Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

“L’affaire Guillaume Dasquié”: qu’en est-il de la liberté d’informer en France ?

Posté par Kyja le 09/12/2007

Mercredi dernier, six policiers de la DST débarquent au domicile de Guillaume Dasquié et pendant cinq heures perquisitionnent, saisissent ses documents et son ordinateur. Il est alors placé en garde à vue à la DST où le journaliste est passé à la moulinette pendant une trentaine d’heures, avant de se voir proposer un chantage hors procédure : balancer au moins une de ses sources ou partir en détention provisoire… (source : Rue89.com)

 

 

Les « raisons » d’un tel acharnement : un article intéressant publié dans Le Monde du 16 avril 2007 et étayé par un rapport de la DGSE, que Dasquié s’est procuré, établissant que les services secrets français étaient informés d’un possible projet de détournement d’avions, et ont alerté leurs homologues américains dès janvier 2001. Ces éléments remettent sérieusement en cause la thèse officielle selon laquelle l’Administration Bush et ses services de renseignement ne savaient rien de ce qui se préparait. Cette double page ne créa pas le scandale attendu, ni aux Etats-Unis ni ailleurs dans le monde, puisque quelques heures plus tard tous les médias se sont focalisés sur la fusillade à l’université Georgia Tech. En fait, ces informations d'une extrême importance planétaire par ses enjeux sont passées quasiment inaperçues, totalement occultées par un fait divers.

Cette affaire est brûlante aussi bien sur la forme (remise en cause de la protection des sources et donc du métier de journaliste d’investigation) que sur le fond.

En effet, il s’agit d’une preuve de plus qui contredit le rapport de la Commission d’enquête sur le 11 Septembre et qui devrait amener les journalistes à se poser des questions et à rejoindre les familles des victimes, les nombreux experts et personnalités qui remettent en question la version officielle et ReOpen911.info dans leur quête de vérité.

Nous rappelons que le 11 septembre a été utilisé pour refaçonner le monde avec le « choc des civilisations » (deux guerres d’invasion) et surtout une remise en cause des libertés individuelles (en particulier avec le Patriot-Act) !

Voir aussi cette vidéo de Guillaume Dasquié invité à Revu & Corrigé.

 

Publié dans Actualité du 11 Septembre | 57 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1565.html  

Commentaires (57)

  1. carouzo,

    Possible de rentrer en contact avec ce journaliste ? On pourrait le sensibiliser à la cause ReOpen ?
    Il a également été entendu sur le sujet le 07 décembre au matin à 11h10 environ(durée 8mn environ) dans l'émission des Grandes Gueules sur RMC,évènement radiophonique extremement écouté en france!

  2. magneticpole,

    Pourtant le site du réseau Voltaire rappelle que Guillaume Dasquié a été un virulent opposant sur les gens qui ont parlé d'anomalie du 11 septembre, dont Thierry Meyssan qui a été sali par Guillaume.
    La repentance et le pardon ?
    http://www.voltairenet.org/article153537.html

  3. Michelangela,

    Pas sûr que Reopen 9/11 fasse bien de supporter un aussi triste sire que ce Dasquié. Tout cela sent mauvais, très mauvaise mise en scène. A votre place sous peine de discrédit je regarderais à deux fois avant de le soutenir. J'étais abonnée à sa news letter géopolitique.com, beaucoup de références à l'extrême droite fasciste comme sioniste : méfiance s'impose.

  4. Kyja,

    Nous ne sommes pas dupes et nous nous posons beaucoup de questions sur ce journaliste. Par contre, cette remise en cause du journalisme d'investigation (comme c'est le cas avec Denis Robert) et du droit de protéger ses sources (Article 109 du code de procédure pénale, qui est certes flou) nous inquiète au plus haut point !


    Cela pose aussi la question de la possibilité pour un journaliste en France de travailler sur le 11 septembre !


    Nous avons, sur notre forum beaucoup de discussions sur Guillaume Dasquié et son travail : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=2269 http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=4853 http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=8220


    A voir aussi : http://www.voltairenet.org/article143898.html et aussi dans le Nouvel Obs.

  5. abdullah,

    En plus il a "balancé un nom" au lieu d'accepter comme un honneur sa peine et de ridiculiser la DST.
    Mais il aurait pas balancé le principal nom.
    Bizarre alors qu'on l'ai relâché.
    C'était pour qu'il envoie le signal du "touche pas à mon 11 septembre" aux autres journalistes ?
    Ce qu'il fait, un peu honteux, sans trop se dégonfler, en donnant des noms de fonctionnaires qui fonctionnent...
    Il a quelques restes apres avoir sorti la grosse affaire d'espionnage israelien.
    D'ailleurs, c'est pas plutôt pour çà qu'on lui retombe dessus ?
    Pas net tout çà ...
    Et puis, Dasquié, ou Asquié, ou plutôt Asker (suédois, franc-maçon turc, etc. ), de quelle geopolis viens-tu ?

  6. Tim,

    Bonjour,
    J'ai suivi le débat avec Paul Amar et je dois dire que 2 choses au moins me surprennent :
    1) L'attutude de ce journaliste face aux gars de la DST lors de l'intrusion chez lui, courtois semble-t-il mais cela se terminera en garde à vue. A la question, quelles sont vos sources, réponse article 109.
    2) Dans la suite du débat, on apprend qu'il y a pression et risque de prison, et là, plus d'article 109 ni honneur, des pleurs dans la gorge, il dit avoir "donner" un nom. Triste expression s'il en fût.

    Ce faisant, il se grille dans sa profession, tout ça pour quelques semaines - supposées - de prison ? Nous sommes en France. Il a de quoi se défendre quand même et des collègues pour le soutenir. Ok, la prison, y a rien de drôle, et c'est révoltant quand c'est injuste, mais ce me semble perdre son honneur et sa réputation bien vite pour bien peu, car il reste en examen quand même et le nom en question est, lui, arrêté et en prison, parce qu'il croyait probablement en une cause et il avait confiance en quelqu'un qui l'a trahi.
    Pas très clair tout ça. Je ne juge pas, mais si les journalistes craquent si facilement, je ne donne pas cher pour ce qui est du journalisme d'investigation et je crois que l'avertissement est plutôt là : attention pour les sources, ça craint et pour la démocratie au passage, aussi. Le pouvoir fait d'une pierre deux coups.

  7. carouzo,

    Je soutiens la cause du journaliste et non de l'individu , elle fera avancer la nôtre..
    La preuve: on parle du 9/11,d'omission ,du manque de liberté,de démocratie..

    "Le Savoir Est le Pouvoir".

  8. Onegus,

    D'un point de vue strictement reopeniste, cette histoire fait avancer les choses et brouille un peu plus la version officielle dans les esprits.
    Les journalistes commencent à bouger, j'en prends pour exemple l'évocation sur une chaîne publique (chez Paul Amar sur Francce 5) de la visite d'un opérateur local de la CIA à Ben Laden lors du séjour de celui-ci à l'hôpital américain de Dubaï en juillet 2001 -soit trois mois avant les attaques, à une époque où ce même Ben Laden était sensé être l'ennemi public numéro 1 des USA...
    L'information avait été enterrée depuis sa sortie par RFI et le Figaro le 31 octobre 2001 (et oui, c'était une autre époque...) et ne circulait plus que sur le net... C'est donc une avancée notable.
    L'article a disparu du site du Figaro depuis, les winston smith de la maison ayant consciencieusement fait leur travail, mais on peut en retrouver le détail exact et enrichi sous la plume de Richard Labérie, chef du service de politique internationale à RFI, dans le premier chapitre de son livre "Les coulisses de la terreur" parut aux éditions Grasset et consultable ici sous le titre "La leçon d'anatomie de Dubaï" : http://www.edition-grasset.fr/chapitres/ch_labeviere.htm

  9. capricorne assis,

    Ça chauffe, apparemment. Carouzo comme la rédaction de Reopen911.info aurait dû garder la prudence de rigueur au lieu de s'emballer dans une affaire dont on ne connaît ni les tenants ni les aboutissements...
    Vous ne trouvez pas curieux, pour ne pas dire louche, que l'origine de cette affaire remonte au 16 avril 2007 (date de publication de l'article de Dasquié dans Le Monde) et que c'est seulement ces jours-ci que la DGSE réagit ? Pourquoi celle-ci a attendu si longtemps avant de contre-attaquer dans une affaire hyper-sensible ?

