Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Questions à l'association ReOpen911

Posté par Sylvio le 01/12/2008

Logo Association ReOpen911Une étudiante en sociologie et anthropologie nous a envoyé une interview pour un travail de recherche. Nous avons trouvé ces questions très pertinentes d'autant plus qu'elles font écho à celles de nombreuses personnes, dont beaucoup de journalistes et de militants politiques.

L'association publie cette interview ci-après en espérant qu’elle répondra à vos interrogations.

1/ Pouvez-vous me présenter brièvement votre association ? Quel en est précisément le but ?

ReOpen911 était au départ un site : www.ReOpen911.info fondé en mars 2006 par Atmoh qui souhaitait faire un site miroir français du site ReOpen911.org de Jimmy Walter, un philanthrope américain qui a réalisé et produit le documentaire « Confronting the evidence - A call to re-open the 9/11 investigation ». Très vite, ce sujet a réuni autour de ce site plusieurs personnes qui se sont mises à travailler ensemble de manière bénévole. Dans un premier temps, il s'est agi de débattre, de collecter des informations contradictoires et de les analyser afin de mieux comprendre les événements du 11 septembre 2001. La majeure partie de ces informations et de ces documents provient de nos amis américains organisés autour de familles de victimes mais aussi d'experts, d'universitaires, de journalistes. Nous avons décidé de traduire des articles et de sous-titrer des films documentaires remettant en question la version officielle des attentats du 11-Septembre. Ce travail a rapidement rencontré un vif intérêt chez nos concitoyens. Dès le début, notre site fut quotidiennement visité par 3 000 internautes et nos vidéos vues par bien plus encore. De même, notre collectif organisé de manière spontanée autour du forum s'est vu renforcé jour après jour par de nombreux talents : informaticiens, designers, artistes, réalisateurs de films, traducteurs, ingénieurs…

Ainsi s'est créé parallèlement au « 9/11 Truth Movement » américain le mouvement francophone pour une nouvelle enquête sur le 11/9. Notre action, fondamentalement respectueuse des valeurs démocratiques de notre pays, s'est logiquement prolongée par la constitution d'une association française Loi 1901 à but non lucratif. Celle-ci se donne cinq objectifs principaux :
  • Porter à la connaissance du public les informations majeures relatives aux attentats du 11 septembre 2001.
  • Pallier la faillite des médias qui, de manière générale, ne relaient ces informations que sous forme erronée et partiale, quand ils ne les omettent pas.
  • Œuvrer pour l'établissement d'un vaste débat sur les attentats du 11-Septembre dans la société et les médias, sans parti-pris et en prenant en compte l'ensemble des informations aujourd'hui disponibles.
  • Mener une investigation afin de connaître au mieux la vérité sur les attentats du 11 septembre 2001 et les faits rattachés.
  • Militer pour la réouverture d'une enquête sur les attentats du 11 Septembre réellement indépendante et disposant de moyens suffisants.

2/ Au nom de quelles valeurs agissez-vous ? Quels sont vos moyens d'action ?

À ce jour, nul ne peut nier les conséquences désastreuses du 11-Septembre : guerres illégales en Afghanistan et en Irak, mise en place de la rhétorique de la « guerre contre le terrorisme » sur fond de « choc des civilisations », climat de peur entretenu par les médias de masse, lois liberticides mises en place aux États-Unis et en Europe, remise en cause des libertés individuelles avec justification de la torture, installation de prisons illégales comme Guantanamo, ou encore de prisons secrètes de la CIA en Europe.

Nous pensons donc que le 11-Septembre marque une date historique et un tournant dans notre civilisation. C'est donc pour nous un devoir citoyen que de faire la lumière sur ces attentats et d'en analyser les causes, les faits et les conséquences. Quiconque prend le temps de regarder les faits, les témoignages et les différentes études convient que la version officielle ne tient pas la route. Par ailleurs, ces attentats ont façonné toute la géopolitique mondiale de ces dernières années avec, en particulier, une course effrénée à l'armement. Nous agissons donc au nom des valeurs de justice, de pacifisme, d'humanisme, de respect et de défense de la démocratie et des libertés individuelles.

Même si ce sujet est polémique, nous ne sommes en aucun cas un mouvement « radical ». Nous agissons de manière modérée, citoyenne et toujours dans le cadre légal et républicain. Nos actions se traduisent essentiellement par la diffusion d'informations, la rédaction et la traduction de documents (articles, dossiers) et la réalisation de documentaires et de vidéos). Concrètement, nous avons édité et produit un DVD (« 9/11 Press for Truth » en français et en espagnol), nous avons organisé de nombreuses projections-débats en France, en Belgique et en Suisse. Nous avons participé à des salons, organisé diverses conférences et actions d'information sur le terrain. Nous avons interviewé de nombreuses personnes (hommes politiques, journalistes, scientifiques, témoins et survivants). Enfin, nous sommes parfois invités par certains médias (Radio ici et maintenant, France 24, @SI) ou interviewés par des journalistes (Canal+, France 2) qui font connaître notre cause.

