Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

ReOpen911 soutient l'appel à dons de la HIGH RISE SECURITY INITIATIVE

Posté par .Rédaction le 04/05/2014

 

Depuis 2001, les congrès et conventions d'ingénieurs et architectes ont été nombreux, pour tirer les conséquences de la chute des 3 tours du WTC de New York en 2001. Par exemple à Kuala Lumpur en 2003. Pourtant, les mesures techniques adoptées à ce jour sont avant tout cosmétiques, et demeurent rarement appliquées en dehors de New York. Les compositions des aciers, des fers, les normes de portée, de structure, de volumes, de poids, de fabrication de mobilier de bureau n'ont pas changé. Pourquoi ?

C'est à cette question entre autres, que "l'Initiative de Sécurité des Immeubles de Grande Hauteur" [ High-Rise Safety Initiative ] souhaite apporter des réponses. L'association NYCCAN compte sur cette nouvelle approche constructive pour obtenir en même temps la mise en oeuvre d'une nouvelle enquête de sécurité sur la chute du WTC7 le 11 septembre 2001.

Ce n'est pas un hasard si Bob McIlvaine soutient cette initiative. Père de Robert-Bobby McIlvaine qui a trouvé la mort dans le hall d'accueil du WTC Nord au moment de son effondrement, ancien professeur d'histoire, McIlvaine veut comprendre pourquoi le corps de son fils lui a été rendu extrêmement mutilé, quasi impossible à reconnaitre, tandis que la majorité des victimes des WTC n'ont même pas été retrouvées ! Pour lui, aucune des raisons invoquées dans les rapports ne peut expliquer le sort des corps des victimes des WTC.

En 2009-2010, l'association NYCCAN avait déjà mis en oeuvre une procédure de pétition en vue d'obtenir une nouvelle enquête sur le WTC7. Malgré près de 80 000 signatures et le lobbying des avocats, le dossier avait été jugé non recevable par la Mairie de New York.

Cette nouvelle initiative est différente car elle ne vise pas à créer une nouvelle commission, mais à élargir les compétences des services d'urbanisme de la ville de New York, y compris en proposant une source pour les financements nécessaires.

Nous saluons cette campagne de levée de fonds et nous associons aux Architectes et Ingénieurs pour répondre aux questions essentielles de sécurité soulevées par la destruction totale du WTC7. Nous vous convions à encourager financièrement cette nouvelle campagne avant le 1er juin

 


 

 

 
1er mai 2014 : début officiel de la campagne de pétition. Les militants n'attendent pas la levée finale des fonds afin
de pouvoir atteindre et même dépasser le seuil de pétitionnaires requis pour valider leur demande auprès de la Mairie !
 

 

 

 

 

 Appel aux dons et pétition lancés le 1er février 2014, relayés le 27 février par Bob Mc Ilvaine.

Appel à dons:

 
Chers amis,
 
Mon nom est Bob McIlvaine. Mon fils, Bobby, a été assassiné le 11 septembre en même temps que près de 3000 innocents.
 
Je vous écris aujourd’hui en tant que membre de la NYCCAN, pour vous demander de soutenir « l’Initiative de sécurité pour les immeubles de grande hauteur » [ High-Rise Safety Initiative ], à savoir l’organisation d’un vote que nous parrainons et qui [ndt. en cas de vote favorable des new-yorkais] exigera de la part de la Mairie de New York, de lancer une nouvelle enquête sur la destruction du WTC7. Pour soumettre cette Initiative au vote [de tous les new-yorkais lors des prochaines élections de novembre], nous avons besoin de 110 000 signatures, et pour financer notre campagne de signature, nous devons lever 250 000 $ pour le 1er juin 2014.
 
Cette stratégie [ndt. utiliser le dossier sécurité pour réviser le dossier WTC7] n’a aucune garantie de succès, mais c’est une de ces initiatives prometteuses que nous devons tenter.
 
Notre campagne de signature ne peut être mise en œuvre [ndt. c’est-à-dire validée par la Mairie de New-York] que si 3000 personnes contribuent à son financement. A ce jour, près de 400 personnes ont donné. Pouvez-vous nous aider à atteindre les 3000 ? Alors merci de vous rendre sur HighRiseSafetyNYC.org pour contribuer.
 
Nous comptons sur vous.
Bien sincèrement,

Bob McIlvaine
 
 


Donnez AVANT LE 1er Juin via PAYPAL
en cliquant sur l'icône
puis sur la somme de votre choix
 
 

 


 
Pour en savoir plus :
 

 

 

A propos de “L’Initiative de sécurité pour les immeubles de Grande Hauteur”

 
« L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » est une initiative référendaire qui exigera de la part des services d’urbanisme de la Mairie de New York, d’enquêter sur les causes de tous les effondrements d’immeubles de grande hauteur à New York. « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » sera soumise au vote lors des élections du 4 novembre prochain, une fois que le nombre requis de signatures de la demande aura été atteint, et que la pétition aura été jugée conforme aux lois fédérale, nationale, et locale.
 