    Cet individu ne m'inspire aucune confiance : quand on est capable de balancer ses sources aux premières intimidations pas pour sauver sa peau (ce qui pourrait à la limite se comprendre) mais pour simplement éviter d'être détenu, nous autres, on peut se demander s'il place son éthique journalistique bien haut. Pensez au journaliste (ou à la journaliste états-unsien(ne) qui a préféré d'aller attendre le procès en prison au lieu de révéler ses sources dans l'affaire de l'agent de la CIA balancé au sujet de la guerre d'Irak. Ça, c'est du journalisme qui mérite toute notre considération et notre respect.

    L'argument selon lequel cette histoire (de Dasquié) est susceptible de faire avancer notre cause n'est pas suffisant pour soutenir cet individu qui dans un passé pas si loin s'est spécialisé dans la désinformation : son ouvrage écrit avec Jean Guisnel, journaliste du Point, "L'effroyable mensonge" visait à démolir Thierry Meyssan et sa thèse sur le Pentagone; cet ouvrage a par la suite fait l'objet d'une condamnation judiciaire. Pour plus de détails sur les exploits de cet individu, voir l'article du Réseau Voltaire : http://www.voltairenet.org/article143901.html

    Il faut bien sûr soutenir le journalisme quand il est menacé par le pouvoir, mais si le journalisme est incarné par des gens qui n'ont aucune éthique, qui se sont trempés dans les mensonges, dans ce cas soutenir ce journalisme-là n'a aucun sens sauf celui de tomber dans le panneau de la désinformation. Attendons voir un peu qui le soutiendra, on aura une idée sur la crédibilité de ses histoires.

  10. darzagne,

    Insupportable d'entendre ce type s'exprimer sur votre site.

    Cela vous discrédite énormément surtout que vous avez la faiblesse de croire que vous y trouverez un soutien.

    Ce Dasquié cherche à brouiller les cartes et ne fera pas avancer notre cause, bien au contraire.

    S'il devient un "martyre" du journalisme, il aura à nouveau du crédit pour nuire aux thèses auxquelles on croit et remettre les recherches sur le chemin d'Al Quaida alors qu'on sait parfaitement que ce n'est pas vraiment là que se trouvent les réponses au 9/11.

    Autre point:

    j'ai vu sur La Télé Libre comment vous vous êtes couchés devant JP Lepers en admettant assez légérement que le professeur Webster G. Tarpley, qui était votre invité, était trop "radical" voire extrème et que vous ne le souteniez pas dans certaines de ses thèses...

    Bravo!
    Vous avez encore une fois donné le baton pour vous battre.

    C'est déjà assez difficile d'ouvrir les yeux des gens à ce qu'ils ne veulent pas voir, si en plus vous émettez des doutes ....

    Allez j'ose espérer que vous vous passerez un peu d'eau fraîche sur la tête et que vous supprimerez ce post de votre site: ça fait désordre.

    Pas de taupe à Re Open 9/11
    MERCI

  11. Doff,

    Ce que je retire de positif dans cette émission et la lecture de la news sur l'hospitalisation de la marionnette croque mitaine de la CIA ben laden.

    Après ce Dasquié, s'il était si bon sur le 11 septembre et en faisait son cheval de bataille tel le justicier français sur la vérité du 911, sa petite info de dire que les USA étaient prévenu du mode probable d'un attentat contre eux, aurait du lui ouvrir l'appétit et à présent il serait au courant de bien plus nombreux faits accablants et autrement plus important que celui là.
    Pour moi, s'il n'en parle pas, c'est je pense volontairement, donc ca nuit a son crédit et a engagement sur le probleme.

    S'il était de notre côté et qu'il avait un réel sens de son métier, vu sa position actuelle, il aurait de quoi déballer bien plus que sa pseudo super info qu'il traîne depuis des lustres.

    Pour ce qui se penchent depuis des années sur le 11 septembre, ca n'est plus une info depuis longtemps, mais niveau press mainstream, forcement ca reste encore un peu 'brûlant' pour les neophytes.

  12. AtMOH,

    Loin de m'inspirer confiance, ce journaliste est effectivement loin des convictions de ReOpen, il s'avère lui même capable de donner ses sources.
    Mais cela ne doit pas faire oublier qu'au travers cette information, il est clairement attesté que la DGSE à transmis ses notes aux services américains alors que je le rapelle
    les dirigeants du gouvernement (W. Bush, C. Rice..) ont publiquement déclaré qu'ils n'auraient jamais pu se douter d'une attaque de ce genre.

    Qui plus est cela intervient au moment du regroupement de la DGSE et de la DST.
    Le moment pour la chasse aux taupes ?

  13. jean Decque,

    La video complète http://www.politique.net/2007120902-guillaume-dasquie-et-les-derives-de-la-republique.htm

  14. Marcel Dehaeseleer,

    Pas bien de balancer ses sources !

    Mais,... mettez-vous à sa place !

    Pour ma part je ne sais pas comment je réagirais en pareille circonstances.

    Cela dit, quoi que l’on pense du personnage, l’intérêt de sa "mésaventure" a le mérite de confirmer (au grand public) l’existence de "zones d’hombre" dans le dossier 9/11.

    ;-)

  15. gerard willing,

    Je vous découvre grâce à un commentaire de philou017 sur mon blog. Je connais Dasquié personnellement. S'il est manipulé, il ne le sait pas. A vous de me croire ou non. Je n'essaie pas de vous convaincre, je vous donne mon opinion. Mais je ne hasarde jamais d'opinion quand je ne connais pas le sujet. That's it folks.

  16. André,

    Guillaume Dasquié ?

    L'autre jour on pouvait lire écrit sur son front "je suis un agent de la DGSE"

    Y croivent berner qui avec leur mic-mac ? Ceux qui les payent ? On nage vraiment en plein délire... Arrêtez la coke les gars ! Et prenez des vacances !

    And "Tell the truth nigga !"

  17. André,

    Le plus bidonnant c'est que maintenant on a d'un côté un "traitre à la nation", et de l'autre un "révisionniste" et au milieu un tas de racailles bien corrompues jusqu'à l'os.

    C'est ça les joies du capitalisme ! (quand ça se flingue pas à tout va par cabinet d'avocat "interplosé")

  18. Demi-Lune,

    Dans cette "affaire Dasquié", ce n'est clairement pas le petit monsieur pleurnichard qui m'intéresse, mais le message qui est envoyé aux nombreux journalistes qui sont parfaitement informés de tels ou tels aspects du 11 Septembre qui montrent bien que la version gouvernementale est la version du complot la plus irrationnelle et invraisemblable qui soit...
    Je me réjouis toutefois (C ma nature optimiste) que cela donne l'occasion aux médias de revenir sur cette info, établie, et parfaitement contradictoire de la version "officielle" du 11/9
    mais je vois aussi que jusqu'à présent, C vraiment le strict minimum syndical qui a été fait par les "professionnels" pour soutenir leur confrère: bien peu d'articles et la plupart d'entre eux tentent de nous faire oublier le rapport de la DGSE !
    Optimiste, mais pas dupe ni naïf:
    Si cette info est très connue des gens qui s'intéressent au sujet, elle est un choc, une bombe pour un nombre considérable de nos concitoyens...
    et C donc pourquoi il faut la mettre en avant, car C cela qui est important; ceci dit, cette atteinte au métier de journaliste et à la loi n'est nullement anecdotique.