En quelques mots, vu que de très nombreux médias refusent de débattre et d'informer de manière impartiale et objective sur le 11-Septembre : « nous agissons en étant notre propre média ». Et nous sommes satisfaits et assez fiers du résultat : nous avons 5000 visites quotidiennes sur notre site et les vidéos et articles que nous avons mis en ligne ont été visionnées ou lus par plusieurs millions de personnes. Notre site est donc un vecteur important d'information. Nous essayons d'être également présents en dehors d'Internet, notamment sous la forme de films documentaires comme « Zéro – Enquête sur le 11 Septembre » du parlementaire européen Giuletto Chiesa, et souhaitons ainsi provoquer un réel débat sur cette journée funeste. Ceci nécessite évidemment beaucoup plus de moyens et seules les adhésions à notre association et les donations nous permettent d'envisager de diffuser cette information hors Internet.

3/ Quel rôle pensez-vous devoir tenir vis-à-vis de la société ? Vous sentez-vous responsables, investis d'une mission à remplir ? Et si oui, laquelle ?

Nous vivons dans une société démocratique, héritage de combats intellectuels tel que ceux des Lumières, de la Révolution et de la Résistance. Nous nous retrouvons totalement dans ces valeurs et respectons nos institutions républicaines et laïques. C'est pour cette raison que nous avons décidé de créer une association. Les valeurs que nous défendons sont avant tout celles de la démocratie, du débat contradictoire, de la liberté de parole, face à une diabolisation et une censure inquiétantes pour un pays comme la France du XXIe siècle.

Notre rôle est de relayer les informations sur les attentats du 11-Septembre, lesquelles sont malheureusement peu traitées, déformées ou même censurées dans les médias de masse. Le quatrième pouvoir, pierre angulaire de nos sociétés démocratiques, a totalement failli à sa mission vis-à-vis de cet événement pourtant capital. Nous avons le devoir moral de mettre à la disposition de nos concitoyens des informations majeures sur cette tragédie.

Notre rôle est de diffuser ces informations et de les faire connaître au plus grand nombre afin que chacun puisse se faire son opinion en toute connaissance de cause.

Quels que soient les auteurs de ces terribles attentats, le 11-Septembre est un tournant historique dans l'instrumentalisation du terrorisme. 7 ans après, de graves atteintes aux libertés individuelles sont commises dans de nombreux pays au nom d'une guerre au terrorisme initiée au lendemain du 11-Septembre.

Nous travaillons pour qu'un débat ait lieu sur ces attentats et que la version officielle soit remise en question. Nous appelons donc à la réouverture du dossier, à l'ouverture d'une enquête internationale et indépendante, disposant d'assez de moyens pour analyser tous les faits et témoignages délibérément ignorés jusqu'ici et répondre aux questions les plus importantes des différents mouvements citoyens concernés, au premier rang desquels les familles des victimes.

4/ Quand et comment en êtes-vous arrivés à douter de la version officielle sur les attentats du 11-Septembre ? Selon vous, en quoi et pourquoi cette version est-elle fausse ? Dans quel but ?

Chacun des membres de l'association ReOpen911 a réagi à sa manière devant ces attentats. Certains ont pensé dès le lendemain que la version officielle était incohérente, voire fausse. D'autres ont découvert plus tardivement que la version officielle était infondée, grâce à des livres, des documentaires, des conférences ou des sites Internet.

Nous savons toutefois que la grande majorité de nos membres ont fait de longues recherches pour démêler le vrai du faux, voir objectivement quels éléments factuels permettaient de se faire une idée probante sur ces attentats et sur les versions fournies par le gouvernement américain. On ne peut affirmer que la version officielle est non avenue sans avoir réexaminé ces faits et avoir analysé les informations omises, de façon sérieuse.

Dire pourquoi la version officielle est fausse serait très long, c'est un grand débat. Et ce n'est pas l'objectif de l'association. Le mieux pour comprendre cette question très complexe est de faire ses propres recherches sur le sujet.

5/ Quelle est, précisément, VOTRE version ?

Après plusieurs années d'étude et de réflexion, nous arrivons à la conclusion que la version officielle, l'attaque surprise de 19 pirates de l'air dirigés par Oussama ben Laden déjouant toutes les défenses américaines, est en contradiction totale avec les faits et les très nombreux témoignages, tant des services secrets de maints pays que de plus de 1000 professionnels de l'armée, de l'aviation et de l'architecture qui, après avoir étudié le sujet, affirment publiquement que la version officielle est fausse.

