Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

ReOpen911 corrige la copie de Rue89: PENTAGONE

Posté par .Rédaction le 31/03/2009

 

ReOpen911 corrige la copie de Rue89
(quatrième partie) Le Pentagone

Quatrième partie du fameux dossier « (Dés)intox 11-Septembre » de Rue89: voici notre lecture critique des articles de la partie traitant du Pentagone.

En préambule nous devons rappeler que ReOpen911 ne cherche en aucun cas a prouver qu'un missile ou un drone ait frappé le Pentagone ce jour là. Cela est du ressort de la justice et d'experts. Bien plus modestement nous démontrons que la version officielle est fausse et que les mensonges et omissions du gouvernement Bush sont assez nombreux pour justifier une enquête internationale indépendante.
Encore une fois, instrumentalisation du terrorisme et les silences de l'administration Bush devraient pousser les journalistes à mener une investigation sérieuse plutôt que de tenter maladroitement de décrédibiliser les citoyens qui dénoncent les dérives anti-démocratiques !


PENTAGONE

Aujourd'hui encore personne ne sait ce qui a frappé le pentagone

C'est sous le titre très péremptoire de: "Pourquoi la thèse du missile contre le Pentagone ne tient pas" que Rue89 et son équipe d'investigation de choc abordent un des sujets principaux du débat sur le 11 septembre. Puisque le titre est déjà une conclusion, il ne restait qu'a sélectionner les éléments corroborant ce postulat! Et pourtant! Les apprentis journalistes du CFJ dirigés par messieurs Guillaume Dasquié et Pascal Riché, n'ont même pas réussi à masquer les failles béantes de la version racontée par l'administation Bush.

Au risque de nous répéter, il est faux de dire que les membres de l’association ReOpen911 (et au-delà les sceptiques de la version du complot officielle) sont des "partisans de la théorie du complot". Il est trompeur de présenter ainsi les choses, car la version de l'attaque surprise des terroristes d'al-Qaïda est elle-même une théorie du complot. Il est très important de le comprendre et de l'admettre. Cette première prise de conscience est essentielle à l'établissement de tout dialogue et débat factuel. En effet, qui voudrait discuter avec des "partisans de la théorie du complot" (c'est-à-dire au mieux de doux dingues, au pire de dangereux négationnistes) ? Cette présentation nie de facto et réfute a priori toute rationalité aux arguments que présentent les sceptiques que nous sommes. Une façon bien connue d'occulter le nécessaire débat sur le 11-Septembre qui a fait ses preuves depuis plus de 7 ans...

 
Alors qu'il aurait dû faire l'objet d'une attention toute particulière, ce dossier important a été baclé par Rue89, et , on y recense des erreurs monumentales, signes d'une totale méconnaissance du sujet! Il suffit de lire le court extrait suivant pour comprendre l'abyssal problème :
"Après la condamnation de Zacarias Moussaoui, le 3 mai 2006, plus aucune raison de restreindre l’accès aux vidéos : le ministère de la défense a mis les bandes à la disposition de Judicial Watch le 16 mai 2006"
Au total, 85 vidéos ont été saisies dans le cas de l'enquête.[...] Mais l'impact est visible sur deux vidéos seulement"
La réalité est bien sûr tout autre! Depuis plus de 5 ans le mouvement pour la vérité réclame les 82 vidéos non divulguées et seules 3 vidéos de médiocre qualité sont encore aujourd'hui disponible !
Une erreur révélatrice et difficilement pardonnable !
 
En bonus, une illustration tirée du roman "d'investigation" de Guillaume Dasquié, où l'on apprend que les murs du Pentagone absorbèrent l'avion, le postulat de Dasquié étant de dire que puisque le vol 93 a disparu dans un cratère à Shanksville il a fait de même dans le Pentagone ! Un raisonnement imparable... Pour déclencher l'hilarité !
 



par Emilie Loubens
Estimation ReOpen911:   AFFLIGEANT

Vincent Favé, expert en sureté aérienne témoigne:

 

"Un avion de plus de 100 tonnes propulsé à une vitesse invraisemblable [850 km/h, ndlr] dégage, dès le premier contact, une énergie incroyable. Les ailes ont été détruites avant même de percuter le mur. Elles étaient donc déjà pulvérisées par l'onde de choc."


Voilà encore une explication inédite: les ailes de l'avion n'auraient même pas frappé le Pentagone! Aucun autre expert soutenant la version officielle n'avait à ce jour osé énoncer de pareilles inepties !
Et pourtant des bêtises, on a pu en lire! Outre la théorie selon laquelle la carlingue se serait vaporisée (ou gazéifiée) dans l'incendie, l'ineptie la plus communément reprise était, jusqu'à présent, que les ailes de l'avion se seraient repliées le long de la carlingue (Cf. Claude Moniquet interviewé par le site Hoaxbuster), ce qui “permettait d'expliquer" comment un avion de 38m d'envergure avait pu pénétrer entièrement dans la façade du Pentagone par un trou de moins de 6m de large... Chose que M. François Grangier, expert en crash aérien, disait être absolument impossible dès mars 2002 dans l'émission de Canal+ C+Clair. Nous citons textuellement l'échange avec la journaliste (pour l'intégralité de son intervention, voir le lien précédent) :

François Grangier : « Ce qu'il y a de certain c'est que quand l'on voit la photo de cette façade qui est intacte, il est évident que l'avion n'est pas passé par là. On peut imaginer qu'un avion de cette taille-là ne peut pas passer par une fenêtre en laissant l'encadrement debout. Mais il est évident que si avion il y a eut, il a tapé à un autre endroit. »

Daphné Roulier : « Donc un Boeing 757 à cet endroit aurait dû faire beaucoup plus de dégâts ? Vous êtes d'accord en cela avec Thierry Meyssan ? »
François Grangier : « Précisément sur la façade, oui... »


Le problème, est qu'officiellement l'impact a bien eu lieu précisément sur la façade et nulle part ailleurs. Etonnamment, on n'a dès lors plus jamais entendu cet expert-là...

La vidéo présentée, de Mike Wilson, n'a quant à elle rien de scientifique. Certes, elle est plaisante (si l'on peut dire) à regarder mais, objectivement elle présente plusieurs défauts :


 - elle fait "parler" les caméras de sécurité, et leur faire "dire" ce qu'elles ne montrent pas (on n'y voit pas plus un avion qu'un missile)

 - elle cherche à asseoir la version officielle, y compris quand cela n'a aucun sens (voir à la 4e minute), tel que lorsque l'avion rentre bien gentiment dans la façade, et qu'il semble y disparaître par magie. La queue par exemple n'a PAS endommagé la fenêtre la plus haute (en bleu)
 - elle entre en contradiction avec les avis des "experts" mentionnés plus haut dans votre article (pulvérisation des ailes avant impact)
- elle montre plusieurs fois, sous des angles de vue différents les mêmes débris sur la pelouse, ce qui tend à faire croire au spectateur qui ne connaît pas bien ces quelques images qu'ils sont plus nombreux qu'ils ne sont réellement. On ne peut pas dire qu'il s'agit d'une manipulation stricto sensu, mais il faut bien s'imprégner de la réalité : il y a, comme dans le cas de Shanksville (UA93), trop peu de débris à l'extérieur du Pentagone.

-et pour finir, elle présente un Boeing lancé à pleine vitesse volant en trajectoire rasante à environ 1m du sol, chose difficilement réalisable, qui plus est par un novice!

Restent donc pour la thèse de l'avion, certains des témoins oculaires (car tous ne sont pas d'accord, y compris sur sa trajectoire), les 5 lampadaires renversés (qui plaident effectivement pour la thèse de l'avion, bien qu'un drone de type Global Hawk ait une envergure de 35m), des débris retrouvés sur la pelouse (morceaux métalliques de tailles variables, mais relativement petits au regard d'un crash), et quelques pièces retrouvées dans les ruines du bâtiment qui pourraient éventuellement provenir d'un Boeing - 2 autres pièces assimilables à un moteur et quelque chose ressemblant à un train d'atterrissage avant, dont la VO nous dit que c'est ce qui a creusé le trou de sortie dans l'aile C, bien que l'endroit où il fût retrouvé contredise cette explication).

Au sujet des débris retrouvés, il faut garder à l'esprit, et tous les professionnels de l'aviation civile le confirment, que la plupart des composants d'un avion de ligne sont identifiables par un numéro de série qui en atteste la provenance, et ceci à des fins de maintenance et de sécurité. Il est donc tout à fait possible de prouver que les pièces retrouvées appartiennent bien au Boeing AA77 en les identifiant : pourquoi cela n'a-t-il pas été fait ? Surtout après la polémique planétaire que l'on connait ? Et qui dure encore. À vrai dire, il est tout simplement aberrant que cela n'ait pas été entrepris.

Nous avions bien sûr connaissance des faits et éléments plaidant en faveur de la thèse de l’avion avant le "dossier" de Rue89, et ils nous posent question, mais il faut les remettre dans la perspective plus générale des événements du Pentagone et ne pas omettre de rapporter les faits et éléments qui a contrario tendent à invalider la thèse de l'avion et accréditer celle du missile. Certes, la structure des façades des Tours Jumelles était totalement différente de celle du Pentagone, mais dans le premier cas, on voit le dessin des ailes et de la queue, alors que dans le second, les dommages s'étendent en profondeur dans le bâtiment (par opposition à "en surface" sur la façade)... Pour nous, les avis des experts et les éléments de preuve comptent plus que les témoignages, exactement comme dans une cour de justice, au moment d'un procès.

Comment peut-on NE PAS tenir compte de l'analyse d’expert sans équivoque du général Albert Stubblebine qui a servi son pays pendant 30 ans et travaillé spécifiquement à l'interprétation d'images aériennes et satellitaires pour évaluer les équipements militaires en temps de paix comme en temps de guerre ?! Ne pas même le mentionner est une preuve manifeste de mauvaise foi.



Et puisque Pascal Riche revendique un travail "journalistique" (les guillemets sont ici de circonstance !), pourquoi passer sous silence les très nombreux pilotes qui doutent que le Pentagone ait été percuté par un avion de ligne, alors qu'est mis en avant le site perso de M. Desmoulins ? Par exemple la déclaration du colonel George Nelson, ancien enquêteur sur les accidents d'avion, à l'US Air Force. (34 ans de carrière dans l'armée. Licence de pilote commercial. Spécialiste en structures d'aéronefs et moteurs) : « Avec toutes les preuves directement disponibles au site de crash du Pentagone, n'importe quel enquêteur rationnel et non biaisé ne pourrait que conclure qu'un Boeing 757 n'a pas percuté le Pentagone comme on l'a prétendu. »

Pour mémoire, voici 2 liens qui ont participé à la contradiction de la version Officielle :
Le jeu des 7 erreurs et pour faire pendant au choix de la vidéo de l'article "corrigé", Pentagone Strike qui montre les images de l'armée américaine elle-même (débris compris). Elle date de 2004... 

 


 

 

"J'ai vu un avion d'American Airlines s'écraser sur le Pentagone"
 par Mélanie Delaunay
Estimation ReOpen911: 
NUL

Sous ce titre aux allures de scoop, on retrouve le témoignage de Mike Walter qui déclare:

 

"J'étais incapable de dire si c'était un 747, un 737 ou autre chose, tout ce que je pouvais dire c'est que c'était un avion commercial d'American Airlines."

Ce même Mike Walter avait également utilisé l'expression "un missile de croisière avec des ailes", laquelle a donné lieu à des interprétations erronées, comme le rappelle très justement l'article.