  19. Marcel Dehaeseleer,

    @ Demi Lune,

    C'est exactement ce que je voulais "suggérer" dans mon précédent message !
    Merci, une fois de plus, d’avoir mis les points sur les "i".

    Marcel,...

  20. zlika,

    C'est effectivement bien triste de voir le gars qui se fait bananer toute l'année par la dgse, se faire arreter par eux...
    Ils ont l'habitude de lui filer des tuyaux percés et il fonce dedans à chaque fois en leur rendant bien des services.

    Tout aussi triste de savoir qu'il a craqué et balancé un nom, même si il ne faut pas minimiser l'impact psychologique d'une garde à vue de 40 heures. Ce dandi médiatique à préféré sauver ses fesses en sacrifiant la vie de plusieurs citoyens ...

    Meme si c'est un contact indirect qu'il a donné, le pauvre gars ne sera pas aussi mediatique que lui et va vraiment morfler... lui va subir des pressions d'une autre dimension et il va aussi balancer des noms. Dasquié peut se rassurer comme il veut mais avec ce nom et la vague d'écoutes et de perquisitions qu'il va s'en suivre, son contact direct va tomber aussi sous peu.

    Mais une chose me chiffone... il y a un juge aux libertés qui passe avant qu'on mette un mec en préventive, et je vois pas sous quel motif il aurait pu aller en taule si le juge est objectif et non partisant.
    Je me demande à ce niveau, dans quelle mesure le substitut du procureur n'est pas passible de poursuites pour ce qu'il a fait.

  21. Marcel Dehaeseleer,

    Une fois de plus, l’affaire Dasquié, de part son retentissement très relatif dans les média alignés, aura permis à une infime frange du grand public de prendre conscience qu’il y a bien eu pré-connaissance - par divers Sv. Secrets étrangers – d’une menaces imminente pour les States.

    Quant à la mise en garde à vue de Guillaume Dasquié, elle me semble "bidonnée" et je n’adhère pas aux motifs selon lesquels il prétend avoir été mis en garde à vue (même s’il est de bonne foi.)

    Dans cette affaire, Dasquié n’est qu’un vecteur d’information... S’il y a vraiment atteinte au Secret Défense la logique voudrait que TOUS ses relais aient été inquiétés (éditeurs, journaux, etc...)

    Par ailleurs, la réaction de la DST me semble avoir été longue à venir... (plusieurs mois.)

    Cela dit, il s’agit peut-être d’un MESSAGE FORT envoyé aux média en général, du genre : "Attention, c’est fini ! On ne plaisante plus !" L’écho plus que modéré de cette affaire sur la place publique semble indiquer que le message est bien passé. Mais,... en doutiez-vous encore ?

    Quant à stocker des Documents Officiels Classifiés à son propre domicile, cela tient de la candeur la plus totale !

    Je terminerai en précisant que, vu la nature des infos détenues et divulguées par Dasquié, une simple et relativement rapide enquête "en interne" aurait permis à la DST de cibler son contact !

    Il y a quelque chose qui cloche dans cette histoire...

  22. http://resist67.skyrock.com,

    Mr Dasquié cherche seulement a brouiller les cartes , d'abord il publie un pamphlet contre le livre de thierry messan en admettant donc la version de l'administration bush puis aujourd'hui il publie un article selon lequel les services secrets francais était au courant et aurait prevenu le renseignement américain 8 mois avant allons c pas sérieux

    vous feriez mieux de soutenir des journalistes comme michael ruppert ou eric laurent donc le nouveau livre " bush l'iran et la bombe" vient juste de sortir et qui y dit que la guerre américano iranienne est prevu depuis 2 ans déja

  23. D-phaz,

    L’affaire Dasquié, ou commment on démonte une affaire d'intoxication alimentaire juste avant la sortie du livre du triste sir concerné...

    Le Réseau Voltaire est de longue date en conflit avec Guillaume Dasquié, il affirme que celui-ci serait « soupçonné d’entretenir des relations avec un service étranger avec lequel il aurait échangé des documents classés secret défense ». D'ou le motif de la garde à vue et les poursuites engagées par Alliot-Marie!
    un lien par la:
    http://lesogres.info/article.php3?id_article=3661

    Debord avait raison en 67 en disant "Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux".

    Vigilance est de mise...

  24. Vincent Robeyns,

    Guillaume Dasquié

    Journaliste d'investigation et auteur.

    Avant d'être mis en examen pour détention de documents secret-défense, vous avez été placé en garde à vue mercredi dans les locaux de la DST, une mesure exceptionnelle. Est-ce parce que vous avez reproduit des documents ?

    L'instruction de l'affaire nous en dira plus sur les raisons d'un tel déploiement de force. Je suis certain que la DST ne poursuit aucune croisade contre moi. D'ailleurs, l'équipe qui m'a entendu a été courtoise et professionnelle. En revanche, le sous-directeur de la DST et le substitut du procureur ont fait pression sur moi et c'est inadmissible. Je crois que le problème est que la fuite de ce document n'était pas organisée par les cabinets ministériels, qui orientent les révélations, offrant des scoops prédigérés aux médias. Ce document-là n'était pas destiné à être rendu public. Mais c'est notre travail de journaliste d'investigation de nous affranchir de ces petits réseaux ministériels qui tentent de nous instrumentaliser.

    Mardi, vous devez en plus passer devant la 17e chambre correctionnelle pour la divulgation d'un document relatif à l'affaire Borrel, le magistrat mort à Djibouti...

    Oui, mais mon avocat a demandé un report. Suite à la perquisition, mes ordinateurs et mes disques durs ont été saisis. Il me manque les documents nécessaires pour ma défense. J'ai besoin de temps pour reconstituer un dossier.

    Quelle est la marge de manoeuvre du journaliste face au secret-défense ?

    La jurisprudence européenne est claire : on a le droit de dévoiler des documents confidentiels s'ils contribuent à l'intérêt général. Là, on parle d'un document sur Al-Qaida datant d'avant le 11 Septembre 2001, et révélé en 2007 dans Le Monde et sur mon site www.geopolitique.com. L'organisation n'est plus du tout la même, et ces informations ne mettaient pas en péril le dispositif de lutte antiterrorisme. En revanche, elles contribuaient à informer le public.

    Recueilli par Anne Kerloc'h - ©2007 20 minutes

    http://www.20minutes.fr/article/199878/Media-Le-probleme-est-que-la-fuite-n-etait-pas-organisee.php

  25. cyrion,

    Ca sent l'arnaque à plein nez. J'ai l'impression qu'on balance cette affaire car des sites comme "reopen911" et des tournées comme "9/11 press for truth" commencent à avoir un certain poids. Quoi de mieux que cette histoire avec un gars qui sort que l'on avait prévenu les américains 9 mois à l'avance que des attentats allaient avoir lieu, pour conforter la thèse officielle. De plus on en remet une petite couche avec al quaida et le tour est joué pour balayer du revers de la main la thèse du terrorisme d'état.

