écoute !

  40. Clems,

    bah le plaidoyer de Gem pue la mauvaise foi, le mensonge, la manipulation et les détournements de faits. Le mec, il parle sans même savoir que Rodriguez a refusé une montagne d'argent de la maison blanche pour se taire, a été clodo un temps, puis les assoc l'ont aidé, "sponsorisé" via des dons pour aller raconter cette journée. Bref, je ne prête aucunement attention aux propos de Gem.

  41. gem,

    Bonsoir à tous.
    Je vais m'adresser plus particulièrement à Clems et Max à qui je me dois de présenter en premier lieu d'humbles excuses pour avoir désagréablement titillé leurs odorats sensibles.

    Ceci dit, il n'y a pas grand chose à dire sur le commentaire de Clems qui se décompose en deux parties :

    1- d'après lui je ne sais pas que William RODRIGUEZ a refusé une montagne d'argent de la maison blanche pour se taire puis qu'il a été aidé et sponsorisé

    2- mon plaidoyer pue la mauvaise foi, le mensonge, la manipulation et le détournement de faits.

    Concernant le premier point, effectivement je ne sais pas que William RODRIGUEZ a refusé une montagne d'argent de la maison blanche. Si Clems peut m'en apporter la preuve, j'en serais ravi !Je crois d'ailleurs qu'avec une telle preuve, le site pourrait fermer et Monsieur RODRIGUEZ enfin rester chez lui. Je sais qu'il a été aidé puisqu'il le dit dans la vidéo dont je parle dans mon commentaire ( L'avez vous bien vu Clems ? )

    Sur le deuxième point, au delà du problème d'odeur, je ne pense pas avoir été manipulé, ni chercher à manipuler qui que ce soit. Je ne mens pas. Tout ce que j'ai écrit correspond à ce que j'ai vu dans cette vidéo dont j'ai mis les références au début et que j'ai trouvé sur votre site.

    Toute personne qui regardera cette vidéo ne pourra y voir que les mêmes choses que moi.

    Toutes personnes qui ira sur le lien portant la plainte de Rodriguez contre Bush et consorts y verra que ce que je dis est vrai.

    Que disais-je ? Qu'il est excellent ! Que c'est un excellent orateur ! Qu'il maîtrise la mise en scène ! Qui pourra contredire ça ? De bonne foi, j'entends.

    Qu'il se contredit. Ben oui... ça saute aux yeux. Aux yeux de bonne foi bien sûr. Un exemple ? Un seul ( ça me semblait explicite pourtant ): il dit que l'explosion a eu lieu en bas, que des personnes ont été brûlées par une explosion en bas et le seul témoin de ce fait ( oui, le seul... il ne suffit pas de répéter de façon incantatoire qu'il y en a 14 ou je ne sais combien, il faut les faire entendre ) dont il nous montre le témoignage parle d'une boule de feu qui arrive d'en haut.

    Il y en a quelques autres... Regardez !

    Que Dieu lui a confié une mission. C'est lui qui le dit.

    Comme il dit qu'il est magicien et que c'est ce qui lui a permis de survivre sous le camion.

    Alors, constater qu'un concierge sans éducation particulière, hispanophone, chargé de nettoyer les escaliers ( c'est lui qui le dit ) porte de beaux costumes et parcourt le monde pour faire de brillantes conférences, cela me semble un bel exemple d'ascenseur social.

    Qu'il traverse les Etats Unis et soutienne devant des auditoires conséquents et variés une thèse contraire à celle soutenue par le gouvernement en place, accusant même ce gouvernement de conspiration contre le peuple américain, ça me semble un bel exemple de démocratie.

    Y a-t-il beaucoup de pays dans le monde où cela serait possible ? J'en doute.

    Je ne vais pas tout reprendre mais je ne vois rien de puant, relevant de mensonge ou de manipulation.

    A l'inverse...

    Je voudrais rappeler à Max que l'adjectif "tendancieux" semble assez neutre tant que la tendance n'est pas déterminée et que la plupart des gens, notamment parmi ceux qui écrivent sur ce site, ont une tendance.

    Max souhaite que j'argumente mes propos douteux ( quel(s) doute(s) avez-vous ? ) plus précisément. Plus précisément... c'est donc qu'il sont déjà argumentés ! Que pourrais-je dire de plus ? Dîtes moi.

    Max ironise en écrivant "vous avez l'air plus informé que tous les autres sur sa personne".

    Mais non Max.

    Je commence à l'être un peu plus que je ne l'étais, mais j'ai découvert Monsieur RODRIGUEZ dans cette vidéo et quelques sites consultés ensuite. Mon commentaire ne fait état que de ce que j'ai vu dans la vidéo et de la fameuse plainte dont j'ai mis le lien.

    J'évoque juste d'autres sources qui disent qu'il n'aurait été qu'assistant de magicien et non magicien. Je ne les ai pas mises en lien car je ne l'ai pas retrouvées. Ceci dit ce n'est pas d'une grande importance et je dis bien que ces sources lui "prêtent" cette qualité.

    Donc, Max, si vous n'êtes pas informé autant que moi, c'est que vous n'avez même pas regardé cette fameuse vidéo. Je rappelle que je l'ai mise en lien pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté sur ce dont je parlais.

    Vous vous attachez donc à critiquer mon propos, assez violemment en le qualifiant de puant, à le dénigrer, alors même que vous ne savez pas de quoi je parle !

    Je m'étonne d'autant plus de ce fait que vous avez l'air d'être un fan de William RODRIGUEZ.

    Et vous n'avez même pas vu cette vidéo !

    Pour le coup, du point de vue de l'honnêteté intellectuelle c'est... douteux !

    Alors regardez la vidéo, confrontez là à ce que j'écris, et on en reparlera.

    Vous pourriez aussi être honnête en lisant correctement mon commentaire.

    En aucune façon je ne mets en doute l'honnêteté intellectuelle de Monsieur RODRIGUEZ ni le fait qu'il ait sauvé des vies le 11 septembre 2001.

    Je dis même que c'est un héros typiquement américain. N'est-ce pas vrai ? On va pas refaire la tirade sur le simple concierge etc... ! Ce serait un film d'aucuns trouveraient ça encore "trop américain".

    Par contre, je ne pense pas que son récit, peu corroboré, plein de contradictions ( mais qui n'en a pas ? ), plein d'interprétations personnelles d'une situation hautement troublante et perturbante, soit un élément probant à l'appui des thèses que vous défendez. Et qu'il défend aussi maintenant.

    Car, s'il vous plaît, ne vous moquez pas, ce qui vous intéresse chez William RODRIGUEZ c'est que son discours vous permet d'accuser de façon plus ou moins directe ( plus ou moins honnête ? )Monsieur BUSH d'être derrière les attentats du 11 septembre 2001. Vous n'êtes pas du tout intéressé par son action héroïque. Vous n'allez pas à cette réunion pour l'honorer ! Si c'était le cas, depuis belle lurette vous auriez invité des pompiers, des policiers et d'autres personnes qui ont sauvé des vies ce jour-là. Et pourquoi se limiter à ce jour là d'ailleurs ?

    Je suppose bien entendu que vous saviez que mon propos était là. Que vos qualificatifs et votre argumentation sur le nombre de vies sauvées ne sont qu'une stratégie malhonnête pour dénigrer et ne pas entrer dans le débat.

    Je suis pourtant venu sur ce site pour découvrir et participer au débat. Devrais-je en être exclu parce que je regarde cela avec scepticisme ?

    Croyez bien que si j'étais à Paris, je me précipiterais pour venir à cette rencontre. Si une bonne âme veut bien me subventionner, qu'elle se fasse connaître et je sauterai dans le premier TGV pour venir voir et participer au débat.

    Je suis ouvert et prêt à recevoir les arguments... recevables. Les zones d'ombre existent, reste à leur donner un sens.

    Mais je voudrais que vos informations et vos sources soit examinées aussi scrupuleusement que vous étudiez celles de la version officielle.

    En réalité, je suis certainement bien moins informé que vous tous sur William RODRIGUEZ et je serais ravi que vous me répondiez à certaines questions :

    Où et quand a-t-il été décoré par le Président BUSH ?

    Pourquoi ne porte-t-il pas sa décoration ?

    Pourquoi n'en fait-il pas état sur son site ( alors qu'il fait état de son statut de héros à Puerto Rico )?

    Comment sélectionne-t-il les informations qu'il met sur son site le concernant ?

    Comment s'est-il retrouvé sans domicile ?

    N'a-t-il pas de famille ?

    Si la perte de son emploi est la cause de cette perte de domicile, comment en a-t-il retrouvé un sans travailler ?

    Avec quoi vit-il ?

    Qu'est-ce qui lui paye ses longs voyages et séjours en Europe et ailleurs ?

    Si ce sont des associations, lesquelles ?

    Quel est le budget ? ( son "tour" actuel le fait rester plus d'un mois en Europe ! A moins qu'il ne fasse des allers retours aux USA ? )

    S'il est sponsorisé comme dit Max, qui sont ses sponsors ?

    Qui sont les dirigeants de reopen911 en France ? Est-ce une association loi 1901 déclarée ?

    Si vous n'avez pas les réponses pour les questions qui le concernent, vous pourrez les poser pour moi à Monsieur RODRIGUEZ.

    Pour les autres vous saurez certainement me renseigner et je vous en remercie par avance.

    Enfin, pour répondre à Max, même si je ne suis pas sûr qu'il attende réellement une réponse, je n'ai pas sauvé de vie au sens où il doit l'entendre.

    Et vous Max, combien de vies avez-vous sauvées ?

  42. André,

    Très bonne analyse de Gem, sur la forme du discours...

    Quant à ce qu'il raconte, c'est presque trop beau pour être vrai. Un scénario de film à lui tout seul, ce gars...

    Mais d'un autre côté, je veux bien y croire. Il arrive que pris dans des événements exceptionnels, des gens se révèlent exceptionnels. Le mobile d'aller sauver ses copains dans le restaurant perché au dernier étage tient la route.

    Mais c'est vrai aussi que ça sent un peu le "plan B" ou la thèse officielle de secours... pour qui, pour quoi, comment ???

    Je serais tenté de dire "à suivre...", car dès les premières secondes de son speech, j'ai eu du mal à me l'imaginer dans les escaliers avec sa balayette et sa petite pelle en plastique.

    Concierge ou même surintendant, ce type a un charisme du tonnerre et un aplomb qui peut encore s'expliquer par les évènements qu'il a dû traverser (... je pense en particulier à la photo avec Bush, dur....trop dur...)

    ou par les causes multiples qu'il défend et dans lesquelles il serait fortement impliqué.

    Enfin, il ne faut pas oublier que le "show" à l'américaine, nous laissera toujours cette impression douteuse,et suspecte, quels que soient les sujets traités et quelle que soit la sincérité des propos émis.

    Cette mise en scène de soi, reste assez choquante dans la culture française, mais beaucoup moins dans la culture américaine, je pense...

    Bref, j'aimerais entendre quelque chose de plus simple pour y croire plus facilement, et ce sera peut-être chose faite, demain, sur RIM...

  43. charmord,

    A gem et André,

    Il serait bon que vous recoupiez le témoignage de W. Rodriguez avec ceux d'autres personnes abondamment cités dans ce site qui ont constaté sans l'ombre d'un doute que l'étage des parkings et les étages en dessous ont été dévastés par une explosion.

    Alors, qu'une boule de feu arrive comme par miracle du 90ème étage aux sous-sols, véhiculé par du carburant enflammé, cela ressemble déjà à un miracle mais qu'en plus cette boule de feu arrive à faire les dégâts qui ont été constatés au sous-sol (presse hydraulique de 20 Tonnes disparue et tous les murs des parkings partis en poussières notamment), cela commence à ressembler de l'heroic fantasy à mon avis...

    A présent, je me permets de m'étonner que l'avocat agisse avec tant de légèreté vis-à-vis de ce témoignage :

    1. Croyez-vous normal que WR soit la seule personne à avoir été auditonné à huit clos devant la commission;

    2. Croyez-vous normal qu'un témoignage puisse disparaître de l'intstruction du dossier et avec lui tous les autres témoignages d'explosions qu'ils proviennent de pompiers, occupants des tours, journalistes,... ? Même quand un témoignage donne l'impression d'être contradictoire ou erroné, il demeure partie intégrante du dossier d'instruction jusqu'au procès où les jurés ou le juge décident ou non de le prendre en considération.

    3. Croyez-vous normal que ce dossier ait exclusivement été instruit à charge? Tout ce qui contredit a été rejeté...

    A mon avis, il serait utile que vous élargissiez vos vues sur ce dossier en évitant de vous focaliser sur la gestuelle et le charisme du personnage, effectivement dignes d'un tenor du barreau, pour vous concentrer sur les questions qui précèdent et la mise en contexte des faits dont WR témoigne...

    Et puis, toutes vos questions, pourquoi ne pas venir les poser lors de la conférence de WR. Qui, mieux que lui peut résoudre ou non les contradictions que vous voyez dans sa déposition?

  44. charmord,

    A Gem,

    Puisque vous êtes avocat, voici le droit de réponse que j'ai envoyé au MD après la parution d'un article sur le sujet par le désinformateur professionnel Cockburn. Cela ne vous semble pas plus proche du respect des règles de droit?

    Messieurs,

    Je réagis à la parution dans dernier numéro de votre journal de l’article de A. Cockburn intitulé « Le complot du 11 septembre n’aura pas lieu ».

    Je considère que la rigueur et la qualité rédactionnelle de cet article – que j’avais déjà eu l’occasion de lire à la source sur le site counterpunch - me semble peu en accord avec la déontologie qui devrait exister au sein d’un journal comme le votre.

    Avez-vous pris la peine de vérifier les dires de ce rédacteur visant à ôter toute crédibilité à un mouvement qui se fait de plus en plus présent, tous partis politiques confondus? Êtes-vous conscient que nombreux sont les chercheurs et scientifiques qui ne partagent pas les vues de cet auteur extrêmement controversé?
    Plus fondamentalement, croyez-vous que le journalisme puisse dans un dossier criminel de cette ampleur, fouler aux pieds les règles essentielles gouvernant la preuve en matière criminelle sous prétexte que ses confrères et concurrents le font ; croyez-vous devoir cautionner aveuglément les autorités qui tentent, sous le prétexte de la terreur latente, d'enfouir dans les cendres de la démocratie, des règles tellement essentielles et fondatrices que les conventions internationales qui les ont instituées ne permettent bien souvent jamais d’y déroger pour quelque prétexte que ce soit? Vous savez ces règles qui veulent que l’on exige de ceux qui mènent l’action publique qu’ils rapportent des éléments précis et concordants de la culpabilité de ceux qu’ils accusent. Ou encore celles qui veulent que les autorités chargées de l’accusation complètent l’instruction d'un dossier criminel avant de désigner des coupables et de les traduire en justice.

