Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2
25/06/2010

Kassovitz chez Taddéï, le retour : "11 Septembre & liberté d'expression"

Description

Jeudi 17 juin 2010, Frédéric Taddéï recevait de nouveau Mathieu Kassovitz dans son émission « Ce soir ou jamais » sur France 3.  L'occasion pour M. Kassovitz d'expliquer pourquoi le débat sur le 11 Septembre devait sortir d'internet et intégrer la place publique.

Face aux « policiers de la pensée », Taddéï défend également la liberté d'expression sur le sujet du 11 Septembre. Il s'en est expliqué dans l'émission Pif Paf.

Pour voir les propos de M.Kassovitz dans "Ce soir ou jamais" du 15 septembre 2009 à l'origine de la polémique médiatique, c'est ici.

Téléchargement et vidéo en ligne

Caractéristiques

IMPORTANT : Ces vidéos traitant des attentats sur le 11 Septembre sont mises à votre disposition de manière à ce que vous puissiez vous forger votre propre opinion. Parmi cette liste, de nombreuses vidéos en langue anglaise ont été traduites et sous-titrées en français, bénévolement, par l'association ReOpen911. Cependant, l'association ReOpen911 n'est pas responsable du contenu de ces vidéos et sur certains points ne partage pas toujours toutes les conclusions et les opinions des auteurs.

De manière plus générale, sur les valeurs de ReOpen911 : L'association ReOpen911 milite pacifiquement et dénonce tout appel à la violence. Plus que tout, elle condamne fermement l'antisémitisme et toute forme de racisme.

Découvrez plus en détail l'association ReOpen911 sur la page "A PROPOS DE REOPEN911" : www.reopen911.info/reopen911.html

URL courte : http://www.reopen911.info/2002.html  

Commentaires (13)

  1. libremax,

    Une étonnante émission où chacun part à tour de rôle dans un discours absurde, comme si l'intelligence, subitement, avait déserté le plateau de TV.
    Un monsieur dit, ce que vous dites est idiot, point! Il construit ensuite sa position autour du "droit sacré" à refuser de débattre d'une question qu'il se contentera (mais très gentiment, selon lui), de dire qu'elle est idiote.
    Donc, à la question de Kassowitz : "A-t-on le droit de poser des questions et de débattre sur la version officielle du 11 septembre?", question relative à la liberté de parole, lui oppose le "droit sacré" de refuser un débat, non sans s'être autorisé d'abord de dire qu'il est idiot (mais gentiment!).
    Le second, étonnamment celui ci, se fâchera du fait qu'on ressasse à l'infini le 11 septembre des Tours... et pourquoi pas le 11 septembre du coup d'état contre Aliende appuyé par les services secrets US ?... que cette fixation sur l'Amérique aurait selon lui, quelque chose d'indécent et superficiel au regard de la misère des pays opprimés!... à ce point du débat, on voit dans le regard désespéré de Kassowitz, qu'il se découvre la faculté involontaire de rendre idiots des gens présentés au départ comme d'éminents penseurs...
    Mais ce n'est pas fini, le troisième intervient pour se plaindre qu'effectivement, la liberté de s'exprimer est impossible dans beaucoup d'autre cas, et notamment, affirme-t-il, dés qu'on parle d'Israël, on se fait traiter de méchant pro-sioniste...
    Là, Kassowitz, définitivement, realise qu'il est entré dans la nef des fous... et pour la seconde fois, qui plus est.
    Donc (juste pour le plaisir de résumer) : sa question est idiote, superficielle indécente... et... pour un peu ajouterait-on... antisémite(?!)
    Si l'objectif, en montrant cette vidéo ici, était de prouver que remettre une version officielle en question faisait disjoncter les gens, c'est réussi !... mais on avait déjà remarqué ce phénomène depuis longtemps ^^

  2. Seb,

    Les réponses sont effectivement à ras de terre.