C'est effectivement l'une des erreurs des réalisateurs de Loose Change2 et elle a été rectifiée par la suite. Car tout le monde peut faire des erreurs, les partisans de la version officielle comme les sceptiques; cela est regrettable, mais le plus important est de les reconnaître et de s'amender. C'est pour cette raison qu'il faut débattre, or jusqu'à présent, force est de constater qu'aucun débat n'a été possible: chacun prêche pour sa chapelle !
Les sceptiques ont été ignorés, puis ridiculisés ou calomniés: il n'est pas agréable de se voir traiter de "conspirationnistes anti-américains" et encore moins de "négationnistes révisionnistes" sous prétexte que l'on pose simplement des questions !
Cela explique (sans la justifier), la vigueur voire l'acrimonie qui s'est développée chez nombre de sceptiques qui, confiants en la pertinence et la validité de leur démarche ne comprennent pas pourquoi les médias l'ont ignorée, ridiculisée et calomniée. Naissent alors une colère et une suspicion, terreaux favorables à tous les délires de collusion et de connivences des médias et des journalistes.

Mais comment ne pas être outré lorsqu'on lit un tel témoignage dans un article d'anthologie (de mauvaise foi) signé A. Cockburn et paru dans Le Monde Diplomatique:

"Je n'ai pas assisté au crash de l'avion, mais le chauffeur du véhicule d'où je suis sorti à ce moment précis l'a vu avec tant de précision qu'il a même distingué les visages terrifiés des passagers aux fenêtres."

 Distinguer un visage à travers un hublot est déjà difficile, mais quand on sait que l'avion volait à 850km/h on ne peut qu'être atterré par ce faux témoignage ! Ce journal bafoue ensuite la loi en refusant le droit de réponse
à M. David R. Griffin

Maintenant, revenons un instant à M. Mike Walter, lequel a souhaité s'expliquer, 5 ans après, sur ce qu'il a vu. Regardez la vidéo . A 2'05", il affirme avoir vu les ailes de l'avion se replier ! Il faut savoir que l'avion aurait percuté la façade à la vitesse de 236 mètres par seconde (presque 2 fois plus rapide qu'un TGV lancé à pleine vitesse). Donc comme avec le précédent témoin (celui cité dans l'article de Cockburn), il est PHYSIQUEMENT et humainement IMPOSSIBLE que M. Walter ait vu les ailes se replier ! Ce qui ne veut bien sûr pas nécessairement dire que l'une ou l'autre de ces personnes mente sciemment. Non, il est plus probable qu'ils aient tous deux reconstruits leurs souvenirs d'une réalité, si fugace qu'elle est physiquement impossible à percevoir, et qu’ils pensent réellement avoir vu ce qu'ils affirment avoir vu. Il peut tout aussi bien avoir réellement vu l'avion d'American Airlines. Ce qui n'est par contre PAS possible, c'est qu'il ait vu les ailes se replier alors que simultanément se produisait l'explosion. De plus, dans cette autre interview le jour du 11/9, il dit que l'avion a en partie disparu de son champ de vision ("it kind of disappeared over the embankment here for a moment"). Il est donc assez difficile de se faire une opinion à partir de ces différents témoignages. Il faut en prendre connaissance, et essayer d'en estimer individuellement la pertinence, et non sélectionner celui-ci ou celui-là en fonction de sa propre opinion.

Rappelons que de nombreux témoignages donnent des version différentes et contradictoires. Parmi les sites qui les recensent, celui de M. Eric Bart est l'un des meilleurs, nous vous le recommandons pour l'exemplaire ouverture intellectuelle de sa démarche, un modèle pour chacun.

En revanche, se servir d'un seul témoignage pour défendre la thèse officielle en passant sous silence ceux qui vont à l'encontre de cette dernière ne saurait être déontologique… de quelque côté que l'on se place.




Sur les vidéos de surveillance, pas d'avion mais pas non plus de missile
par Mélanie Delaunay
Estimation ReOpen911:
 UTILE

L'histoire est en marche ! Et cet article en est une preuve.

Explications. Nous avons besoin d'effectuer un petit retour en arrière, jusqu'au mois de mai 2006. Suite à une procédure judiciaire, le Pentagone est contraint de rendre publiques les 2 bandes vidéo des caméras de sécurité du parking de l'héliport. À vrai dire, rien de nouveau, car les 5 images les plus représentatives avaient fait l'objet d'une "fuite" au moment même où le livre L'Effroyable Imposture de Thierry Meyssan sortait en France. Elles avaient d'ailleurs été incluses avec commentaires dans son second ouvrage Le Pentagate


Que peut-on donc lire en mai 2006 dans la presse française ? On trouve ceci:
Selon l'AFP, « Le ministère américain de la Défense a, pour la première fois, mardi 16 mai, diffusé deux vidéos montrant des images de l'avion qui s'est écrasé sur le Pentagone, à Washington, le 11 septembre 2001. »
Dans Libération: "le ministère américain de la Défense a rendu publics deux clips vidéo montrant l'avion s'écrasant sur le Pentagone"
Dans Le Monde: « deux vidéos montrant l'avion qui s'est écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001.
Les images, peu explicites, ... montrent le moment où l'avion s'écrase sur l'aile sud-ouest du bâtiment
.» et encore

« le fuselage apparaît très brièvement juste au niveau du sol »
Le Nouvel Observateur
, dont nous n'avons pas retrouvé l'article, tenait le même genre de propos triomphants visant à faire croire que l'affaire était réglée, et que Meyssan était un affabulateur...


De la pure propagande ! Presque 3 ans après, une jeune journaliste du CFJ et Rue89 répètent la même erreur: insinuant tout le long de l'article que les 85 vidéos ont été rendues publiques .
 
De fait, nous sommes d'accord avec la conclusion: "Aucune vidéo ne prouve clairement qu'un avion s'est écrasé sur le Pentagone."
 

On regrettera cette prise de position unilatérale: "Néanmoins, l'absence d'images ne permet pas de nier l'existence du crash", qui si elle n'est pas fausse est orientée, car on aurait tout aussi bien pu dire la même chose du missile. Il aurait donc été préférable de rester factuel: "Les images comme les absences d'images ne permettent pas d'établir si c'est un avion ou un missile qui a frappé le Pentagone."
 
Mais poursuivons. L'étudiante écrit:

 

"Au total, 85 vidéos ont été saisies dans le cas de l'enquête.[...] Mais l'impact est visible sur deux vidéos seulement. Sur d'autres bandes, pas de trace du choc, on ne voit que l'explosion, au loin."


Il est nécessaire de préciser que seules 3 vidéos sur 85 ont été rendues publiques, et seulement après procédure judiciaire. Le site de Judicial Watch est explicite: le FBI a répondu à la demande des 85 vidéos en livrant UNIQUEMENT celles de la station d'essence CITGO et de l'hôtel Double Tree. Celles des caméras de sécurité du Pentagone (ou du département des Transports de Virginie, au-dessus de l'autoroute) qui contiennent peut-être des images nettes du crash sont toujours classées "Secret défense"! Nous devons donc croire sur parole l'agent Maguire; mais pourquoi ne pas les déclassifier si elles ne montrent rien ? Cela n'a pas grand sens compte tenu de la polémique, et ne fait que renforcer les suspicions.


Notre jeune journaliste témoigne d'une confiance totale dans le FBI (c'est son droit), mais son devoir est de préciser que ce sont les propos d'une employée du FBI et que ces vidéos sont toujours hors d'accès au public.

Pendant ce temps, ReOpen911 et tous les citoyens soucieux de connaître ce qui s'est réellement passé le 11-Septembre attendent toujours la divulgation de ces 85 vidéos dont celles des caméras du Pentagone qui sont assurément de meilleure qualité que celles offerte en pâture au public.

 
 

 

par Marion Brunet
Estimation ReOpen911:   AFFLIGEANT
 
 

  L'extrême médiocrité de cet article, l'un des plus mauvais de tout ce dossier qui n'en manque pas, va nous permettre une relative concision. Entendons-nous bien: nous ne nous réjouissons pas de lire de telles stupidités, et nous regrettons que le dossier ne compte pas plus d'articles présentant des informations utiles ou pertinentes; car nous sommes conscients du fait que, dans son ensemble, le dossier puisse faire illusion vis à vis de personnes qui ne connaissent pas le sujet. La "caution" de Rue89 et du CFJ peut aussi en impressionner plus d'un...

Nous sommes retournés sur le blog de Dany Crivello que là encore nous connaissions : une visite, même rapide, indique qu'il n'a rien écrit entre le 29 septembre 1999 et le 21 mars 2002. Les références au 11-Septembre sont peu nombreuses... Ce qui nous amène à nous demander pourquoi Mlle Brunet a bien pu vouloir le contacter lui spécifiquement : est-ce parce qu'elle ne parle pas anglais ? Pour se renseigner sur Hani Hanjour, elle aurait pu (dû) s'adresser directement aux écoles de pilotage fréquentées par les terroristes présumés, ou au moins à des journalistes qui ont enquêté sur eux et se sont rendus dans ces écoles. Problème de méthodologie ! En effet, ce n'est pas parce qu'un ancien collègue instructeur de M. Crivello a rencontré Hanjour que M. Crivello est l'interlocuteur parfait.

Et surtout, nous avons eu du mal à ne pas sombrer dans l'hilarité la plus totale en lisant les propos de Jean Belotti :

 

"... quelques vols dans un aéroclub suffisent pour guider un avion dans le ciel et viser une cible. Les gros jets se pilotent presque avec deux doigts aujourd'hui !".


Cet article nous présente donc les avis de trois pilotes français qui nous expliquent que le pilotage d'avions de ligne est un jeu d'enfants dont seuls sont exclus les manchots. Mais quid de la trajectoire d'approche du vol AA77 sur le Pentagone ? Etait-elle facilement réalisable par un novice ?

Plus sérieusement, pourquoi cacher que M. Hanjour s'est vu refuser la location d'un Cessna un mois seulement avant son prétendu exploit : pour prendre une allégorie, c'est un peu comme s'il avait échoué à son examen du permis de conduire, et le mois suivant, gagné un grand prix de Formule1 ! Pourquoi ne pas expliquer qu'on ne fait pas facilement voler un Boeing de 100 tonnes à quelques mètres du sol ? Pourquoi ne pas citer les nombreux experts et pilotes pour qui la trajectoire finale d'approche est impossible à réaliser par un novice ? Leurs avis sont simplement balayés en 3 mots : "selon les conspirationnistes". Ainsi les témoignages des pilotes Russ Wittenberg et John Lear (30000 heures de vol à leur actif chacun), Ralph Kolstad (23000) pour ne citer que les 3 premiers noms d'une liste qui compte ceux de plus de 170 pilotes et professionnels de l'aviation ne sont même pas mentionnés.



Pour plus d'infos, nous vous conseillons 3 sites :

Complete Timeline sur Hanjour (en anglais)

Patriots Questions (partie Pilotes) en français
Association des pilotes qui doutent de l'explciation officielle. 

 


 

Pour conclure, aujourd'hui encore, personne ne sait ce qui s'est passé au Pentagone, les vidéos de la scène sont toujours confisquées, les témoignages divergent, de nombreux experts contredisent la version officielle, et comble de l'ironie, les données de la boîte noire contredisent la version d'un avion rasant l'autoroute. Bref il semble bien légitime de réclamer la lumière sur cet évènement clef du 11 spetembre 2001!

 

 En guise de post-scriptum, voici quelques témoignages de véritables professionnels de l'aviation ( US Air Force, US Army... )

 


 

Publié dans Revue médiatique | 59 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1755.html  

Commentaires (59)

  1. Kropotkine,

    François Grangier fait partie des experts consultés par Dasquié dans son livre "L'effroyable mensonge" (publié en juin 2002 donc 3 mois après le 1er passage de l'expert en question sur Canal +).
    Je cite donc monsieur Grangier, page 44 de "l'Effroyable mensonge" (version papier, la version internet est largement tronquée):
    "Je pense que la trajectographie telle qu’on peut la discerner aujourd’hui ne permet pas de conclure à un impact sur la façade, mais plus vraisemblablement par le toit. Avec quelle trajectoire? Ce n’est pas une question centrale, car il ne s’agit pas d’un accident d’avion dont il faudrait analyser chaque paramètre pour qu’il ne se reproduise pas, mais d’un acte de malveillance..."