    J’ai pensé que la gravité des attentats du 11 septembre et plus encore les secousses secondaires que l’on en ressent, méritent un effort, celui-ci fut-il vain de ma part... Je vous livre par conséquent l'état de mes réflexions que vous jugerez bon ou non de publier comme mon droit de réponse à l'offense que vous faites subir à ceux qui en ont assez d'endurer la désinformation ambiante dont vous vous êtes malheureusement fait le chantre et l'apôtre en diffusant un article d'une pauvreté intellectuelle proportionnelle au ton condescendant et ironique qui prédominent toujours chez ces gens qui veulent railler plutôt qu'informer.

    Pourquoi le doute est la seule posture intellectuelle admissible pour approcher les événements du 11 septembre?

    Titre volontairement choquant et accrocheur mais nullement gratuit au regard du fait que, dans une enquête aussi bâclée et pleine de silences que celle du 11 septembre, le doute est effectivement la seule attitude juridiquement et intellectuellement admissible.

    Deux types de questions se posent, me semble-t-il, concernant ces événements qu’il convient de bien distinguer et auxquelles il y a lieu de répondre dans l’ordre.

    1. La matérialité des attentats, le point de vue factuel -

    Dans un premier temps, l’on devra donc s’entendre sur ce qui s’est réellement passé, le 11 septembre 2001.

    Il est de fait capital de se rappeler que la relation des événements est une étape indispensable avant la désignation des coupables et, à ce titre, doit nécessairement être confiée à des experts indépendants et impartiaux. Or, tous les rapports - scientifiques ou autres - disponibles sur le net qui confirment la thèse officielle sont marqués d’un évident manque d’impartialité, notamment, mais pas uniquement, par le fait d’avoir été commandés par l’administration Bush et surtout, de ne pas avoir pris en considération les faits qui dérangent ainsi que les (nombreuses) hypothèses dissidentes qui sont détaillées ci-après.

    Voici donc une série de questions que l’enquête officielle a omis d’intégrer à l’enquête criminelle et dont les réponses - quand elles existent - données par la suite dans les rapports de scientifiques appointés par le Gouvernement américain, demeurent l’objet d’intenses controverses.

    - Effondrement de la tour WTC 7.

    Une troisième tour s’est effondrée sept heures après les deux tours WTC 1 et 2 : la tour 7, une tour de 47 étages qui s’effondre en 6,5 secondes. Des vidéos ont capté les derniers instants de cette tour qui s’écroule sur elle-même, sans avoir été heurtée par le moindre avion 1.

    Un rapport intermédiaire du NIST (National Institute for Standard technology, organisme chargé par le Gouvernement US de donner les explications scientifiques à l'effondrement des tours) vient de sortir, après plus de cinq ans de silence et suite à une première réponse de la FEMA qui admettait que l’explication selon laquelle le feu aurait été la cause de l’écroulement des tours possédait une « faible probabilité d’occurrence »(traduction littérale). Il en ressort à présent que cette tour 7 s’est écrasée suite à l’affaiblissement interne de la tour et les feux qui s’y sont déclarés2.

    Ce dernier rapport intermédiaire du NIST est contredit par d'autres analyses et semble hautement querellé3. Il contredit, selon un nombre grandissant d’experts, les lois élémentaires de la physique ainsi que certains témoignages4. Le NIST n’est d’ailleurs pas tellement sûr de ses conclusions provisoires puisqu’il laisse la porte ouverte à l’examen dans le rapport final – prévu pour 2007 - d’une démolition contrôlée.

    D’après un expert hollandais, Monsieur D. Jowenko, interrogé par la TV hollandaise à propos d’un événement qui lui avait échappé comme à la majorité des gens, il ne fait guère de doute que cette tour a fait l’objet d’une démolition contrôlée5.  Récemment un expert suisse a abondé en ce sens6.

    Cela m’interpelle comme beaucoup d’autres - toutes classes politiques, sociales et religieuses confondues7.

    Peut-on sérieusement faire l'économie de cet événement dans le cadre d'une enquête criminelle se rapportant à ces événements? C'est cette attitude de déni que choisit la Commission 9/11, qui n’évoqua jamais cet événement, pourtant abondamment médiatisé au moment où il se produisit.

    2- Les approches scientifiques des causes de la chute des trois tours -

    De nombreuses questions sont adressées par des scientifiques et spécialistes aux explications officielles qui ont été données de l’écroulement de ces trois tours et à la méthodologie très discutable adoptée pour ce faire.

    2.1. Tout d’abord, sans devoir plonger dans leurs arcanes techniques de ces études, on constate que celles qui défendent la version des autorités (FEMA, NIST, Eagar 8, ...) ont en commun d’ignorer, négliger ou sous-estimer les éléments factuels suivants:

    a) Du métal en fusion en quantité importante dans les débris des tours ; Un pompier a parlé récemment d’une « fonderie » tant le métal en fusion était présent sous les décombres9. Plus de huit semaines après les attentats, les ruines étaient encore fumantes et les semelles des sauveteurs fondaient… 10 En outre, sur certaines images des WTC1 et 2 peu avant qu’elles ne s’effondrent, on voit distinctement s’échapper des cascades de métal en fusion11.

    Si l’on part du principe que l’acier n’a pas atteint la température de fusion à cause des feux d’hydrocarbures qui se sont déclarés dans les tours, ce qui ressort de tous les rapports scientifiques, en ce compris ceux qui soutiennent la version gouvernementale des événements12, il est légitime de se demander ce qu’est ce métal en fusion et ce qui l’a causé?

    Les explications que le NIST a finalement données à ces interrogations et selon lesquelles il pourrait s’agir d’aluminium fondu provenant de l’enveloppe des WTC et/ou de la carlingue de l’avion semblent aux yeux de nombreux scientifiques des plus fantaisistes et en outre contredites par les observations des sauveteurs ainsi que par des tests visuels et chimiques effectués dernièrement par le Professeur Jones qui avance l’utilisation d’explosifs déclenchés en différents endroits des tours pour expliquer ce phénomène (super termites, charges coupantes et explosives). Il est vrai que les explications du NIST ne permettent pas de comprendre pourquoi les mêmes phénomènes de très hautes chaleurs et métaux en fusion ont été observés dans les débris de la tour 7, absents de tout débris d'avion13.

    Ce phénomène ne doit-il pas être étudié plus avant de tirer des conclusions nécessairement partielles? Ceci implique que les scientifiques saisis de la question analysent avec circonspection les tonnes d'acier et non qu'ils se désistent de cette tâche, en prétextant non sans rire, qu'aucune section des 28,000 tonnes d'acier de la tour 7 n'a pas être retrouvée ou à tout le moins identifiée...

    b) vitesse de chute des tours (de 10 à 12 secondes selon le rapport de la commission (p. 305) et le NIST, pour les WTC 1 et 2 et à peine 6,5 secondes pour le WTC 7.

    Si le temps d'effondrement de ces tours varie selon certaines sources, il ne semble plus guère contesté que les tours se soient effondrées comme si aucun obstacle ou presque ne se trouvait en dessous des étages impactés. Selon le NIST, les étages inférieurs, en ce compris les 47 colonnes du noyau ont offert une résistance minimale au poids des étages qui se trouvaient au dessus de la zone d'impact.

    N’est-il pas déjà étonnant que ces colonnes lâchent au niveau de l’impact des avions dans un mouvement uniforme – après tout, le même NIST rapporte que les tours avaient été conçues pour supporter le choc d’un avion à pleine vitesse – 600 MPH, (même si les ingénieurs auraient, selon les debunkers, omis de combiner les effets de ce choc avec les incendies généralisés qui suivraient, ce qui soit dit en passant, semble être une vraie faute de débutant)-14 ?
    De même, la théorie selon laquelle le revêtement ignifuge des tours aurait été délogé suite au choc des avions est également critiquée par certains scientifiques et hommes de terrain – et en particulier par K. Ryan, qui a travaillé dans la société ayant certifié la résistance de l’acier au feu.

    Que penser encore du fait que ces 47 colonnes se soient sectionnées, au fur et à mesure de l’écroulement vertical des tours, en ce compris aux étages dont la structure était, selon le NIST, intacte ? Le tout avec une telle violence que l’on a retrouvé divers morceaux de colonnes encastrées dans les immeubles alentours, dont un morceau évalué à près 270 T semble avoir été projeté à plus de 100 mètres !15.

    Le NIST fait taire toutes ces questions en ignorant la dynamique de chute de la tour16. En clair, ce qui a causé la désintégration du noyau des tours en milliers de morceaux et la pulvérisation du béton en cours de chute, ne mérite visiblement pas d’être investigué selon les scientifiques défendant la version dominante de la chute des tours, qui n’accordent pas davantage d’intérêt aux phénomènes peu courants de « coulées pyroclastiques » constatés le 11 septembre (nuages de poussières ayant une densité anormalement élevée en raison d’un phénomène explosif).

    N’y a-t-il pas là comme une lacune méthodologique ?

    c) Que fait-on des trois étages intermédiaires renforcés où se trouvaient les techniques (Ils séparent les WTC en trois blocs) ? Ceux là également ont été emportés comme une plume dans un cyclone. C’est d’autant plus étonnant que l’on voit très clairement le haut de la seconde tour qui bascule dans les premiers mouvements de son effondrement17. N’aurait-on pas attendu que la partie supérieure de la tour qui bascule continue ce mouvement, tout spécialement eu égard à la résistance offerte par l’étage technique qui se trouvait juste en dessous du lieu du crash? 18 19

    d) Et last but not least, Eagar et les autres chercheurs qui on en commun de confirmer la version officielle n’accordent pas la moindre attention aux très nombreux témoignages qui émanent de pompiers, paramédicaux, journalistes, spécialistes de la démolition décrivant, parfois avec une troublante précision, des explosions. C'est d'autant plus incroyable quand l'on sait comme les témoignages des personnes ayant aperçu l'avion A.77 s’écraser sur la façade du Pentagone, ont au contraire été déterminants pour contrer les « no fly theories » lancées de ce côté de l'atlantique.

    Ces témoignages n’ont certes pas de valeur scientifique mais restons conséquents, lorsque, comme en l’espèce, un très grand nombre de témoins fait part de phénomènes concordants, comme des explosions, flashes, tremblements,... il est plus que suspect de ne pas les analyser dans le cadre d’une enquête officielle et plus encore de les nier purement et simplement… J'ose penser que vous ne me contredirez pas et que votre rédaction s’étonnera comme moi que le rapport de la Commission ne mentionne qu'une seule fois le mot "explosion", et encore pour parler des attentats de 1993… ce, compte tenu des témoignages qui suivent :

    - Témoignages d’explosions précédant directement la chute des tours-

    On ne compte pas moins de 116 pompiers qui rapportent avoir vu, entendu et/ou ressenti des explosions et flashes à divers niveaux avant de les voir s’effondrer. (La chronologie est importante, si l’on sait en outre que le son est parvenu aux oreilles des témoins avec un temps de retard).20 Certains parlent de flashes rouges s’éparpillant horizontalement autour des tours tout en évoquant directement la ressemblance flagrante avec les démolitions contrôlées21.

    On mentionnera encore les témoignages – dont certains apparaissent dans des sources vidéos pour les moins intrigantes - indiquant la présence de vans bourrés d'explosifs à proximité des tours, voire dans les sous-sols de ceux-ci 22.

    Les sites défendant la version officielle tentent de dire que ces témoignages ont été extraits de leur contexte. Pour les avoir lus dans leur intégralité, c’est faux : alors que l’on ne pose pas la question aux pompiers, nombreux sont ceux qui en parlent d’initiative23.

    Et pourquoi donc devrait-on ignorer la manière dépourvue de toute ambiguïté dont les journalistes rapportent les faits en live et les nombreux témoignages des personnes sortant des tours, qui parlent de « bombs in the building », « secondary device », « explosion », etc, … avant la chute des tours24. Êtes-vous au nombre de ces personnes un peu délirantes qui critiquent l’authenticité des témoignages figurant dans ces nombreuses vidéos compilant les témoignages25.

    Il n’y a pas un mot de ces explosions dans le rapport de la Commission alors que les reportages des journalistes qui étaient sur place démontrent que l’on ne parlait à ce moment que de cela ou presque. Avons-nous la permission de la grande presse de nous en étonner?

    - Témoignages de bombes explosant avant le crash des avions- 

    Des détonations de bombes furent rapportées de diverses sources dans les sous-sols, juste avant l’impact des deux avions. Le document 9/11 Mysteries26 précité montre cela mieux que n’importe quel discours27.

    2.2. Il faut ensuite déplorer que les thèses officielles de l’effondrement des tours soient, même cinq ans après les faits, multiples et discordantes.

    La théorie originaire défendue par le Professeur Eagar - celle du pancake collapse (empilement des étages à partir du point d’impact)- est rejetée par le NIST qui lui substitue une nouvelle explication basée sur le relâchement de la structure à la hauteur de l’impact en raison de son affaiblissement dû aux flammes et à la perte des propriétés ignifuges de l’acier.

    Vu les faiblesses et silences du rapport du NIST28, un récent article et nième article de debunking des “thèses conspirationnistes”, également publié dans counterpunch, semble quant à lui vouloir revenir à la thèse du pancake collapse29.

    De telles discordances ne valent-elles pas d'être tranchées par un organe scientifique indépendant ?

    S’il est impossible au non spécialiste que je suis d’affirmer ou dénier catégoriquement que les WTC ont pu s'effondrer selon la manière dont le vante la théorie officielle, il paraît ahurissant que toutes les enquêtes scientifiques officielles – postérieures à l’enquête criminelle qui plus est- aient omis d’analyser les éléments qui ne concordent pas avec la version défendue. Une enquête judiciaire qui se clôture, avec un tel constat de carence, est tronquée, au mieux inachevée, et ne peut valablement fonder des accusations acceptables.

    D’autres questions se posent.

    4- Comment expliquer le fait que se déroulaient le 11 septembre des exercices de simulations d’attaques (comme à Londres le jour des attentats, où des exercices de simulations d’attentats à la bombe se sont produits dans les mêmes gares et au même moment que les vraies).
    Ce n’est pas un mais au moins cinq exercices de simulations qui étaient programmés le jour du 11 septembre, dont un qui prévoyait le crash d’un avion dans un bâtiment civil et un autre un exercice d’évacuation des WTC commençant la veille le 10 septembre 2001. Le rapport de la commission en fait d’ailleurs mention mais prétend que cela a permis en réalité aux autorités d’être plus rapidement sur le front. Peut-on sérieusement se contenter de l’explication de la Commission Kean selon laquelle il s’agissait d’une simple coïncidence?