    Le premier intervenant lève qu'"il" n'est pas obligé d'entrer dans un débat avec Kassovitz sur cette question.
    MAis un journaliste DOIT entrer dans un débat. Un journaliste qui crie que Kassovitz raconte des conneries, EST de fait déjà entré dans le débat.
    Le public se fout pas mal de ce que pense personnellement le journaliste, ce qui l'intéresse c'est les faits que ce dernier rapporte, voire son analyse, mais pas juste son point de vue personnel!
    La réponse n'est donc valable que pour quelqu'un qui ne serait pas journaliste, ou un journaliste qui refuserait de s'exprimer sur les propos de Kassovitz.
    Si un journaliste intervient sur les propos de Kassovitz, il DOIT débattre!

    Ca révèle assez bien la dérive prétencieuse de beaucoup de journalistes, qui pensent que un argument d'autorité de leur part doit suffire au public. Mais pour le 11 septembre les journalistes se contentent de l'argument d'autorité car la réfutation est trop longue et complexe. Or leur métier s'exprime aujourd'hui dans le scoop, dans l'instantané, le superficiel des faits.
    La seconde intervention est tout aussi ridicule. On peut déplorer qu'on ne parle pas assez du coup d'état contre Alliende. On peut discuter d'une priorité des sujets à aborder. Mais attaquer Kassovitz sur le fait qu'il veuille absilument parler du 11 septembre, alors qu'il y a d'autres affaires importantes, c'est idiot, c'est comme dire qu'il ne faut pas s'occuper des pauvres en france, alors qu'il y a une plus grande misère dans le tier monde...

    Tout est affaire de priorité, de pouvoir pour changer les choses, et on peut en discuter. On peut surtout discuter tous ces sujets à la fois, l'un n'exclue pas l'autre.
    Or sur le plateau le sujet était le 11 septembre 2001, donc cette intervention était à côté de la plaque car hors sujet.

  3. Ruoma,

    Consternant !
    Je suis sidéré de voir cet aréopage incapable de réponses claires et pertinentes et s'enfermer avec un beau mouvement d'ensemble dans une position de morgue auto-satisfaite. Mathieu Kassovitz m'a touché par sa patience, son obstination et une certaine naïveté devant ce microcosme. Il n'empêche, en France même, preuve est faite qu'il existe une unanimité dans l'intelligentsia et dans les médias pour affirmer que la chose est entendue ! Ce qui ne peut qu'induire le doute...
    L'adage est toujours vrai : "Chercher à comprendre (à savoir), c'est déjà contester" (Wang Yang Ming ~1500)

  4. jocristie,

    Dans ce genre de débat il y a les esprits éclairés , les esprits cyniques et les esprits confus. Dans le cas présent Mathieu Kassovitz n'a affaire qu'à des esprits confus qui développent, chacun à sa façon, des paralogismes reposant sur la certitude que les contestataires de la version officielle sont des benêts.
    La palme revient sans doute à Claude Hagège qui s'est aperçu que le 11 septembre c'est aussi la date de la chute d'Allende, (ça alors !) et qui en déduit que ne pas parler du 11 septembre 1973 et parler du 11 septembre 2001 c'est faire le jeu des américains (même s'il y a eu des milliers de personnes assassinées à cette deuxième date !).
    Bravo monsieur le professeur ! magistrale démonstration ! nous sommes impressionnés par votre intelligence.

  5. Fab,

    L'attitude de Claude Hagège est lamentable et inexcusable. Un fait me gène, je le contourne, ou je le remplace.
    Son argumentation est la même que Mermet-Diplo, mais eux ne sont que journalistes, et non des scientifiques médaillés du CNRS.

    Pour lui comme pour la plupart des gens le 11 septembre n'est rien d'autre qu'une évidence existentielle. Comme l'existence de Dieu et du saint-esprit. Les choses sont comme je pense qu'elles le sont, et la preuve en est que je pense qu'elles sont comme elles sont. Dieu existe parce que j'en ai la certitude, parce que le contraire m'est inconcevable et je ne tolère que partiellement qu'on ne partage pas ma certitude. La colère qu'expriment son visage et sa voix le montrent, il ne dit pas avec sérénité "je m'en fous je préfère le 11 septembre 1973", il est comme trahis, rien ne l'autorise à avoir raison en dehors de la force de sa certitude, mise à mal par Matthieu Kassovitz.