Selon les dispositions de « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur », le service d’urbanisme aura la responsabilité de mener une enquête sur tous les effondrements qui surviendraient à l’avenir, et sur tous les effondrements survenus depuis le 11 septembre 2001 inclus. Les dispositions de « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » excluent l’effondrement des WTC1 et 2, mais s’appliquent à tout autre immeuble de grande hauteur dont le WTC7 le jour du 11 septembre 2001. Dans l’Etat de New York, toutes les initiatives référendaires qui impliquent de nouvelles dépenses de fonds publics doivent proposer de nouvelles sources de revenus. « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » propose de taxer les permis de construire délivrés par le service d’urbanisme à hauteur de 0.9%, ce qui permettrait de lever un million de dollars par an. La taxe de 0.9% serait suspendue au moment ou le fond dédié à ces enquêtes atteint 3 millions de dollars, et rétablie lorsqu’il tombe sous la barre du million.
 
But :
 
Le but de « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » est de rendre les immeubles de grande hauteur plus sûrs en rendant obligatoire une nouvelle enquête sur l’effondrement du WTC 7, et en garantissant qu’à l’avenir seront menées des enquêtes dans les temps et exhaustives.
 
Le 11 septembre 2001, le monde a été témoin des 3 plus grandes défaillances de bâtiments de l’Histoire – l’effondrement des WTC1 et 2 en matinée, et plus tard du WTC7, un immeuble de 47 étages situé au nord du complexe du World Trade Center . Dans les semaines et les mois qui suivirent le 11-Septembre, la ville de New York supervisa un effort massif de nettoyage qui ne fit que détruire la plupart des débris en acier de Ground Zero, malgré les demandes insistantes de la population qui voulait préserver l’acier. La gestion municipale des indices médico-légaux et les maigres efforts du gouvernement fédéral pour enquêter sur le site du désastre furent vertement critiqués par les familles du 11-Septembre et de nombreuses voix s’élevèrent au sein de la communauté des ingénieurs. Le parlementaire Joseph Crowley, député du Queens, qualifia la destruction de l’acier de « limite criminelle ». Bill Manning, rédacteur en chef de « Fire Engineering Magazine » qualifia l’étude menée par la FEMA de « farce au goût de réchauffé », et prédit avec justesse que l’enquête se réduirait à « du papier et des hypothèses générées par informatique ».
 
L’échec collectif de nombreuses agences gouvernementales à mener une enquête technique et médico-légale sur les 3 plus importantes défaillances de bâtiments de l’Histoire ressemble à une parodie des pratiques d’enquête en matière de sinistres. En mandatant le service d’urbanisme à enquêter sur tous les cas d’effondrements d’immeubles de grande hauteur, « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » permettra de s’assurer que de telles défaillances ne puissent pas se reproduire à New York. Les effondrements d’immeubles seront analysés rapidement et de façon exhaustive, les conclusions seront fondées sur des preuves techniques et médico-légales parfaitement conservées, et les immeubles à New York et dans le monde entier seront au final plus sûrs.
 
World Trade Center 7 :
 
Les dispositions de « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » excluent l’effondrement des WTC1 et 2 mais s’appliquent à l’effondrement du WTC7. La cause de l’effondrement du WTC7 est d’une importance capitale pour les professionnels de la construction parce que les immeubles de grande hauteur sont conçus pour résister au type d’incendie qui s’est déclaré dans le WTC7 le 11 septembre. Avant cette date, aucun immeuble de grande hauteur ne s’était effondré à la suite d’incendies. Bien que le NIST ait publié un rapport sur le WTC7 en 2008, de nombreux experts contestent les conclusions de ce rapport, et la cause de l’effondrement continue de susciter la polémique entre Con Edison et le propriétaire de l’immeuble Larry Silverstein dans une procédure qui suit son cours. Une nouvelle enquête de la ville de New York permettra d’approfondir notre compréhension de la façon dont le WTC7 s’est effondré, et des raisons de son effondrement, ce qui devrait conduire à la conception de futurs immeubles plus sûrs.
 
La mise en œuvre du processus référendaire :
 
La loi d’autonomie de la Municipalité de New York permet aux votants de l’Etat de New York d’amender la charte de leur municipalité au moyen d’un processus référendaire. Afin de faire apparaitre l’amendement que nous proposons lors du vote du 4 novembre prochain, « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » doit présenter à la ville de New York une pétition d’au moins 30 000 signatures de votants inscrits sur les listes de New York avant le 3 juillet 2014. Si le Conseil Municipal n’adopte pas dans les 2 mois l’amendement proposé ou le principe de le soumettre au vote de novembre 2014, alors « L’Initiative de Sécurité pour les Immeubles de Grande Hauteur » peut fournir une seconde pétition de cette fois 15 000 signatures avant le 5 septembre, et ainsi s’assurer que l’amendement proposé apparaitra bien lors du vote de novembre 2014.
 

 
En lien avec cet article : 
 
Bob McIlvaine, un père en colère (11 septembre 2011, France3)
 

 
 

 


 

Publié dans 9/11 Truth Movement | 1 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/2316.html  

Commentaires (1)

  1. UNYK,

    Bonjour,
    En regardant votre envoi et ses différents contenus, je viens de constater un élément capital pour moi: Obama a, aurait accordé l'immunité aux différents acteurs de l'attentat de 11 septembre 2001 ?
    Avez-vous quelque enregistrements concernant ce fait ? Selon mon point de vue, c'est un élément capital !
    Merci d'avoir l'extrême gentillesse de me répondre à ce propos.
    Prenez soin de vous.
    N.B. : Le fait que je ne sois pas membre ne prouve en RIEN que je ne sois pas ACTIF... et particulièrement concerné par le DEVOIR de Mémoire !

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911