    Les témoignages des opérateurs démontrent que la FAA (Aviation civile) et le NORAD (chargé de défendre le ciel américain) ont été désorientés lorsqu’ils ont appris que les exercices devenaient réels. Il semble que des faux témoins visuels aient pu s’inscrire sur leur radar et brouillé les pistes des opérateurs au moment de devoir donner l’alerte pour l’identification des cibles suspectes30.

    Ces questions ne nécessitent-elles pas une investigation approfondie qu’il n’y eut pas ?

    5- Les flux importants de transactions (put) portant notamment sur les actions des compagnies aériennes, dans la semaine qui a précédé peuvent-elle être le fruit d’une coïncidence? L’explication officielle tendant à dire que les mouvements ciblés n’étaient pas suspects me semble également un peu courte eu égard aux premiers éléments d’une enquête rapidement abrégée 31 32

    6- Sur le seul Pentagone, un nombre important de questions reste également ouverte :
    - Pourquoi ne dispose-t-on pas des images des très nombreuses caméras de sécurité (hôtel, autoroute)? Ces images pourraient évidemment confirmer les dizaines de témoins ayant assisté au crash du boeing de l’AA-77 dans le Pentagone.  On parle de plus de cinquante caméras ayant été en mesure de capter les moments du crash…

    - Pourquoi celles qui ont été délivrées en mai 2006 et qui provenaient de la caméra de sécurité du parking du Pentagone sont-elles si floues ? Pourquoi n’y distingue-t-on pas le commencement de preuve d’un boeing 757? Que penser de l’opinion de certains spécialistes selon laquelle ces images auraient été trafiquées (L’un de ces spécialistes est J.P Desmoulins et il explique cela longuement lors d’une émission radio à télécharger sur le site Reopen 9/11 (version française) 33 34

    - Pourquoi occulter dans le rapport les témoins ayant fait état d’explosions, bombes et forte odeur de cordite (explosif) dans les temps ayant suivi le crash ?35 36

    Il y a des myriades des questions comme celles-ci quand on prend la peine de s’intéresser au sujet. Et force est de constater qu’il n’y a pas de réponses à ces questions dans la version officielle. Les réponses que l’on trouve dans les sites qui « débunkent » les versions dites avec beaucoup de dédain «  conspirationnistes » sont souvent largement sinon plus orientées que celles qu’elles critiquent. De toute façon, on attend des autorités qu’elles les donnent elles-mêmes après une enquête digne de ce nom et non qu’elles laissent à des tiers le soin de consolider leur œuvre pour la moins inachevée.

    2. La désignation des coupables et des complices.

    Si l’on peut en théorie admettre que les citoyens se hasardent à se prononcer sur les questions scientifiques et factuelles qui précèdent, il est en revanche en principe exclu qu’ils portent des accusations contre l’un ou l’autre des personnes qu’ils estiment impliquées dans ces attentats. Compte tenu des nombreuses questions restant ouvertes quant à ces attentats, leur préparation et le modus operandi, ce constat vaut autant pour ceux qui soutiennent qu’Al Quaida les a commis que pour ceux qui désignent d’autres coupables.

    Ceci est conforme à la présomption d’innocence, à l’interdiction de calomnier, au droit à bénéficier d’un procès équitable, en ce compris une instruction complète de son dossier, … A noter que la déontologie journalistique reprend expressément l’obligation de ne pas accuser des personnes tant qu’ils n’ont pas été condamnées par une décision de justice.

    Nombreux sont ceux qui reprochent à juste titre à l’administration Bush et à la justice américaine de ne pas avoir rapporté à suffisance les preuves de la culpabilité des 19 pirates et leur mentor Ossama Ben Laden ainsi que de ne pas avoir traduit en justice les cerveaux de l’opération, qu’ils prétendent détenir.

    Les seuls éléments de preuve connus du grand public impliquant formellement Ossama Ben Laden et des membres de son réseau dans la commission de ces attentats (ce qui va au delà de leur préparation) sont des éléments aussi peu probants qu’un passeport retrouvé parmi les décombres des tours ou des vidéos d'aveu parvenues dans des conditions très douteuses – parfois, et même le plus souvent, plusieurs années après les faits et à des moments où les revendications n’offraient plus le moindre intérêt pour ceux dont l’opinion majoritaire reconnaissait la culpabilité; à des moments que l'on ne peut que considérer comme stratégiques dans l’agenda politique US (La vidéo la plus longue et circonstanciée a été envoyée la veille des élections US) ; des spécialistes ont en outre établi la haute probabilité qu’elles aient été falsifiées, en particulier celle où l’on voit un Ossama Ben Laden au facies physiquement méconnaissable reconnaître pour la première fois (après avoir nié précédemment) la paternité des attentats, tout en expliquant à ses hôtes du jour qu’il était fier d’avoir été le seul à deviner que les tours allaient s’écrouler grâce au choc des avions… N’oublions pas encore que les videos-testaments de certains kamikazes qui sont parvenues à Al Jazeerah quatre ans après les attentats ne pourraient techniquement qu’établir l’intention de commettre les crimes et non pas les crimes eux-mêmes.

    Et puis l’enquête officielle peut-elle se satisfaire de la confiscation et la destruction des pièces à conviction des attentats criminels (vidéos du Pentagone, bandes sons des conversations entre les opérateurs des tours de contrôle avec pilotes découpées en confettis le jour des attentats par un membre de la FAA), boîtes noires vues par les témoins dont l’existence est niée par le FBI, ...) ?

    En clair, s'il est difficile de nier qu'il existait depuis longtemps un projet d'attentat terroriste émanant d'extrémistes islamistes visant à utiliser des avions pour frapper des cibles civiles, on peut penser que les preuves judiciaires confondant les 19 accusés et leur commanditaires dans l'exécution de ces attentats sont tellement peu convaincantes par rapport aux zones d’ombre de cette affaire37 que personne d’autre que l’endoctriné Z. Moussaoui en aveu ne pourrait être condamné de ce chef par un jury. Certes, l'islamiste Mottasadeq, préssenti comme faisant partie de la cellule de Hambourg, a finalement été condamné par le Tribunal de Hambourg pour complicité de meurtre mais, nouvelle étrangeté, ce chef d'accusation ne vise que 246 personnes, soit le nombre de personnes présentes dans les quatre avions.

    Cette indigence de preuves et les procès peu concluants précités expliqueraient-ils que GW Bush ait exigé que ces « combattants ennemis de la liberté » soient traduits devant des tribunaux militaires d’exception et non des tribunaux civils ? Si c'est pour leur extorquer des aveux absurdes où l'un des présumés cerveaux avoue la préparation d'attentats contre J. Carter, alors qu'il n'avait que 13 ans...
    Ceci étant, les lacunes de l’enquête menée par les autorités n’autorisent, je le pense, pas les citoyens à accuser en retour des personnes sur base d’éléments troublants mais isolés résultant de leur propre enquête, à peine de se substituer aux autorités et de violer les principes de droit ci avant rappelés. En accusant à tort et à travers en lieu et place des autorités compétentes,  l’on prend le risque de fouler aux pieds les mêmes procédures et principes de droit que l’on reproche aux autorités de négliger.

    Or, ce travers est présent sur le net et même dans la littérature où l’on accuse à tour de rôle, le gouvernement ou l’un ou l’autre de ses membre ainsi que diverses personnalités du monde politique ou immobilier new-yorkais, voire des sociétés commerciales ou des services secrets…

    Ces raccourcis et accusations nuisent considérablement au travail phénoménal accompli par certains pour démontrer la caractère orienté des conclusions officielles et amènent des personnes peu scrupuleuses et promptes à exploiter la moindre faiblesse, à caricaturer le discours de ceux qui posent des questions légitimes en les qualifiant, sans craindre le ridicule, de "conspirationniste" ou pire "négationniste". Puisse A. Cockburn se reconnaître dans cette génération de journalistes peu scrupuleux…

    - Conclusions-

    Deux constats assez solides peuvent émerger parmi les doutes que devrait susciter une perception aussi objective et impartiale que possible des attentats du 11 septembre : 

    L’enquête officielle sur ces attentats pèche par de nombreux aspects.

    Tout d’abord, elle est le produit d’une inversion chronologique entre l’établissement des événements factuels et la recherche des coupables. Ainsi, 36 heures après les attentats, on connaissait les 19 coupables et leurs commanditaires alors que cinq ans après, les réponses données aux causes de la disparition des trois tours et les circonstances exactes des crash du Pentagone et du boeing de Shanksville (qui pose également son lot de questions38) n’ont pas encore livré un verdict qui évite de sérieuses controverses. 

    Ensuite, il est manifeste que l’enquête a systématiquement évité tous les éléments qui ne corroboraient pas la version dite officielle, ce au prix de mensonges, non-dits, omissions, et falsifications pourtant particulièrement éhontés.
    A l’inverse, malgré toute la suspicion légitime que peuvent éveiller les manquements de l’enquête, il ne revient pas au citoyen de lui substituer d’autres coupables mais de pousser leurs dirigeants et, avant cela, la presse à faire son travail et le cas échéant à exiger qu’une enquête digne de ce nom soit initiée qui aboutisse à traduire les responsables de ces crimes.

    Il devrait exister un point de non retour au delà duquel le journalisme ne pourra plus se murer dans le silence actuel, difficilement compréhensible.
    C’est dans cette dernière optique que s’inscrit la présente lettre également.

  45. André,

    Je viens d'écouter l'émission sur la radio Ici et Maintenant.

    Il ne fait plus aucun doute maintenant pour moi que cet homme parle vrai et agit sans calcul et sans arrière pensées politiques. Il s'agit en réalité d'une véritable locomotive dont l'énergie provient directement du coeur du WTC. Un homme qui de surcroît possède des qualités naturelles de communication ce qui dans notre monde est atout majeur.

    Cet homme sait qu'il est déjà entré dans l'Histoire. Pour sûr, c'est un grand homme que je vais aller voir ce soir rue de la banque à Paris.

    Pourquoi une telle tièdeur dans mon premier message ? Parce qu'il y a une erreur grossière dans son récit. Arrivé au 39 ème étage, il dit entendre un boom qui correspond au crash de l'avion dans la seconde tour...

    Or il est matériellement impossible que cet homme ait pu en 15 minutes (le laps de temps entre les deux crashs), sortir un grand brûlé du sous-sol, traverser la place pour aller au poste de commande et sauver une réceptionniste dans un hotel à proximité, et enfin gravir les 39 étages à pied. Et qu'ensuite, il mette plus d'une heure pour redescendre, alors qu'il vient de monter en moins de 7 minutes...

    De toute évidence le bruit qu'il entend alors au 39 ème, c'est l'effondrement de la tour sud qui se produit une heure après le début des événements, ce qui lui laisse tout juste le temps de redescendre avant que la tour où il se trouvait ne s'effondre à son tour.

    Cette erreur dans son récit ne lui est pas directement imputable, mais peut être faudrait il lui dire que ça ne colle pas avec la chronologie des faits...

    Il a repris cette erreur sur RIM, comme si de rien n'était.

    Il y aurait encore d'autres points techniques abérrants à relever, c'est pourquoi je ne prends pas non plus son témoignage pour argent comptant, même si l'action qu'il mène va dans le sens du "faire la lumière".

    Mais il faut bien avouer (cher Charmord) que "faire la lumière" en parsemant son récit d'impossibilités matérielles et de points techniques abérrants succeptibles d'induire en erreur lors de l'établissement d'un scénario complet, peut parfois être pris pour une nouvelle forme d'intoxication.

    Il faut donc être très prudent dans la prise en compte des éléments techniques, même ceux provenant de témoins occulaires et auditifs que l'on pourrait dire fiables.

    C'est tout le sens de mon propos.

  46. gem,

    Bonsoir à tous,

    André m'enlève les mots de la bouche. Reprenant la fameuse vidéo de WR, j'essayais de faire son emploi du temps... Toujours en suivant ses propos bien sûr. Et André en oublie ! C'est assez amusant...Une forme de grand sportif a un âge pourtant avancé et sans entraînement spécifique, des séries de cents mètres dans l'eau en 20 secondes répétés, parfois avec quelqu'un sur le dos et en entraînant avec lui des personnes qui le suivent au même rythme malgré le choc, les blessures ou la prostration qu'il décrit, la montée de 41 étages en 7 secondes par étage tout en ouvrant des portes avec son passe à chaque étage avec une redescente de deux étages au milieu ( et je ne compte pas les sous sols ), avec quelques coups de téléphone au milieu, et en plus en gardant une mémoire très précise de tout !

    Le récit qu'il fait est effectivement impossible !

    Je ne comprends d'ailleurs pas qu'il ait fallu attendre André et moi pour avoir ces commentaires.

    Les habitués de ce site ont tellement l'air d'être des férus de l'analyse pointue en tous domaines techniques même quand ils en ignorent tout, des absolutistes de la vérité qui cherchent toutes les petites failles même dans ce qui semble très cohérent pour beaucoup de monde ( notamment il est vrai pour des gens qui ont des connaissances techniques...)pour ne pas se laisser abuser, que je suis extrêmement surpris que les énormes invraisemblances du discours de RODRIGUEZ ne leur aient pas sauté aux yeux et qu'ils lui accordent tant de crédibilité.

    Je ne dis toujours pas que ce garçon ment.

    Il peut être sincère. Mais à l'évidence l'énorme émotion de ces instants là et de ces souvenirs là, ne lui permettent pas d'en faire une description qui corresponde à une réalité.

    C'est assez logique et c'était l'étonnement que je manifestais dans mon premier commentaire si puant et malhonnête.

    Ceci dit, parfois, dans son discours, toutes incohérences ne semblent pas liées juste à l'émotion.

    Je soumets volontiers cette exemple à la sagacité d'André et de tous autres :
    Il explique qu'il avait plein d'amis au restau tout en haut "windows of the world" parce qu'il montait tous les matins pour aller nettoyer les escaliers; parce qu'il montait en ascenseur et nettoyait en redescendant ( vous conviendrez tous que c'est une technique assez astucieuse et logique ); plus tard il explique qu'il était plus en forme que les pompiers qui n'en pouvaient plus et se jetaient par terre au 27° étage, sauf les 2 qui l'ont rejoint au 39° ( et il avait fait plein de choses entre temps en plus, lui), plus en forme parce qu'il montait les escaliers tous les jours pour les nettoyer !

    N'est-ce pas une contradiction ? Une de plus juste. Mais ce n'est pas l'émotion qui peut lui faire dire ça. Ces faits étaient quotidiens et non uniques dans un contexte exceptionnel.