En revanche, nous ne sommes pas qualifiés pour déterminer ce qui s'est réellement passé le 11-Septembre, d'où la nécessité d'une nouvelle enquête. Même s'il est très tentant pour beaucoup de nos membres et sympathisants de répondre à cette question, qui est souvent parmi les premières que l'on nous pose, il faut réfréner cette envie, et ce, pour au moins 3 raisons. Tout d'abord, nous ne pouvons pas à la fois exiger une nouvelle enquête et désigner à l'avance les coupables, ce qui ne manquerait pas d'être le cas si nous établissions NOTRE version. Ensuite, le peu de documents et d'éléments irréfutables à la disposition du grand public ne permet pas d'avoir une vision exacte de ce qui s'est passé. Nous pouvons par exemple citer les 86 caméras du Pentagone qui ont été immédiatement séquestrées – et le sont toujours - par le FBI dans les heures qui ont suivi l'attentat. Seule une commission internationale, ayant mandat pour enquêter sur ces faits, pourrait exiger l'accès à ces éléments de preuve. Enfin, définir NOTRE version des faits nous poserait comme experts, alors que nous demandons justement une expertise indépendante ! Ce que certains dans notre mouvement considèrent comme des preuves, est facilement contredit par des organismes officiels (tel le NIST) ayant massivement accès aux médias, et on passe alors de « preuve » à « débat entre experts ». Notre position reste donc de montrer l'inexactitude de la version officielle des événements, en soulignant de façon simple et documentée ses incohérences manifestes.

6/ Plus généralement, que pensez-vous de la société actuelle ? Qu'a-t-elle de bon, de mauvais, que faudrait-il changer ? Quelle serait la société idéale ? Êtes-vous plutôt optimistes ou pessimistes quant à l'avenir du monde ?

Nous ne sommes pas là pour juger notre société, mais nous pouvons juger son évolution depuis ces attentats.

Comme nous l'avons dit, le 11-Septembre marque un tournant historique. Cet évènement montre à quel point les médias peuvent être utilisés à des fins de propagande par certains gouvernements et à quel point le gouvernement des États-Unis pèse sur la scène politique et diplomatique mondiale, au point de pouvoir dicter leur version des attentats du 11-Septembre sans qu'il soit possible pour les citoyens et même les familles de victimes de poser des questions légitimes ou de remettre en question leur version. Le 11-Septembre nous dévoile aussi comment des idéologies politiques peuvent utiliser et manipuler de tels événements afin d'influer sur nos sociétés en faisant voter des lois liberticides ou en lançant des guerres en toute illégalité.

Définir ce que serait pour nous la société idéale est un débat beaucoup trop vaste et idéologique, ce n'est pas notre rôle que de répondre à cette question. Dans tous les cas, cette société serait démocratique, rechercherait « véritablement » la paix, respecterait la souveraineté des États dans le respect des Droits de l'homme et du citoyen.

Nous ne sommes ni optimistes ni pessimistes quant à l'avenir du monde. L'évolution actuelle (guerres, crises) n'est pas très réjouissante, mais ceci peut être l'occasion d'une prise de conscience. Aux citoyens de reprendre pleinement le contrôle de la société dans laquelle ils vivent, à savoir la démocratie.

7/ Vous estimez-vous entendus ? Écoutés ? Compris ? Quels sont les reproches que vos détracteurs vous adressent le plus souvent ? Qu'y répondez-vous ? Comment considérez-vous vos détracteurs, ceux qui ne vous croient pas ?

Oui, nous nous sentons entendus, écoutés et compris par une bonne partie de nos concitoyens, aussi bien au cours de nos actions que lorsque nous abordons des personnes d'âges et de milieux bien différents dans la rue. Nous avons constaté que le 11-Septembre interpelle énormément de gens ouverts sur la question.

Dans les médias et les milieux politiques (toutes couleurs confondues), c'est une autre histoire… Ici, le débat n'a pas lieu. Il est généralement interdit de remettre en cause la version officielle, voire de poser des questions factuelles sur le 11-Septembre, sous peine de se faire traiter d'illuminé, d'extrémiste, de révisionniste, voire d'antisémite. Nous avons constaté que les plus convaincus par les propagandes étatiques sont ceux qui en vivent ou les colportent. Enfin, nous pensons que les journalistes et les personnalités politiques craignent de s'aventurer dans cette polémique et préfèrent la rejeter avec véhémence en affirmant que la version officielle est la seule théorie qui explique le 11-Septembre. Sur ce cas d'école, on constate que le citoyen est bien souvent traité avec dédain et mépris, le journaliste ou le politique s'estimant seul détenteur du savoir ! Et quand on voit la violence et l'acharnement médiatique contre Jean-Marie Bigard, on ne peut qu'être étonné d'une telle agitation suscitée par une simple déclaration de quelques secondes un vendredi après midi lors d'une émission humoristique à la radio !

Nos détracteurs ne nous attaquent ni sur les faits ni sur le fond, mais sur l'interprétation et la forme. Ils nous nient toute légitimité à poser des questions sur ces attentats et à informer les citoyens en nous diabolisant, technique efficace pour contourner les questions gênantes. Nos détracteurs agissent souvent avec véhémence en portant toutes sortes d'accusations infondées à notre encontre. Les voici, suivies de notre réponse :

Anti-américanisme.
Le mouvement pour la vérité sur le 11-Septembre est avant tout américain. Remettre en question la version donnée par un gouvernement sur ces attentats n'a strictement rien à voir avec l'aversion pour un peuple ou un pays. Plus de 90% des citoyens demandant une nouvelle enquête sont américains ! Difficile de taxer les citoyens américains d'anti-américanisme ! Plus encore, ce mouvement est un exemple de fraternité mondiale puisque de très nombreux peuples se sont joints à la revendication des familles des victimes américaines.

