L’historien Daniele Ganser explique pourquoi il est difficile de parler du 11 septembre

L’historien suisse Daniele Ganser a donné une conférence à Paris à l’occasion des 15 ans du 11 septembre.

Il en a profité pour nous expliquer son histoire personnelle par rapport à ce débat.

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore la 3ème tour du WTC.

Viisionnez l’intégralité de la conférence


 

4 Responses to “L’historien Daniele Ganser explique pourquoi il est difficile de parler du 11 septembre”

  • Red Cloud

    Bravo à Daniele Ganser, et à l’association pour tout ce travail. Ganser a raison, son histoire personnelle est très significative. Ce jour-là, il a fait un choix extrêmement courageux.

  • kangoo06

    Malheureusement il y a des dizaines de milliers de personnes(ou plus j’espère!) comme lui qui n’osent pas sortir la tête du bocal du mensonge.
    C’est maintenant qu’il faut une mobilisation mondiale de tous les sceptiques de la VO et je suis sur que nous sommes très très nombreux.Je me bats depuis novembre 2001 pour convaincre mon entourage que nous avons assisté à la plus formidable des mystifications jamais inventées par l’homme.
    J’ai réussi à convaincre à mon petit niveau quelques personnes de se renseigner et de chercher ce qui « cloche » dans la VO pour leur ouvrir les yeux et les persuader que ce qu’ils vivent aujourd’hui découle de ce jour funeste.Je le surnomme le Jour où la Physique élémentaire s’arrêta!
    Car oui ce jour là toutes les lois de la physique newtonienne ont été balayées.
    Alors battons nous et que la vérité surgisse un jour.

  • magniez

    Il est stupéfiant qu’en France la presse, écrite ou télévisuelle, ne provoque pas de débats sur certains faits historiques, qui ont trouvé depuis des preuves qu’il existait une autre vérité que l’officielle, comme l’assassinat de Kennedy. La bande son du film de Zapruder est analysée par un système acoustique de sous-marin. On a identifié au moins deux tireurs. Mais aucune contre enquête n’est ouverte. Le 11 septembre est ainsi malgré des rapports sérieux de nombreux scientifiques. On rembarre les curieux par le mots qui est un crachat de: « complotiste ». Or nos anciens, nous ont appris à réfléchir et à ne pas accepter ce qu’on présente comme vrai.

  • PhilippeA

    Chapeau Daniele! Je suis admiratif devant ton courage et ton honnêteté intellectuelle. Et chapeau à ta femme aussi!
    Quant à moi, je suis ingénieur, j’ai étudié un peu la résistance des matériaux, et je suis simplement incapable de croire que ces bâtiments ont pu s’écrouler de cette manière sans démolition contrôlée, et ceci depuis le début, bien avant de connaitre Reopen911 ou d’autres associations. Eh bien l’évidence scientifique, les preuves que n’importe qui peut voir, et même, je dirais, le simple bon sens, se heurtent à ce que j’appellerais la superstition de la masse (= le nombre, dans ce contexte). Comment des gens en apparence sensés peuvent-t-il à ce point nier ce que leur bon sens devrait leur dicter, et devenir si agressifs envers quiconque remet en question leurs croyances et leur socle de confort intellectuel ?
    Ceci pour dire que je comprends parfaitement que des milliers de gens se taisent et n’osent pas défier la croyance universelle, en particulier quand elle est soutenue par les médias en place. Notre société n’est qu’en apparence rationnelle et dirigée par des principes scientifiques. La réalité est plutôt que notre comportement de masse s’apparente assez bien à celui des sociétés animales, qui rejettent de toutes leurs forces les individus qui contestent la stabilité du troupeau.
    Je ne suis pas sociologue non, mais je le ressens cet effet de rejet irrationnel très souvent, et en particulier quand il est question du 11/9.
    Et ça me fait chaud au cœur de voir qu’il existe encore, par-ci par-là des gens comme Daniele.

Trackbacks

  •  





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``