    Cette contradiction aurait-elle une utilité dans son discours ? J'en vois bien une mais je crains d'heurter des nez sensibles encore.

    Je loue votre lucidité André mais je regrette que vous suggériez que l'on fasse des remarques à Monsieur RODRIGUEZ pour rendre son discours plus crédible.

    Ca pourrait laisser penser que depuis 6 ans d'autres ont déjà eu l'idée et l'ont peut-être même mise en oeuvre !

    En tout cas cela démontre que pour certains la fin justifie les moyens, même les plus vils !

    En effet, vous voulez que RODRIGUEZ change son histoire, transforme son témoignage, modifie sa mémoire, pour que son discours soit plus crédible !

    Mais où est la vérité alors ? Faut-il se fonder sur un témoignage transformé pour coller à la vérité que l'on veut entendre pour prouver ladite vérité ?

    Ca me fait très peur !

    Et si votre idée n'avait pas été mise en oeuvre qu'avec William RODRIGUEZ ?

    Cette hypothèse n'est pas possible puisque la présentation de WR sur ce site insiste sur le fait qu'il n'a jamais changé de version depuis le premier jour. Alors...

    Tout l'édifice s'écroulerait ! Rompu à la base ! Comme un immeuble que l'on veut détruire.

    Incidemment, je profite de cette métaphore pour observer comme cela a été dit à plusieurs reprises que les tours du wtc tombent avec les parties hautes qui écrasent au fur et à mesure les parties basses.

    Tout l'inverse d'une démolition contrôlée ! Dans ces cas là on fait exploser à la base et l'immeuble tombe en s'écrasant au fur et à mesure sur le sol ( tout en étant bien sûr fragilisé par d'autres explosions en hauteur ). Dans le cas du wtc, au fur et à mesure de la chute, le bas est intact. C'est tout l'inverse.

    Bah... on a dû expérimenter une nouvelle technique.

    Quant à la suggestion d'André elle n'est hélas pas plus crédible.

    Si le bruit entendu par WR alors qu'il est au 39° étage est celui de la tour sud qui s'effondre, il est 9 H 59.

    A ce moment là, William veut encore monter, David Lim essaie de l'en empêcher, il entend s'effondrer au dessus de lui les étages 44 à 65, David Lim lui dit d'aller sauver la personne handicapée du 27° étage, puis il se met à descendre.

    Au 27° étage il s'arrête et dit au pompier qu'il doit descendre la personne handicapée. Celle-ci est déjà dans une civière et ils se mettent à la descendre avec 3 autres hommes ( pompiers ? on ne sait pas. Imaginons que non puisqu'ils sont fatigués ). Durant cette descente des derniers instants, toutes sortes de débris enflammés leur tombe dessus et il n'y a plus de lumière. De plus le building oscillait ( c'est ce qui cassait les néons au fur et à mesure selon lui ).

    Au passage, notons l'absence d'explosion pendant cette descente. Et pourtant ça oscillait, ça tombait de partout, 20 étages au-dessus étaient déjà tombés.

    Arrivé en bas, c'est un pompier qui lui dit d'aller chercher une ambulance, ce qu'il fait en laissant là les 3 autres hommes et la personne dans la civière. En se dirigeant vers l'ambulance, il nous explique avec beaucoup d'humour qu'on lui a dit de ne pas se retourner mais qu'il l'a fait ( il est vrai qu'il n'avait pas d'autres choses à penser à ce moment là ) et qu'il a vu tout les cadavres avant de poursuivre son chemin.

    C'est sur ce chemin que l'immeuble s'est mis à s'effondrer et qu'il s'est jeté sous le camion de pompiers.

    Il était donc 10 H 28.

    Ainsi, il aurait descendu les 39 étages, avec des arrêts, et il serait sorti à plusieurs mètres de l'immeuble en moins de 29 minutes.

    Monsieur DELLINGER, survivant du 47° étage, explique qu'il a fallu 50 minutes pour descendre.

    A ce rythme, il aurait fallu 41 minutes à William RODRIGUEZ pour descendre du 39° étage. Sans s'arrêter.

    Encore une fois il aurait fallu qu'il soit plus rapide que tout le monde et les trois personnes qui descendaient la civière avec lui, aussi.

    D'autant que cette situation, porter un brancard à 4 avec une personne handicapée dessus, ne doit pas favoriser le sprint dans les escaliers encombrés et étroits qu'il nous décrit.

    Donc je pense qu'il faudrait trouver une autre suggestion.

    Message personnel à Charmord : mon cher confrère, si vous aviez un témoin si peu fiable vous préfèreriez qu'il soit entendu à huis-clos, voire pas du tout !
    Je parle juste de fiabilité du témoin, pas de sincérité bien sûr.

    Je reste dans l'attente des réponses à mes questions car, comme vous tous, je suis en quête de la vérité.

  47. Max,

    @ Gem

    Sur la forme, si vous ne vous rendez même pas compte du ton désobligeant et méprisant que vous avez adopté dans votre premier message et qui vous vaut en partie ces critiques, alors, je crains qu'on ne puisse pas faire grand chose pour vous.

    Je suis bien entendu d'accord sur le fait de pouvoir critiquer les faits et gestes de W. Rodriguez à partir du moment où c'est étayé et argumenté mais au moins que cela soit fait avec un minimum de respect envers sa personne: c'est pourquoi j'ai cru bon de rappeller qu'il avait sauvé des vies ce jour-là jusqu'à preuve du contraire et qu'il ne fallait pas l'oublier.

    Je vous rassure tout de suite: j'ai vu la vidéo en question, il y a quelques temps et je ne suis pas plus que cela fan de WR. Je le défends seulement quand je trouve que certains limites sont dépassées.
    Même si cela vous déplait, je connais très bien la valeur d'un témoignage qu'il soit de WR ou de tout autre et je le prends comme tel. Je n'ai jamais écrit, il me semble, que c'était la vérité vraie révélée par Dieu tout puissant en personne.

    Si vous savez lire, vous avez du remarquer que le nom de ce site, c'est Reopen911.info et pas MonsieurBushestderrièrelesattentatsdu11septembre2001.info. Merci donc de ne pas prêter des intentions que ce site n'a pas. Et si WR est invité par le collectif, c'est parce qu'il apporte un éclairage différent sur ce qui s'est passé ce jour-là de ce qu'on nous a relaté par ailleurs et qui pourrait constituer un élément supplémentaire dans le dossier pour la réouverture de l'enquête, point barre.

    Et arrêtez donc de faire la pauvre victime de dénigrement, d'attaques injustifiées et de crier à une censure qui n'existe pas ! On vous laisse poster vos commentaires à ce que je sache. Si vous voulez vraiment discuter et approfondir comme vous le dites, alors, je vous invite fortement à vous inscrire sur le forum: l'espace "commentaires" n'est pas en fait l'espace le plus approprié d'un point de vue technique aux discussions sur le fond étant donné qu'il n'est pas dédié à cela. Et c'est avec grand plaisir que nous pourrons échanger et que vous pourrez même y trouver, qui sait, des éléments de réponse à vos questions.

    Si vous êtes avocat, vous avez peut-être les moyens de venir par vos propres moyens à Paris, non ?

    "En réalité, je suis certainement bien moins informé que vous tous sur William RODRIGUEZ et je serais ravi que vous me répondiez à certaines questions :

    Où et quand a-t-il été décoré par le Président BUSH ?

    Pourquoi ne porte-t-il pas sa décoration ?

    Pourquoi n’en fait-il pas état sur son site ( alors qu’il fait état de son statut de héros à Puerto Rico )?"

    Il a été reçu à la Maison Blanche voir photo avec Bush et décoré comme héros national par le Sénat de Puerto Rico.

    "S’il est sponsorisé comme dit Max, qui sont ses sponsors ?"

    Vous inventez totalement mes propos: vous faites,là, montre d'une honneteté intellectuelle...douteuse.

    "Qui sont les dirigeants de reopen911 en France ? Est-ce une association loi 1901 déclarée ?"

    Lire "à propos de Reopen911.info" ci-dessus.

    "Et vous Max, combien de vies avez-vous sauvées ?

    Aucune, mais moi, je m'efforce autant que faire se peut de ne pas mépriser ceux qui en ont sauvé.

  48. charmord,

    @ Gem,

    vous n'avez rien compris à ce que j'ai dit et vous évitez soigneusement de répondre aux questions que je vous ai posées. Le recoupement des témoignages?

    Apprenez que je ne parle pas comme avocat de qui que ce soit. Je doute que ce soit pour éviter le caractère à votre avis ridicule du témoignage peu fiable du témoin que WR a été audititionné à huis-clos par la commission... Du reste, je constate que vous n'avez pas cru bon d'interroger le principal intéressé qui aurait pu répondre à vos questions quant à son emploi du temps durant cette matinée fatidique.

    Quand on doute de la validité d'un témoignage, on demande à le préciser, me semble-t-il, pour être en mesure de se faire une opinion définitive et puis on l'intègre à l'enquête, qu'il soit grotesque ou concluant, à charge pour le juge ou les jurés de le prendre ou non en considération. Juste?

    Par ailleurs sachez que si vous aviez pris la peine de consulter ce site sans votre montagne d'a priori, vous auriez constaté que nous prenons pas les témoignages pour argent comptant...
    Notre rejet de la théorie officielle est dicté par le constat maintes fois répété de ses silences, ommissions et mensonges, quand l'on ne parle pas de gravissismes et criminelles destructions de preuves.

    C'est sans doute un parti-pris mais il n'est pas grand chose au regard de votre démarche essentiellement négative, qui, pardonnez-moi de vous le dire, n'exhume pas la moinde odeur de quête de vérité...

    Il suffit de relire votre ridicule argument du "ce ne peut une démolition contrôlée parce que l'effondrement commence en haut de l'immeuble", argument que l'on a lu jusqu'à la nausée dans les sites de debunking, pour se rendre compte que vous n'êtes qu'un désinformateur de plus...

    Primo, comment expliquez-vous que le sommet des deux tours explose avant l'entame de l'effondrement? Secundo, partant de l'idée soutenue par le Nist que les étages inférieurs et leur structure n'ont offert presqu'aucune résistance au bloc des étages supérieurs qui se sont effondrés à partir des étages ayant subi l'impact, comment expliquez-vous que des morceaux de colonnes en acier aient pu être éjectées à des distances très respectables et le béton et tous les solides présents dans les tours réduits en miette sans avoir rencontré de résistance ou presque des étages inférieurs? Le tout en perdant très peu de temps par rapport à la chute libre... Que je sache, ces éjections et la dissolution des tours se produit avant de rencontrer la résistance offerte par le sol...

    Et toutes les questions qui sont dans ma réponse au MD, vous avez une réponse? De détails sans doute? Les témoignages des policiers de vans remplis d'explosifs, négligeables? Le témoignage de P. Jenings qui a vécu une explosion majeure dans le WTC 7, ridicule?

    Allons. Passez votre chemin si vous pensez nous faire la leçon.

  49. Coubiac,

    Je rappelle que les commentaires ne sont pas un espace de discussion, le forum est là pour ça.

    Merci

  50. willy,

    Gem
    je sort de la conférence de WR et je dois dire qu'il n'a rien d'un affabulateur. Si des contradictions apparaissent cela peut venir du fait qu'en période de stress la notion de temps est absolument non fiable..par contre les événements vécus:bruits d'explosions,blessés provenant du sous sol..sont bien réels.
    Au sujet des techniques de démolition: oui cela part du bas vers le haut... sauf si on veut faire croire que la cause de la chute vient des avions percuteurs. Dans le cas du WTC7 on le voit étre démoli de bas en haut..car aucun avion ne s'y est écrasé.
    bonne nuit

  51. André,

    Gem, je comprends bien ta colère car ton analyse était vraiment fine et se faire insulter pour pas un rond n'est jamais très enthousiasmant...

    Je crois que c'est précisément l'objectif visé par ceux que j'appellent les "faux témoins", que de chercher à créer la discorde chez ceux qui recherchent la vérité.

    C'est aussi simple et aussi bête que cela.

    En ce qui concerne ce Rodriguez, je te dirais, à cette heure-ci, que je ne sais pas, que je sais plus, si on peut ou s'il doit être qualifié de faux témoin.

    Tout ce que je peux dire c'est que la FORME de son discours m'insupporte personnellement. J'y retrouve toutes les techniques de manipulations des masses utilisées par ces maîtres du genre que sont les politiciens et les prêcheurs américains. J'ai été le voir rue de la banque, et j'avais le sentiment qu'il cherchait à me vendre quelque chose. Son récit pourrait se résumer à une forme d'expérience mystique qui l'aurait conduit à "rencontrer" Dieu... et je me pose la question de savoir si c'est cela que l'on cherche à me vendre.

    Mais en ce cas on est plus du tout dans le sujet !

    Par ailleurs, j'ai relevé une incohérence majeure qui me semblait "rattrappable" dans la mesure où son témoignage restait vrai en tout autre point, et dans la mesure où ce n'était pas un mensonge mais une simple erreur de calage temporel entre son vécu propre et ce qui se passait réellement à l'extérieur du bâtiment (et qu'il ne pouvait voir).

    Mais comme tu le dis bien, après six années à fouiller le "dossier" en tout sens, une telle erreur ne devrait plus exister dans son témoignage. En d'autres termes, si elle y est encore aujourd'hui c'est qu'elle est volontaire et que donc nous sommes dans une forme très claire de manipulation mentale. (partant du principe qu'en gobant un tel mensonge, les autres suivront naturellement).

    Ainsi donc nous pourrions trouver au sein même de ReOpen911 et invité par eux, des manipulateurs mentaux d'une stupéfiante dangerosité.

    Je pèse ici mes mots.

    Chacun étant un peu perdu par les temps qui courrent, aller recruter chez ceux qui recherchent la vérité, est un jeu qui présente le risque de se faire démasquer pour de bon.

    A l'instant où j'écris ces lignes, j'en arrive à la conclusion d'avoir assisté au show d'un chef de secte, au 24 rue de la banque, ce 11 Juillet 2007. Ces formes de recrutement atteignent des profondeurs jamais atteintes dans la bassesse.

    Cet après midi,j'écrivais encore ces lignes que maintenant je regrette profondément :

    "Il ne fait plus aucun doute maintenant pour moi que cet homme parle vrai et agit sans calcul et sans arrière pensées politiques. Il s’agit en réalité d’une véritable locomotive dont l’énergie provient directement du coeur du WTC. Un homme qui de surcroît possède des qualités naturelles de communication ce qui dans notre monde est atout majeur.