    En tout cas vraiment j'admire Kassovitz et j'ai hâte de voir son film sur le massacre d'Ouvea.

  6. Star6,

    Franchement, je suis choqué par les réponses des interlocuteurs sur le plateau et surtout le mépris pour Matthieu Kassovitz, qui pour le coup, s'est retrouvé vraiment bien seul.

    Mon point de vue: Encore et toujours: Plutôt que de communiquer en permanence sur la nécessité d'un débat, ou de la réouverture d'une enquête, pourquoi ne pas dire directement: "Les tours jumelles ont été dynamités". Il est impossible que des tours s'effondrent comme cela la vitesse de la chute libre. Plus de 1000 architectes et ingénieurs ont signé une pétition attestant de ce fait. A partir de là, il est de mon devoir d'alerter l'opinion publique sur le fait que l'opinion française (et américaine) le jour du 11 septembre ont été manipulés.

    Ensuite, laisser réagir et réfléchir les intervenants sur la chute des batiments à la vitesse de la chute libre.

    Ou

    Poser directement les questions clés aux intervenants:
    - Comment se fait il que le WTC7 se soit effondré sans avion ?
    - Comment se fait il que les 2 tours se soient effondrées en 8 secondes ?
    - Comment se fait il que les chasseurs de l'armée n'aient pas eu l'ordre d'intervenir ?
    - Comment se fait il qu'il y ait eu des délits d'initiés ce jour là ?
    - Comment se fait il que la tour explose ? (on voit les explosions étages par étages)
    ect...

    De là, créer directement le débat sur la plateau.

    Ensuite, il faut aller sur le plateau avec un architecte ou un expert en démolition contrôlé qui servira d'autorité scientifique.
    Matthieu tout seul est trop isolé. C'est d'ailleurs scandaleux. Si vous avez besoin de moi pour communiquer, je suis là. (J'ai déjà fait de la télé ;) )

    Star6

  7. Me Fabrice BONNARD Avocat,

    Découvrant cet extrait étonnant, il me semble INDISPENSABLE de réagir et de citer immédiatement un personnage illustre faisant, me semble-t-il, aujourdhui, l'unanimité...:

    «D'abord ils nous ont ignorés, ensuite ils se sont moqués de nous, puis ils nous ont combattus, et enfin nous avons gagné!»

    Mahatma Gandhi (1869-1948)

    Dans l'hypothèse, je dis bien dans l'hypothèse où les 3 tours, je dis bien les 3 tours, du World Trade Center se seraient non pas effondrées, mais auraient, par exemple été démolies au moyen d'un explosif militaire qui seul pourrait expliquer la FUSION du métal sur plusieurs centaines de mètres (ce qui n'est SCIENTIFIQUEMENT possible qu'à des températures vraiment extrêmes..);.

    Cette INFORMATION revêt une importance tout à fait CAPITALE, ce n'est plus discutable en effet:

    Ces attentats du 11 septembre ont sidéré tous les hommes, femmes et enfants de la planète. Ce n'est pas le cas de beaucoup d'images et d'évènements.

    Que contenait ce mystérieux troisième building WTC7 tombé le lendemain des deux autres et dont on a beaucoup moins entendu parlé?

    Cette attaque inadmissible de bâtiments apparemment civils au cœur symbolique de l' Amérique et de la finance mondiale ne pouvait pas rester impuni ou sans réaction. Chacun peut s'entendre sur cette analyse et/ou cette évidence.

    Il y eut DE FAIT des réactions et non des moindres. Qui peut le nier? Qui peut rester d'apparence honnête et intelligente en se déclarant sceptique à l'encontre du scepticisme ou pire non concerné?... Journalistes, linguistes, Intellectuels? malheureusement parfois le ridicule ne tue pas...

    Plus sérieusement:

    Au plan juridique: le PATRIOT ACT n'est pas un texte ordinaire.

    Au plan juridique et diplomatique: LA GUERRE est le summum de ce qui peut se déclarer et faire....