    Je ne résiste pas au plaisir de citer un autre expert de Dasquié en 2002: le général Jean-Vincent Brisset, général de l’armée de l’air, ancien officier de sécurité pour les lignes aériennes:

    « Pour parler simplement, explique-t-il, un tel choc transforme l’avion en munition à “charge creuse”, produisant ce qu’on appelle une pointe de feu. Dès le choc, l’appareil se désintègre et brûle au fur et à mesure de sa pénétration dans l’orifice qu’il a creusé. Je me suis entretenu de cette question avec plusieurs spécialistes tenus à l’obligation de réserve, et ce point ne fait aucun problème, pour personne parmi nous. Dites-vous bien que dans un avion, la plupart des métaux dont il est fabriqué brûlent en se consumant complètement. Cela est vrai de l’aluminium, mais surtout du magnésium et du titane qui provoquent des incendies à très haute température, particulièrement dangereux et difficiles à combattre. Ce qui demeure pratiquement toujours reconnaissable dans un accident suivi d’un incendie est l’ “axe” des réacteurs. "

    L'avion se serait transformé en charge creuse c'est à dire en missile. MDR !

    Je conseille à tous la lecture du bouquin de Dasquié (version papier): il s'agit de la meilleure arme de destruction de la version officielle.
    Une certitude en tous cas: l'avion n'a pas percuté la façade.
    Pour les contradictions entre les données officielles et les témoins du comté d'Arlington, consultez le travail phénoménale du CIT (temps et maitrise de l'anglais requis):
    http://thepentacon.com/videoshorts.htm
    .

  2. Franckp,

    Et que dis Rue89 de tout cela, après tout ce que reopen911 nous démontre il faudrait peut être qu'ils prennent les mesures necessaires pour retirer leur torchon!
    Merci pour cet article

  3. Anti-Clown,

    Quand je vois l'article de Rue89, je suis fière de mon nickname Anti-Clown.
    Leurs Rue89 doit être dans le noir total et totalement pas éclairé. Bravo! encore
    une fois à Réopen de mettre les Clowns à leurs vrai place, c'est à dire DANS UN CIRQUE!!!!

  4. Pole,

    « Sous l’effet du choc, le kérosène se transforme en vapeur, et il brûle. D’ailleurs les boules de feu visibles sur les photos peuvent correspondre à ce phénomène », affirme Vincent Favé.

    Ahaha !
    Notez le "peuvent", il ne se mouille pas trop.
    Et tout ça n'explique pas pourquoi la pelouse n'a pas grillé...

  5. neurone,

    ... (voilà) Voilà le point de départ de la contestation : que s'est il passé ce jour sur la façade du Pentagone ?! Autant vous dévoiler tout de suite ma position je doute ! Je suis un citoyen qui DOUTE de la V.O. pour des tas de raisons et rien ne vient après ces presque 8 années depuis l'événement, RIEN ne vient me confirmer dans la théorie diffusée principalement par les journaux principaux, et soutenue par une clique de "décérébrés" ... ou pire "colabo-" !? //(Ahah)... un point Godwin ?//

    Que s'est-il passé ?... on est sûr d'une chose avec la vidéo, vidéo support des anti- et pro- V.O, issu du F.B.I, c'est qu'un objet venant de la "droite" est venu se "fracasser" sur l'une des façades du Pentagone ! Dégageant une énorme boule de chaleur ! A priori un objet qui vole... linéairement, qui doit être un avion, un missile, où peut-être un drone ... ou une soucoupe volante, non je blague !

    Un objet volant qui n'a pas laissé que quelques débris ... dégageant une énorme boule de feu au moment de l'impact ?... Si ce n'était pas un avion commercial comme indiqué par la version officielle car trop peu de débris, alors qu'est-ce ... examinons la suite des faits... (*)
    Ce dont on est sur, aussi, c'est de la capacité des "secrets services" d'agir promptement en temps de crise et de ne pas paniquer ET d'obtenir ET de substituer toutes les vidéos des alentours ... Ce point est important, il montre ô combien on ne pourra pas ensuite faire dire que les services américains étaient "terrifiés" et "immobilisés"... non ils agissent ! et agissaient ce jour !

    De même, ce jour fut pris immédiatement la bonne décision de faire atterrir, et pour la première fois dans l'histoire de stopper tous les vols aérien cette journée ... ô combien ils étaient compétent contrairement à ce que l'on laisse entendre ! Il agissent ce jour et promptement ... sauf Bush dans sa classe (ou, voulait on le voir avec des enfants, symbole de l'innocence, pour l'innocenter - telle la propagande de la fille de l'ambassadeur du Koweit à l'ONU avec les bébés koweitiens soit-disant assassinés avant la 1ere Guerre du Golfe !?!)

    Alors pourquoi n'ont -il pas agit à intercepter l'avion qui s'approchait du Pentagone !?! Qui pouvait franchir les espaces aériens sécurisés autour du pentagone ... (allez voir le film zéro enquête... & écoutez bien ce témoignage du contrôleur aérien qui décrit comment des espaces aériens autour du pentagone sont sous le contrôle et surveillés )!!!

    Ainsi, l'objet volant non identifié avait l'autorisation de pénétrer dans le bouclier et de passer les batteries anti-missile dont on sait trop bien la précision, reportez vous à la propagande de la guerre "Koweit/Irak" - 1ère guerre du Golfe - ... ou des batteries de "patriot" empèchaient tous missiles (les Scud) de l'armée Irakienne de tomber sur les positons US. Eux aussi étaient en panne ce jour ?!

    Qui donc à (eu le droit de) traverser ces différentes protections, volé en rase motte et fait disparaitre toutes les traces d'un accident d'avion ?! Un pauvre bougre terroriste qui ne sait pas voler, armé d'un seul cutter, ou bien ... Non pas de conclusion hâtive ! des faits encore des faits ...

    Autre fait trouble ... ce jour là on a vu "Rumsfeld", le responsable en chef des Armées, juste derrière la Président d'alors, qui au lieu de diriger et de superviser les opérations contre d'éventuels terroristes (autres), on l'a vu ce jour se payer le luxe d'aider les secours sur la pelouse du Pentagone ... HALLUCINANT ! Incroyable mais vrai ! Pourquoi était-il nécessaire de le voir à l'heure du crime ?!

    Alors ... les témoins qui affirment avoir vu volé un avion ? Dont certains on vu des passagers derrières les hublots ... pas moins ! On doit les écouter, mais le nombre de témoins ayant un grade ou un lien avec l'armée doivent pour moi être suspectés de témoignages complaisants, pour ne pas dire de mensonges ...

    Il ne reste plus qu'a établir la vérité "physique" de l'événement ... effectivement "Rue89" semble faire la part belle à des experts qui affirment qu'il existe... des avions dont les ailes se replient, voire se détruisent avant l'impact (AHAH) ... & des schémas de principes ...

    Alors oui réclamons le droit à poser des questions et d'exiger des réponses autre que des anathèmes, et on voudrait voir ... l'ensemble des vidéos, SVP ! Pourquoi les cacher !!! Pourquoi faire un voile sur la vérité : que cachez vous, pourquoi ces cachoteries, plutôt que de montrer au monde de quelle manière les perfides terroristes en sont venus à "fracasser" un avion sur les murs du Pentagone... Et vous messieurs de la presse, messieurs les journalistes qu'avez vous à protéger, ne devriez vous pas vous charger de dévoiler la Vérité ?! Où sont donc les 82 autres vidéos ... cela pourrait faire un (joli) scoop, augmenter la vente d'un numéro spécial ... ou je ne sais !

    Merci à rue89 d'avoir ré-ouvert le dossier... mais ZERO Enquête sur l'événement, cela vaut dont Zéro + ! Et quel manque de sérieux : "... quelques vols dans un aéroclub suffisent pour guider un avion dans le ciel et viser une cible. Les gros jets se pilotent presque avec deux doigts aujourd'hui" (sic)! ... fallait oser le publier !?!

    Merci re-open pour votre "job" ... et de patiemment, rassembler les faits, les articles et ce qui a à-voir avec le "9-11" ... pour se forcer notre libre opinion !

    Merci de m'avoir lu jusqu'ici...
    Neurone.

    NB, Pour voir à quoi correspond un crash d'avion à pleine vitesse reprenez la série documentaire de Discovery Chanel qui analysait finement les crash d'avion... où l'on retrouvait des débris sur des centaines de mètres ! (Série Mayday ou "Dangers dans le Ciel" ...) [1+2]

    [1] Série Mayday : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mayday_(%C3%A9mission_de_t%C3%A9l%C3%A9vision)
    [2] Vol FedEx vol 1478 http://www.securiteaerienne.com/taxonomy/term/9 (A quoi ressemble un crash!!!)
    [+] Tuyau supplémentaire : sur http://www.crash-aerien.com/www/database/liste.php ... regardez pour l'année 2001 ... étrange ! On ne comptabilise pas les avions du 11 - sept !?

    -x-

    (*) Un objet volant qui n'a pas laissé que quelques débris ... dégageant une énorme boule de feu au moment de l'impact ?... Le parti pris d'un avion à cette réponse doit répondre de l'absence de débris et de la capacité d'un piètre pilote à passer les barrières anti-missile tout en zizaguant à qq mètres du sol... Le partisan d'un autre objet que l'avion d'AA, doit expliquer où sont les passagers de cet avion, chose difficile et qui doit être mis de coté pour accepter une analyse précise de tous les faits obscurs de ce jour. Bonnes réflexions.

  6. Cathy des airs,

    "Je pense que la trajectographie telle qu’on peut la discerner aujourd’hui ne permet pas de conclure à un impact sur la façade, mais plus vraisemblablement par le toit." (François Grangier )

    "Une certitude en tous cas: l'avion n'a pas percuté la façade"
    (Kropotkine,)

    Mais alors, dites-moi, qu'est-ce qui a bien pu renverser les 5 lampadaires qui se trouvaient, eux, si je ne m'abuse au niveau du sol ?

    Est-ce le " big " souffle d'air ?

    Ou la main d'un géant qui passait par là ?

  7. soliman,

    @Cathy des airs

    à ce sujet, aller voir la pertinente analyse de Jean Pierre Petit (ancien directeur du CNRS) au sujet des collisions entre un aéronef en mouvement et différents corps.(ou l'on peut observer entre autre une aile d'avion découpée comme du beurre par un lampadaire!)

    sur son site http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/docs_anticonspirationnistes/scenario_vol77.htm

  8. Perceval,

    Bonjour,

    Quelques temps après les attentats, j'ai pu récupérer sur un site gouvernemental américain des photos HD (3000x2000 scannée car les apn de cette résolution n'existaient pas en 2001) de la façade avant son effondrement.

    Il est impossible à la vue de ces photos de croire qu'un avion de ligne a percuté le pentagone.

    La pelouse est plus propre qu'un green de golf et sans le train d'atterrissage les réacteurs auraient dû laisser 2 tranchées en direction de la façade.

    Je tiens à la disposition du webmestre les-dites photos.

    Bonne continuation.

  9. marc Tugaye,

    "il est faux de dire que les membres de l’association ReOpen911 (et au-delà les sceptiques de la version du complot officielle) sont des "partisans de la théorie du complot". Il est trompeur de présenter ainsi les choses, car la version de l'attaque surprise des terroristes d'al-Qaïda est elle-même une théorie du complot." (la rédaction de reopen)

    Je suis membre de reopen et partisan de la théorie du complot. Je pense qu'il faut s'affirmer ainsi, car il s'agit obligatoirement d'un complot, quels qu'en soient les protagonistes. Ne pas être clair à ce sujet et se cacher derrière son petit doigt ne fera pas avancer les choses.
    Bien à vous, Marco Tug

  10. Sébastien,

    Pourquoi donner tant d'importance à des gratte-papiers payés à la ligne?

    Ce ne sont ni des scientifiques, ni des experts en quoi que se soit, ni des enquêteurs de police. Le métier de journaliste est largement surévalué.