    Cet homme sait qu’il est déjà entré dans l’Histoire. Pour sûr, c’est un grand homme que je vais aller voir ce soir rue de la banque à Paris."

    Gem, je suis vraiment content de t'avoir rencontré, plutôt que de m'être fié à pareil "sauveur".

    En plus, il faut bien le reconnaître, cet homme n'a finalement pas grand chose à nous dire, sur un plan technique, sur les faits qui se sont déroulés ce jour là.

    Pour cela, il on pourrait conseiller de lire : "le procès du 11 Septembre" de Victor Thorn.

    C'est beaucoup plus enrichissant, en tout point.

    Merci, pour ton exemple des escaliers montés ou descendus... Je l'avais bien remarqué aussi, mais j'avais déjà excusé cette petite erreur...

    Aujourd'hui, je peux dire que j'aurais vu de très près ce qu'est la manipulation, et comment elle peut s'opèrer dans la bonhommie générale...

  52. André,

    Gem, pour rompre avec cette conversation de concierges, je pense avoir compris votre problème. Vous ne possedez pas la science mécanique sur le bout des doigts, et cela vous pose un problème pour comprendre comment on peut faire s'effondrer par le haut un immeuble en l'explosant à sa base.

    Vous dites en effet :
    "Incidemment, je profite de cette métaphore pour observer comme cela a été dit à plusieurs reprises que les tours du wtc tombent avec les parties hautes qui écrasent au fur et à mesure les parties basses.
    Tout l’inverse d’une démolition contrôlée ! Dans ces cas là on fait exploser à la base et l’immeuble tombe en s’écrasant au fur et à mesure sur le sol ( tout en étant bien sûr fragilisé par d’autres explosions en hauteur ). Dans le cas du wtc, au fur et à mesure de la chute, le bas est intact. C’est tout l’inverse."

    Laissez moi donc vous dire que vous tombez bien et que vous avez une chance de cocu. Il se trouve que j'ai récemment publié l'analyse de ce bien grand mystère...

    Ce n'est pas que je me flatte d'une telle analyse, mais disons qu'à force de tourner autour du pot on n'entre jamais vraiment dans le vif du sujet. La preuve de l'imposture réside dans l'architecture même des tours du WTC, et quelques paranoïacs pourraient même en déduire que ces tours ont été construites pour être détruites un jour...

    Sans entrer dans ce "débat colatéral", je puis affirmer qu'il vous sera difficile de trouver une explication technique aussi courte et aussi objective, du principe méthodologique général de destruction des tours.

    Effondrement des WTC1 & WTC2

    ... les tours de Gérard Majax (en pas drôle)

    Résumé du propos :

    Principe d'effondrement des deux tours : en sectionnant la colonne interne à sa base par des explosions au sous sol, la totalité du poids de la colonne se trouvait reportée sur le toit de la tour dont les pans étaient en appui sur la grille périphérique (la structure métallique en façade). La rupture finale se produit au niveau des faiblesses de cette grille provoquées par le crash.

    Bonjour à tous,

    Après avoir descendu en flamme le film 911EYEWITNESS dans le topic.http://www.onnouscachetout.com/forum/index.php?showtopic=16061.. pour ses multiples erreurs grossières d'interprétation, il me semble aujourd'hui opportun d'apporter quelques éléments d'analyse solides permettant d'ébaucher un scénario plausible de l'effondrement des tours WTC1 et WTC2.

    Deux théories s'opposent aujourd'hui, la première faisant l'hypothèse d'un effondrement "naturel" dû au seul impact de l'avion, la seconde faisant l'hypothèse d'un effondrement "assisté". La toute première remarque que nous pourrions faire est que si l'effondrement a été provoqué par un emploi supplémentaire d'explosif, l'apparence générale de l'effondrement reste celle d'un effondrement naturel (rupture des édifices au niveau du point d'impact des avions). Nous réhabiliterons aussi partiellement le film EYEWITNESS pour ces judicieuses observations de fumées au sol qui apparaissent quelques secondes avant que les tours ne s'effondre, ainsi que pour la bande son qui met en évidence des explosions de forte puissance (ce dont de multiples personnes, y compris des pompiers, avaient déjà pu témoigner). Il va de soi, que ces éléments à charge (bande sonore, fumées apparentes, témoignages) ne peuvent être arbitrairement écarté au prétexte qu'ils ne collent pas avec la version officielle des faits (ou au prétexte qu'ils conduisent à des scénarios abérrants...), néanmoins, nous n'écarterons pas non plus la version officielle des faits au prétexte qu'elle ne colle pas avec une version conspirationiste des faits.

    L'analyse qui suit aura eu pour point d'entrée la question suivante : en quoi des explosions au sol auraient pu être utiles, puisque de toute façon l'effondrement s'est déroulé de manière bien visible à plus de 300 mètres du sol (les tours faisaient 415 et 417 mètres) ?

    Pour schématiser l'architecture des tours du WTC, nous pourrions dire que celles-ci étaient constituées d'une colonne interne très solide se terminant au sommet par un toit plat très large dont les pans venaient s'appuyer un grillage périphérique. Ainsi la structure que l'on voit de l'extérieur était porteuse (pour moitié) des planchers de chaque étage, mais restait également souple et flottante de manière indépendante des planchers. Le journal la recherche d'avril 2006 nous dit plus précisément : "Reliant le coeur et la façade, les planchers étaient constitués d'une charpente métallique recouverte de béton. Un système d'amortisseur permettait de réduire l'inconfort provoqué par l'oscillation naturelle d'un immeuble de grande taille. Enfin, des armatures métalliques coiffaient chacune des deux tours. Elles avaient été construite pour supporter deux antennes hautes d'une centaine de mètres, mais elles connectaient aussi le coeur des tours à leurs façades. Une redistribution des charges était ainsi assurée, et nous verrons le rôle que cette configuration joua dans l'effondrement des tours."

    Dans le scénario officiel décrit par le journal la recherche, reprenant l'étude du NIST (ttp://wtc.nist.gov), la colonne interne se serait "tassée" sous l'effet de la chaleur au niveau des points d'impact des avions, si bien que le poids des étages supérieurs auraient finis par peser sur la structure externe, qui à son tour aurait cédé. Le journal la recherche dit exactement : "Redistribution des charges : les évènements se sont déroulés de la façon suivante. Par les connexions de l'armature du toit, l'affaiblissement des colonnes du coeur a entraîné la redistribution des charges vers les colonnes périphériques. Cela eut pour conséquence d'accroître le fléchissement des façades. A un moment donné, ces colonnes sont devenues incapables de supporter la charge de la partie supérieure. Et à mesure que cette dernière a basculé, ni le coeur ni les façades ne soutenaient plus aucune charge. L'énergie libérée par le mouvement de la partie supérieure était alors telle que même la partie inférieure, intacte, n'a pu résister."

    Ce scénario est plausible. Il l'est d'autant plus que WTC1 a mis deux fois plus de temps à s'effondrer que WTC2. Le journal évoque l'idée du point d'impact des avions plus excentrés et donc plus "fragilisant" sur le WTC2, en oubliant de mentionner la hauteur d'impact qui était plus grande sur le WTC1 que sur le WTC2. Plus bas sur le WTC2 la structure affaiblie avait une charge bien plus importante à tenir !

    A contrario, deux éléments permettent de contredire cette version des faits. Le premier concerne, la question de la fragilisation de la colonne centrale, qui après échauffement se serait tassée. Une colonne en acier bien isolée n'atteint les 300°C que quarante cinq minutes après le départ de l'incendie (réalisé en test). A supposer que l'isolement ait été endommagé par le crash... (scénario possible???), la température atteint 500°C dans le même laps de temps. La recherche écrit alors : "A 500°C, les colonnes du coeur du WTC commencent à se racourcir dans un processus appelé "fluage", qui entraîne leur fléchissement". En oubliant de préciser qu'il faut aussi que cela se passe sur les 40 colonnes d'acier que compte le coeur, et que toutes aient perdu leur protection ignifuge. (Probabilité du scénario en 56 minutes ???). Ce qu'il faut voir ici, c'est que même prises au milieu d'un incendie, les barres d'acier ne sont pas comme celles que l'on plongerait dans des braises de charbon de bois. Le journal la recherche ne donne pas non plus le diamètre de ces colonnes, qui somme toute devait être assez conséquent pour un édifice de cette taille, pas plus qu'il ne montre de photo d'une colonne d'acier provenant du WTC présentant des indices flagrants de fluage... drôle d'expertise n'est-ce pas ? M'est avis qu'on ne retrouvera jamais de telles preuves dans les débris du WTC.

    Le second élément est bien plus clair. Il n'aura échappé à personne (j'espère) que la phrase du journal la recherche : "L'énergie libérée par le mouvement de la partie supérieure était alors telle que même la partie inférieure, intacte, n'a pu résister" est une contrevérité pure, pour ne pas dire un mensonge, puisque les images le prouvent, la partie inférieure a commencé à s'effondrer AVANT que la partie supérieure n'esquisse le moindre mouvement. Elle n'était donc plus intacte !. (revoir les images du film EYEWITNESS).

    C'est ici, qu'il faut bien se rendre à l'évidence, la théorie du "fluage", ne colle pas avec un effondrement des étages inférieurs à la zone en feu, qui dure deux ou trois secondes, avant que le sommet ne vascille. Comment en effet expliquer que si la colonne se tasse au niveau de la zone d'incendie, cela puisse avoir des "effets antérieurs" d'effondrement aux étages inférieurs. C'est tout simplement IMPOSSIBLE. Même un film de fumistes comme EYEWITNESS n'a pas tenté pareil démonstration, et c'est pas peu dire ! La théorie de ce film, rappelons le ici est celle d'une série d'explosions "en cascade"... qui présente l'avantage d'être très conspirationiste, à défaut d'être vraiment réaliste.

    Nous en arrivons donc maintenant à l'évaluation des autres hypothèses. Les experts n'ayant pas trouvé mieux comme hypothèse "naturelle" que ce que nous venons de voir, nous leur laisserons le soin d'étudier d'autres hypothèses naturelles qui pourront coller aux observations ci-dessus mentionnées, pour nous interesser directement aux hypothèses "non naturelles" qui aussi ont l'avantage de coller aux différents témoignages que l'on peut réunir sur le sujet.

    Reprenons donc la question : en quoi des explosions au sol auraient pu être utiles, puisque de toute façon l'effondrement s'est déroulé de manière bien visible à plus de 300 mètres du sol ? Et rappelons la donnée architecturale de base : les tours étaient constituées d'une colonne interne très solide se terminant au sommet par un toit plat très large dont les pans venaient s'appuyer un grillage périphérique.

    La solution coule de source : en sectionnant la colonne interne à sa base par des explosions au sous sol, la totalité du poids de la colonne se trouvait reportée sur le toit de la tour dont les pans étaient en appui sur la grille phériphérique. La rupture finale se produit au niveau des faiblesses de cette grille provoquées par le crash.

    En détaillant un peu plus, tout se passe comme si la colonne interne était un immeuble à lui-seul. En sectionnant cet immeuble à sa base, on procède bien à un effondrement contrôlé comme cela se pratique habituellement. Or il se trouve que cet immeuble est en appui par son toit (redistribution des charges) sur un autre immeuble creux et périphérique (la grille de façade). La volonté d'effondrement du premier immeuble, entraîne nécessairement la fracture du second au niveau de sa faiblesse. Ainsi l'illusion est parfaite. On a l'impression que la tour se fracture à l'endroit du crash, alors qu'en réalité la véritable fracture se situe en sous-sol, et "l'effondrement par le bas" attendu comme dans tous les effondrements contrôlés reste totalement invisible vu de l'extérieur ! Diabolique, non ?

    Tous les éléments architecturaux étaient réunis pour créer un effondrement absolument bluffant et spectaculaire ! En vérité nous avons assisté à un tour de magie...

    Un tel tour de magie présentait cependant des risques. Le premier était que que le toit cède et parte "en entonnoir" à l'intérieur de la grille (le tour de magie aurait alors complètement foiré, il y aurait eu un effondrement intérieur suivi d'un éclatement de la grille extérieure à une hauteur médiane de la tour). Voilà sans doute pourquoi, les hélicoptères étaient si préoccupés par ce toit... (cf. le film EYEWITNESS)

    L'autre risque était que la colonne intérieure, sectionnée à sa base, se rompe au deux tiers de sa hauteur sous l'effet de son propre poids et des planchers qui s'appuyaient sur elle. C'est "malheureusement" ce qui s'est sans doute passé : une rupture de cette colonne au niveau de la zone d'incendie à entrainé la chute en cascade sur plusieurs étages (une bonne dizaine au moins) de tous les planchers entrainés par la perte de l'appui que leur procurait la colonne. Cela a duré en tout et pour tout 2,5 à 3 secondes, avant que "heureusement" la structure externe ne vascille à son tour. Voilà comment s'explique la "cascade d'explosions" (cf. le film EYEWITNESS) située sous la zone d'incendie, juste avant que le sommet de la tour ne bouge. Une partie de "l'immeuble interne" était tout simplement en train de commencer à s'effondrer de manière interne.

    Il est à noter que la rupture au niveau de la zone d'incendie ne s'est sans doute pas faite en même temps sur les 40 colonnes d'acier. Par ailleurs, toute la structure de cette colonne centrale avait été conçu pour travailler en compression. En sectionnant la colonne à sa base, cette colonne commençait à travailler en étirement... Enfin, on peut supposer, vu le nombre d'explosions enregistrées (cf. le film), que le sectionnement à la base s'est fait petit à petit, afin de provoquer la rupture sur l'autre partie déjà endommagée de l'immeuble (comme cela se pratique pour provoquer une rupture sur le maillon faible d'une chaîne). Bref, cette analyse pourra encore être affinée, et je laisse aux experts le soin de le faire, si ce n'est déjà fait, ou d'y trouver des failles, ce qui est encore possible.

    Quant au "tour de magie", ça ne s'est pas exactement passé comme prévu, mais presque... Il faudrait vraiment être tatillon pour émettre quelques critiques sur la qualité du travail effectué ce jour là... Rappelons seulement que ce travail à coûté la vie à 2800 personnes, et qu'il est à l'origine du déclenchement d'une guerre dimensionnée pour durer 30 ans (dixit Cheney).

    J'ajouterais que le titre "les tours de Gérard Majax" fait écho à notre magicien de concierge, le possesseur du cinquième élément permettant d'ouvrir toutes les portes, mais ce hasard est, je vous l'assure, totalement fortuit...

  53. Sylvio,

    Oui comme l'a dit Coubiac plus haut, si les commentaires deviennent discussions merci de les continuer sur le forum qui est plus adapté pour ça.

