Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Edito : 9 ans après, certains médias découvrent le droit au doute ... les autres s'enlisent

Posté par Christo le 29/09/2010

 

Le 9e anniversaire des attentats du 11-Septembre a vu l'omerta qui entoure le sujet se rompre un peu plus.  Le mois de septembre est souvent crucial dans l'évolution du débat public autour des attentats.  En 2008, puis en 2009, il avait été amené sur le devant de la scène médiatique suite aux commentaires à l'antenne d'artistes populaires de premier plan, Jean-Marie Bigard puis Mathieu Kassovitz.  Les cas de spécialistes comme Aymeric Chauprade, alors professeur de géopolitique au Collège inter-armées de défense, licencié à cause de ses écrits sur le sujet, ont été bien moins médiatisés. 

     
Jean-Marie Bigard
      Mathieu Kassovitz

 

Aymeric Chauprade


Suite à leurs interventions arrivées de manière plus ou moins fortuite au cours de banals débats d'actualité, Jean-Marie Bigard et Mathieu Kassovitz firent l'objet d'attaques assassines de la part des médias grand public, mais ils affrontèrent courageusement ces campagnes d'ostracisme en relevant le défi du débat argumenté.

Ces précédents vont-ils favoriser l'apparition de nouvelles prises de position de la part de "people" ou experts français conscients des enjeux de la question du 11-Septembre et de son impact sur nos démocraties ?  Ou bien, au contraire, les plateaux télés et radios sont-ils dorénavant mieux « réglés » de manière à éviter ce genre de commentaires à l'antenne ?  Toujours est-il que ce mois de septembre 2010 n'aura pas vu de cas similaires.

Cette année, les évolutions du débat public sont l'oeuvre des rédactions de la presse écrite elles-mêmes.  Septembre 2009 avait été marqué par plusieurs articles intéressants et à contre courant du quotidien France-Soir.  En septembre 2010, la nouveauté réside dans le prestige des titres qui évoquent les zones d'ombre du 11-Septembre : rien de moins que Le Monde (version en ligne) et Bakchich.info.  Avec les articles "Les Etats-Unis n'en ont pas fini avec le 11-Septembre" pour le quotidien écrit et "11-Septembre, les ratés du FBI ... par le FBI" pour le site web d'information, ces deux médias reconnaissent désormais le droit au doute. 

                


Saluons également 20 Minutes pour les efforts d'objectivité dont ce titre fait une nouvelle fois preuve ; les presses belges et suisses, puisque cette année c'est le Temps, premier quotidien francophone helvète, qui donne la parole aux "truthers" (les sceptiques) ; et le célèbre chroniqueur américain Eric Margolis, invité réguliers des plateaux français, pour sa prise de position claire : "La version officielle n'est pas crédible" affirme t-il sur son site web, largement repris. Nous nous félicitons de ces ouvertures, qui indiquent que notre message fait son chemin, illustrant la célebre maxime de Schopenhauer : « Toute vérité franchit trois étapes. D'abord, elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ».  Le temps du dénigrement systématique semble s'éloigner.                                         Eric Margolis sur France 24.

                         


Mais cédant à la pression des « nombreuses réactions suscitées » par leur article à propos d'éléments « mal exprimés par son auteur », Le Monde.fr a bizarrement atténué la portée de son article au bout d'une semaine, en y supprimant plusieurs informations, notamment le nom et le lien vers le site de notre association ReOpen911.info (lire ci-dessous la note de la rédaction du Monde.fr à cet égard).  On se demande quels lecteurs peuvent avoir une telle influence sur la rédaction du Monde.fr.  Cette "marche arrière" illustre une fois de plus le phénomène d'autocensure qui sévit sur l'ensemble des médias.  L'autocensure ne touche évidement pas uniquement le sujet du 11-Septembre mais, en tant que révélateur des dérives anti-démocratiques de notre système, ce sujet met en évidence la faillite des médias de manière particulièrement ostensible.




Et le traitement médiatique des récents propos du Président iranien Mahmoud Ahmadinejad devant l’assemblée des Nations Unies n’incite pas à l’optimisme.  Nos médias (presse écrite, radio et télévision confondus), de façon quasi unanime à l'exception (entre autres) des médias susmentionnés, se sont empressés de rapporter fallacieusement que le Président iranien avait accusé l’administration américaine d’avoir organisé les attentats du 11-Septembre (voir vidéo ci-dessous).