Antisémitisme, négationnisme et/ou révisionnisme.
Nous ne comprenons ni n'acceptons ces graves accusations diffamatoires puisque nous n'avons jamais tenu le moindre propos à caractère raciste et encore moins antisémite. C'est la raison pour laquelle nous ne répondons pas à ce genre d'attaques. C'est, en revanche, avec ce type d'amalgame que se fait le lit de l'antisémitisme ! Utiliser la mémoire de millions de personnes massacrées dans les conditions que l'on connaît, à des fins politiques ou idéologiques, est l'argument le plus infect que l'on puisse proférer. L'accusation d'antisémitisme est terrible d'un point de vue humain et malheureusement très efficace pour salir l'image d'une personne ou d'un mouvement ! L'origine de ces accusations provient d'une rumeur insignifiante au départ, mais qui a été entretenue et colportée par nos détracteurs eux-mêmes : la présomption selon laquelle 4000 juifs ne seraient pas venus travailler ce jour-là. Cette rumeur a été initiée par un journaliste d'Al Jazzera, qui fut immédiatement licencié. Elle a été expliquée et rejetée depuis longtemps déjà. Plus généralement, on assiste à une banalisation médiatique de l'antisémitisme. Cette grave accusation est brandie sans arrêt à tel point que cela en devient dangereux. De nombreux journalistes s'en sont récemment inquiétés avec raison. Et dans le cas du 11-Septembre, c'est souvent un aveu d'impuissance de nos détracteurs que de se réfugier derrière un argument ayant été démonté depuis des années…

Incompétence, naïveté, crédulité ou encore manque de rationalité.
Nous ne faisons que pointer du doigt des éléments concrets, tels que les avertissements préalables, l'effondrement du WTC7, le financement de ces attentats, les délits d'initiés...
Actuellement, notre mouvement réunit des architectes, des ingénieurs, des journalistes, des pompiers, des pilotes… Que de compétences ! Le débat contradictoire est difficile avec nos détracteurs. Généralement, ils ne connaissent que très peu les événements du 11-Septembre, ignorent l'existence ou le contenu du rapport de la Commission d'enquête, des rapports du NIST et de la FEMA et encore moins nos arguments. Leur stratégie consiste à nous faire dire ce que nous n'avons pas dit.
 
Accusations de mensonges ou de propagande à des fins politiques.
Nous considérons que nous exposons des informations cruciales et vérifiées sur le 11-Septembre et que nous avons toute légitimité pour le faire. Vu les attaques qui pèsent sur nous, nous nous efforçons d'être très rigoureux et évaluons chaque information que nous relayons sur notre site. De plus, notre totale indépendance vis-à-vis de tout parti politique rend cette accusation ridicule.
 
Groupe d'opportunistes qui souhaitent faire de l'argent sur le 11-Septembre.
Nous nous sommes constitués en association loi 1901 à but non lucratif pour être cohérents avec nos objectifs. À ce jour, ce sont les membres de l'association qui contribuent financièrement aux frais de diffusion des informations que nous récoltons. Nous devons également mettre en avant le travail considérable et le temps passé par nos membres bénévoles. Notre association n'existe que grâce à la détermination des citoyens qui la composent ! Bref, personne ne gagne de l'argent et certains en perdent même en investissant dans des projets loin d'être rémunérateurs !
Cette accusation est d'autant plus inopportune qu'elle émane souvent de journalistes ou de pseudo-experts, eux-mêmes rétribués et auteurs d'ouvrages pour lesquels ils ne voient aucun mal d'être rémunérés. La thèse officielle fait aujourd'hui davantage recette que les versions alternatives, même si ces dernières intéressent de plus en plus de citoyens.
 
Mouvement pro-Terroriste islamiste.
Certains nous accusent de faire le jeu d'Oussama ben Laden et d'Al Quaeda pour les dédouaner. Pour ces accusateurs, ben Laden a réellement revendiqué ces attentats et sa propagande terroriste repose sur sa légende et le fait qu'il ait réussi à déjouer le « Grand Satan ».
En d'autres termes, c'est ce que l'on appelle un sophisme : vous récusez la version de l'administration américaine, DONC vous êtes favorables aux terroristes ! Affirmation absurde et insultante, s'il en est !
 
Mouvement « rouge-brun ».
Pour certains nous sommes d'extrême droite, …ou d'extrême gauche, …voire des deux, …donc « extrémistes ». L'accusation est facile et rien ne vient l'étayer si ce n'est une vision archaïque binaire, manichéenne de la politique. Nous sommes indépendants sur le plan politique (affiliés à aucun mouvement politique) mais nous défendons fondamentalement les valeurs démocratiques et républicaines, les Droits de l'Homme, la liberté d'expression, et combattons toute forme de racisme et d'antisémitisme !
Dans cette accusation émerge le dépit de nos opposants, lesquels ne savent pas comment classer de simples citoyens qui réclament des informations sur un sujet qui concerne l'humanité toute entière. Ils ne leur reste donc qu'à utiliser une vague qualification regroupant tous les extrémistes ! Encore une fois, la diabolisation et le manque de pondération sont manifestes !
 