  54. charmord,

    @ André,

    Votre théorie est intéressante mais mérite de faire l'objet d'un fil de notre forum. Quant à votre défense de Gem, ne renversons pas les rôles, voulez-vous... Relisez l'"enchajnement des messages et demandez-vous qui a tiré en premier.

    Rendez-vous donc dans un nouveau fil dans le forum qui sera intitulé 'la théorie d'André" au sein du chapitre WTC. Je me permettrai avec votre permission d'y reproduire vos développements.

    En vous promenant dans ce forum, vous constaterez par ailleurs que de nombreux fils ont déjà été ouverts sur W. Rodriguez et que tous les commentaires n'induquent pas spécialement un degré de soumission aboslu aux dires de ce personnage.

    Bien à vous et rendez-vous dans le fil approprié

    Charmord

  55. gem,

    Pas de discussion donc. Je me suis inscrit sur le forum, mais il m'est répété à chaque tentative que mon mot de passe ou mon identifiant est erroné...

    J'avais déjà lu le "à propos de". Il ne répond à aucune de mes questions. Il ne dit pas qui sont les responsables de ce collectif, quel en est le budget et sa source.

    Je suis toujours impatient de savoir.

    Par contre il dit clairement, ou presque, pourquoi vous êtes réunis :
    "Les attentats du 11 septembre ont durablement refaçonné le cours du monde mais l’éventualité que le gouvernement américain en soit responsable de manière passive ou active en aggrave encore les conséquences et les implications et ce, à de multiples niveaux : économique, environnemental, énergétique, démocratique, médiatique, etc. Nous devons tous nous sentir concernés par ces enjeux et, par notre quête de vérité, espérer pouvoir influer sur le cours des évènements en faveur d’un avenir plus pacifique, d’un apaisement et d’un respect retrouvés entre les communautés ethniques, d’un lien de confiance rétabli avec nos classes dirigeantes et d’une économie durable et soutenable sur les plans énergétiques et environnementaux."

    L'éventualité que le gouvernement américain soit responsable de ces attentats est bien la raison de votre réunion !

    Si cette éventualité n'existait pas vous ne seriez pas réunis.

    Votre quête de vérité doit notamment rétablir le lien de confiance avec les classes dirigeantes.

    C'est bien que tout est basée sur cette unique hypothèse que le gouvernement américain est responsable des attentats.

    Bien entendu le site n'a pas cet intitulé ridicule écrit par Max. Pour cela il faudrait des preuves. Vous ne cherchez qu'à créer le doute. Par le doute vous accrochez. Par le doute ( et l'apparence de l'objectivité )vous recrutez. Par de multiples informations en tous sens, contradictoires entre elles, vous multipliez les possibilités de doute.

    Si l'un ne va pas accrocher sur l'une, il sera intéressé par l'autre. Et vice versa pour une autre personne.

    Vous frappez tous azimuths pour recruter large !

    Si l'un ne peut pas croire qu'il n'y a pas eu d'avion sur le pentagone,il pourra peut-être croire qu'on a organisé la chute d'un avion.

    Si l'autre ne peut pas imaginer que le gouvernement américain ait truffé le wtc d'explosifs, du moins pourra-t-il accepter l'idée qu'il a laissé faire.

    Si le lecteur pense que l'incendie a forcément une influence sur la structure, il pourra être convaincu par le film et la liaison radio absolument pas identifiable qui dit qu'il n'y a que deux petites sources d'incendie qui peuvent être éteintes avec deux lances. D'ailleurs la fumée démontre qu'il n'y avait pas de feu.

    Et aux oubliettes le vieux proverbe " pas de fumée sans...?".

    Et ainsi de suite.

    Pour l'instant, après de nombreuses heures passées sur votre site et bien d'autres, je ne vois que ça.

    Mais bon, je regarde encore les films, note les arguments et les désinformations flagrantes bien mises en scène, j'ai acheté le livre d'Eric Laurent ( non par ostracisme mais c'est le seul que j'ai trouvé ) et le rapport de la commission ( mauvais rapport sur la forme au moins au premier coup d'oeil ) et je ne désespère pas d'être informé.

    Mais vraiment informé ! Dans tous les sens. Et que la critique soit objective sur TOUS les documents.

    Ca m'évitera de croire que la majorité d'entre vous partage les conclusions de certains que l'on voit aboutir sur certains commentaires sur différents sites : "la démocratie n'est vraiment plus le bon système !".

    Je rajoute qu'une vidéo de présentation de la conférence d'hier de William RODRIGUEZ sur daily motion (http://www.dailymotion.com/relevance/search/william+rodriguez/video/x2bupp_williamrodriguez)estampillée reopen911.fr affirme que l'on nous ment, qu'une conspiration a été déguisée en faux attentats islamistes, que vous connaissez la vérité et que le témoignage de William RODRIGUEZ est accablant !

    C'est vrai, je suis accablé !

  56. gem,

    Un commentaire !

    A cette adresse :http://www.dailymotion.com/relevance/search/william+rodriguez/video/x1t7x7_cnn-interviews-william-rodriguez-91

    vous entendrez William RODRIGUEZ interviewé par CNN LE 11 SEPTEMBRE 2001,

    juste après qu'il soit sorti de sous son camion.

    Ceux qui ont écrit : "Depuis le 11 septembre 2001, Rodriguez s’en est tenu à ses déclarations, sans jamais s’écarter de ce qu’il a dit depuis le premier jour" se sont trompés.

    Depuis le 12 peut-être, s'ils l'ont entendu le 12, depuis le deuxième jour ou le premier jour suivant peut-être, mais pas le 11 septembre.

    Ce jour là, alors que ce qu'il vient de vivre est tout frais et qu'il évoque les évènements avec une spontanéité qui révèle souvent la vérité, il dit : " I was on the basement... and we hear like a big rumble, not like an impact, like a rumble, like something... euh... like moving funitures on a massive way... and a guy come through running, runing, to our office, all his skin was off his body".

    " J'étais au sous sol... nous avons entendu comme un gros grondement, pas comme un impact, comme un grondement, comme quelquechose... euh... comme si on bougeait massivement des meubles et... un gars est arrivé en courant, en courant, vers notre bureau, avec toute sa peau qui pendait de son corps".

    Ce dernier gars correspond bien à Felipe David ( celui qui témoigne dans la video de WR à Los Angeles en disant qu'une boule de feu est arrivée d'en haut ). William parle bien des premiers instants, au sous sol.

    Et il ne parle pas d'explosion !

    Vous n'allez pas me dire que l'on peut confondre un grondement avec une explosion. Le bruit de meubles avec l'éclatement d'une bombe !

    Il ne s'arrête plus au 27° étage mais au 23°, après avoir cru que c'était le 33°, avec les pompiers,qui ont besoin de faire une pause et il y trouve la personne handicapée ( au 27° ensuite )et une femme qui fait une crise cardiaque.

    Il monte ensuite directement au 39° où il entend à la radio que le 65° étage s'est effondré... que le 65°, pas du 65° au 44°, il l'entend à la radio, il n'a pas entendu les boum boum boum...

    Finalement, il a juste fait un petit mixage des évènements et changé les mots. Ca fait de plus longue et impressionnantes conférence et ça colle mieux à la thèse.

    De fait, en écrivant qu'il clame la même version depuis le premier jour, on (se) trompe assez lourdement.

    Qui manipule qui ?

  57. charmord,

    Une chose est certaine. Le hasard fait bien les choses!

    Il est heureux que vous ne puissiez accéder à ce forum parce que, vu vos partis pris et prises de positions hâtives, je fais le pari que vous n'allez pas vous y plaire...

    Votre lecture sélective vous aura probablement empêché de lire le CP du collectif auquel je souscris pleinement :

    http://www.reopen911.info/11-septembre/communique-de-presse-du-collectif-reopen911info/

    Vous y lirez notamment :

    "Même si la plupart des membres ont un avis personnel sur ce qui s’est réellement passé lors de cette terrible journée, nous ne nous substituons en aucun cas à une commission d’enquête et ne soutenons qu’une seule “thèse” : la version officielle comporte un nombre très important d’incohérences, d’omissions, d’erreurs."

    C'est un aspect absolument fondamental de cette déparche sans lequel je ne serais pas ici.

    Bonne soirée, cher maître

  58. AtMOH,

    Cher Gem, Je suis ravi que tu fasse des recherches. Tu te doute que tu n'est pas le seul à avoir trouvé cette vidéo! Toutefois si tu était venu écouter William Rodriguez, tu aurais entendu son explication! Cette interview à été faite très peu de temps après le drame. Il a été abordé sans ménagement et s'est retrouvé en direct alors qu'il était encore sonné et confus. Tu nottera qu'il s'emèle les pinceaux sur les étages. Qu'importe CNN à réalisé quelques instants plus tard une ITW filmée de 15 min où cette fois il livre un témoignage absolument identique a celui qu'il délivre depuis lors. Malheureusement ce témoignage n'est pas disponible sur le site. Et même en effectuant une demande d'achat cela s'est avéré impossible de se la procurer jusqu'a présent. Toutefois grace à 2 staggiaire de chez CNN, le document a pu être récupéré et sera très prochaiement en ligne. Il conviens de rappeller une énième fois que William Rodriguez livre son témoignage et en tire ses conclusions personelles, mais qu'il ne demande qu'une chose c'est qu'une enquête réponde à ses interrogations. Pourquoi son témoignage à la commission d'enquête fut-il un des seuls effectué en huit-clos? Pourquoi la commission n'as t-elle jugé bon de recueillir les témoignages des ses collègues et autres 27 personnes voulant témoigner ce ce qu'il on vécu dans le sous-sol ? Quelle est la nature de l'explosion ressenti depuis la base de la tour?

  59. charmord,

    Si je puis rassurer notre ami Gem, il est bien inscrit parmi les membres de ce forum...
    Qu'il soit le bienvenu.

  60. Max,

    @ Gem

    Vous voyez que ce que vous voulez bien voir. Quoiqu'on vous dise, j'ai l'impression de toutes façons que rien ne vous convaincra de notre bonne foi.

    Mais je répète quand même, on ne sait jamais. Nous appelons à la réouverture de l'enquête sur les attentats du 11 septembre indépendante et impartiale: connaisssez-vous au moins le sens de ces mots ? Pour ce faire, nous mettons à disposition des informations sur le sujet et c'est à chacun de faire sa propre opinion sur la question. Par quel retournement de situation, cette demande d'enquête est devenue soudainement criminelle ? Pour quelles raisons il serait impossible de vérifier ce qui nous a été dit dans tous les médias ?

    Bref, je vous conseille de vous inscrire à nouveau sur le forum si vous voulez vraiment poursuivre cette discussion et avoir des réponses à vos questions. Et de grâce, arrêtez donc de tourner autour du pot et dites franchement le fond de votre pensée au lieu de procéder par insinuations. En gros, assumez et tout le monde s'en portera beaucoup mieux.

  61. André,

    Charmord, ce n'est pas que j'aime Gem, ses théories sur le doute, voire "la théorie du doute" (c'est nouveau ça vient de sortir) me saoule plutôt qu'autre chose...

    Maintenant il faut bien dire qu'une boule de feu qui parcours 300 mètres dans une cage d'ascenceur, en decendant, qui plus est, ça c'est un truc, peut-être vrai, mais suffisamment incroyable pour être exploité par toute sorte de sorciers...

    De même la théorie d'une explosion synchronisée avec un crash, ça me fait plutôt rire. Imaginez une seule seconde que l'explosion descende réellement l'immeuble... qu'est-ce qui ce serait passé ? Eh bien l'avion aurait continué de voler tout simplement.

    Et on serait passé de la magie au numéro de clowns... Quel cirque !

  62. gem,

    Cher Atmoh et tous les autres,

    je n'attendais pas une autre réponse !

    Bien évidemment.

    Au sujet de l'interview de willy s'entend. Parce que pour le reste, j'attends toujours...

    Il s'embrouille sur les étages ? oui... il fait une erreur. Qu'il corrige immédiatement. "j'étais au 33°... euh... 23° étage...".

    Le type d'erreur que l'on fait tous quotidiennement à n'importe quel sujet. Même si on n'était pas dans le world trade center ou si on ne vient pas de nous annoncer que notre père est mort ou que notre enfant a été écrasé par une voiture. C'est un peu une erreur de tous les jours.

    Pour le reste il ne s'embrouille pas du tout. Il est très précis dans ses explications, a une voix et un débit très posés.

    Il n'a pas l'air vraiment sonné ni confus. J'ai mis vraiment ? non. Il n'a pas l'air du tout !

    Mais bon ...

    Vous avez bien sûr raison encore une fois.

    Et c'est pour ça que votre thèse est la bonne !

    Tout ce qui peut mettre en doute la vo, même le plus absurde, est bon à prendre en considération.

    Tout ce qui critique ou met en cause une once de crédibilité de ce qui vient à l'appui de votre thèse ( je sens que vous allez me dire que vous n'en avez pas... svp... arrêtez de mentir, c'est écrit dans le "pourquoi on est réunis ?" )est démonté pour d'excellentes raisons, que l'on ne peut pas prouver mais ça va venir ( 6 ans après et en luttant contre la plus effroyable machine à manipuler qui existe, cf plus bas leurs possibilités énormissimes ), ou en répondant à côté ou en ne répondant pas ou en dénigrant (n'est ce pas Max ? J'ai inventé quelque chose ? regardez votre message si vous l'avez déjà oublié. vous avez écrit "sponsorisé" J'ai crié à la censure ? Pas une seule fois. Et je suis ravi de pouvoir m'exprimer. Juste quelques exemples pris en passant. Max est le roi du dénigrement et du détournement et ne répond jamais sur le fond.).

    Je m'amuse à décrire vos méthodes mais vous les connaissez mieux que quiconque.

    Allez, je fais un pari avec vous ! Rien d'objectif, c'est juste un pari. Je vous met au défi de le gagner comme je me suis fait un défi de le gagner.

    Ce qui m'épate, et le mot est excessivement faible, c'est qu'un tel héros ait été reçu à la maison blanche, ait été honoré par le Président des Etats Unis d'Amérique en tant que héros de la pire attaque terroriste de l'histoire, et qu'il n'y ait, non pas pas une seule puisqu'il y en a une, qu'il y ait une seule photo de lui à la maison blanche !

    UNE SEULE !

    On peut faire tous les sites qu'on veut, toutes les émissions télévisées où il est dit que WR a été honoré à la maison blanche, il n'y a qu'une seule photo !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Je sais qu'il ne faut pas abuser des points d'exclamation mais là, il n'y en a pas assez.

    Pas un seul article de presse à ce sujet. Pas une seule image télévisée à ce sujet !

    Permettez moi de vous dire que je trouve ça incroyablissime !