  26. Marcel Dehaeseleer,

    @ D-phaz et Cyrion,

    Je partage ton avis !
    L’info a été reprise sur mes Blogs et je n’ai pu m’empêcher de titrer INFO ou INTOX !
    http://thebush.skynetblogs.be/ & http://copweb.skynetblogs.be/
    Personnellement je pencherais plutôt pour la SECONDE PROPOSITION !

    @ AtMOH,

    A propos d’INFORMATION, je me suis permis d’ajouter, sur l’un comme et l’autre, la Promo pour le DVD "Press For Truth" diffusé par le Collectif ReOpen911, avec... bien évidement, un lien vers la "Boutique" ReOpen911.info !
    D’ailleurs, j’attends mon exemplaire avec la plus grade IMPATIENCE ! ;-)

  27. D-phaz,

    Perdu dans la forêt des médias?
    La carte est là, pour savoir qui fait quoi:

    http://forestent.free.fr/

  28. Paul Rougieux,

    Dans une introduction au rapport classifé du FBI sur le 11 Septembre il écrit: "En le lisant, nous prenons la mesure de l’un des paradoxes les plus intéressants pour nourrir une pensée critique sur cet évènement clé. La relative opacité qui l’entoure arrange tout le monde : d’une part les farouches défenseurs d’une géopolitique conservatrice, obsédés par la survie d’un universalisme que piloterait un petit groupe de puissances chargé de contenir la sauvagerie du monde. D’autre part certains mouvements tiers-mondistes et altermondialistes, obsédés par le complot permanent venu de Washington. Les premiers, fidèles alliés de la Maison Blanche, ont pu ainsi à loisir imputer la responsabilité des attaques à leurs cibles de prédilection, par exemple les services de sécurité irakiens pour la période 2002 et 2003, et ainsi légitimer leur politique visant à refaçonner le Moyen-Orient. Les seconds, faisant assaut de scientisme, ont cherché coûte que coûte à stigmatiser les Etats-Unis, accusés d’avoir laissé ces attaques se perpétrer pour mieux déployer leur nouvelle politique étrangère. Comme souvent, la version authentique semble plus triviale que les légendes, quels que soient leurs auteurs. Même si la contradiction entre les deux ne changera rien. C’est avec des légendes que de nombreuses populations aiment se transcender. "
    Article de son site ici: http://www.geopolitique.com/terrorisme/le-rapport-classifie-du-fbi-sur-les-pirates-du-11-septembre-103.html

    Sur la page d'accueil de son site, il affirme " Le journalisme d'investigation spécialisé sur la raison d'Etat constitue à mes yeux un,garde-fou indispensable pour notre démocratie."
    Pour moi, son site ressemble plus à un site de communication pour service secret (des fuites organisées) qu'à un site de journaliste d'investigation. Les documents ne sont pas en accès libre (Il y a obligation de s'inscrire), pas de commentaires libre sur les articles, pas de lien vers les sites de critiques du 11 semptembre mais stigmatisation des théories en les qualifiant de "Légendes", et en parlant de "mouvements tiers-mondistes et altermondialistes, obsédés par le complot permanent venu de Washington."
    Je préfère chercher la vérité du côté de ceux qui sont ouverts au débat.

  29. Vigilant,

    Je regrette l'attitude extrémiste des membres de Reopen et la désapprouve. Le fait que Dasquié ne soit pas d'accord avec nous (je fais partie de Réopen) ne nous autorise pas à le traiter avec autant de mépris. C'est un des rares journalistes qui a eu le courage de s'exprimer sur le sujet et qui a même sorti des documents confidentiels là-dessus. Il est bien le seul.

    Que Réopen se replie sur ses convictions et refuse de sauter sur l'occasion de montrer l'omerta sur le 9/11 et de défendre la liberté du journalisme, montre l'évolution vers une attitude défensive et sectaire.

    Ce n'est pas de cette façon qu'on fait avancer les choses.

  30. Seb,

    Rappelez-vous messieurs, l'affaire Brissard puis Guisnel (co-auteurs). Qui avait commandé ces "rapports" ?
    Faire la lumière sur Mr Brissard et vous aurez votre réponse.

    Seb.

  31. aurelien,

    @ l'auteur(e) de l'article,

    il s'agit bien sûr de l'université Virginia Tech, et non de l'université Georgia Tech, où a eu lieu la fusillade du 16 avril 2007.

    aurélien

  32. André,

    Si ça peut vous rassurer, ch'uis pas vraiment du genre à me lever la nuit pour aller incendier des voitures. Non, trop de frais, trop fatiguant pour moi, le prix de l'essence, trouver des bidons, trouver des allumettes, tout ça quoi, et puis encore prendre le risque de se brûler, non merci, très peu pour moi. C'est vraiment trop de boulot... et pour pas un rond en plus !

    Et puis en fin de compte, je suis trop respectueux de la propriété d'autrui pour commettre un tel acte. C'est bien aussi la raison pour laquelle j'aimerais bien qu'autrui se comporte de la même manière avec ma gueule, et qu'il me dise ce qu'il s'est réellement passé le 11 septembre avant que je lui arrache la tête.

    C'est que ça commence à me miner sérieux cette affaire, il paraîtrait même que c'était un bon placement pour certains spéculateurs... Mais quand est-ce qu'on va les mettre en taule ces criminels ?

    Alors, autrui, si tu m'écoutes avec tes e-zoreilles, essaye de faire en sorte que la vérité éclate au grand jour avant que je le fasse moi-même*.

    Putain, 6 ans déjà...

    André

    * t'auras quand même l'air moins con, autrui, si c'est toi qui le fait... cela dit entre parenthèses.

    Message personnel : As-tu commencé à manger ton chapeau ? Je m'inquiète pour toi tu sais, un si gros chapeau à manger en une seule fois... Ha, non ! Je n'ai pas dit que tu avais la grosse tête ! Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit !

  33. Demi-Lune,

    Bravo pour votre lucidité !

    il faut se méfier des apparences, et je n'ai AUCUNE confiance dans ce petit monsieur si vulnérable qui craque de façon si humaine, si touchante devant les caméras de Paul Amar qui "a énormément d'admiration pour le travail de Dasquié":
    - faut croire que l'ami Paul n'a pas lu le livre de son ami Guillaume L'Effroyable Mensonge, ouvrage écrit sur commande de la CIA pour tenter d'invalider le travail de Meyssan, dans lequel on relève des âneries inouies, la plus extravagante entre toutes étant que les ailes de l'avion AA77 (supposé s'être pulvérisé à l'impact en perçant 6 ou 7 épaisseurs de murs avant de se gazéifier sous l'effet de la chaleur !) se sont repliées le long du fuselage !
    - ni entendu parler des problèmes à répétition de Dasquié avec la Justice (et les libertés qu'il prend avec la vérité)
    voir ici:
    http://www.voltairenet.org/article143901.html

    Admirez l'artiste, et écoutez ses propres mots: interrogé par des policiers puis par des membres de la DST très courtois, "dans les geôles" (expression répétée plusieurs fois, mais comprenez quand même les "bureaux" de cette administration), il a été menacé... de passer une nuit en prison: et hop, il balance !
    Non, nulle menace sur son intégrité physique, sa vie ou celle de ses proches, comme on peut lire certains messages délirants sur le forum d'AgoraVox: la menace de la prison et voilà, c'est tout: l'apôtre de la désinformation se couche.

    Remarquable personnage en effet, et une haute idée de ses responsabilités, éthiques, humaines et professionnelles.

    Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, soyons clairs: l'article dans le Monde (oui, le Monde, C déjà révélateur en soi) tend à accréditer l'idée que ben Laden et al-Qaida sont bien responsables des attentats du 11/9, puisque selon cet article, la DGSE était au courant dès janvier 2001... Ca, ce sont les petits caillous laissés volontairement derrière (comme les "pirates de l'air" qui prennent leurs visas, leurs cours de pilotage et jusqu'à leurs billets d'avion sous leur "vraie" identité... et j'en passe) pour qu'on puisse ensuite bien facilement remonter jusqu'à eux... et lancer la "guerre sans fin" contre les islamo-fascites (ou nazislamistes) qui ont le culot de vivre sur d'incroyables réserves énergétiques, ou à proximité immédiate.

    Alors oui, la question est de savoir si Dasquié est (toujours) un agent d'influence ?
    il mêle le vrai et le faux, son explication sur les fuites organisées fait sens (sauf pour ce qui concerne le marchandage de la couverture médiatique de telle personnalité en déplacement en province, là on touche au grotesque): oui, une fuite est TOUJOURS organisée, permise... parce qu'elle sert les intérêts de ceux qui la donnent; toute la question est de savoir quel service lui a remis ces documents: un hypothétique réseau (il parle d'une chaîne qui s'est mise en place) à la DGSE (peut-on imaginer une seconde que quelqu'un de sain d'esprit dans ce service lui fasse encore confiance ?) ou une de ses fréquentations de l'autre côté de l'Atlantique pour faire accroire que la DGSE est belle et bien toujours convaincue que le responsable du 11/9 est un certain OBL ? Notez bien que le rapport peut être véritable car d'époque... mais que l'information, elle, n'est plus d'actualité... 6 ans et demi après coup.

    Ce que nous avons mis beaucoup de temps à comprendre, les services de renseignement français (ou occidentaux auxquels l'ancien Président de la République italienne F. Cossiga fait référence) en sont parfaitement au courant depuis longtemps...
    voilà, C mon interprétation et j'espère avoir été assez clair, sinon convaincant.

  34. Marcel Dehaeseleer,

    @ Demi-Lune,

    EXCELLENT !

    Tu argumentes parfaitement ! Personnellement je pensais qu’il ne serait pas nécessaire de développer davantage, pensant m’adresser à un lectorat d’initiés, tu as pris la peine de le faire, BRAVO !

    La récurrence du terme "geôles" n’avait également interpellé !!!
    Tu vois d’ici l’image ! Notre petit Guillaume "NIKITA" Dasquié,... MORT DE RIRE !!!

    Attention Demi-Lune, si l’on croit Dasquié, il y a des chances que, dans un futur assez proche, Niko fasse rouvrir un bagne à CAYENNE pour Toi, Meyssan et les Autres...

    T’inquiète, je t’apporterai des oranges !

    Très amicalement et... avec un sourire (narquois)

  35. Grégory,

    Je comprends l'attitude de ReOpen (liberté de la presse et cohérence) mais il est vrai que c'est difficile de suivre le mouvement, car Dasquié n'inspire guère confiance. La citation ci-dessus est un parfait exemple de démonstration d'opinion se faisant passer pour de l'analyse, et c'est franchment pénible.

    Ceci étant ReOpen a raison. Notre combat est bien celui de la liberté de la presse et la situation réelle de Dasquié (tocard voir agent ennemi) importe peu tant qu'il sera attaqué comme journaliste : il faut alors le défendre et se battre contre de mauvaises jurisprudences potentielles.

    En revanche, si l'accusation du Réseau Voltaire est reprise par le gouvernement et prouvée, il sera toujours temps de faire amande honorable et de le pourrir comme il le mérite. Car oui, si G.Dasquié est bien un agent américain, c'est non seulement un traitre à son pays (au sens juridique) mais une saloperie humaine avec du sang sur la conscience.

  36. Demi-Lune,

    En complément d'information...

    Un journaliste français, missionnaire de la « Guerre des civilisations », est arrêté pour espionnage

    Le journaliste français Guillaume Dasquié a été arrêté le 6 décembre 2007 par la DST (contre-espionnage) et son appartement perquisitionné. Il a en définitive été relâché et mis en examen pour « détention de documents classés secret-Défense » et « divulgation de fichiers ou de renseignements classés secret-Défense ».
    Selon le journaliste, la procédure viserait certains de ses articles sur les attentats du 11 septembre et l’affaire Borell. Sous la menace d’une détention prolongée, il aurait livré aux enquêteurs le nom de sa source, un fonctionnaire de la DGSE (service militaire de renseignement extérieur), qui aurait été interpellé à son tour. Dans un élan unanime, les médias français dénoncent une procédure inquisitoriale et une atteinte à la liberté de la presse.

    En réalité, Guillaume Dasquié n’est pas seulement un journaliste, c’est aussi un agent d’influence ayant ses entrées à la CIA et au Mossad. Son interpellation a été organisée par la très gaulliste, Michèlle Alliot-Marie, ministre de la Défense sous Chirac et ministre de l’Intérieur sous Sarkozy. Elle doit être comprise dans le contexte de la guerre secrète opposant gaullistes et atlantistes. Les enquêteurs ont trouvé à son domicile des copies de l’intégralité d’une année de notes de synthèse des services de renseignement français. Une collection dont ne peuvent pas disposer les fonctionnaires du renseignement eux-mêmes, à l’exception des directeurs de département.

    Début 1999, Guillaume Dasquié prend la direction de la revue
    confidentielle Intelligence Online, qu’il quittera à la mi-2003, lors de son rachat par le groupe Le Monde. En novembre 2001, il réalise avec Jean-Charles Brisard une investigation qui sera rédigée sous deux formes: une version technique destinée aux décideurs et une version grand public sous le titre Ben Laden, la vérité interdite. La thèse principale est que les attentats du 11 Septembre sont l’œuvre de l’islam wahhabite. Ils ont été réalisés par Oussama ben laden et financés par des membres de la famille royale saoudienne, gardienne des lieux saints. Il s’agit à la fois de conforter la version bushienne des attentats et d’aller plus loin encore dans la promotion du « choc des civilisations ».
    Jean-Charles Brisard, qui s’inventera une biographie imaginaire, est en réalité un proche de Charles Pasqua (officier d’honneur du Mossad et mentor politique de Nicolas Sarkozy) dont il a écrit la biographie officielle.
    La version technique de l’enquête est distribuée par de hauts
    responsables de l’OTAN à des décideurs politiques. Elle sera placée en annexe du rapport de l’Assemblée nationale sur le blanchiment d’argent, par le député Arnaud Montebourg (lui-même ancien élève de John Negroponte). Les exemplaires imprimés de ce rapport seront tous détruits, lorsque la caractère imaginaire des imputations de MM. Dasquié et Brisard sera établi.
    La version grand public de l’enquête connaîtra un succès mondial en librairie et jouera un rôle central dans la campagne conduite par l’AIPAC aux Etats-Unis contre l’Arabie saoudite. Jean-Charles Brisard deviendra employé du cabinet d’avocat US organisant la plainte de familles de victimes du 11 Septembre contre la monarchie saoudienne.
    La plupart des informations imaginaires de Ben Laden, la vérité
    interdite, sont recyclées par Rachel Ehrenfeld dans son livre Funding Evil; How Terrorism is Financed and How to Stop It, qui devient un ouvrage de chevet des néoconservateurs et justifie la nouvelle législation états-unienne.
    En 2006, MM. Dasquié et Brisard reconnaîtront publiquement avoir inventé l’essentiel des informations contenues dans leur livre et signeront des excuses publiques à la famille Ben Mahfouz. Pourtant, ils continuent à tenir les mêmes propos sur les plateaux de télévision et leur livre sert encore de référence à de nombreux auteurs, y compris au sein du mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre.