    Je rejoinds Marc Tugaye. A force de prudence et de circonvolutions (cf. texte de présentation), vous cherchez tellement à vous protéger des accusations calomnieuses portées que cela en devient risible et presque suspicieux.
    Je ne suis pas "conspirationiste", car il faut être un débile profond pour trouver ce qualificatif pertinent pour juger quelqu'un. Idem pour révisioniste etc...Prêter le flanc à la vision de ce genre d'attaques et les accepter comme recevable, c'est déjà admettre qu'on a perdu d'avance.

    Les complots éxistent. Tout le temps. Partout. D'ailleurs, quand cela arrange les médias, ils ne se gênent pas pour faire monter la mayonnaise autour de grandes affaires de cette manière, justement quand la théorie du complot est inexistante! Ca ne mange pas de pain, c'est racoleur et...sans risque.
    En somme, quand il faut raconter des bobards, les journalistes répondent toujours présents.

    Par contre, quand il faut commencer à creuser et à dire des vérités, il n'y a plus grand monde....

    Si on suit leur raisonnement, comme les complots n'existent pas, en somme, un matin de septembre 2001, des "gens" se seraient réveillés et se seraient dit: "Tiens, ce matin, je vais aller voir ce que çà fait de piloter des avions, et puis, si je me plante, tant pis, ce sera bien fait pour ces cons d'Américains. Ah oui, je vais demander à mes potes s'ils veulent venir avec moi. Plus on est de fous, plus on rit!"

    C'est sûr Arthur...

    Tiens, j'en ai une bonne à vous raconter: c'est l'histoire des 20 dirigeants les plus puissants de la planète Mars qui se réunissent un jour dans des hôtels de luxe avec des grandes voitures noires. Après avoir bien bu et bien ripaillé en se racontant les dernières blagues à la mode, ils décidèrent de s'associer et de créer un Nouvel Ordre Mondial, avec un Gouvernement Mondial, une monnaie Mondiale, une armée Mondiale, bref, le grand jeu quoi!
    Après quoi, ils rentrèrent chez eux, très contents d'eux-mêmes et de leur grandeur, et il allèrent porter la bonne parole aux peuples toujours bons et naïfs: "Nous allons défendre vos intérêts, nous sommes là pour çà, ne vous inquiétez-pas. Nous maîtrisons tout et nous savons ce que nous faisons. YES, WE CAN....Tout est possible...Le monde d'après...Asta la vista baby....Euh...Les méchants seront chatiés, ils devront faire le tour de la cour à cloche-pied et nous organiserons une grande gogo-parade pour fêter l'avènement du paradis sur Terre. D'ailleurs, pour vous le prouver, nous instaurons le droit de travailler 70 heures par semaine, la liberté de parole unique dans tous les médias pour les gentils-journalistes accrédités 0% sans danger pour l'humanité-au-paradis, la chasse aux sorcières et aux déviants qui ne pensent pas comme nous tous, les ennemis du paradis, les sataniques-conspirationistes-révisionistes empêcheurs de tourner en rond!".

    Quand certains promettent le paradis, cela ne signifie qu'une chose: que nous sommes déjà morts.

    Conspirasionistes? pffff.....

  11. Cathy des airs,

    @Soliman

    Merci pour le lien de Jean-Pierre Petit.

    Il y décortique notamment une vidéo de simulation faite par des ingénieurs pro-VO et qui semble malhonnête sur bien des points (911 Case Study: Pentagon Flight 77)
    Voici ce qu'il remarque :
    « Au rang des nièmes absurdités l'avion aurait survolé des voies à grande circulation, en volant à très basse altitude. Rappelez-vous que l'effet induit par l'écoulement de l'air autour des ailes souffle le jet des réacteurs vers le bas. Donc à moins de dix mètres d'altitude les quatre réacteurs de l'appareil auraient dû avoir une action sur les véhicules les plus légers. Or rien de tout cela. »
    (1ère remarque personnelle : En cas d'impact de l'aéronef sur le toit, les mêmes réacteurs qui n’ont pas soufflé les voitures sur l'autoroute, auraient donc soufflé sans aucun problème les 5 lampadaires, en les déposant gentiment sur la pelouse du Pentagone ?)
    (2 ème remarque : Or, d'après la VO, les lampadaires ont été frappés par l'avion à mi-hauteur, à 850 km/h ! Mais nullement endommagés, ni pliés, ils se sont simplement couchés, bien rectilignes, par terre, parce qu'ils ne se sentaient pas bien... Sur la vidéo d'essai de J.P.Petit, on voit au contraire, une aile d'avion qui, dans des circonstances voisines, se fait couper net par un lampadaire qui, passablement tordu -lui- reste debout...)
    Jean-Pierre Petit continue :
    « (sur la vidéo de simulation) Il émane du réacteur droit un vortex. Les gens qui ont fait cette simulation expliquent que cette émission de fumée blanche serait due, au moment de l'approche, à " l'absorption de la partie supérieure d'un des réverbères ". »
    (remarque personnelle : la tête d’un réverbère qui se consume dans un des réacteurs, pour expliquer le panache blanc qu’il laisse derrière lui, c’est assez drôle, non ?)

    Et Jean-Pierre Petit de conclure avec beaucoup de pertinence, en effet :
    "On peut faire dire n'importe quoi et tout autre chose à des simulations. Comme je l'ai dit depuis des années, la seule façon de valider ou d'infirmer la thèse officielle retenue dans le rapport est une reconstitution vraie grandeur.
    Ce qui m'inquiète c'est que des ingénieurs perdent tout esprit critique et adoptent une attitude qu'on comprendrait mieux chez le premier quidam venu, pas chez des hommes qui sont censés avoir fait quelques études techniques »

    Ne doit-on pas aller plus loin et nous demander si, dans le cas du 11/9, pour reconstituer de soi-disant preuves de " la vérité officielle", certains ingénieurs (dévoyés par qui au juste ?) n'hésitent pas à passer sans vergogne de la simulation au « simulacre » informatique ?

  12. Richard Sauvé,

    Le 10 septembre 2001, le secrétaire d'État d'alors, Donald Rumsfeld en conférence de presse, avouait un trou de 2300 milliards de dollars pour le budget de l'année 1999 du Pentagone et un de 1100 milliards de dollars pour l'année 2000 . Le 11 septembre 2001, le vol 77 a présumé avoir percuté la section du pentagone précisément où plusieurs des analystes financiers militaires ont trouvé la mort lesquels enquêtaient sur la disparition présumée de toutes ces centaines de milliards de dollars. Assez curieusement, ses montants correspondent au premier budget 2009-2010 de l'Administration Obama (2300 milliards de dollars) plus 1100 milliards de dollars provenant du G-20 (avril 2009) pour la relance de l'économie mondiale. Coïncidence! Et voilà c'est reparti. On nous fait le coup encore une fois. Il n'y a pas de hasard en politique. Le peuple Etatsuniens et le reste du monde devront rembourser tout cet argent avec les intérêts. L'appauvrissement pour la majorité et l'enrichissement pour la minorité, l'Élite Globaliste. gagnant-gagnant n'est-ce pas ???

    Le mensonge d'Etat existe, se cachant toujours derrière la soi-disant sécurité nationale. Reopen fait un travail d'information admirable pour que l'humanité prenne conscience du monde d'illusion qu'elle se crée. Malgré tout, rien ne semble changer, c'est l'inertie. L'humanité vit une crise de conscience. Il faut réaliser que vouloir changer le monde est aussi illusoire, que l'individu doit retrouver la souveraineté de son être pour contribuer à l'évolution de la conscience animale actuelle en conscience divine à laquelle toute l'humanité aspire. Fin du conflit intérieur de l'individu et atteinte de la paix intérieure signifient fin de la manifestation de sa guerre extérieure. Nous créérons à ce moment-là le paradis sur terre pour tous.

    L'amour infini est la seule vérité !

  13. Bigourdan,

    Bonjour

    Je ne connaît qu'un avion dont les ailes se replie : l'avion de Barbie !

  14. Crivello,

    A propos de l'article de Marion Brunet "Un pilote, même débutant, peut viser le Pentagone avec un Boeing" que ReOpen911 qualifie "d'affligeant", les commentaires semblent attribuer les propos "
    "... quelques vols dans un aéroclub suffisent pour guider un avion dans le ciel et viser une cible. Les gros jets se pilotent presque avec deux doigts aujourd'hui !" à M. Dany Crivello.
    En relisant l'article de Marion Brunet, ces propos n'ont pas été tenus par M. Crivello, mais par M. Jean Belotti, par ailleurs ancien pilote et expert judiciaire.

    Merci de bien vouloir rendre à César...

  15. ZEROZEROSET,

    Je découvre ce site. Je suis très intéressé. Je me pose donc les questions suivantes :

    A quel vitesse vole l'avion que l'on voit s'encastrer dans le WTC ? Cet avion laisse très clairement des traces de l'impact de ses ailes sur la facade.
    A mon avis, les vitesses ne doivent pas être très différentes ou si ? Alors pourquoi aucune trace quand bien même les structures des façades sont différentes.

  16. Pépé,

    L'intox est à son paroxysme en effet car les fomenteurs de ces attentats ne les ont pas mis en scène pour qu'ils soient "tenables" aux yeux de l'opinion. Non, ce qu'ils voulaient surtout c'est qu'ils soient efficace. Ainsi face à cette horreur chacun avance vers la vérité selon son degré d'esprit critique et de peur. Mais le risque est grand de provoquer un choc psychologique second à sa découverte (la réalité de la vérité...) tout aussi violent que celui subi le jour même du 11.
    En clair, la méthode qui consiste à provoquer un délire collectif est très usitée à l'échelle d'une secte contre les récalcitrants et les dociles à la fois pour obtenir une sorte de "fluidité" indispensable à la mise en place d'un harcèlement criminel.

  17. Gonzague,

    Je n'avais pas lu cette phrase : "Puisque le titre est déjà une conclusion, il ne restait qu'a sélectionner les éléments corroborant ce postulat"

    Dites-moi, n'est pas votre technique ? Vous pensez que c'est un complot, vous laissez donc de côté les 150 personnes (et non pas "certains", et ils sont à 99% d'accord entre eux, contrairement à ce que vous mentionnez dans votre article) qui ont vu un gros avion s'écraser sur le Pentagone. Les témoignages sont ici :

    http://www.geocities.com/someguyyoudontknow33/witnesses.htm

    Leurs noms sont cités, un simple coup de fil devrait vous suffire à en avoir le coeur net.

    N'est-ce pas votre facon de voir les choses ? Vous omettez volontairement de signaler les lampadaires et le générateur, et lorsque vous le faites, vous précisez qu'un global hawk fait plus de trente mètres d'envergure. Dois-je vous rappeler que la raison pour laquelle vous ne croyez pas dans la "version officielle" est qu'un objet de plus de trente mètre de large ne peut pas avoir laissé de telles traces sur la facade ? Vous pensez donc qu'un Boeing de plus de trente mètres de large ne peut pas être à l'origine des séquelles visibles, vous pensez en revanche qu'un drone de plus de trente mètres de large le peut ?

    Enfin ,vous oubliez deux points essentiels :

    1. Le Pentagone est situé au bord d'une autoroute qui était embouteillée au matin du 11 septembre. Pour réussir à envoyer un autre objet que le vol 77 sur le bâtiment, il aurait donc fallu savoir qui se trouverait sur l'autoroute. Donc bloquer les voies. Ou payer les gens avant l'arrivée des journalistes.

    2. Le Pentagone est situé à un kilomètre de l'aéroport Ronald Reagan. Ceci peut expliquer pourquoi la présence d'un avion dans les parages d'un aéroport n'est pas franchement suspecte. D'où d'ailleurs une absence de panique.

    Bref, la théorie la plus crédible reste, à la vue de tous ces points, celle du vol 77.