    Sur les 192 Etats membres actuels de l'Assemblée Générale de l'ONU, 172 sont issus de la décolonisation. 2010 étant l'année phare de la décolonisation obligatoire décrétée en 2000 (Résolution 55/146).

    L'envoi de troupes en Afghanistan et en Irak, Le renforcement des mesures de sécurité dans tous les aéroports du monde, la surveillance électronique... etc...etc... ne sont-ce pas là des formes cryptées de post- ou néo-colonialisme?

    Je pose la question en mon ex qualité d'Avocat de la France et de la Direction Générale des Douanes donc de son Ministère des Finances...

    Je note que Mr Kassovitz a rencontré de graves difficultés et essuyé de nouvelles et violentes critique de vouloir tourner un film sur le massacre d'Ouvea. Pourtant cet évènement, chacun me l'accordera, n'a pas eu (loin s'en faut) le retentissement des attentats du 11 septembre.

    J'y vois cependant un rapport fort intéressant et que j'entends relever: Cet évènement dramatique s'est déroulé, non pas au coeur des USA, mais dans une grotte sur un caillou perdu au milieu de l'océan, en Nouvelle Calédonie. Mais il a abouti aux accords de Nouméa, puis à l'engagement international et forcé de la France dans un processus de décolonisation de ce territoire conquis militairement en 1853 par la France du second Empire....

    Alors... Bravo Mr KASSOVITZ, sachez que tous les hommes, toutes les femmes et tous les enfants de bonne foi, admirent et admireront toujours les efforts et les épreuves endurés et traversés par tous les pionniers de la vérité.

    Les peuples ont des droits. Les hommes ont des droits. Les ignorer, les oublier, les mépriser constitue chaque fois une injure au préambule de la déclaration universelle des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.... Ce cri de naissance de la France, qui fut entendu et reste depuis apprécié partout dans le monde....

    Un cri éternel et irréversible poussé dans l'intérêt de l'Humanité. La liberté d'expression, de réunion, de pensée... Qui les déplore? Mais aujourd'hui tous ces droits ne sont-ils pas menacés par le PATRIOT ACT conséquence du 11 septembre? Les libertés publiques fondent comme neige au soleil; en France, c'est INADMISSIBLE. Je prie et œuvre pour que la Liberté puisse bientôt se réfugier sur un territoire voisin de la France où les neiges sont éternelles.

    Engagé que je suis dans le combat pour le respect des droits internationaux incontestables de la Savoie et de son peuple conquis militairement par Napoléon III en 1860, 7ans après la Nouvelle Calédonie, je me déclare publiquement, ici, ENTIEREMENT SOLIDAIRE de Mathieu Kassovitz et de ses combats honorables et courageux pour la vérité et les libertés proclamées, toujours insuffisamment protégées et hélas, il faut le reconnaître, par le passé et encore aujourd'hui, bafouées par la France.

    Fabrice BONNARD
    Avocat

  8. TruthDigger,

    Finalement je me rends compte que l'Afghanistan n' est qu'un terrain de jeux pour toutes les factions armés du monde.

  9. TruthDigger,

    Surtout ne réfléchissez pas, maintenez vous sous l'eau, bouchez vous les oreilles,fermer les yeux, ne dites rien de plus de se que l'on vous laisse entendre, dénoncer les personnes autour de vous qui ne pense pas comme nous aimerions qu'ils pensent,ne dites pas ce que vous pensez, ou plutôt ne pensez plus, n'oubliez pas de consommer,
    Alors taisez-vous!asseyez-vous, les mains derrière la tête et laissez nous fabriquer le terroriste de demain.

    "Ne croyez pas ceux prétende détenir la vérité, croyez plutôt ceux qui prétendent la chercher."

  10. Guit'z,

    Claude Hagège...

    Quand je pense que j'ai pu admirer cet âne bâté !

    Je ne sais pas si je lirai un jour un autre de ses livres, mais il est sûr que sorti de la linguistique, je ne peux plus prendre ce con pour un intello digne de ce nom !