Collectif antisystème, « rebelles de la société ».
Nous sommes une association citoyenne (loi 1901) qui appelle à la réouverture de l'enquête sur les attentats du 11-Septembre. Nous ne souhaitons que faire vivre cette démocratie malade et avoir enfin un débat contradictoire, ouvert et sérieux sur l'événement le plus important de ce début de siècle ! Toutes nos démarches restent dans le strict cadre légal et républicain, nous essayons d'interpeler, d'informer, de dialoguer.
Enfin, s’il y a un problème à propos du 11-Septembre, c'est que bien des personnes en restent à un débat de croyances ! Même de grands intellectuels nous ont répondu qu'ils ne pouvaient imaginer qu'un gouvernement ait pu être impliqué dans un événement aussi atroce et que par conséquent ce sujet ne pouvait être traité ! Un autre (de Rue89) nous a même rétorqué « Si cela se trouve, les images du WTC7 sont fausses, je n'ai jamais entendu parler d'une 3e tour qui se serait effondrée ce jour-là »…Bien souvent, le sens critique s'émousse en abordant ce sujet et les faits ne sont même pas abordés…
En rester à un débat de croyance, c'est ignorer les nombreux faits et témoignages et ne pas accepter de poser clairement la question : « Que s'est-il vraiment passé le 11 septembre 2001 ? »
 
Groupe qui nie les attentats du 11-Septembre.
L'accusation la plus absurde et stupide qui soit ! Elle montre à quel point certains médias et certaines personnes peuvent recourir à une diabolisation affligeante et sont prêts à tenir des propos véritablement honteux dans le seul but de faire passer notre association pour un groupe d'extrémistes ou de farfelus. Il suffit de consulter ce site quelques minutes pour se rendre compte que nous sommes loin de nier ces attentats, bien au contraire ! Le 1er décembre, lors de l'émission complément d'enquête diffusé sur France 2, un reportage nous concernant se conclut par ces mots : "sans aller jusqu'à nier le 11-Septembre, certains sites [...]" insinuant que l'association ReOpen911 nie les attentats du 11-Septembre. Il est à noter que pour certaines personnes, refuser la version présentée par l'administration Bush revient tout simplement à nier ces attentats.

8/ Que pensez-vous de ce que l'on appelle parfois péjorativement « la théorie du complot » ? Qu'est-ce que cela évoque pour vous ?

« Nous ne croyons pas aux théories du complot sauf à celles qui sont vraies », écrit David Ray Griffin dans La Faillite des médias, citant Michael Moore.

Ces qualificatifs, « théoricien du complot » ou encore « conspirationniste », n'ont aucun sens. Par définition, un complot désigne un projet secret élaboré par plusieurs personnes contre une autre ou une institution.

La théorie officielle du 11-Septembre est donc en soi une « théorie du complot », mais ce n'est qu'une théorie parmi d'autres.

Plus généralement, il suffit simplement de se pencher sur les manuels d'histoire pour constater que les complots font partie intégrante de l’aventure humaine. Cette rhétorique simpliste n'a pour but que de nous discréditer, en évitant tout débat de fond.

Le travail de l'universitaire Daniele Ganser sur les liaisons entre le terrorisme d'extrême-droite italien et la CIA dans les années 70 est un exemple parmi tant d'autres…

Ainsi, les fabricants des théories du complot sont bien souvent les gouvernements eux-mêmes et l’on constate de plus en plus fréquemment dans l'actualité que des évènements sont manipulés afin d’en faire des complots, telle la récente fabrication du complot de l'ultra-gauche contre la SNCF, très critiquée par de nombreux médias. On peut aussi parler de l'utilisation abusive et répétée d'al-Qaïda pour justifier les renforts français en Afghanistan, mais aussi l'invasion de l'Irak.

 

Pour conclure, notre association tente modestement de faire entendre la voix de dizaine de milliers de citoyens pour qui faire la vérité sur le 11-Septembre est primordial pour la démocratie. Tant de crimes, tant d’atteintes aux libertés individuelles et à celle de la presse sont commis au nom d'une guerre contre le terrorisme aux origines plus que troubles. Nous ne sommes que de simples citoyens refusant en leur âme et conscience les manipulations politico-médiatiques à des fins guerrières, et luttant pacifiquement pour plus de paix dans le monde.

 


 

Publié dans 9/11 Truth Movement | 23 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1732.html  

Commentaires (23)

  1. Simon,

    trés bien répondu, c'est propre, rien à dire.

  2. veda,

    Réponses concises et limpides. Merci à l'intervieweuse et l'interviewé.

    @Weber:

    Je n'attendrais pas de miracles, si j'étais toi de la part d'Obama.