  18. la vérité pour toujours,

    il est évident que ce qui a frappé le pentagone n'est pas un 757
    sa tout le monde le sait dans le milieu de l'aeronautique
    c'est débile de pensé q'un 757 rentre dans une troue de 5 mètre sans laissé les ailes
    c'est tellement débile que je me demand pourquoi certaine se pause encore la question de savoir si y'a eu un boeing la dedans

    un avion ne passe pas inaperçu si ont ne vous montre pas cette avion c'est pour une bonne raison
    c'est que ce n'était pas un avion de ligne poit final
    maintenant faudrait mené une enquète plus poussé et allé aux états unis car c'e'st la bas que ce trouve les responsables
    ils sont au pentagone même.

    mais je sais que la vérité va écaté
    les langue se délient c'est pas facile de gardé un mensonge qui fait 3000 morts

  19. Phoebus,

    De toute façon, quoi que ce soit qui ait frappé le Pentagone, il est clair qu'il ne faut pas que les images en soient divulguées. Il serait pourtant bien simple de faire taire définitivement toutes les spéculations à ce sujet en rendant publiques les images des 85 caméras de surveillance ayant enregistré le crash. Or, jusqu'à ce jour, les seules images que le FBI a bien voulu donner ne montrent strictement rien de ce qui a vraiment frappé le Pentagone. Pourquoi, s'il ne s'agit que de l'avion du vol 77 ? Pourquoi d'ailleurs les agents du FBI n'ont-ils rien eu de plus pressé à faire, ce matin-là, que de confisquer les bandes de toutes ces caméras ?
    Quand on n'a rien à cacher, on ne cache rien, c'est évident.

  20. barbule34,

    Il y a quand même quelquechose qui me chatouille dans "l'avion dans le Pentagon!!!

    je m'explique: on ne retrouve pas trace de l'impact des ailes du 757 dans le batiment(c'est une certitude). Des lampadaires sont pourtant renversés.
    Si il s'agissait d'un "Global Hawk"(de même envergure qu'un 757), on aurait alors des traces d'impact des ailes du Global Hawk dans la façade, non?

    ...le serpent se mord la queue!!!

    Une explication?

  21. VAM,

    Personnellement, y'a une seule chose qui me chiffonne : dans le cas où ce ne serait pas le vol 77 qui ait frappé le Pentagone, que sont devenus les personnes embarquées dans le vol 77, dont on a perdu la trace sur les écrans de contrôles quelques minutes avant le crash ?

  22. Phoebus,

    @ Barbule34 et VAM :
    D'où l'absolue nécessité d'une nouvelle enquête pour répondre à ces questions-là (et bien d'autres).

  23. Sylvio,

    barbule34: pour beaucoup ce n'est pas un drone qui a frappé le pentagone et donc les lampadaires pas terre ont tous simplement été une espèce de mise en scène.

    VAM: l'avion était rempli à un taux très faible : ~30%, les passagers étaient curieusement composés en grande majorité de millitaire, d'officiels, ou de proche de millitaires, officiels, etc. Alors oui la question subsiste que sont devenus ces dizaines de passagers ? Sacrifiés ? En retraite dorée au bahamas ?

  24. VAM,

    Merci pour votre réponse, je viens de voir Loose Change Final Cut, dans lequel il est effectivement précisé ce que vous me dites ici, un avion rempli à 30% de ses capacités, beaucoup de militaires et autres officiels, etc. Et c'est très intéressant..

  25. robin,

    Vous dites que la boite noire ne corrobore pas du tout la théorie officielle, je note donc bien qu'il s'agit d'un avion, à moins que les missiles aient des boites noires (lol ! ) ?!

  26. pascal,

    Concernant les ailes qui se replient dans le dos de l'avion.

    Imaginez quelqu'un qui court avec les bras écartés, et qui percute un arbre. Dans quelle direction vont ses bras: vers l'arrière ou vers l'avant ?

    Pour ceux qui pensent que c'est vers l'arrière (et donc qui croient en la version officielle des ailes qui se replient sur le dos du 757 qui peut ainsi passer dans le trou de 5m² du mur du Pentagon), faite l'expérience vous-mêmes, ou, moins douloureux, allez réviser les lois de Newton concernant la conservation de la quantité de mouvement (niveau lycée). La quantité de mouvement accumulée par les ailes est bien entendu orientée vers l'avant, et le reste, même en cas de choc.

    Un autre truc énorme concernant la version officielle, et qui ne semble surprendre quasiment aucun de ses partisans.
    J'imagine que je suis un pirate de l'air fanatique et sanguinaire, qui a réussi à détourner un avion, à échapper aux controles radar, aux poursuites d'avions de chasses, au missiles et autres moyens de protections inconnues. J'ai enfin le Pentagone en ligne de mire et je vais enfin pouvoir faire des dégats monstrueux qui vont épouvanter l'humanité toute entière. Je sais que dans ce bâtiment travaillent des milliers de personnes, et je sais aussi où est situé le bureau de Rumsfeld.

    Pourquoi irais-je prendre le risque d'une manoeuvre insensée pour aller jeter mon avion dans le bas d'un mur dans lequel il y a des travaux depuis 6 mois et quasiment personne dedans, en faisant des arabesques avec mon avion de ligne (qui n'est pas un avion de voltige) au risque tout simplement de le briser en deux, plutôt que d'aller "simplement" l'écraser sur le bâtiment par le dessus en essayant de faire le maximum de dégats (et plutôt du côté de Rumsfeld tant qu'à faire).
    Hallucinant que ça n'étonne personne.
    Je vois arriver une objection : peut-être qu'en attaquant le mur plutôt que le bâtiment, le pirate savait qu'il passait au travers de moyens défenses du Pentagone.
    Objection à l'objection : comment un renseignement d'une telle importance aurait-il pu être accessible à un terroriste, sans complicité à l'intérieur même du Pentagon.
    re-objection : explication simple, en fait c'est son cousin qui participait au travaux dans le bâtiment qui le lui a dit : il avait débranché lui-même le radar primaire...

    Et dire que les petits amricains auront la version officielle dans leur livre d'histoire un jour. Ca fait peur.

  27. jpdesm,

    Merci beaucoup à l'auteur de l'article d'avoir cité mon nom et mon site. Peut il expliquer pourquoi il n'a pas mis de lien clickable, comme il l'a fait pour pratiquement tous les sites cités ? A titre de "secours", voici donc l'url : http://pagesperso-orange.fr/jpdesm/pentagon/francais.html

    Je relève beaucoup d'inexactitudes dans l'article, sans parler des commentaires laissés par des internautes. Mais l'essentiel de l'erreur me parait être dans les traces physiques.

    1 - Oui, il y a bien eu cinq lampadaires touchés par l'avion, leur position au sol étant parfaitement repérable. Et il est impossible de toucher ces cinq lampadaires à moins d'avoir un objet qui ait, à quelques mètres près, l'envergure d'un 757. A mon avis, un 737 n'aurait pas pu tous les toucher.

    2 - Il y a une entaille, bien visible sur les photos, sur le dessus du générateur. Cette entaille correspond parfaitement au rail d'un des volets hypersustentateurs d'un 757, coté tribord par rapport à l'axe de la trajectoire présumée.

    3 - Il y a, sur un petit muret qui entourait une bouche de ventilation, un impact qui correspond exactement au bas du réacteur babord, toujours par rapport à l'axe présumé de la trajectoire.

    4 - Le fameux "trou carré de cinq mètres de coté", n'est que la partie centrale la plus visible de l'impact. Il s'étend du pilier 13 au pilier 5 sur les deux premiers niveaux. A gauche, il y a bien également un trou, mais seulement sur le rez de chaussée (first floor). Il s'étend du pilier 8 au pilier 13. Il est visible non seulement sur les photos prises avant l'effondrement, mais aussi sur les photos prises après. A droite du "trou carré", il y a en hauteur sur le premier et le second étage (second and third floor) des traces d'impact qui correspondent à l'aile droite, du pilier 15 au pilier 21.

    5 - Contrairement à la zone située sous la trajectoire d'impact, effectivement quasiment vierge de débris (à l'exception notable de la porte de la soute de l'APU, cf analyse de Russel Pickering), la zone située symétriquement par rapport à la façade, au nord du point d'impact, est jonchée de débris plus ou moins gros. Et de nombreuses photos les montrent.

    Donc tout ou presque dans les traces physiques concorde avec l'impact d'un 757 qui aurait pénétré dans le batiment par le trou carré et le trou rectangulaire situé à gauche, alors que l'aile droite (à part quelques fragments et le réacteur) aurait explosé en confettis sans pénétrer dans le batiment. La seule difficulté conceptuelle à ce raisonnement est que, sur la gauche, l'impact devrait se prolonger jusqu'au pilier 7, c'est à dire environ 2,5 m plus loin. Après avoir examiné en détail ce point, j'en suis arrivé à la conclusion que cette aile gauche avait dû, par effet d'inertie, se replier partiellement vers l'avant. Il a pu se passer la même chose pour l'aile droite, mais d'une part ce n'est pas nécessaire pour expliquer les traces d'impact, et d'autre part l'arrivée en bias de l'avion a fait que cette aile a touché la façade très tôt dans le laps de temps de l'impact, ce qui n'est pas le cas de l'aile gauche.

    La question du repliement des ailes (ou plus exactement de l'aile gauche) est donc une nécessité dans le modèle physique de l'impact. Pour moi, c'est plus que probable, et je vais argumenter ce point.

    Comme dit dans un commentaire ci dessus, il est évident que les ailes n'ont pu se replier que vers l'avant et non vers l'arrière. Peu importe que la version officielle prétende que les ailes se sont repliées vers l'arrière : ce n'est qu'une ineptie de plus ! Il se trouve que j'ai vu les débris d'un crash d'un petit avion léger (Morane Saulnier Rallye) suite à l'accident d'un pilote dans mon aéroclub. Ailes partiellement repliées vers l'avant. Il se trouve aussi que j'ai participé au ramassage des débris après le crash d'un autre avion léger (Piper ailes haute 90 cv). Ailes déformées vers l'avant. Pour moi c'est une évidence physique. Et je confirme que tous ceux qui prétendent (partisans de la version officielle ou ceux qui la contestent) que les ailes pourraient se replier vers l'arrière sont des incompétents.

    Autre chose : des témoins ont dit qu'ils avaient vu ce repliement des ailes. On conteste leur témoignage en disant "impossible, ce serait trop rapide". Eh bien non. Si l'avion volait à 150 m/s à l'impact (probable pour moi), franchir la trentaine de mètres de trajectoire pendant lesquels un tel repliement d'ailes a dû être visible a probablement duré un peu plus de 200 millisecondes. Un temps largement suffisant pour enregistrer un détail dynamique. N'importe quel spectateur d'un match de foot ou d'une partie de tennis observe et apprécie des mouvements plus brefs que cela.

    Il se trouve que j'ai été placé dans cette situation précise. J'étais spectateur d'une course de cote de voitures. Je m'étais placé de manière à pouvoir me réfugier derrière un assez gros tronc de sapin si par hasard une voitures sortait de la route dans ma direction. Et c'est arrivé. Une voiture a fait une sortie de route et est venue vers moi en dérapant latéralement. Elle a fini sa course sur un autre arbre situé à quelques mètres. Tout en effectuant un mouvement pour me mettre à l'abri, j'ai observé le crash de cette voiture à quelques mètres de moi. J'ai très nettement vu voler les débris de la botte de paille qui protégeait l'arbre percuté, des débris de vitre cassée, et plus surprenant encore, j'ai distingué le mouvement de pliage de la voiture qui avait tendance à s'enrouler autour de l'arbre. Très curieusement, alors que cela n'a duré qu'une fraction de seconde, j'avais l'impression de vivre dans un film au ralenti. J'ignore ce qui peut provoquer ce genre de sensation, et je ne peux qu'émettre l'hypothèse que j'étais alors soumis à une intense décharge d'adrénaline. Donc lorsqu'un témoin du crash du Pentagone dit qu'il a pu observer tel ou tel détail, comme le repliement des ailes, pour moi c'est tout à fait crédible car j'ai vécu des circonstances de ce genre. Et ceux qui n'ont jamais vécu ça sont mal placés pour en juger.