  11. lefebure,

    A l'attention de Fab,

    Vous vous dites déçu de l'intervention de Claude Hagège en qui vous voyez un scientifique (et non pas un journaliste). J'estime qu'il a réussi ce qu'il attendait: Faire parler de lui pour promouvoir son dernier livre. Quitte à dire n'importe quoi.

    Si vous avez une fuite d'eau, vous appelez qui ? un plombier ou un linguiste du CNRS ?
    Oui ! Je sais les deux si votre plombier ne parle pas le français mais c'est un autre débat.
    Je respecte la liberté de parôle mais la sagesse conseille aux ignorants de se taire au lieu de détourner un débat.

    Je pense que Matthieu Kassovitz s'est fait piéger. Je crois aussi qu'il s'en est rendu compte à voir ses regards abasourdis par tant d'irréalisme. Il a posé une seule question: peut-on s'exprimer sur la remise en question du rapport officiel concernant les évènements du 11/9 sans être catalogué comme négationiste. Il n'a reçu aucune réponse. Ni oui on peut s'exprimer puisque nous sommes en démocratie, ni non il ne faut pas en parler parce que dans un état autoritaire il ne faut pas remettre en question la version officielle (Patriot-Act)
    Les seules réponses sont en substance: Je ne débats pas avec quelqu'un qui me présente des inepties, et pourquoi parler du 11/9 2001 alors que l'on a un autre 11/9, puis enfin il y a beaucoup d'autres sujets à aborder comme la misère dans le monde ...

    Occulter le débat pour parler de misère dans le monde lorsque l'on vient vendre son dernier livre est ... tout simplement indécent, c'est lamentable. Il est clair que ce monsieur du CNRS n'aura pas un seul droit d'auteur de ma part.

    Dans la mesure ou seuls quelques médias daignent évoquer la remise en question du rapport officiel mais s'arrangent pour torpiller tout débat et discréditer l'intervenant, je souhaite que la communication pour ReOpen 9/11 se fasse au travers des médias encore libres (pour l'instant) tels qu'internet (c'est fait) ou les associations d'écoles d'ingé, de médecine, d'avocats ... (ce n'est pas fait, sauf pour mes contacts). Je suggère que ReOpen 9/11 mette à disposition des affiches format A4 à télécharger à partirdu site ReOpen pour les fournir aux assos estudiantines.

    Courage Monsieur Kassovitz, vous avez de nouveau pris une claque en public. Certes, mais faites un sondage: qui connait les messieurs-dames dont j'ai déjà oublié le nom et qui venaient vendre leur bouquin et qui connait Matthieu Kassovitz ?

  12. Michel,

    Bonjour,

    A l'attention de Fabrice Bonnard, avocat.

    Ne pensez surtout pas que vous seriez un avocat des causes perdues ! La Savoie aura toute sa place dans la future Union Européenne. La Charte des Droits fondamentaux a pour but de protéger les groupes ethniques. L'UFCE (Union Fédéraliste des Communautés Ethniques Européennes), de création allemande, financée par le ministère de l'intérieur allemand soutient les mouvements autonomistes à travers l'Europe. C'est programmé, c'est la dérive de l'Union Européenne qui vise à transformer les frontières des nations en frontières purement administratives (Traité modificatif de Lisbonne) et à promouvoir en conséquence tous les régionalismes et les groupes ethniques qui réclament des droits grâce à la Charte des langues régionales et à la Convention 4 pour la protection des minorités, tous documents qui ont été rédigés par des Allemands et sont conforme à la pensée politique allemande depuis la Paneurope créée par le Comte Richard de Coudenhove Kalergi (1894-1972) en 1922.

    Alors on me dira peut-être : Mais quel rapport avec les attentats du 9/11 ? Quel rapport entre la transformation, pour ne pas dire le démantèlement de l'Europe des nations en un ensemble de régions, cette fameuse vision régionaliste de l'Europe promue par l'Allemagne dès 1922, via aujourd'hui le Traité de Lisbonne, la Charte des droits fondamentaux et la Charte des langues régionales d'une part, et d'autre part les attentats du 9/11 ? Eh bien, contrairement à ce qu'on pourrait croire, le rapport existe, et il est même étroit.