    Même si lui a envie de le cacher ( mais pourtant il en parle et met LA photo sur son site, donc il n'a pas spécialement envie de le cacher ), n'y a-t-il pas pour la maison blanche une formidable occasion de communiquer ?

    Et tous les médias manipulés qui suivent la vo aveuglément pour x raisons ne relaieraient pas cette communication de la maison blanche ???

    Aucun média ???

    C'est dingue ! Surtout venant de manipulateurs hors pair qui ont orchestré la fameuse opération du 11 septembre. Opération pour laquelle il a fallu mettre discrétement des explosifs dans le wtc, mettre au point un plan d'explosion facilement coordonable avec les percussions d'avion, faire taire des centaines de gens, en faire parler des centaines d'autres, truquer des millions d'images prises par des gens de toutes nationalités, faire exploser le pentagone, faire exploser une bombe en pensylvanie, organiser tout les leurres autour, faire taire ou faire parler tous les contrôleurs aériens, engager des acteurs pour faire croire qu'ils avaient des membres de leur famille morts en pensylvanie ou à washington... etc...

    Ils n'ont pas réussi à faire passer un reportage sur la réception du héros à la maison blanche !

    Ou alors c'est qu'ils ne voulaient pas d'image de ça !!!

    On retourne le problème alors.

    Comment se fait-il qu'il y ait une image ???

    Qu'elle soit montrée à la télévision ?

    Parce que cette image Georges ne va pas dire qu'il n'a pas vu qu'on la prise.

    Ou alors... mais c'est bien sûr ! C'est tout l'art de la manipulation, ils en ont laissé qu'une ! Exprès. Pour que des crétins comme moi tombent dans le panneau !

    Mais alors... pourquoi William ne le dit pas ?

    Lui qui peut changer ses versions sans vergogne avec toutes les bonnes raisons du monde, lui qui peut dire les plus grandes inepties, qui peut soutenir les comportements les plus impossibles, avec le soutien de ses fans inconditionnels, lui qui parcourt le monde et les USA en mission pour Dieu, avec l'argent des autres, lui qui veut que la vérité soit connue... Pourquoi ne le dit-il pas ?

    Bon allez... je me risque, bien que vous ayez sûrement raison.

    Mon pari ?

    Je vous parie que William Rodriguez n'a jamais approché le Président BUSH. Que William RODRIGUEZ n'a jamais mis les pieds à la maison blanche. Que LA photo est truquée !

    Je posais la question, les questions : Où et quand a-t-il été décoré par le Président BUSH ?

    Pourquoi ne porte-t-il pas sa décoration ?

    Pourquoi n'en fait-il pas état sur son site ( alors qu'il fait état de son statut de héros à Puerto Rico )?

    Comment sélectionne-t-il les informations qu'il met sur son site le concernant ?
    Parce qu'il est bien étonnant que même sur son site il n'y ait aucun article à ce sujet.

    Il y a des photos de lui promu héros à Puerto Rico et pas à la maison blanche !

    Vous allez me dire qu'il ne veut pas qu'on le voit avec le chef du complot !

    Mais alors pourquoi LA photo ?

    Pourquoi un si beau et franc sourire quand il sert la main du chef de la plus belle bande de pourritures de la planète ?

    C'est vrai qu'il est bon comédien.

    Mais quand même... ça doit foutre un peu les boules... vous seriez aussi souriant vous ? voire, aussi fier ? Et vous n'avez pas été victime de la pourriture !

    En plus il ne met aucune date, juste "2002" ! C'est curieux non ?

    Tous les gens qui mettent des photos sur des sites ont ce bête reflexe de mettre la date. Lui il met juste l'année.

    Ca complique les recherches c'est sûr. Vous allez voir si vous essayez de gagner le pari. Pas simple.

    Je maintiens mon pari. C'est osé, mais à vous d'essayer de le gagner. De mon côté j'essaye aussi. J'ai déjà quelques éléments mais pas suffisamment.

    Comme vous le voyez et le dîtes depuis un moment, j'ai des a priori. A priori assez fondés quand même et argumentés. N'en déplaise à certains.

    Mais je suis ouvert. Montrez moi que j'ai tort.

    Et s'il vous plaît, les uns ou les autres, répondez à mes questions !

    C'est bien beau d'en poser aux autres et de se retrancher toujours derrière de nouvelles questions. C'est bien beau de réclamer la transparence totale.

    Que ne vous l'appliquez-vous à vous-mêmes ?!

    J'ai bien compris qu' atmoh est derrière ce site. Mais qui est atmoh ?

    Des noms ! Des références ! Un budget !

    Que diable, de la transparence !

  63. gem,

    ah, j'ai oublié de vous dire...

    toujours pas moyen d'accéder au forum !

    Certainement des lacunes encore.

    Si quelqu'un peut me dire comment faire.

    Je clique sur "s'identifier", je tape identifiant et mot de passe, je pense dans les bonnes cases...

    Et à chaque fois identifiant ou mot de pase incorrect...

  64. André,

    Concernant votre suggestion, j'ai publié un article très similaire sur le site "onnouscachetout.com" sous le pseudonyme humanvoice. Je pense qu'une citation intégrale de cet article devrait être possible à condition de faire mention du nom du site (que j'aime beaucoup), et du pseudonyme utilisé (que j'aime beaucoup aussi).

  65. onegus,

    gem dit:
    "L’éventualité que le gouvernement américain soit responsable de ces attentats est bien la raison de votre réunion !
    Si cette éventualité n’existait pas vous ne seriez pas réunis.
    Votre quête de vérité doit notamment rétablir le lien de confiance avec les classes dirigeantes.
    C’est bien que tout est basée sur cette unique hypothèse que le gouvernement américain est responsable des attentats."

    Faux.
    La motivation centrale de notre démarche est simple : les faits observables concernant les évènements du 11 septembre et leur explication officielle ne collent tout simplement pas.
    Aucune enquête véritable n'ayant été effectuée, ni par les autorités américaines, ni par les médias, nous tentons d'effectuer ce travail dans une démarche citoyenne, dans la limite de nos compétences et de nos moyens.
    Inutile de développer des kilomètres de théories fumeuses pour tenter d'expliquer notre motivation collective, elle s'arrête à ça.
    Quant aux hypothèses concernant la paternité des attaques, elle ressortent du domaine individuel, chacun peut imaginer ce qu'il veut, le gouvernement américain, les Suisses ou les extraterrestres... ça reste des hypothèses et des extrapolations pour l'instant invérifiables.
    Quant au témoignage de William Rodriguez, cela reste un témoignage, pas une expertise ! Il est évident qu'en décortiquant le récit d'une suite d'évènements traumatiques s'étendant sur près de deux heures 6 ans après les faits on va trouver quelques contradictions ou incohérences. Se servir de ça pour tenter d'invalider la totalité du témoignage et son auteur relève de la malhonnêteté intellectuelle. C'est le coeur de la pratique des débunkers, toujours cent fois plus virulents et prolixes sur les témoignages et les personnes que sur les éléments physiques qui, eux, ne se trompent pas...

  66. charmord,

    @ Gem,

    Si je peux en juger quant à la cohérence de vos propos, je me permettrais ce petit pronostic : A mon avis, l'année judiciaire a dû être chargée...

    Le but de notre réunion serait selon vous, d'accuser le Gouvernement GWB d'un complot interne.

    Je vous remets en mémoire les mots qui figurent dans le communiqué de presse qui a du échapper à votre attention sélective :

    "Le Collectif ReOpen911 n’est en aucun cas un mouvement d’illuminés soutenant des thèses «conspirationnistes» sans fondement. Il s’agit d’une initiative citoyenne, bénévole et indépendante de tout mouvement politique, philosophique ou religieux, composée de plus d’un millier de membres d’origines sociales et culturelles diverses, qui doutent, s’informent et réfléchissent. Les objectifs de ce collectif sont les suivants :

    - Informer sur le 11 Septembre : là où les médias de masse ont failli et ont repris en cœur sans aucun esprit critique ni travail d’investigations et de vérification la thèse défendue par l’administration Bush, notre activité consiste à traduire en français, à regrouper, à vérifier et à critiquer des informations relatives à cet événement majeur dans la géopolitique mondiale.
    - Appeler à la réouverture du dossier et à la mise en place d’une commission d’enquête sérieuse et indépendante.

    Même si la plupart des membres ont un avis personnel sur ce qui s’est réellement passé lors de cette terrible journée, nous ne nous substituons en aucun cas à une commission d’enquête et ne soutenons qu’une seule “thèse” : la version officielle comporte un nombre très important d’incohérences, d’omissions, d’erreurs."

    Par ailleurs dans le passage que vous incriminez, on parle bien de l'éventualité d'une responsabilité active ou passive du Gouvernement. Dois-je vous rappeler la différence existant entre responsabilité et culpabilité ou celle encore plus cruciale entre cover-up et inside job...

    Par ailleurs, ne pensez-vous pas que si la photo où l'on voit WR salué par GWB était un faux, les autorités s'en seraient servi depuis longtemps pour démontrer la supercherie et tenter de diminuer la crédibilité croissante du mouvement reopen?

    Sans vouloir vous désobliger, le fait qu'il n'y ait selon vos recherches pas de traces de cette rencontre sur le net ou ailleurs, tendrait à me conforter dans l'idée qu'elle a bien eu lieu...

    A présent, si vous voulez discuter, venez sur le forum. On vous y attends avec une joie non dissimulée...

    Bien à vous,

    Charmord

  67. gem,

    Devrais-je dire à charmord, "vu vos capacités de compréhension, l'année judiciaire a été chargée" ?

    Non. C'est indigne.Et parce qu'il ne fait que feindre de trouver mes propos incohérents.

    Comment d'ailleurs pourrait-il développer une si longue contre argumentation sur des propos dont il ne trouve pas la cohérence ?

    C'est une astuce de plume, pour concentrer sa réponse sur un seul point et ne pas répondre aux arguments avancés.

    Sur ce, charmord, vous écrivez ceci :"Sans vouloir vous désobliger, le fait qu’il n’y ait selon vos recherches pas de traces de cette rencontre sur le net ou ailleurs, tendrait à me conforter dans l’idée qu’elle a bien eu lieu…"

    Pourquoi ?

  68. Max,

    @ Gem

    Je voudrais bien savoir où vous avez vu que j'avais écrit "sponsorisé": soyez donc plus précis !

    Pour la censure, vous avez écrit: "Je suis pourtant venu sur ce site pour découvrir et participer au débat. Devrais-je en être exclu parce que je regarde cela avec scepticisme ?" Or personne ne vous jamais dit que vous allez être exclu du fait des propos que vous avez tenus et encore moins moi-même: je n'ai donc rien inventé.

    Maintenant, je serai le roi du dénigrement: décidément, vous racontez n'importe quoi. J'ai déjà expliqué pourquoi je ne réponds pas sur le fond mais je vais vous le répéter encore pour la 3-ème fois pour ma part au moins. "L 'ESPACE COMMENTAIRES N'EST PAS L'ESPACE APPROPRIE POUR DISCUTER SUR LE FOND". Il faut donc vous le dire dans quelles langues ? Et si vous n'êtes pas capable de vous inscrire sur le forum, c'est tout de même pas de ma faute.

  69. gem,

    Onegus s'y met à son tour ...

    La force du collectif !

    Il écrit : "Il est évident qu’en décortiquant le récit d’une suite d’évènements traumatiques s’étendant sur près de deux heures 6 ans après les faits on va trouver quelques contradictions ou incohérences. Se servir de ça pour tenter d’invalider la totalité du témoignage et son auteur relève de la malhonnêteté intellectuelle."

    Les "6 ans après les faits" sont hors sujet ! Encore un qui ne lit pas bien. Willy répète inlassablement la même chose depuis le premier jour ! C'est écrit noir sur blanc là haut !

    Ce ne sont pas les évènements qui le traumatisent, ce sont les journalistes qui le bousculent ! Là, il ne sait plus ce qu'il dit ! Il décrit longuement des bruits qu'il n'a pas entendu,il ne se souvient pas d'avoir entendu l'impact de l'avion, il invente des communications radio, il oublie des personnes, il en rajoute d'autres...

    Mais quelques instants après ( c'est WR qui le dit n'est-ce pas Atmoh ? et vous ne le croyez pas sur parole n'est-ce pas ? d'autant que vous savez qu'il raconte des choses impossibles n'est-ce pas ? d'autant que les témoignages sont toujours à prendre avec des pincettes, n'est-ce pas ? ) donc, quelques instants après, il va révéler ce qu'il ne cesse de répèter depuis...

    Oui, puisque quelques instants après il va faire une interview de 15 minutes sur CNN.

    Notez que ça lui a fait passer beaucoup de temps avec les journalistes lui qui dit partout et qui est présenté partout comme ayant passé sa journée à aider les secours. Vous souvenez vous de journalistes au milieu des secours ? Il fallait aller les chercher loin.

    Ce qu'il dit est impossible c'est déjà bien expliqué dans des commentaires précédent. Et je n'ai jamais écarté l'hypothèse que l'émotion et le traumatisme le perturbe dans ses souvenirs.

    Où est la malhonnêteté intellectuelle ?

    Suivez mon regard Onegus.

    Par contre j'ai observé que sur des faits liés à aucune émotion ou à aucun traumatisme mais qui relève de sa vie quotidienne d'employé de la maintenance et notamment de nettoyeur d'escalier, il se contredit !

    Une version logique : je monte en ascenseur et je descends en nettoyant.

    Une version débile : je monte en nettoyant. ( j'ai envie de rajouter... pour l'humour, ne vous méprenez pas : et je redescends en ascenseur pour ne pas salir )

    Point de vue de fainéant me direz-vous... Mais je suis à peu près sûr que si on vous collez un balai dans les mains en vous disant "va nettoyer les 110 étages d'escaliers" vous seriez aussi fainéant que moi. Je veux dire par là que nous aurions la même logique. J'essaie d'être explicite.

    De plus, même pour un magicien, il est plus commode de faire descendre la poussière que de lui faire remonter les marches.

    Ce n'est pas un détail ! il ne le dirait pas sinon. Tout ce qu'il dit est utile.

    C'est pour justifier ( il le dit lui même d'ailleurs... comme si on pouvait croire qu'il raconte des conneries ! )qu'il est plus en forme que les pompiers !
    Qu'il peut monter 41 étages ( je dis 41 parce que dans son épopée il est redescendu de deux étages à un moment donné. Et les puristes auront remarqué que je ne compte pas les sous sol alors qu'il part de là. Mais comme on ne sait pas où il était précisément au sous sol, comptons du rez de chaussée ) qu'il peut donc monter 41 étages en ouvrant des portes à 40 d'entre eux, et en heurtant sans cesse des gens qui descendent, en discutant avec certaines personnes, en allant chercher de l'eau à un étage, en passant un coup de téléphone à sa mère, en... en... en même pas 5 minutes !!!