    Je répète une fois de plus, et cela fait maintenant plus de cinq ans que j'affirme cela, que la théorie "pas d'avion sur le Pentagone" est utilisée par des désinformateurs professionnels pour discréditer les contestataires de la version officielle. Je suis profondément désolé de voir des gens apparemment militants sincères pour la vérité reprendre cette contrevérité. Que cela figure dans un documentaire tel que "Loose Change" n'a rien de surprenant : l'équipe CIT, mettant en scène le faux témoignage du sergent Lagasse, a ainsi montré pour qui elle travaillait. Que cela soit repris, en tournant en dérision le repliement des ailes "comme une libellule" dans "zéro enquête" prouve simplement à mes yeux que le réalisateur s'est fait désinformer.

    Une fois de plus je mets en garde tous ceux qui débarquent dans ce dossier, et surtout ceux qui n'ont pas une solide formation scientifique : parmi tous les "contestataires" de la VO que vous pourrez entendre ou lire ici ou là, dites vous bien que nombre d'entre eux sont des professionnels de la désinformation. Vous faire croire, avec des arguments fallacieux ou de faux témoignages tardifs, que ce n'est pas un 757 qui a frappé le Pentagone, vous expose à être dans le camp de ceux qui, un jour ou l'autre seront ridiculisés. Et surtout n'allez pas donner du crédit à tel ou tel individu parce qu'il combat bien la VO à vos yeux. Réfléchissez : pensez vous que des désinformateurs professionnels vont se faire passer pour des défenseurs avérés de la VO ? Evidemment non : ils vont tout faire pour qu'on les prenne pour de respectables adverseraires de la dite VO. Mais subrepticement, dans le "pack d'arguments" qu'ils vont vous servir, ils vont insérer des arguments pourris qui vont servir à vous discréditer.

    A bonne entendeur, salut.

  28. jpdesm,

    Erratum :
    Le trou carré s'étend du pilier 13 au pilier 15 (~2,5 m / intervalle).

  29. Clement,

    Merci pour cet excellent travail de la part de la rédaction de Reopen.

    Le dossier de Rue89 est tout simplement affligeant, truffé d'incohérences et de raccourcis.
    Quand on pense que tout cela a été rédigé par des étudiants sous la direction d'enseignants journalistes, on se pose de sérieuses questions quant à l'avenir de la profession...

    Quand comptez-vous corriger l'affreuse copie nommée "Ils savaient" ? Certainement la plus calomnieuse du dossier avec d'insupportables relans antisémites prêtés aux personne ne croyant pas à la V.O...

  30. Phoebus,

    Je ne peux que répéter ce que je disais plus haut : une image valant mieux qu'un long discours, il suffirait que le FBI fournisse celles des caméras de surveillance ayant enregistré le crash pour couper court immédiatement et définitivement aux polémiques et aux rumeurs.
    Aucun besoin d'analyses, de supputations, de calculs savants, de modélisation informatique, ni même de témoignages, les images seules font foi. Pourquoi donc continuer à les tenir cachées si elles confirment le rapport officiel ?

  31. joke95,

    @jpdesm

    Je ne connaissais pas ce site, l’analyse et le travail est d’une grande rigueur, surement le plus abouti sur le sujet. Pourtant si des détails confirment l’impact d’un avion (témoignages, « débris d’origine »...), d’autres l’infirment. En effet :
    1)
    (sic) Il y a une entaille, bien visible sur les photos, sur le dessus du générateur. Cette entaille correspond parfaitement au rail d'un des volets hypersustentateurs d'un 757, coté tribord par rapport à l'axe de la trajectoire présumée(fin sic).
    Cette analyse ne semble pas tenir, pour la bonne et simple raison que les ailes d’un avion sont très fragiles (les vidéos sur les crashs d’avion le confirme) et le moindre impact d’un lampadaire sur une aile (à 800km/h c’est comme un rasoir) fait exploser immédiatement celle-ci. En effet je rappelle que le kérosène se situe dans les ailes.
    2)
    Le fait que les fenêtres soient intactes au dessus de l’impact des ailes.
    3)
    Pas de trace de l’empannage de queue (impacts et débris). Qu’elle soit « confettisée ou détachée » me semble tiré par les cheveux.
    Des débris non fumant, en bonne état, la peinture à peine rayée... me semble etonnant.
    4)
    Le fait qu’il est quasiment impossible à un pilote chevronné de réussir un tel exploit « à vue » (sans balise d’approche...ou y en avait une ?) et avec la configuration du terrain.
    5)
    Le kérosène s’enflamme vers le haut et surtout vers le bas (cf crash des tours) et pas de trace sur la pelouse !!!.
    6)
    L’analyse sur l’allunimo-thermie est bonne, mais sachant que le kérosène est en très grande majorité consumé, je ne suis pas convaincu que la réaction chimique (avec l’arrosage des systèmes anti incendie) est suffisante pour l’effondrement de tours (ca provoque ni explosion, pas de température extrême observé...etc), et la destruction 20 minutes plus tard du pentagone.
    De plus (pour le pentagone) je ne pense pas qu’un pompier professionnel est suffisamment bête pour combattre un feu d’hydrocarbure avec de l’eau (ce qu’on ne voit pas sur les photos - mousse-).

    Toute fois je reconnais que la thèse du missile perforant dans l’avion est plausible, tout comme le missile de T MESSAN. Mais je réalise que les deux n’expliquent pas tout.

    Phébus a raison, des images, des images...

    Sinon,
    Je cherche désespérément le vidéo de la FEMA fait dans les années 70, je crois, (passé sur le câble un soir) et qui montre un Boeing envoyé sur un mur en béton. Il s’agit à ma connaissance de la seule simulation de crash (avec capteur, mannequins, analyse d’impact...) existant.
    Pour résumer :
    L’avion touche juste avant l’impact le sol et s’enflamme (il était radio guidé).
    Au ralentie on voit bien l’écrasement et la désintégration de l’appareil
    Bien sûr jet de Kérosène vers l’arrière (en bas) et pas de trou dans le mur...
    Y a des débris fumant...etc...
    L’image vaut mille discourt (si quelqu’un trouve cette vidéo...) et mettrait à mal la théorie officielle.

  32. joke95,

    J’ai oublié de donner mon avis sur les témoignages de personne qui en moins d’une ou deux secondes notes autant de détail.
    (sic) Un temps largement suffisant pour enregistrer un détail dynamique (fin sic)
    L’œil et le cerveau ne peuvent percevoir et enregistrer qu’une quantité limitée d’événement par seconde. C’est physiologique.
    Faite l’expérience suivante, la toupie avec des quartiers de couleurs différentes. Si vous la faite tourner rapidement, vous ne percevez pas la distinction des couleurs (juste du blanc). Même à une vitesse moyenne cela est impossible, il faut descendre à une vitesse de rotation qui colle avec la perception et l’interprétation du cerveau.
    Je suis toujours très sceptique quand des témoins prétendent avoir vu en une fraction de seconde (vitesse 200m/ seconde) autant de détail souvent précis.
    Il y a même un témoin qui affirme avoir aperçu le visage terrifié des passagers a travers les hublots.

  33. joke95,

    et la gaffe de Rumsfeld (question 3) !!!!!

    http://www.defenselink.mil/transcripts/transcript.aspx?TranscriptID=3845

  34. paulvetran,

    En attendant que le FBI veuille bien rendre public tous les enregistrements des caméras de surveillance qui ont filmé l'impact sur le Pentagone, il faut continuer à rechercher, analyser, corroborer les infos & les images à disposition.
    Merci à jpdesm pour jouer le jeu en présentant des arguments (en attente de validation). Ils sont un peu réminiscent des arguments développés par Jim Hoffman (incomplets).
    Merci à Eric Bart pour la masse de travail, la plus complète & sérieuse sur le Pentagone et le vol 77, à ma connaissance.
    Connaissez-vous les photos de Michael Pierce? http://www.michaelpierce.com/pentagon/
    Elles n'ont rien d'extraordinaires, à part qu'elles montrent beaucoup de lampadaires... A croire que l'avion aurait slalomé pour les éviter. Existe t'-il des cartes du Pentagone avec les emplacements des lampadaires?

  35. paulvetran,

    En attendant que le FBI veuille bien rendre public tous les enregistrements des caméras de surveillance qui ont filmé l'impact sur le Pentagone, il faut continuer à rechercher, analyser, corroborer les infos & les images à disposition.
    Merci à jpdesm pour jouer le jeu en présentant des arguments (en attente de validation). Ils sont un peu réminiscent des arguments développés par Jim Hoffman (incomplets).
    Merci à Eric Bart pour la masse de travail, la plus complète & sérieuse sur le Pentagone et le vol 77, à ma connaissance.
    Connaissez-vous les photos de Michael Pierce? http://www.michaelpierce.com/pentagon/
    Elles n'ont rien d'extraordinaires, à part qu'elles montrent beaucoup de lampadaires... A croire que l'avion aurait slalomé pour les éviter. Existe t'-il des cartes du Pentagone avec les emplacements des lampadaires?

  36. paulvetran,

    @ Joke 95

    Serait-ce le test réalisé par Sandia, une filiale de Lockheed Martin, spécialisé dans la recherche technologique pour le compte du ministère de la défense US?
    En 1988 Sandia a effectué un crash contre un mur avec un avion de chasse F4.
    Hélas, il n'y a que 3 frames de cette vidéo.
    On voit bien l'avion se pulvériser à l'impact, mais on ne voit pas le résultat final dans le mur. Dommage.
    C'est avec ce genre d'images que Jim Hoffman établit sa démonstration ; que c'est bien un avion qui a percuté le Pentagone...

    http://911research.wtc7.net/essays/pentagon/index.html
    http://www.sandia.gov/news/resources/video-gallery/index.html

  37. Phoebus,

    En parlant d'images du Pentagone, en voici que je n'avais jamais vues nulle part :
    http://www.youtube.com/watch?v=8Vnu_yiUzls&feature=related
    Un peu trop "beau" pour être vrai, non ?...

  38. paul vetran,

    @ Phoebus

    Merci pour le lien.
    C'est quoi la source de ces images?
    Si elles sont vraies, ce serait un autre élément à charge contre la VO.
    En effet, quelle coïncidence que des prises de vues aériennes s'effectuaient sur le Pentagone au moment même où il était attaqué, et plus particulièrement sur la façade visée.

  39. joke95,

    @paul vetran
    non c'est pas ces images, c'est une simulation de la FEMA avec un boeing en vole télécommandé qu ils font écrasser à raz du sol sur un mur de beton. Le reportage date des années 70 et est passé sur la cable (chaine planete, une chaine de ce genre...)

    @phebus

    bizarre, les images s'arretent bien vite, l'avion me semble bien petit et je trouve que ca ressemble plus a un missile. Enfin c'est mon avis! Cela doit être dans les cordes de @Jpdesm ...

  40. alex,

    # joke95:
    "J’ai oublié de donner mon avis sur les témoignages de personne qui en moins d’une ou deux secondes notes autant de détail.
    (sic) Un temps largement suffisant pour enregistrer un détail dynamique (fin sic)
    L’œil et le cerveau ne peuvent percevoir et enregistrer qu’une quantité limitée d’événement par seconde. C’est physiologique.
    Faite l’expérience suivante, la toupie avec des quartiers de couleurs différentes. Si vous la faite tourner rapidement, vous ne percevez pas la distinction des couleurs (juste du blanc). Même à une vitesse moyenne cela est impossible, il faut descendre à une vitesse de rotation qui colle avec la perception et l’interprétation du cerveau.
    Je suis toujours très sceptique quand des témoins prétendent avoir vu en une fraction de seconde (vitesse 200m/ seconde) autant de détail souvent précis.
    Il y a même un témoin qui affirme avoir aperçu le visage terrifié des passagers a travers les hublots. "

    c'est ce que je pense aussi.
    ça ressemblait à un boeing, ça avait la couleur d'un boeing, ça portait la marque "american airlines"
    on a retrouvé 1 debris de moteur d'un boeing...
    = ILLUSIONNISME les gens croivent à ce qu'il voient et à se qu'ils entendent
    ne pas sous-estimer les gars qui ont fait ça, parce qu'ils sont forts,
    comment ils ont fait??? il y a un truc!