    Les attentats du 9/11 ont eu pour but, entre autres, d'accélérer la mise en place du nouvel ordre mondial par la terreur (c'est une déclaration officielle du think tank des néo-conservateurs un an avant les attentats... ! C'est dit en des termes très proches, comme le signale Pierre Hillard dans un entretien, le n°3 je crois ; c'est dire que ces attentats ne sont pas tombés du ciel...!). Il faut lire en effet les ouvrages et écouter, pour bien le comprendre, ce que dit par exemple un Pierre Hillard (prof de science politique) dans un entretien sur Dailymotion en six épisodes (vous le trouverez facilement).

    En réalité, l'ordre européen qui est en train de se mettre en place n'est que le pendant de ce qui va se mettre en place aux Etats-Unis par la création d'un grand bloc politique euro-atlantique qui inclura le monde arabo-musulman comme une zone en essayant de le transformer à son tour (rude travail...!) en zone apte au commerce et par la création d'un "Vatican musulman" pour l'y... aider. On le voit déjà par les déclarations toutes récentes de Léon Panetta au sujet de la guerre contre l'Iran qui, selon lui, mettrait en péril le commerce mondial. Peu importe au fond pour les Américains (l'administration Obama) que l'Iran détruise Israël, l'essentiel est d'avoir sous sa coupe les ressources pétrolières à cause du "pic pétrolier" qui va bientôt signifier le déclin irrésistible de l'Occident si nous n'inventons pas une nouvelle ressource énergétique (la fusion nucléaire à la place de fission nucléaire, mais apparemment ce n'est pas pour demain encore).

    Ce régionalisme européen favorisera, grâce aux textes européens (Traité de Lisbonne ou traité modificatif, Chartes des Droits fondamentaux, Convention 4 de protection des minorités, etc.), l'implantation en Europe de territoires musulmans où ce sera la Charia qui réglera les lois en contradiction complète avec les lois républicaines. Il est prévu évidemment de démanteler ces lois (par exemple la loi de séparation de l'Etat et de l'Eglise de 1905, qui interdit la Charia, comme les attendus de la Cour européenne qui condamnent la Charia comme anti-démocratiques. Par quel moyen ? En reliant directement les régions à Bruxelles et en passant par dessus les Etats qui seront broyés entre les deux pour imposer par ce "coup politique" régionaliste qui date de la Paneurope allemande. Dit avec quelque raccourcis qu'on pourra toujours contester, c'est en flattant les Savoyards qu'on installe la dictature en Europe...! Et il faut s'attendre à ce que l'U.E. flatte effectivement tous les régionalismes, toutes les langues régionales, y compris le savoyard ! C'est Babel qui se met en place. Déjà, dans la Constitution de la France, on a changé récemment la hiérarchie entre le français et les langues régionales qui le précède en importance. C'est peu connu mais c'est déjà en place. On est malin en haut lieu, on avance ses pions progressivement. Mais comme aux yeux des néo-conservateurs américains, l'histoire est trop lente (time is money, isn't it !), on nous prépare quelque catastrophe pour terroriser des peuples entiers qui s'en remettrons, pieds et poings liés à un sauveur, comme c'est déjà le cas en Italie ou en Grèce. Il faut être aveugle pour ne pas voir les liens. Et on dit "connecting people"... ! Chers amis, soyons ce connecting people mais faisons de préférence les bonnes connections... Pas celles qu'on cherche à induire par la violence sur nos esprits en provoquant des actes de terreur.

    L'Union Européenne a déjà commencé à le mettre en place au Kosovo, qui était jadis une province serbe. L'U.E. s'est servi des crimes de cette guerre et du génocide perpétré par les Serbes pour faire passer comme une lettre à la poste ce nouvel ordre paneuropéen et panaméricain avec la bénédiction de toute la classe intellectuelle française qui l'a applaudi des deux mains et des peuples qui n'y ont vu que justice. Seul en Europe une voix dissidente s'est faite entendre sur ce sujet, la voix de l'écrivain autrichien Peter Hanke, qui a été conspué par toute l'intelligentsia européenne et mis au ban de l'humanité. Sans donner raison à Peter Hanke, on peut voir qu'il avait des arguments à faire valoir qui, à l'époque, comme aujourd'hui, n'ont pas pu se faire entendre, faute d'un vrai débat démocratique. Il a été complètement ostracisé par la "bienpensance" de droite comme de gauche. Mais nous y avons perdu, en vérité, en compréhension de ce qui nous pend au nez comme conséquences du 9/11.