    Ron Paul, candidat aux présidentielles US 20008, décrit le genre de changement que propose Obama:

    "Il suffit de changer de visages et de labels politiques. Les deux parties représentent les mêmes intérêts particuliers, ils sont tous deux là pour représenter le grand capital. Obama est censé être un homme du peuple, et il a recueilli 750 millions de dollars, plus d'argent que n'importe qui d'autre n'a jamais perçus. Wall Street l'a soutenu, les médias l'ont soutenu, tout le grand capital, ce qui signifie que son changement n'en est pas un du tout. Il ne parle pas de changer la politique monétaire, la Réserve fédérale ou la suppression de l'impôt sur le revenu ou le retour de nos troupes à la maison".

    Paul a également commenté qu'il ne croit pas qu'Obama va retirer les troupes d'Irak et a fait remarquer qu'il n'a jamais dit qu'il va fermer les bases militaires dans tout le pays et éliminer l'énorme ambassade à Bagdad.

    "La politique restera interventionniste", a t'il mis en garde.

    "Nous allons rester au Moyen-Orient et nous ne serons pas de retour à la maison, nous allons rester en Corée, nous allons rester en Europe, nous allons être en Europe de l'Est, nous faisons toutes ces choses. Même si Obama a bénéficié énormément du mot "changement", Seul ce que nous sommes en train de changer est le visage apparent de notre gouvernement".

    Paul a également mis en garde qu'une mise en scène a été prévu pour de nouvelles attaques terroristes aux États-Unis comme une conséquence d'un soutien à une politique étrangère plus interventionniste.

    http://www.choix-realite.org/?6418-ron-paul-met-en-garde-contre-des-plans-secrets-pour-creer-la-banque-centrale-internationale#co

  3. penjack,

    Si on se mettait un peu dans la peau d'Obama, il semble qu'il n'aurait aucun intérêt à commander la réouverture du dossier du 11 septembre. Ceci du moins tant que les troupes qui sont engagées sur les deux fronts de l'Afghanistan et de l'Irak ne seront pas rentrées à la maison, et qu'il ne se sera pas écoulé un temps raisonnable de décompression, disons cinq ou dix ans. Il y a aujourd'hui encore trop de familles qui "y croient", qui ont un fils, une fille, ou un père sur le terrain, qui sacrifient leur vie de famille et leur sécurité pour un idéal de démocratie et de liberté.

    Réouvrir aujourd'hui l'enquête sur le 11 septembre serait totalement contre productif en matière d'unité nationale américaine. Les familles de patriotes - et elles sont très nombreuses - peuvent encore assumer d'être en guerre, que le système de santé soit inefficace, que la récession économique menace et fait des ravages etc..., mais, à part un pourcentage faible de lucides courageux, elle ne pourront pas assumer d'avoir été bernées à ce point par un état si exemplairement "démocratique".

    Le problème est finalement sociologique : tout le monde peut constater que le mensonge est arrivé à ce point de non retour qu'il est impossible de le défaire sans créer une énorme dépression "patriotique" sociologique, avec d'incalculables conséquences. L'esprit patriotique aveugle est le dernier fil qui permet encore de faire fonctionner les USA, sans cela ils ne sont pas loin d'une guerre civile.

    Je crois fermement qu'Obama est animé de bonnes intentions, mais comme c'est loin d'être une idiot, il ne fera pas ce qu'il ne FAUT PAS FAIRE : détruire volontairement le tissu de confiance du patriotisme américain. Cette confiance est liée à la psychologie du rêve et de la réussite américaine, c'est sur elle que reposent les restes de cet édifice qui fut prometteur et qui est maintenant fort branlant.

    Si Obama osait réouvrir le dossier du 11 septembre, il ferait une erreur capitale, à la fois pour lui et pour le pays, car, même si de nombreuses voix s'élèvent le pays, n'est pas prêt. Restons lucides : qui tenterait ce coup-là sans au moins en évaluer les conséquences ? Même les fous qui sont actuellement au pouvoir savent qu'ils sont allés trop loin pour que quiconque puisse leur faire obstacle.

    En attendant cela vaut tout de même la peine de continuer d'informer et de réclamer la réouverture du dossier, car, peu ou prou, la stabilité du monde dépend d'un équilibre des forces, et il faut clairement poser les limites du jeu américain et lui dire : " à partir de cette limite vos actions n'ont plus aucun crédit".

    Je pense que le rôle des associations ReOpen est en tout premier de limiter les dégâts, de faire contrepoids, car notre sort en Europe est tout de même passablement lié à celui des USA, surtout avec des gouvernant européens inconditionnellement, subversivement ou supranationalement pro atlantiques.

    Voilà pourquoi je pense qu'Obama ne fera RIEN pour aller dans le sens de ReOpen.

  4. Phoebus,

    A mon avis, le travail de recherche de cette étudiante en sociologie et anthropologie gagnerait à porter, non sur le 11-septembre ou ses diverses théories, mais plutôt sur l'acharnement inouï dont font preuve les médias français contre ceux qui ne font qu'exprimer leur désaccord avec la version officielle : aucun autre sujet, AUCUN, ne déclenche de leur part un tel aveuglement, une telle agressivité, un tel mépris affiché, une telle haine même, en dépit de leur devoir d'objectivité et de rigueur professionnelle, ce qui donnerait effectivement beaucoup à réfléchir.