Florilège de reportages expéditifs sur les "déclarations" du Président iranien



Or, M. Ahmadinejad n’a rien fait d'autre qu'exposer publiquement les thèses qui s’opposent sur le 11-Septembre (la thèse officielle et les thèses dissidentes), sans prendre à son compte telle ou telle thèse.  Lors de son allocution, le Président de la République iranienne a également exposé un certain nombre de questions toujours sans réponse qui appellent une enquête indépendante sur ces attentats.  Son discours est disponible dans son intégralité sur notre site (lire « Le rouleau compresseur de la propagande contre les propos de Mahmoud Ahmadinejad sur le 11-Septembre »).  Entendons-nous bien, ReOpen911 ne soutient aucunement le pouvoir en place en Iran ni son Président.  Il n’en demeure pas moins que nous condamnons fermement la campagne de désinformation médiatique à son égard qui n’a d’autre effet que d’attiser les animosités, alors que cette déclaration a été faite au siège même des Nations Unies, dont la mission est précisément de permettre le dialogue entre les peuples et les cultures.

A quand un quatrième pouvoir jouant pleinement son rôle de régulateur des 3 premiers et des puissances financières ?  En 1945, devant l'incapacité de la logique purement libérale à assurer la santé des citoyens, le Conseil National de la Résistance avait changé les règles en créant la Sécurité Sociale, qui donna à chacun un libre accès aux soins médicaux, et ce en choisissant son médecin indépendament de tout pouvoir public.  Faut-il aujourd'hui s'inspirer de ce modèle pour redynamiser le secteur des médias où la précarité des journalistes entraîne cette autocensure qui met en danger la démocratie ?

En attendant que la question du 11-Septembre trouve un traitement à sa juste valeur dans nos médias, le Mouvement international pour la Vérité sur le 11-Septembre, dont ReOpen911 est une composante, a décidé d'utiliser la publicité pour informer les citoyens.  ReOpen911 participe en effet à une ambitieuse campagne télévisée mondiale avec pour objectif de mieux faire connaître à l'opinion publique internationale  l'extraordinaire effondrement du WTC7 - le TROISIEME gratte-ciel à s'être effondré le 11-Septembre.  La première étape de cette campagne télévisée : New-York.  A compter de la seconde semaine d'octobre (et non plus fin septembre comme initialement planifié), un spot  d'information consacré à l'effondrement du WTC7 sera diffusé plus de 200 fois sur les chaînes de télévision dans l'Etat de New-York, et ce pendant une semaine.  Visionnez ce spot en avant-première :

Spot d'information sur le WTC7



Exclusivement financée par la générosité des sympathisants du Mouvement pour la Vérité sur le 11/9 (plus de 88.000 dollars de dons à ce jour), cette campagne, intitulée « Building What? » (que l'on pourrait traduire par « De quel bâtiment parlez-vous ? »), sera vue par des centaines de milliers, voire des millions de New-Yorkais.  Elle peut donner un nouvel élan au Mouvement pour la Vérité sur le 11-Septembre, au coeur même du système états-unien.


Notre association ReOpen911 est fière d'y contribuer aux côtés des familles de victimes, survivants et secouristes du 11-Septembre représentés par l'association NYC CAN, et d'autres partenaires tels que Architects & Engineers for 9/11 Truth (une association américaine regroupant plus de 1300 architectes et ingénieurs), Firefighters for 9/11 Truth (une association de pompiers comptant plus de 100 « soldats du feu » américains dans ses rangs). ReOpen911 est la seule association non anglophone à y participer, signe de la place qu'elle occupe dans le mouvement  pour exiger une réouverture du dossier 11-Septembre.

 

--La rédaction de ReOpen911--


Nos remerciements à Tio Daniel

 

Publié dans Revue médiatique | 8 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/2037.html  

Commentaires (8)

  1. Buzz l'éclair,

    Merci pour ce survol médiatique 2010, il faut continuer à faire pression sur les médias en leur montrant leurs travers pour enfin aborder les questions de fond et la mesure des éléments à disposition.

  2. LG,

    BRAVO !

  3. Richard Golay,

    Propos stupide Buzz L'éclair. C'est en respectant les journalistes que l'on peut communiquer avec eux. En leurs présentant des éléments indéniables comme les déclarations stupéfiantes des 2 présidents de la Commission d'enquête(*). Cela nécessite de la persévérance, de la patience et un minimum de savoir vivre...

    (*) Les deux présidents de la Commission d'enquête officielle (rapport 2004), Thomas Kean et Lee Hamilton, déclarent dans leur livre "Sans Précédent" (Without Precedent, 2006) qu'on les a mis en situation d'échec dans leur mission et qu'il ne leur a pas été attribué de fonds suffisants pour mener à bien une investigation. Ils affirment également que tout a été mis en œuvre pour les empêcher d'établir les faits dans leur vérité et qu'ils ont été induits en erreur par des hauts responsables du Pentagone et de l'administration fédérale de l'aéronautique. Selon eux, ces fraudes et cette obstruction doivent être assimilées à des crimes. (Source : Guardian, 9/11 - the big cover-up?, Peter Tatchell, 12 septembre 2007)

  4. Buzz l'éclair,

    @ Richard : mettre la pression sur les médias ne veut pas dire ne pas les respecter (d'ailleurs le respect et le dialogue commencent mieux quand on ne traite pas les propos de quelqu'un de "stupide"... pour parler de respect 3 mots après).