    Quelqu'un s'en prend à Claude Hagège. Il a raison. Mais l'invective est de peu de valeur si elle ne nous permet pas de réfléchir plus avant. Claude Hagège substitut son anti-américanisme à l'américanisme supposé de la façon de penser de Mathieu Kasowitz. Mais il ne voit pas que le fascisme américain qui a produit le coup d'Etat du 11 septembre 1973 contre Allende est absolument de la même nature que le fascisme du "deep State" militaro-industriel qui est à l'origine du 9/11. Claude Hagège se laisse aveuglé par sa passion démocratique en oubliant de défendre la démocratie américaine du peuple américain. Une telle confusion est bien sûr indigne du savant qu'est par ailleurs Claude Hagège. Mais la preuve est faite en l'écoutant qu'on peut être un très éminent linguiste et proférer non sans un certain ton d'énervé hystérique de monstrueuses inepties. Nulle intelligence n'est à l'abri de la bêtise. Mais n'est-ce pas précisément ce que voulait signifier Mathieu Kasowitz avec une louable et rare lucidité ?

    Fabrice Bonnard ci-dessus souligne avec raison le caractère anti-démocratique du "Patriot Act". Il omet de mentionner que deux autres "Act" ont été signés, à valeur suspensive. Il faut écouter Pierre Hillard, il les mentionne dans ses entretiens. Ces "Acts" visent à éliminer le pouvoir des Etats fédéraux américains de s'opposer au pouvoir central ; ils visent aussi à remettre tous les pouvoirs (législatif, exécutif, judiciaire, policier) entre les mains du président des Etats-Unis. Ces "Acts" attendent leur 11 septembre pour être mis en place. Pierre Hillard indique à ce sujet que des bombes atomiques ont été volées (2007) et que les responsables qui en avaient la garde sont depuis tous morts (accident de la route, maladies, faux suicides). Il suffirait de glisser quelques bombes de ce genre dans la fameuse faille d'Andreas pour provoquer un énorme séisme capable de détruire San Francisco ou Los Angeles pour que les "Acts" se mettent immédiatement en place. C'est probablement à un événement aussi énorme de ce genre qu'il faut se préparer pour y résister ainsi qu'à la propagande infernale qui ne manquera pas via tout le système médiatique au service du pouvoir en place, de nous en imposer la vérité, montée pourtant artificiellement, avec tous les braves gens comme Claude Hagège qui s'insurgeront contre tous les Mathieu Kasowitz du monde, en prenant la parole sur un ton solennel mais ridicule pour défendre ce qu'ils croient être la justice, quand ils défendent en réalité les criminels qui parleront alors à travers leur bouche.

  13. Delphine,

    Tout à fait d'accord avec Libremax, bien résumé.
    D'ailleurs avec ce court extrait et ce petit passage d'un échange avec Monsieur Devos : http://www.ina.fr/video/I00008392, je pense que l'on peut comprendre ceci, ce Monsieur docteur es science de la forme du langage ne saisit, dans les deux discussions qui lui sont proposées, strictement rien au contenu, c'est dire le sens...Le thème étant la liberté d'expression le premier intervenant doctant sur la faculté de ne pas s'exprimer donne le ton. Pour finir je pense qu'en effet on ferait bien de se taire quand on ne sait pas de quoi on cause et que ce n'est pas idiot de ne pas avoir une opinion sur chaque chose mais qu'à l'inverse en discourir sans avoir l'ombre d'une réflexion, cela manifeste une félonie à la liberté de penser.
    DC

Laissez votre commentaire sur cette vidéo

Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911