    En 2002, Guillaume Dasquié publie avec un journaliste spécialisé sur les question de défense, Jean Guisnel, un pamphlet L’Effroyable Mensonge. La thèse principale est que Thierry Meyssan aurait écrit son best-seller L’Effroyable Imposture sous l’influence d’un officier anti-américain du Secrétariat général de la Défense nationale et d’un journaliste d’extrême droite. Son travail ne serait pas sérieux et seule la version bushienne des attentats serait vraie. Nicolas Sarkozy, dès qu’il en aura la possibilité, révoquera sans motif le fonctionnaire mis en cause, accréditant ainsi les accusation de MM. Dasquié et Guisnel.
    Ce pamphlet dispose immédiatement d’un soutien quasi-unanime des médias français et sert à clore une polémique devenue massive en France et en Europe. Il permet à l’OTAN de rétablir le soutien de l’opinion publique à l’occupation de l’Afghanistan et à la guerre au terrorisme.

    En 2003, Guillaume Dasquié est nommé par Pascal Boniface (par ailleurs « employé » de la famille Hariri) directeur de recherche à l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), qui venait de recevoir une dotation d’1 million d’euros des Émirats Arabes Unis.

    En 2005, Guillaume Dasquié publie, seul cette fois, Al-Qaida vaincra. Dans ce nouveau livre, il développe la thèse selon laquelle Al-Qaida est une organisation militaire structurée, dirigée par les Saoudiens, et menaçant la civilisation judéo-chrétienne.

    En 2006, il est imposé comme consultant à France-Télévision. Durant toute la guerre contre le Liban, il se fait le chantre de Tsahal, annonçant chaque jour de nouvelles victoires de l’armée israélienne sur les terroristes du Hezbollah, jusqu’à la défaite que l’on sait.

  37. André,

    Je retire de moi-même l'expression malheureuse "avant que je lui arrache la tête". Et je m'en excuse auprès de ceux qu'elle aura pu choquer.Ce n'est pas très digne d'un homme qui, je l'espère, vaut mieux que cela.

    Il n'en reste pas moins que la guerre du mensonge qui est aujourd'hui menée constitue une violence double pour les peuples : celle de la guerre à proprement parler, froidement planifiée, et meurtrière, et celle du mensonge.

  38. André,

    Guillaume Dasquié est un activiste du camp du mensonge de la violence et de la guerre. C'est aussi un professionnel de l'intox...

    Je pense que nous perdons notre temps à parler de lui.

  39. Guitz,

    S'agissant des révélations de Dasquié, je me souviens parfaitement avoir lu sur Yahoo.fr au printemps dernier, trois ou quatre dépêches AFP, affirmant que les Services Secrets français avaient effectivement informé au préalable leurs homologues ricains de l'imminence d'une attaque terroriste sur les USA.
    Vu le profil dudit Dasquié, et vue la perversité du Système médiatique, je ne vois pas comment en effet l'affaire Dasquié serait-elle autre chose qu'une stratégie des leurres, visant a valider a contrario la version officielle. Quant à sa liberté d'informer, j'avoue sans honte n'avoir absolument que faire du sort des chiens de garde. Un journaliste, ce valet de pied idéologique ? Qu'il soit même puni d'avoir servi l'immangeable soupe. Prendre fait et cause pour Dasquié comme journaliste, c'est invoquer l'abstraction de la liberté d'expression, laquelle en soi ne signifie rien. La liberté d'expression doit servir de contre-pouvoir, ou bien elle n'est que l'auxiliaire de l'abus de pouvoir. Comme principe, la liberté d'expression, cela n'existe pas pas. Il y a des journalistes libres, et d'autres serfs.

  40. Vigilant,

    L'analyse de Demi-lune est partielle et partiale. Qui peut croire que Dasquié est Sarkosien alors qu'il a sorti des éléments sur le 9/11 mettant en cause le gouvernement Américain. Ses ennuis viennent à l'evidence des néo-cons qu'il gêne par la divulgation de certaines informations. C'est pas grand-chose, mais ça fait reparler du 9/11 comme en ce moment-là, et ca dérange.

    De toute façon, l
    Je regrette ici les interventions pleines de haine et d'agressivité. Je préfèrerais qu'on ne divise pas le monde en deux: les bons et les méchants. Sinon, on se comporte comme le camps d'en face. Et on arrivera à rien.

  41. sioux,

    Même dans le défense de ses sources il n'a pas été bon. Les navajos disent qu'il n'y a pas d'effet sans cause. À méditer
    Sioux

  42. Vigilant,

    Je termine :
    De toute façon, la liberté de la presse , ça n'est pas à géométrie variable. On doit la défendre, même si le journaliste a émis des opinions qui nous dérangent.

  43. Seb,

    Bonsoir,
    Liberté de la presse et d'informer : oui. Remettons les arguments en perspectives et dites moi ce qu'il y a de bon à laisser courrir la désinformation? Vous me direz, qui se porte juge des éléments? Qui peut distinguer le vrai du faux et l'officialiser impartialement?
    Il n'est pas toujours facile de trouver les contre-arguments.
    Alors, censure ou pas censure?

    Seb.

  44. Charlie,

    Moi, je pense que ce jeune freluquet de journaliste a vraiment eu peur.
    Mr Dasquié s'est fait manipulé depuis le début.
    C'est facile de tirer sur Meyssan lorsqu'on fréquente des soi disant experts français eux mêmes manipulés par des soi disant experts Américain faisant partie des principales fondations néo conservatrices qui elles mêmes sont parfois manipulées sans le savoir.

    Vous savez les Brisard , Bauer , etc .... qui fréquentent assiduement les US depuis un vingtaine d'années. Ces types ont des CV étranges ( Expert sécurité , représentant en france de boites américaines de telecom ou de sécurité , grand maitre franc maçon .... )

    Non vraiement ce petit c.. de Dasquié a surfé sur la vague de ses ainés experts mais vient peut être de comprendre ( ces dernier mois ) l'énormité de la manipulation ? Il a peut être compris
    ce que nous redoutons tous. La petite Garde a vue c'était pour lui dire "FERME TA GUEULE OU TU VAS AVOIR DE SERIEUX ENNUIS". Je pense qu'il ne bluffe pas la dessus. Ils lui ont fait très peur.

    EN RESUME CE PETIT S'EST FAIT DEPASSER PAR SON JEU.
    OK COCO ONT T'AS FILE DES DOCUMENTS EN TOUTES CONNAISSANCES DE CAUSES MAIS LA
    CE QUE TU T'APPRETES A FAIRE C'EST TROP.

  45. Marcel Dehaeseleer,

    @ Charlie,

    J'avais écris plus haut:

    "Par ailleurs, la réaction de la DST me semble avoir été longue à venir... (plusieurs mois.)

    Cela dit, il s’agit peut-être d’un MESSAGE FORT envoyé aux média en général, du genre :"Attention, c’est fini ! On ne plaisante plus !" L’écho plus que modéré de cette affaire sur la place publique semble indiquer que le message est bien passé.
    Mais,... en doutiez-vous encore ?"