    Et après avoir déjà couru plusieurs centaines de mètres à fond parfois avec un gaillard sur son dos !

    Il faut être en forme pour ça ! Il faut bien monter tous les jours les 410 mètres d'escalier ( et il y a plusieurs escaliers... + les sous sols...) pour les nettoyer.

    Les pompiers de New York étaient épuisés et s'effondraient dès le 27° étage... lui il a pu continuer tout seul.

    Pourtant ce ne sont pas des pompiers de campagne à New York. Ils sont entraînés pour intervenir dans des petites maisons comme à manhattan, n'est-ce pas ? Ils sont jeunes, ils s'entraînent pour ça tous les jours.

    Et bien Willy il est plus fort !

    Parce qu'il monte tous les jours ses escaliers pour les nettoyer!

    Ah oui mais alors pourquoi explique-t-il au début qu'il monte en ascenseur pour nettoyer en descendant ? Il est idiot ! Non ! Tout ce qu'il dit est utile.

    Parce que s'il ne monte pas en ascenseur le matin pour descendre ensuite en nettoyant, il ne connaît pas les gens qui sont au restaurant windows of the world !

    Et il faut qu'il les connaisse. Parce que c'est pour ça qu'il monte le 11 septembre ! Parce que se sont ses amis ( parce qu'il les voit tous les matins parce qu'il va prendre le petit déjeuner avec eux avant de descendre...)! Parce qu'il connaît personnellement les 76 personnes qui travaillent là haut. C'est pour eux qu'il monte. Pour personne d'autre.

    D'ailleurs quand il croise au 27° étage une personne handicapée que les pompiers ne veulent pas prendre en charge, il ne s'en occupe pas. Il ne pense qu'à ses amis de windows of the world. Il le répète régulièrement ( "It was my motivating" ). Il ne redescendra que quand il aura entendu les étages 65 à 44 s'écrouler au dessus de lui.

    Et c'est ce qui le sauve. Sinon, il aurait poursuivi son ascension.

    Il ne monte pas pour ouvrir les portes. La clé il aurait pu la donner à un pompier ou à un policier. C'eût été bien plus logique d'ailleurs. Et ils lui ont demandé. Mais il ne le fait pas car c'est sa justification pour monter, pour monter sauver ses amis de windows of the world.

    Parce qu'il faut qu'il monte.

    Parce que s'il ne monte pas, il ne peut pas entendre régulièrement, à différents étages, les explosions qu'il décrit, il ne peut pas avoir entendu des gens pousser des meubles au 34° étage vide de tout, même de cables, depuis 8 mois.

    Et s'il n'était pas plus en forme que les pompiers, il serait AVEC les pompiers au 33° étage.

    Et les pompiers n'auraient peut-être pas entendu ces bruits...

    Etant plus en forme que les pompiers, il les sème et il est le seul à entendre les bruits de déménagement de l'étage vide.

    Ces contradictions qui n'ont donc rien à voir avec son émotion ou le traumatisme, sont les bases qui peuvent faire tenir son discours.

    En montant le matin pour ensuite descendre les escaliers il justifie d'avoir des amis en haut qui le motivent pour monter.

    En nettoyant les escaliers en les montant tous les jours, il justifie d'être plus en forme que les plus entraînés des pompiers du monde, il justifie d'être la personne la plus adaptée à monter rapidement ces escaliers.

    Pourtant il y a bien des pompiers qui sont allés plus haut que lui... Même au 78° étage, puisque dans un de vos films il y en a un là-haut qui dit à la radio ( ouf... il y en avait une qui marchait ) qu'il suffit de deux petites lances pour éteindre le feu qu'il voit.

    Ceux là ont dû aller tellement vite que William ne les a pas vu passer ! Et ils sont certainement morts

    Encore un mauvais truc pour quelques narines je pense...

    Bref, les deux versions du nettoyage ne sont pas anecdotiques et elles ne sont pas dues à la moindre confusion.

    Autre remarque omise jusqu'ici :

    Cette fameuse video de los angeles est ainsi présentée en anglais :"american scholars symposium"

    et cela est traduit par :"symposium des scientifiques américains".

    C'est peut-être la seule erreur de l'excellent bénévole qui traduit toutes ces données pour nous informer.

    Scholars veut dire "érudit". "scientifique" comme nom, se traduit par "scientist".

    L'american scholars symposium était une réunion des "scholars" américain.

    Ces scholars vous les connaissez bien puisqu'ils se sont donné la même mission que la votre et leur site est en lien sur le votre. Ils ne se présentent pas comme scientifiques mais comme des étudiants, des professeurs ou des érudits en différents domaines, qui sont loin d'être tous scientifiques.

    Le traducteur avait dû oublier.

    Bien évidemment, je ne prête aucune intention à l'utilisation erronée des mots "scientifiques américains".

    Une regrettable erreur que vous vous empresserez de corriger.

    Et après ça, qui dira que je ne cherche pas la vérité ?

  70. gem,

    Ok Max. Toutes mes excuses. C'était Clems qui utilisait le mot "sponsorisé".

    Je voulais dire que je ne voulais pas être exclu du débat par le dénigrement ( puant, mauvaise foi, le mec, tendancieuses, malhonnêteté...) exclusif ( sans la moindre réponse sur le fond mais le recours à l'ironie sur les faits que je décrivais... comme si vous ne les connaissiez pas.

    Mais pour vous ce n'est pas du dénigrement. C'est le débat peut-être. Mot qui doit avoir un sens différent selon que l'on est d'accord avec vous ou pas.

    Si je redoutais l'exclusion du débat de cette façon, je ne parlais pas de censure. Ce n'est pas la même chose.

    Mais nous avons vraiment du mal à nous comprendre.

    André, j'aimerais beaucoup lire votre article mais je ne l'ai pas trouvé sur votre site ( vous allez dire que je ne suis vraiment pas doué ! ). Un lien ? une adresse précise ?

    En changeant de mot de passe j'ai pu aller sur le forum enfin.

    Sur quel forum doit on poursuivre ?

  71. Joel,

    Bonjour tout le monde,

    J'étais présent ce soir à cette conférence et si le coeur vous en dit, vous pouvez vous rendre dans ce forum http://www.signs-of-the-times.org/signs/fr/forum/viewtopic.php?pid=524#p524 pour y lire deux compte-rendus (le mien plus celui de Wolfie) qui se complètent très bien l'un et l'autre. Avec en prime quelques photos du sieur William.

  72. John MITCHELL,

    Merci Joel et Wolfie pour les comptes-rendus. Je les ai référencés sur 911blogger avec trois photos à
    http://911blogger.com/node/9700#comment-154719
    Si vous avez les photos de cette conférence envoie-les-moi. Je voudrais avoir une photo de l'autre côté de la salle.
    Qu'est qui est prévu pour le troisième "Onze bouge" le 11 août ? Si je ne monte pas à Paris pour cet événement, je ferais quelque chose sur place dans la Sarthe. Est-ce qu'il y a quelqu'un habitant au Mans ou à Tours et qui veut faire une action ensemble ?
    Pour Paris, SVP mettre un tract national rassembleur ( en pdf A4 cars facile à imprimer ) pour que nous pouvons l'utiliser avant le 11 août.
    Courage à tous et à toutes pour le prochain "Onze bouge". Yours john

  73. Max,

    @ Gem

    C'est bien de reconnaitre ses erreurs et c'est encore mieux de reconnaitre que dans votre premier post, vous avez usé vous-même de dénigrement envers WR en ne formulant que des éléments à charge contre lui, en usant d'un ton méprisant et condescendant, en ne mentionnant pas qu'il avait sauvé des vies humaines et qu'il méritait à ce titre d'un minimum de respect quoiqu'on pense de ce qu'il a fait par la suite de cet épisode de sa vie.

    Alors, le fait maintenant que vous m'accusez de vous avoir dénigré me fait vraiment sourire: faut savoir balayer devant sa porte avant de donner des leçons aux autres. De plus, dites-moi où j'ai écrit que je refusais le débat avec vous ! Je vous ai même invité à vous inscrire sur le forum: drôle d'attitude pour quelqu'un qui refuse le débat. Effectivement, nous avons vraiment du mal à nous comprendre.

    Autre conseil de celui qui ne veut pas débattre avec vous et qui passe son temps à vous dénigrer: vous devriez créer un fil de discussion spécifique à ce sujet dans le forum intitulé "Enquêteurs, témoins, preuves...". Je vous conseille également d'utiliser le module de recherche du forum sur WR.

  74. Nasser Khelloufi,

    William Rodriguez, est un heros, j'aimerai bien le rencontrer, je me demande, s'il passera au Maroc, comme il l'a fait dans certains pays musulmans.

    Amicalement Nasser

  75. liliblue,

    Bonjour à tous,

    J'ai malheureusement manqué le passage de William Rodriguez sur radio Ici & Maintenant(excellente radio au passage).

    Existe t-il un enregistrement de cette émission ?

    Merci à vous

  76. Zorg,

    Y’a t il une explication quelle qu’elle soit concernant les petits flashs de lumière clairement visibles devant le nez des deux avions qui percutent les tours juste avant les impacts?

  77. loupenequet,

    Il va sans dire que pour le moins si nous avons un peu l’esprit d’analyse nous devons nous poser des questions;
    Je n’ai pas participer à cette conference mais pour le moins je pose les questioons suivantes
    –pourquoi laisser parler un SEUL individu s’il était dangeureux ou crédible?
    –pour faire écrouler une tour comme celle incriminées il faut une sacré charge et même à l’extérieur plein d’autre passant et voisinage auraient dû s’en rendre compte.
    –Si ce que dit ce Monsieur était susceptible d’ouvrir des sorties ou des entrées il y aurait toujours des mouvences qui s’en serait saisi.
    –habituellement aux Etats Unis lorsque un individu dérange il est en général “effacé” sans autres forme de procés.
    Il y a une myriades de moyens pour faire mourir une personne sans que cela ne paraisse douteux.
    – Il est vrai qu’étant un ancien militaire du génie il est suspect d’admettre que cette tour se soit afaissée de cette manière en ayant un impact à 300 mètres de haut??
    –Par contre lors du déblais il est impossible qu’il ne soit pas retrouvé des traces de l’explosif employé dans le cas de cette hypothèse.
    –Toujours dans cette hypothèse il est impossible de faire taire tout le personnel utilisé lors de ces travaux.
    –Par contre il est indubitablement vrai que les pilotes ont été formé sur le territoire des E.U. et que les appareils incriminés ont décollé d’aéroport Américain.
    En conclusion pour moi il va sans dire que cette terrible histoire donne les moyens à l’édministration Americaine de fichier tout induvidu qui pose le pied sur son sol et de plus peut avoir accés à d’autres bandes de données internationale en motivant leur demande par le biais d’un motif terroriste.
    — Alors es-ce vrai ou es-ce de l’Intox.
    Ce que je peux dire comme tout le monde c’est que nous n’avons pas accés à l’enquête diligentée sur la mort de JF Kennedy chaque état a des “taches” à ne pas divulgées.
    –En dernier ressort c’est au peuple américain de voter en conséquence.

  78. Nkee,

    Reopen911,
    Vous DEVEZ aussi montrer votre transparence sans faille.
    Atmoh c'est qui? Budget?L'idéé de départ était bien , vous êtes aussi obscur que les gens qui vous dénonce.Est ce que vous avez une idée, que votre associat° peut être controller facilement?

    Transparence sans faille... avant de dénoncer les autres... La maladie des ces gens va vous contaminer à ce rhytme.
    Juste une constat° d'un dérive possible...Le courage de certain est remarquable. N'AMPLIFIE PAS LA MALADIE DE CES GENS, plus compliqué que vous le croyez 9/11. Un cancer millénaire...

  79. Sylvio,

    Nkee, c'est ici : http://www.reopen911.info/a-propos-de-reopen911info/
    On ne va pas non plus publier les informations personnelles des membres (que ce soit l'actuel président de l'association : Atmoh ou qui que ce soit d'autres). Vous voulez quoi et pour quoi faire ? Son numéro de portable, le nom de sa copine ?
    L'association n'a pas encore de compte bancaire (c'est en cours) pour le budget cela sera transparent mais pour le moment l'association n'a pas encore eu sa 1ère A.G. donc ça n'a pas lieu d'être.

  80. Nkee,

    Merci pour l'infos. Que vos causes (enfin cet evènement nous concerne TOUS!) triomphent de la passivité des gens.

  81. lorzin,

    qu'est ce que ça à donné?

  82. thierrygolot,

    Si le sujet n'était pas si grave vous me feriez presque rire. Internet et son anonymat. Internet et ses jeux de rôle. Et si André, Max et Gem était une seule et même personne? Ou comment réussir à alimenter le fil de la discussion en étant à la fois juge et partie, pour et/ou contre la version officielle ... Mais mes propos ne sont, bien évidement, qu'élucubrations à tendance conspira- sioniste.

  83. Alain-Christian,

    Nous devrions prendre la langue de la poésie comme porte-Parole de notre démarche commune: La reconquète de la Vérité.
    La Noblesse de nos vonvictions doit porter son message au delà de nos réserves,combien présentes mais qui ne manquent pas de bénéficier à ceux qui veulent assoupir nos Consciences.
    Nous sommes des Poètes submergés d’espérences.
    Le mal ne peut tolérer la Lumière.Sa main, en toute responsabilité,tente de camoufler ses noirs desseins par le mépris et de son autre main complice, l’arrogance.
    À l’Aurore de la Vérité, se tourne les visages, fiers,de ceux et celles qui portent en leur Coeur la Justice, Coeur qui n’accepte aucune vengence ou parti-prit.
    L’ Espoir est un Arbre car un arbre tire son énergie, tant dans le Sol que nous foulons que dans le Ciel qui guide nos pas .
    Luttons contre nos peurs; le moment est venu de nous lever, résolus !!

  84. fleury,

    je pense exactement la meme chose que. vous et si ca savere exact ce serait effroyable

  85. Jaime Horta,

    9Bonjour,

    Je suis tombé sur un débunking, qui explique les dégats dans le hall de la tour Nord par l'éffondrement de la tour Sud, touchée en dernier mais qui est tombée la première.

    Or William Rodriguez, affirme avoir subit des explosions avant le premier impact.

    Comment doit-on prendre cette argument ?

    Il y a également une vidéo qui fait une analyse scientifique des effets sonores, qui releve toute une serie d'explosions, 9 au total, avant l'effondrement de la tour Sud.

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911