    La pression sur les médias, c'est par l'exemple du sérieux de nos exposés et la qualité de notre travail face au peu dont ils ont été capables sur le sujet jusque là. C'est en creusant ce qu'ils ne creusent pas, c'est traiter le fond des sujets au lieu de les ridiculiser à la volée, c'est apporter les éléments qu'ils omettent, etc... mais à faire ça dans son coin, ça ne change rien et c'est bien pour ça qu'il faut pousser nos médias à bien mieux, et c'est la moindre des choses de leur part. Ca n'a rien de plus irrespectueux que de mettre une pression populaire sur des élus pour qu'ils en fassent pus qu'ils ne le feraient sans.

  5. Femto,

    La vérité ne sortira pas grâce aux journalistes. Mais en dépit des journalistes.

    Je ne sais pas pourquoi on essaierait de convaincre ces cancres qui nous ont vendu, la première du golfe, le 11 septembre, les armes de destruction massive, et j'en passe.

    De toute manière à l'heure d'internet, les médias de "l'ancien monde" ne servent plus à rien, sinon à nous désinformer. Chacun de nous dispose à domicile d'autant de ressources potentielles d'informations que les agences de presse

    De plus, les journaux et les TV se font racheter chaque jour et ne sont plus des rapporteurs honnêtes et objectifs des évènements.

    Les journalistes ? ... Franchement. Qui les écoute encore ? Profession d'un autre age, appelée à disparaitre.

    Bon débarras.

  6. Jean Jolly,

    Malgré les apparences le mouvement pour la vérité s'amplifie à travers le monde, les mentalités changent, de nouvelles associations voient le jour, certaines grossissent telle que celle menée par Richard Gage qui est passée de 500 à 1300 architectes et ingénieurs en quelques mois.

    Il faut continuer à maintenir la pression, diffuser l'info, convaincre son entourage de s'intéresser à ce tournant décisif de l'histoire de la démocratie depuis ces attentats déclencheurs de deux ingérences avérées, donc deux invasions illégitimes se terminant par deux génocides au nom d'un terrorisme fantomatique ou pour le moins diffus.

    Rien n'est statique dans l'histoire de l'humanité, rien n'est écrit à l'avance, seule la prise de conscience générale fait bougée les choses et inverse le cheminement d'une "élite" qui ne respecte aucune limite pour imposer une idéologie meurtrière qui n'a plus lieu d'être dans notre monde technologique capable de résoudre les plus grands problèmes humanitaires pour peu que certains oublient leurs intérêts personnels au détriment des intérêts collectifs.

    Le 11 septembre 2001 est le tout pour le tout, le basculement vers la réelle démocratie ou la fin de celle-ci.

  7. Scalpa,

    A qui profite le crime? Tout ce qui s'est passé jusqu'ici semble le montrer.

  8. libel48,

    # Femto a écris : 2010-10-01 12:59:15
    La vérité ne sortira pas grâce aux journalistes. Mais en dépit des journalistes.

    Je ne sais pas pourquoi on essaierait de convaincre ces cancres qui nous ont vendu, la première du golfe, le 11 septembre, les armes de destruction massive, et j'en passe.

    De toute manière à l'heure d'internet, les médias de "l'ancien monde" ne servent plus à rien, sinon à nous désinformer. Chacun de nous dispose à domicile d'autant de ressources potentielles d'informations que les agences de presse

    De plus, les journaux et les TV se font racheter chaque jour et ne sont plus des rapporteurs honnêtes et objectifs des évènements.

    Les journalistes ? ... Franchement. Qui les écoute encore ? Profession d'un autre age, appelée à disparaitre.

    Bon débarras.

    Je comprends parfaitement le septicisme et l'amertume qu'exprime ce correspondant pour les ressentir pareils moi-même.
    J'ai perso essayé naguère de dialoguer avec un journaliste d'une équipe belge de la RTBF, nommé Frank Istasse, équipe dirigée par le journaliste au franc parlé, le plus à même de "mettre les pieds dans le plat", que je connaisse : jean-Claude Defossé. J'ai posté à l'époque dans la rubrique "Ou sont les Belges".
    Après quelques échanges polis sur la forme et assez provocateurs sur le fond, et finalement une fin de non-recevoir, j'ai du me rendre à l'évidence :
    les journalistes sont soit muselés, soit idiots mais je n'y crois pas, soit volontairement et consciemment complice du système d'intox diffusées par les médias mainstream.
    Il est peut-être possible que certains d'entre-eux osent frileusement se risquer à quelques questions, mais je n'en espère rien. La seule info indépendante vient maintenant et de plus en plus du net. Que ces journalistes marionnettes du pouvoir aillent au diable, c'est vraiment cela : bon débarras !

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911