    La "mésaventure" qui est arrivée à G. Dasquié me semble être un "MESSAGE FORT" à destination de tous les écrivains et rédactions qui, à l'approche de la fin du mandat de Bush, souhaiteraient revenir sur les fondements du 9/11.
    Dasquié a été INSTRUMENTALISÉ à... l’insu de son plein gré !
    CQFD

  46. Drago,

    Mon intervention sur le site arrêt sur image!
    Prétendre comme certains le disent que le site www.voltairenet.org s'est discrédité après le 9/11, toutes allégations cautionnées par G. Dasquié, c'est faire du journalisme d'investigation sans poser de questions ou mieux, dans son fauteuil en se bouchant les oreilles et se fermant les yeux.
    Comment, poser de simples questions, le Baba du journalisme d'investigation, aboutissent-t'elles à une telle levée de boucliers de la part, notamment, de la majorité de la presse française, qui voulu y voir un crime de lèse américanisme ou mieux du négationnisme?
    Qu'en reste-t-il 6 ans plus tard?

    Pourtant, venant des mêmes accusateurs américains à propos de Saddam Hussein, en riposte, on n'a pas encore à ce jour découvert d'armes de destructions massives, et l'Irak, pays souverain, se trouve dans un bel état de démocratie.
    Les irakiens peuvent s'en réjouir.
    Certains, semblent avoir oublié aussi que les gaz utilisés contre les kurdes venaient d‘Iran, via les américains et non d’Irak qui n’en disposait pas. ;)
    « … mais Washington a envoyé un télex à ses différentes ambassades dans le monde leur demandant d’affirmer que les Kurdes de Halabja avaient été gazés par... les Iraniens. »
    http://www.monde-diplomatique.fr/2004/11/DESPRATX/11647

    Et puis, ce site, Voltairenet.org, si on ne l'aime pas, n'est pas le seul, où on peut s'informer, des livres existent aussi.

    Édifiant, pour qui sait lire et garde l'esprit ouvert http://www.voltairenet.org/article143901.html
    Pour moi, les faits seuls comptent!
    Le reste est bien souvent affaire d'interprétation ou...de désinformation.

    Pour en revenir à Dasquié:
    Qu'est-ce qui motive la programmation d'un sujet comme l'Affaire Dasquié dans Revu & corrigé?
    N'est-ce pas une émission critique sur les médias? Celle qui a remplacé @si précisément !
    Si la protection de leurs sources concerne l'ensemble des journalistes, n'est-ce pas plutôt un sujet à aborder par l'ensemble de la presse?
    La compassion d'Amar envers le journaliste, est-t-elle un gage de sérieux du travail de celui-ci ou une opinion, sans plus?
    Si on lit bien ce qui est dit dans l'enquête de Dan Israel, on comprend que le nom lâché, malgré les dénégations de son auteur, est bien celui de la source et non d'une quelconque personne.
    "Les enquêteurs ne recherchaient pas la personne qui m'a donné les documents, et qui n'a jamais travaillé de près ou de loin pour le gouvernement. Ils s'en fichent parce qu'ils savent que beaucoup de choses circulent. Leur priorité, c'était trouver le ou les responsables au sein de la DGSE." Puisque le journaliste a "confirmé" un nom, on peut imaginer que le responsable en question sera durement sanctionné. En tout cas, si l'on en croit cet article de Libération, daté du 18 avril 2007, la publication de la note a effectivement embarrassé la DGSE.

    A défaut d'en savoir plus, voilà, peut-être la motivation de la décision de garde à vue?

    Et qui blâmer, avant de voir le problème que soulève l'utilisation de l'article 109, n'y a t'il pas, sans faire de l'angélisme, à relever ce trafic d'informations confidentielles, sanctionné par l'article de loi 413-11 du Code pénal.

    Les faits, toujours! Ecarter les artéfacts qui polluent.

    A défaut d'autres, parmi ceux-ci, je relève celui-ci, incontournable et édifiant: fac similé:
    Présentation d’excuses au cheik Khalid bin Mahfouz et au cheik Abdulrahman bin Mahfouz par Jean-Charles Brisard et Guillaume Dasquié.
    Encart publicitaire paru le 31 octobre 2006 en page 4 du quotidien français « Le Figaro ».

    A bon entendeur, salut!

  47. Thiamora,

    Pour l'ensemble des réflexions une impressionante source d'informations,surtout demi-lune qui est au coeur de l'investigation,un travail à plein temps où un don certain ?
    Ce que je comprends ,un pouvoir dictatorial tentaculaire , une guerre d'intérêts pour des objectifs économiques précis ,en autre l'impérialisme américain ,nouvelle Rome.Un groupe d'empêcheurs de tourner en rond comprend l'obscure machination...et là se dévoile peu à peu l'horrible réalité.Je ne nies en rien la totalité de l'affaire ,mais ne serait il pas interressant de savoir pourquoi ? Pas forcément la course au pétrole qui reste un enjeu de premier choix ,il existe d'autre moyen de faire la guerre que de se tirer une balle dans la jambe,le risque est trop grand même si à l'évidence on ne peut nier la destruction volontaire des tours,il se profile une raison tout autre ,une réalité retardé ,une sorte de guerre des mondes.... Le pentagone,les tours ,n'y a t-il pas dans ces objectifs une signature toute faite ?qu'existait il dans ces lieux qui pouvait mettre en péril l'institution? Il me semble que pour avoir les bonnes réponses il faut se poser les bonnes questions....

  48. Serge,

    Dasquié est une balance et c'est bien triste !
    Les choses évoluent pourtant dans le bon sens malgrès tout - je parle des langues qui se délient - mais pas du tout pour la liberté d'information, mais ca on le savait déjà rien qu'en lisant libé

  49. snake plissken,

    C'est justement pour tous ce que l'on lui reproche que l'affaire d'asquie doit etre mediatisée et que la manipulation doit etre retournée car l'essenciel est là : Ce type reconnu comme "anti conspirationniste mediatico main stream" ce fait alpaguer par la dgse pour divulgation de docs allant dans le sens de ce qu'il combattait, le tout avec compromission d'un haut representant de la justice.

    On fait la fine bouche devant la seule ouverture tengible vers les medias de masses depuis la "gaffe" d'ardisson avec meyssan.

    Au pire l'affaire sera un cas d'ecole fort appreciable pour les reopenistes à l'avenir.

  50. Halali,

    Merci bien de nous ouvrir les yeux sur l'étrange affaire de ce journaliste non moins étrange : on a faillit y croire.
    En effet quoi de mieux que de mettre en évidence un argument soit-disant type "reopen",(bien sélectionné quand même, car plus ou moins dans le sens de la thèse officielle, faut pas non plus exagérer), tout en discréditant ensuite le "journaliste" qui l'a sorti , et en plus en récoltant au passage une info sur ses sources.
    C'est de la haute voltige ...

    Petite réflexion sur les info concernant les "pseudo-terroristes" que la France (et d'autres) aurait donnée suffisamment tot en 2001 aux américains (qui n'en n'ont pas tenu compte , les grands betas !),
    Mettons-nous seulement 2mn à la place du réseau Voyou (dixit Tarpley) qui organise tout ça.
    C'est quand même une bonne chose d'apprendre que ce que vous avez mis en place commence à prendre tournure.
    En effet c'est d'autant plus crédible qu'on vient vous prévenir de partout (France , Italie, Allemagne, etc, ...) qu'il se passe qq chose d'anormal dans votre propre pays : ça démarre pas mal l'année 2001 , non!
    Peut-être même qu'on peut en déduire les sources de renseignements qui permettent à vos chers "amis" d'arriver à
    détecter des anomalies y compris chez vous!
    Il y en a même des fois qui pourraient s'en vanter! si si !