  5. Zorbaya,

    Même Le Pen, authentique négationniste, lui, et plusieurs fois condamné pour ça, est beaucoup mieux traité par la presse, et toujours avec le sourire chaque fois qu'il est invité sur les plateaux de télé... Deux poids, deux mesures ? Non : un petit pois dans la tête et aucun sens de la mesure.

  6. lafayette,

    bonjour
    cela fait deux jours que je suis sur le site et que je découvre l'empleur des dégats causés par l'administration Bush.
    En regardant les vidéos et les experts qui prouvent que cela ne saurait etre"accidentelle",comment le gouvernement dit ne pas etre au courrant des menaces vers les Etats-Unis.
    je tombe de trés haut.
    Etant agent de securité incendie, je tiens a dire merci a tout les pompiers qui ont fait leur possible au peril de leur vie.
    A tous ceux morts dans l'attentat:"reposer en paix,la verité finira par eclater au grand jour".

  7. BJKB,

    Un remarquable "Questions/Réponses"
    Une petite modification pour la répétition " Conclusion Pour conclure," et ce sera parfait.
    Beau travail, bravo à l'association.
    J'attends avec impatience la réponse au reportage de l'ignoblissime Malterre et autres pseudos journalistes

  8. Victor,

    Il y des mensonges auxquels, finallement, on préfèrerait toujours croire.
    Je suis personnellement allé, comme la plupart des gens qui se retrouvent sur ce site (je suppose...), jusqu'à me dire que des citoyens américains étaient à la base de ces attentats. Au nom de qui, de quoi ? Je n'ai rien pour répondre.
    D'un côté j'ai peine à croire que 19 terroristes puissent être à l'origine de cette journée noire, de l'autre, je me projette en fonction de ce que mes convictions pourraient avoir comme effet sur moi, sur ma vie, sur mes motivations à demander que l'entière vérité soit rendue au sujet du 9/11. Voici, ce soir, ou en sont mes interrogations :
    Je préfère croire : - que tout ceci n'est qu'un monstrueux coup monté, et tout ça pour le pétrole, le pro-Américanisme, l'argent, la guerre ?

    - que les grossières erreurs et approximations contenues dans le rapport officiel sur les attentats peuvent être dûs à autre chose que la volonté de cacher la vérité. Comme quoi ? La peur de faire état de l'incapacité du gouvernement, ce jour là, à contrer une telle attaque organisée ? Quoi d'autre ?

    ou - que ce qu'on nous a officiellement dit jusqu'à aujourd'hui est finallement peut-être mieux pour moi, mieux pour les familles, mieux pour ce monde ?

    La démocratie, oui...Il faut la sauver. La liberté d'expression, bien entendu il faut se battre pour elle. Mais à côté de ça, j'entrevois d'autres issues et je me demande si le monde ira mieux si on lui dit la vérité. Si un jour, tout ce que nous, les curieux du 11 septembre, discréditons comme preuves, témoignages, etc, trouve la voie d'une vérité sinistre et ô combien macabre, j'aurais peut-être, ce jour là, l'envie de devenir crédule et de fermer les yeux sur tout ça.

    Et vous ?

  9. Sylvio,

    Victor, je ne sais pas si vous avez vu Matrix mais la problématique est la même : pilule rouge (la vérité et la douleur de voir la réalité en face) ou pillule bleu (l'illusion beaucoup plus réconfortante et agréable).
    Si découvrir la vérité peut faire "mal" à la société, quand est-il de couvrir le mensonge et de potentiels criminels (et pas n'importe lesquels...) qui se présentent comme les héros du bien et du monde libre... Si l'on laisse faire sous prétexte que la vérité pourrait être pire que le mal, si l'on ferme les yeux en se disant qu'il ne vaut mieux pas savoir, est-ce que la prochaine fois ce ne sera pas encore pire, est-ce que la démocratie ne sera pas encore plus vulnérable ? Ne faut-il pas se "battre" pour conserver la démocratie et en payer le prix ? La liberté n'a pas de prix.
    Il faut voir aussi le contexte géopolitique et géostratégique du 11 Septembre, les plans du P.N.A.C. particulièrement qui grosso-modo souhaite instaurer une domination américaine militaire sur le reste du monde pour l'ensemble du XXIe siècle, une sorte d'impérialisme donc. Peut-on accepter une telle civilisation pour ce XXIe siècle qui s'annonçait comme un siècle nouveau où les atrocités du XXe siècle n'aurait enfin plus lieu, le 11 Septembre a changé complètement la donne...

  10. Victor,

    Merci de votre réaction Sylvio.
    Je crois que vos valeurs concernant la liberté sont à la hauteur de ce qu'elle représente.
    Cependant, vous n'avez encore rien ni personne à battre. Votre discours laisse présager que vous êtes plus que convaincus par la thèse de l'affreux complôt. Pour l'instant je crois bon de se battre pour la seule enquête.