  41. ragondin,

    Une question:
    quelqu'un peut il interviewer un des auteurs et lui demander comment ils ont mené l'enquête?

    C'est article est une insulte à la science.

    Rue 89 est tombé dans le journalisme de salon de coiffure ou de WC si vous voulez.
    PS: aux chers étudiants rampants "achetez vous des laisses pour votre collier"

  42. Johann,

    Il y avait un site italien qui analysait et comparait les 2 vidéos qui ont été rendues publiques image par image. La conclusion était évidente: l'image sur laquelle on devait voir quelque chose avait été trafiquée. Encore un coup des terroristes islamistes pour échappé à leur châtiment!

    Si quelqu'un a sauvegardé ces images... Le site a malheureusement disparu la dernière fois que j'ai essayé de l'ouvrir.

    Ou alors s'y recoller.

  43. Danyray,

    Personnellement, je suis surtout malheureux pour ces jeunes étudiants en journalisme, qui se font ramasser comme à Verdun. Ce genre de truc, c'est un coup à changer de voie...
    Mais à mon avis, c'est surtout au-dessus d'eux qu'il faut regarder. Dasquié, qui vient chialer sur l'épaule de Paul Amar en expliquant qu'il a été obligé de balancer une source aux grands méchants de la DGSE ? Qui, dans la profession, est dupe à propos de cette affaire ?
    Qu'il se console en relisant ce qu'il a écrit avec son ami Guisnel en 2002, à propos du Pentagone, de son 757 dont les ailes se collent au fuselage, et malgré le fait qu'il fasse témoigner l'expert cité plus haut, qui donne raison à Meyssan !...
    Et puis les p'tits jeunes du CFJ, ce ne sont peut-être pas leurs "profs" qu'il faut blâmer, mais le CFJ lui-même, qui les a laissés s'embourber dans un marigot pareil. Et peut-être même leur nouveau directeur, j'ai nommé Christophe Deloire, l'inénarrable ancien du Point. Dont la dernière sortie télévisée a consisté à expliquer « qu’on ne montre jamais une autopsie à la famille d’une victime, c’est bien trop horrible ». Ah oui, j’allais oublier le plus important : il parlait de Gilberte Bérégovoy, certaine que « Béré » avait été assassiné, et qui a demandé jusqu’à sa mort cette fameuse autopsie sans jamais pouvoir la consulter… On se demande bien pourquoi ?
    Alors pour les leçons de journalisme, passez une autre fois, messieurs.
    Quant à Rue 89, que je visite pourtant souvent, il va falloir soit débusquer l’intox chez vous, soit choisir votre camp. Pour les phénomènes cités ci-dessus, il y a longtemps que c’est fait.
    Pourquoi ne pas demander son avis à Barbara Honegger, responsable de la com au Pentagone le 11 septembre 2001 ? Elle, elle a des billes. Elle y était. Et ça risque de vous surprendre... Une référence ? C'est elle qui a sorti l'affaire de l'Irangate dans sa période journalisique, et elle a été conseillère à la Maison Blanche. Si, si : allez-y, c'est du solide.

  44. Pirate,

    La chose qui me fait douter est celle-ci :
    Comment un avion de ligne lancer à 850 km/h
    peut renverser des lampadaires sans arracher
    son aile ou le faire dévier de sa trajectoire ?

  45. ragondin,

    Arretez de penser à partir des données du Pentagone mais à partir de la science et du bon sens.
    Qui avait la capacité militaire pour exécuter cet atentat?
    Pourquoi Atta identifié en 2000 par la cellule Able Danger comme agent d'Al Qaida ne se fait pas arrêter?
    Pourquoi Rice ment en disant que le rapport sur Ben Laden (Aout 2001) ne concerne pas une attaque sur le sol Américain?
    Pourquoi Moussaoui est arrété en aout 2001 sans que la relation soit faite avec le 11 septembre?
    Pourquoi la FISA et le ministre de la justice ne veulent pas perquisitionner l'ordinateur de Moussaoui puisqu'il est reconnu comme conbattant tchétchène et les tchétchène ne sont pas des ennemis des USA?
    Pourquoi Moussaoui a t il le téléphone des Blackwaters avec lui sans qu'il soit interrogé là dessus?
    Pourquoi Delmart Vreeland annonce les cibles et l'attentat du 11 septembre un mois et que la justice ne fasse rien???
    Pourquoi le 11 septembre ressemble t il a la conséquence de la non protection par un bouclier anti missile?
    Pourquoi la clause 15 du traité ABM autorise les USA de sortir unilateralement de ce traité???

    Article XV

    1. Le présent Traité est conclu pour une durée illimitée.

    2. Chaque Partie, dans l'exercice de sa souveraineté nationale, aura le droit de se retirer du présent Traité si elle décide que des événements extraordinaires, en rapport avec l'objet du présent Traité, ont compromis ses intérêts suprêmes. Elle devra notifier sa décision à l'autre Partie six mois avant de se retirer du présent Traité. Ladite notification devra contenir un exposé des événements extraordinaires qui, à son avis, ont compromis ses intérêts suprêmes.
    http://www.obsarm.org/obsnuc/traites-et-conventions/francais/abm.htm

  46. Sentero,

    Bonjour,

    Quelle bonne séance de rigolade...

    On fait une super conspiration et...
    -on laisse plein d'indices, on fait plein d'erreurs... (manifestement il y a eu bien peu de préparation pour maquiller toutes les pistes) tu parles de comploteurs... des amateurs ?

    -on complique les choses à l'extrème... un avion sur le WTC était largement suffisant... (pas besoin de le faire sauter (l'immeuble) et pourquoi en inventer ou en susciter plusieurs et sur de nombreuses cibles... au risque de multiplier les chances d'être repéré avant...

    -alors qu'il aurait fallu des centaines de comploteurs aucun ne passe aux aveux (alors qu'en découvrant la mort de milliers de citoyens américains n'importe quel comploteur peu impliqué aurait évidement dénoncé le procédé et même au risque de sa vie ou de sa liberté... on peut effrayer quelques personnes mais pas des centaines pendant des années surtout si elles peuvent facvilement quitter le territoire américain)

    -finalement à quoi cela aurait-il servi :
    -durcir la politique américaine à l'intérieur ? Pourquoi se fatiguer, les EUA n'ont pas besoin de s'inventer des ennemis potentiellement dangereux ils en ont suscité par leur politique depuis la fin des 70's... à partir de là les prétextes à durcir la politique intérieure existaient déjà.
    -intervenir au Moyen Orient ? Alors ds ce cas pourquoi n'avoir pas prétendu dès le départ que les attentats venaient d'Irakiens ? Si ce sont des super comploteurs c'était aisé de trouver qlqs irakiens émigrés aux EUA leur inventer un rapport avec Saddam et leur faire porter le chapeau (au lieu "d'inventer" soi-disant Al Qaida) pour sauter sur l'Irak (et là ils auraient pu le faire avec l'appui de l'ONU)... et non ils inventent un complot mettant en cause l'Afghanistan (sans interet d'y aller par rapport à l'Irak plus de risques qu'autre chose...)...

    Bref bonne partie de rigolade... et j'en passe et des meilleurs...

    Vous confondez "possible" et "probable".

    Et quoi de plus probable qu'un gouvernement mal aimé au Moyen Orient y suscite des ennemis qui finissent par passer à l'action sur son propre sol.
    Est-il étonnant qu'il en ait profité pour réagir excessivement à l'intérieur et à l'extérieur (et manifestement d'une manière improvisée car si l'objectif prinicipal était l'Irak pourquoi se fatiguer en Afghanistan?)

    Pour moi il n'y a aucun mystère dans les attentats du 11 sept qu'une suite logique d'évenements dont les cibles (ici le gvt des EUA) cherchent à tirer le maximum de profit quand il survient (en partie pour masquer son incompétence car il n'a pas su l'éviter).

    Et au lieu de demander de "rouvrir" le dossier de ce qui s'est passé AVANT et PENDANT moi je voudrais plutot que tous les excés qui ont ont eu lieu APRES le 11 sept soient jugés publiquement... car là il ne s'agit pas de complots mais des dérives d'un gouvernement opportuniste qui a cru qu'il pouvait tout faire sous prétexte qu'il avait été victime d'une agression... c'est beaucoup plus probable que toutes conspirations que vous tissez et finalement c'est aussi grave.

    Mais en demandant la réouverture d'un dossier (croisade perdue d'avance et de toutes façons il n'y a aucun fait qui, j'en suis sur, infirmera la thèse officielle... les républicains ne risquent donc rien à tout ce remue ménage) on fait oublier le vrai problème cad les nombreux abus des républicains après les attentats (et là les républicains auraient beaucoup à perdre).

    Moi qui je ne suis pas conspirationniste je ne vais donc pas réfléchir dans les termes de "A qui profite le crime ?" parceque si je faisais cela je serais forcé de conclure que les conspirationnistes du 11/09 rendent objectivement service à Bush et à son équipe de bras cassés pour occulter leurs responsabilités... mais bien sur une telle conspiration (conspirationnistes/bushistes) est complètement improbable... à peu près autant que celles qui circulent sur le 11 sept :)))

    Bonne gamberge

  47. varda,

    J'étais un peu dans ton état d'esprit avant d'approfondir le sujet . Mais gratte un peu avant de nous deballer tes préjugés ou tes analyses superflus . Quand tu discutes avec des pilotes , ils te disent que frapper le rez de chaussé d'un batiment de 4 étages qui se trouve dans une cuvette avec un avion de ligne . C'est fortement infaisable , de même que viser une tour de 60 metres de large à vue et à une vitesse de 250 metres à la seconde . Comment fais tu à 2 kms pour trouver la bonne trajectoire ?
    Les avions de lignes ne sont pas des avions de chasse . Au moindre changement de direction brusque , c'est fatal .

    Je t'epargne le mouvement des specialistes en batiments qui grossit et qui se demandent comment ont pu tomber les trois tours le 11 septembre ? ( 720 en 15 mois )

  48. Sentero,

    Je n'ai absolument pas l'intention d'approfondir le sujet.

    Je sais faire la différence entre stratégie et tactique...

    -cette conspiration n'a stratégiquement pas de raison d'être, aucune logique... elle est totalement improbable....

    -à partir de là si des personnes veulent s'amuser à démontrer qu'elle était tactiquement possible (je n'y crois pas une seconde) je leur souhaite bien du plaisir mais moi cela ne m'interesse pas...

    Je t'épargne les nombreux spécialistes qui soutiennnent la version officielle (bien plus que 720 depuis plus de 7 ans)

    Bonne gamberge

  49. Menza,

    Des commentaires comme celui de Santero ne méritent aucune réponse, n'étant qu'un tissus de spéculations en état d'apesanteur. Approfondir, étudier, faire ce travail critique l'empêcherait évidemment de gamberger à loisir.

  50. Sentero,

    Continuez à ergoter sur des détails et "Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose" (F Bacon) du moins provisoirement car les historiens et les chercheurs en sciences sociales relègueront cette pseudo conspiration délirante sur les étagères poussièreuses et forts fournis des autres conspirationnismes qui l'ont précédées (conspiration des lépreux, des jésuites, des francs maçons, des Juifs...).