    Autre petite rélexion concernant les raisons de tout ça , sur l'omerta générale et les menaces contre ceux qui résistent
    à cette loi du silence.
    C'est relativement limpide finalement si on se pose la question suivante : de quoi vivent nos amis etasuniens?
    La réponse explique bcp de choses.
    Pas vraiment d'exportations, ça se saurait, car ils exportent assez peu.
    Par contre ils importent bcp et ils sont capables de se financer une société haut niveau (éducation, santé, etc)
    et des guerres high tech couteuses.
    Qui recherche encore du dollar pour payer tout ça?
    Simple : tous les achats de pétrole dans le monde se font en dollar, c'est ça la vache à lait !
    Il s'achète dans le monde 1 milliard de barils tous les 12 jours EN DOLLAR
    Le seul qui avait commencé à vendre ces barils en Euro c'est Sadam Hussein ...
    Juste une illustration : en Aout crise des subprimes; en Septembre-Octobre montée vertigineuse du prix du baril ;
    en Novembre Bush dit "j'ai une solution pour sauver les subprimes", En Décembre le prix du baril commence à rebaisser (CQFD)
    Et ce n'est qu'un exemple.

    Une vache à lait comme celle là ça se protège, car ça pourrait faire des envieux !
    Et le "lait" en question, il passe par où?
    Il suffit de prendre une carte de l'Asie pour voir que l'Afghanistan est un carrefour essentiel, notamment quand on pense que bientôt nos "amis" chinois auront aussi envie d'une voiture ou deux par famille (comme en Europe) ,
    voire une ou deux par personne (comme aux US), et des maisons bien chauffées l'hiver et climatisées l'été, etc...
    Il y a donc une course poursuite engagée pour être le premier sur le terrain à tenir le tuyau de la pompe.
    De ce point de vue là, l'opération Afghanistan, couplée avec l'opération Irak, est une réussite totale si on considère seulement le point de vue "sauvons la vache à lait" bien sur.
    Ne reste plus qu'à habiller tout ça d'une couche de peinture "démocratique" pour faire diversion : la gentille démocratie est attaquée par les vilains terroristes et elle
    doit chasser les non moins méchants dictateurs (pétroliers si possible)
    On comprend que ça arrange aussi nos gouvernements européens. En effet, à la question "préférez-vous une Amérique forte
    qui vous protège ou bien préférez-vous que vos enfant apprennent le russe ou le chinois à l'école "(s'il y a encore des enfants et des écoles d'ailleurs...) ?
    Posez la question comme ça , ça fait réfléchir.
    Et là encore ça reste "gentil" tant que la vache donne encore du lait.
    Qu'en sera t'il lorsqu'il faudra se battre pour la dernière goutte ?

    Bon allez, on peut aussi se rassurer en se disant que nos "amis" chinois se contenteront de la centrale nucléaire que Sarko leur a vendu, à la place du pétrole que Bush veut leur confisquer.

    Conclusion :
    En tout cas, que ça ne nous empêche pas d'essayer de mettre la vérité à nue, pour qu'au moins l'humanité sorte grandit de cette histoire sordide!

    Merci à Reopen911 et continuez comme ça le plus longtemps possible

  51. wallace,

    Cette affaire sent le coup monté pour ne pas dire qu’elle pue l’arnaque. Il y a forcément quelques intérêts qui servent les personnes qui ont imaginé et ont permis ces divulgations tardives. Il faut tout d’abord rappeler que l’information publiée par Guillaume Dasquié n’est qu’un secret de polichinelle pour ceux qui s’intéressent aux attentats du 11 septembre 2001, il n’y a donc pas de quoi fouetter un chat mais bel et bien de déstabiliser une politique ou pour le moins « la mettre dans une mauvaise posture ».

    Il existe deux cas de figure pour expliquer cette manipulation :

    - La fusion de la DST avec la DGSE, voulu par le nouveau gouvernement et qui nécessite dans ce remaniement une « épuration » d’éléments indésirables, est mal perçue par ceux-ci. Chiraciens ou socialistes ? Ou peut être les deux ?

    - Le nouveau président, que l’on sait avide de pouvoir et de grandeur, ne veut pas rester le simple valet de l’administration Bush et compte bien utiliser ses atouts pour rester dans la partie tout en se gardant bien de crier sur les toits du World Trade Center cette manœuvre subtile ?

    Quelle que soit l’hypothèse, les médias à la solde du gouvernement sont muselés volontairement.

    Le plus dommageable pour la vérité est ce qui devrait sauter aux yeux de tout un chacun, à savoir, qu’à partir des informations officielles révélées par Dasquié et validées par la plainte de Mme Alliot-Marie, de la pression exercée par le substitut du procureur, les attentats du 11 septembre auront été préparé à la connaissance de l’administration Bush sans que celle-ci ne lève le petit doigt (bien au contraire).

  52. Pierrette,

    Ce qui est surtout "interpellant" dans cette affaire c'est qu'avoir choisi un pareil boulot sur des sujets aussi hyper sensibles et vivre comme Monsieur tout le monde avec femme, enfant, sans précaution aucune... Pas de sauvegarde, pas de planque des sources, par de préparation mentale en cas d'arrestation... Mouai. Mouai.

  53. Plutomix,

    On pourrait comparer "guillaume dasquier " a un processus dans le "gestionnaire des taches " ,comme il prend de l'espace processeur ,c'est deja ca de moins de disponible pour les autres processus .

    A mon avis ,c'est faire fausse route que d'ecouter ce type ,meme s'il pouvait jouer un role dans la liberation de la presse (et encore ,j'en doute),je ne vois pas en quoi cela pourrait aider REOPEN911.INFO ,si ce n'est faire perdre du temps sur des chemins de traverses .

  54. joe,

    Tim merci t'a exactement raison moi je suis alé en prison et je peux te dire que c'est du gateau. a dire que certain ont été torturés et n'ont pas parlé. a bientot

  55. sinbad,

    Deux observations :
    1 - Publier en Avril 2007 (tiens en pleine campagne présidentielle dans le Monde qui faisait campagne pour Ségolène ! un hasard ?) un document faisant état d'attentats en préparation aux Etats-Unis est d'un intérêt informatif nul : tous les "services" : russes, israeliens, allemands et d'autres ont depuis longtemps dit qu'ils avaient eux aussi alerté les Etats-Unis. Donc l'arrestation de DASQUIE par la DST a d'autres objectifs et probablement des objectifs purement français parmi lesquels celui de faire tomber quelques têtes à la DGSE

    2 - Dans son livre sur BEN LADEN, DASQUIE avait déje inséré une copie d'un document classifié de la DGSE. Or cela n'a ému personne et il n'a jamais été inquiété pour ça.

  56. Kyja,

    http://www.capital.fr/actualite/Default.asp?source=FI&numero=66816&Cat=IND&numpage=1

    Secret-défense : un ancien patron de la DGSE mis à son tour en examen

    Après avoir mis en examen le journaliste Guillaume Dasquié pour divulgation de secret relevant de la défense nationale suite à un article du Monde du 17 avril 2007 concernant les informations dont disposait la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) sur Ben Laden avant les attentats du 11 septembre 2001, le juge Philippe Coirre vient de procéder à une seconde mise en examen dans cette affaire.

    Elle vise l’ancien l’ancien directeur adjoint du renseignement de la DGSE, Philippe Hayez, aujourd’hui conseiller maître à la Cour des comptes. Perquisitionné à son bureau, puis interrogé dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire (DST) à Levallois-Perret, Phillipe Hayez est soupçonné d’avoir aidé Guillaume Dasquié à obtenir les notes confidentielles de la DGSE.

    © Capital.fr

    15/01/2008 18:00

  57. Zevengeur,

    J'ai publié sur mon blog un post au sujet de cette affaire ici :
    http://french-revolution-2.blog.fr/2008/01/12/l_affaire_dasquie_un_big_cover_up~3568281

    A vous de réagir ou pas !

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols !

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911