    Comme dit Dieudonné "Il faut la vendre la salade, elle est pas fraiche". :)))

  51. Menza,

    @Sentero
    Les chercheurs de vérité de Reopen911 ne s'aventurent pas dans le prophétisme. Moins flamboyante, plus humble est leur démarche : scrupuleux respect de la matérialité des faits, attention méticuleuse aux détails, conditionnant la valeur d'une enquête, quelle soit policière ou scientifique.
    Seuls ceux qui, comme les apprentis journalistes du CFJ dans Rue89, veulent s'affranchir de la réalité peuvent mépriser cette attitude. Ceci dit, vous avez sans doute raison quant à la position que prendrait -mais de nos jours- historiens ou sociologues : dans cette ambiance de chasse aux sorcières entretenue par les médias dominants (cf. Cotillard, Bigard, etc...), sachant le sort réservé à cet universitaire jusqu'alors tenu pour un expert honorable, Rémi Chauprade, il serait suicidaire pour un historien ou un sociologue de produire un travail qui ne respecte pas le caractère sacré attribué à la thèse du complot islamiste, version officielle des évènements du 11/9/2001. Ceux à qui il reste encore un peu de la "common decency" chère à Orwell ou de déontologie se taisent.

  52. capitaineHitsugaya,

    Une question de taille pour tous les partisans de la VO: En votre âme et conscience, avez vous une seule fois, depuis que la commission du 11 Septembre a publié son rapport, téléchargé et lu celui-ci (disponible en téléchargement sur internet, faisant 585 pages, et rédigé en anglais ?). Vous l'auriez fait que vous auriez tout de suite relevé toutes ses incohérences et sa stupidité. Il n'est pas envisageable qu'après la lecture de ce document, avec un peu de logique et de bon sens, on ne se pose pas AU MOINS quelques questions.
    Arrêtez de prendre les "théoriciens du complot" pour plus bêtes qu'ils ne sont. Si vos seuls arguments sont "les témoins de la télé ont dit ça, le gouvernement américain a dit si, le gouvernement américain n'est pas capable de ça", retournez vous coucher car vos arguments sont tout bonnement nuls et non-avenues. Il n'est pas possible avec un minimum de bon sens de penser que ce soit un avion qui ai frappé le pentagone, pas plus qu'il n'est raisonnable de croire que les corps et des empreintes digitales de soit disant passagers de ce fameux vol 77 aient pu être utilisés pour identification, alors qu'un soit disant Boeing (plus résistant que le corps humain, pardonnez moi de le DIRE !!!!!) ai a été pulvérisé et réduit à l'état de vapeur. Si vous, pro-VO vous intéressez sérieusement au sujet, faites vos propres recherches, et arrêtez de prendre pour parole comptant celle d'experts "officiels", plus soucieux de conserver leurs places que de faire un travail sérieux. "Des ailes qui se seraient repliés juste avant l'impact ou qui auraient explosé avant ?" Comment peut-on raisonnablement avaler pareil baliverne ?????

  53. Lilian,

    "Théories du complot", "conspirationnistes"... Tout est fait aujourd'hui pour écarter de simples questions de bon sens à l'aide de deux étiquettes simplistes et simplettes qui ne renvoient elles-mêmes à rien de bien précis ou qui renvoient précisément à tout et son contraire pour mieux dénigrer et éluder toute possibilité de contre-argumentation.

    J'ai opéré exactement de la même manière jusqu'en 2007. A l'époque, ce que j'en pensais s'arrêtait à la théorie du blowback du premier Griffin (le deuxième étant celui qui remet la VO en question), aux écrits de Chomsky et au livre "Le Monde selon Bush" d'Eric Laurent et au documentaire qui en avait découlé. Mais tout cela constitue déjà la porte d'entrée qui fait qu'on ait le courage de voir plus loin. C'est le documentaire The third stage qui a fait le reste. Pendant deux semaines, j'étais tellement sidéré parce que j'avais vu, que je n'ai pas arrêté de cherché des infos sur les personnes interrogées (une des Jersey girls, Griffin)... C'est vraiment pur hasard si je suis tombé sur le site Reopen 911, un site d'utilité publique. Je n'en démordrai pas. J'ai vu les trois quarts des documentaires, dont certains plusieurs fois et ai lu "Franchir le Rubicon I et II" de Mike C. Ruppert.

    Chercher sans relâche demande beaucoup de courage psychologique, car si cela permet de crever la structure du mensonge, ça ne laisse qu'une réalité grisâtre et un goût de cendres en bouche. La récompense n'est jamais à la mesure de la tâche. Et je sais, par expérience, pour en avoir discuté avec certains de mes amis que, malgré leur esprit logique, malgré leur culture, leur connaissance des régimes totalitaires, ils n'ont pas le courage de le faire, car ils auraient bien trop peur d'être aspiré par une vérité qui a des allures de gouffre.

    Il est plus facile de nos jours de se fantasmer résistant d'une deuxième guerre mondiale finie depuis 60 ans que d'avoir suffisamment de jugeotte en macroéconomie et en géostratégie pour éviter d'être le Munichois d'une nouvelle ère. Quant à ceux qui veulent rapprocher Reopen 911 des adeptes du "complot judéo-maçonnique", ils me font bien rire. Ici, tout s'appuie sur le Pic Pétrolier... J'ajoute que ceux-là mêmes qui rejettent l'idée d'un coup d'Etat intérieur sont peut-être comparables à ceux qui refusaient d'entendre le témoignage des juifs qui revenaient des camps. Pourquoi ? Parce qu'il ne leur était pas possible d'intégrer le témoignage de ces juifs rescapés dans le cadre étriqué de ce qu'ils considéraient comme concevable dans l'horreur... Ici, c'est exactement le même réflexe : "C'est trop horrible, donc je ne peux pas le croire. Je ne peux pas subjectivement le croire, donc c'est objectivement impossible et impensable."

    Ou comment les couillons nous donnent des leçons de démocratie en croyant que c'est avec de pareils couillons qu'on tentait de la protéger dans les années trente... Nous aurons gagné quand 40% des Occidentaux seront acquises à nos thèses ! Pourquoi pas plus de 40%, parce que Milgram explique très bien pour quoi après la deuxième guerre mondiale. Et il suffit aujourd'hui de remplacer l'officier nazi par un scientifique en blouse blanche proche des milieux officiels ou un politicien avec un T-shirt où il est inscrit "Pays de la liberté", pour que les 60% restants lancent la décharge à un musulman qui n'a strictement rien fait et qui ne sera pas qu'un comédien...

  54. anonyme,

    il est inutile de "chercher la véritée" la véritée est que cet atentat est terroriste . reoppen911 n' aide pas les gens a mieux comprendre le 11 septembre, il leur bourre le crane sur le fait que le 11 septembre est peut ètre une conspiration , rien d' autre . les fairs comme le basculement de la partie supérieure de la tour sud a l' est a eu lieu car le pilier est a été quasiment sectionné par l' avion et fragilisé par la chlaeur.

    si mes props dérangent et empèchent ce commentarire d' ètre publier , je le comprendrais

  55. Menza,

    Une caractéristique fondamentale de l'être humain est sa propension au déni de réalité. Il ne cesse de désirer être douillettement rassuré. Il déteste toute vérité qui dérange son confort. La foi qu'atteste notre Anonyme de service dans la mythologhie officielle, fondée sur une solide ignorance, le dispense des inconforts du chercheur de vérité : état d'incertitude; labeur gratuit; effort solitaire; sujet au dénigrement, à la moquerie, voire à l'ostracisme; etc... De tels propos ne me paraissent nullement dérangeants; au contraire, ils me renforcent dans mon désir de comprendre le monde dans lequel je vis. Et je suis prêt à lui sacrifier mon confort.

  56. Anonyme,

    Ok Menza apprès tout chacun son oppinion.
    j' ai aussi cru un moment que le 11 septembre était une conspiration mais je me suis rendu compte que tout cela était impossible.
    mais aider les gens a comprendre le 11 septembre ne consiste pas a effectuer un bourrge de crane sur eux avec les idées que l' on a .
    C 'est plutot Menza qui est basé sur une profonde ignorance car on lui a montré des immages et tout de suite il(elle)en a tiré des conclusions débiles , et d' ailleurs , le plus ignorant d' entre nous est celui qui croit a toures les bètises d' internet .

  57. sayanacla,

    Il n'est nullement question de bourrage de crâne !!! Il y a les délits d'initiés, la fausse identité des pirates de l'air, la chute du WTC7, les manoeuvres incroyables d'Hani Hanjour, les mystères du vol 93, les dossiers Able Danger, John O'Neill, les mystères des appels à bord des avions, les relations ou connections Bush/Ben Laden/Thomas Kean/Khalid Ben Mafhouz... et des dizaines, des dizaines et des dizaines de questions qu'on est en droit de se poser !!! Et pourquoi donc l'existence des associations pour la vérité (pilotes, ingénieurs...), même les pompiers, qui ont été gravement meurtris dans ces attentats, veulent la vérité. Ils étaient bien placés pour voir ce qui s'est exactement passé !!!
    A leur époque respective, chacun croyait en l'attaque surprise de Pearl Harbour, en la nécessité des deux bombes atomiques, en la culpabilité isolée de Lee Harvey Oswald dans l'assassinat de JFK... A notre époque, rares sont ceux qui y croient encore. Et quid de l'incident du golfe du Tomkin, de l'incendie du Reichstag, de la responsabilité du massacre de Katyn... ???
    Nous vivons dans un monde qui, depuis bien longtemps, base sa politique économique, sociale, militaire, géopolitique sur le mensonge et la dissimulation. Qui croire ? Que croire ? L'exemple le plus flagrant est le fossé, que dire, le gouffre qui réside entre les promesses de campagne d'un Barck Obama et ses actes depuis son élection.
    Je pense, en toute honnêteté, que l'ensemble des membres du forum sont des gens intelligents, réfléchis, qui étayent leurs dires sur des fondements légitimes. On est loin je pense, des illuminés qui vivent dans des caravanes au Névada, dans l'espoir de guetter les vaisseaux extraterrestres qui atteriraient sur le Zone 51 !!! Le débat est ici placé bien plus haut.
    Depuis le début des années 80, les Français se sont font profondément "enfler" par leurs politiciens qui, de gauche à droite quand ils ont été au pouvoir, nous ont promis tout sans rien faire, et nous font tout en invoquant des justifications qui ne leurrent personne, et ce phénomène existe aussi au niveau européen et mondial !!! pourtant, nous continuons de voter pour les mêmes, dans l'espoir que l'avenir sera meilleur. Et cet avenir meilleur, nous l'attendons depuis 30 ans !!!
    Il est vraiment temps d'ouvrir les yeux, de se poser les vraies questions sur ce qui nous entoure. Les attentats du 11 Septembre restent un détail dans le milliard de faits politiques, sociaux, économiques de la vie du Monde depuis un siècle, mais en trouvant la vérité, petit à petit, dans chaque détail, les uns après les autres, on a vraiment de grandes chances d'avancer !!!
    Désolé si mon commentaire à mêlé des faits différents, ou s'il a été quelque peu confus, mais il y a tant de choses à dire....

  58. Anonyme,

    oui tes propos sont confus et n' ont rien a voir avec la discution. il n' y a aucun mystère a propos de john o'neill et les appels ayant étés passé dans des avions sont très possibles car pour percuter un batiment l' avion devait voler a basse altitude donc le téléphonne devait capter .après la gauche et la droire des année 80 sa n' a rien a voir avec ce que j' ai dit dans mes messages .

  59. berserk,

    en fait c tres simple..
    tellement simple que presonne ne le voit..
    au lieu de tergiverser, il suffit simplement de demander la diffusion des photos du trou a l interieur du batiment,
    ce trou dans le "ring-c", fin de course de la chose (autre qu un 757, cela va de soit) a voir sur plusieurs photos, mais avant avoir ete nettoye..
    car pour laisser ce trou de forme parfaite et ronde, il est certain qu il y avait quelque chose de precis..

    (et pourquoi pas aussi la diffusion des enregistrement de cameras aux alentour dans divers batiments, soigneusement confisques 5 mins apres l evenement)

    @reopen bonne continuation..

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols !

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911