    Ajoutons, pour commenter ce "question/réponse", qu'il est parfaitement normal que nous (je considère pouvoir me joindre à ceux-là), qui pointons fermement du doigt les éléments troublants du dossier, nous retrouvons qualifiés d'extrêmistes, de négationnistes ; ce que l'on annonce fait peur, énerve, choque, et nous représentons encore une immense minorité. On nous prend pour celui qui propose l'autre pillule...et malheureusement celle-ci fait aussi peur que dans le film, reste à trouver les Neo.
    Car il me semble, Sylvio, que tout ce que l'on fait pour cette liberté, ce n'est que poster sur un forum, nous convaincre avec toutes ces videos et voir notre vote sur change.org (tiens, je ne suis pas américain et je peux voter moi ?) disparaitre de façon prévisible...

    Battons-nous pour cette enquête, arrêtons les beaux discours et ceux qui sont plus alarmants, car quoiqu'il en soit, ce XXIème siècle n'aura peut-être même pas l'occasion de voir le voile se lever.
    Il faut faire avec ses armes, et nous sommes encore loin d'être les plus forts.

    En espérant que vous soyez tous plus endurants les uns que les autres.

  11. Mr Ju,

    je tenais à rendre hommage à votre asso "reOpen911"
    et c'est chose faite.
    ça s'appelle "Radio Terre" et c'est l'expression de notre point de vue sur les évènements et l'actualité.
    je vous remercie pour votre courage, votre travail,c'est grâce à des gens comme vous que j'ai su qui été Sibel Edmonds par exemple.
    quand on sais qui elle est, et que l'on connaît son témoignage, on ne peux que penser à vous lorsqu'on enregistre le morceau et que l'on met en place la vidéo.
    car c'est de ça d'on il s'agit, une simple chanson et d'un clip, qui ne changeront certes pas la face du monde, mais qui se fait entendre et refuse.
    voilà c'était ma spécial pour ReOpen911
    à très bientôt
    Mr Ju

  12. Bluerider,

    AUCUN PAYS AU MONDE N'A INTERET A REOUVRIR LE DOSSIER, parce que tous leurs dirigeants sont convaincus que ce serait pire qu'actuellement. Mauvaise foi implicite de tous les "occidentalistes": Ceux qui ont fait le 11/9 dorment sur leurs 2 oreilles car ils pensent sincèrement qu'ils ont crevé un abcès qui, révélé plus tard, eût été bien plus destructeur. Ineptie fondée sur une idéologie totalitaire ou impériale qui s'autojustifie. Ou peut-être effectivement, des responsabilités si diluées que personne en propre, qu'aucune personne physique ne sera jamais persuadée en son for intérieur d'avoir jamais porté une part de responsabilité. Ce qui s'est passé pour une écrasante majorité d'allemands entre 1933 et 1945, ou de français et d'anglais admiratifs de "la chose brune", le tout porté est-il besoin de le rappeler, par une crise déjà américaine, et des industriels également américains...

    COMMENT REOUVRIR L'ENQUETE? 16 nations ont perdus des ressortissants, à ce titre, comme le pointait JJ Bourdin sur RMC le 11 septembre 2007, elles sont susceptibles de commanditer une nouvelle enquête par leurs propres services et non par le FBI, si un élement nouveau vient montrer de manière irréfutable que l'enquête judiciaire a donné lieu à des condamnations abusives, ou si des progrès techniques permettent d'élucider ou contredire certains points ayant contribués à ces condamnations.

    PROBLEME: Il n'y a pas eu d'enquête globale ni de responsables condamnés!!! PERSONNE. Que des lampistes (le chauffeur de Ben Laden!), des fantômes (quid de l'identité de 6 des 19 pirates), des masterminds déboussolés (quid de l'état mental des prisonniers de Guantanamo), des anonymes (l'identité du Khalid Sheir Mohamed actuellement détenu n'est pas certaine) et un milliardaire au lourd passé, mais ici curieusement même pas poursuivi, juste jeté en pâture aux médias. Les 4 rapports JOINT ENQUIRY COMITTEE, FEMA, NIST et 911CR ne sont qu'administratifs, les procédures légales sont toutes épuisées (il y en a eu des centaines, essentiellement en dommages et intérêts, sinon celle de Rodriguez a été invalidée contre Bush jugé inatteignable en fonction (à voir après le 20 Janvier 2009?), celle des familles de victime a été vidée de sa substance suite à de nombreux recours validés par la haute cour de Washington, qui a absout les Saouds, les Ben Mahfouz et autres financiers internationaux. Restent les procès en cours à Guantanamo qui suivent une justice paramilitaire d'exception, que le droit des 15 autres nations ne reconnait pas, sauf par dérogations honteuses: Voir l'affaire des vols secrets de la CIA. --> le rapport MARTY (Conseil de l'Europe) a été publié, mais n'aboutit à ce jour (ce n'était pas le but) à aucunes mesures judiciaires. Le Conseil de l'Europe est pourtant aussi le siège du Conseil européen des droits de l'homme... Quant au rapport FAVA, de l'UE, lui n'a même pas été publié! On trouve sur le site de l'UE un communiqué de presse, et les résolutions, mais pas le rapport lui même. En jeu dans les 2 cas: 1200 vols civils (on ne sais rien des vols militaires) qui se sont posés pour X d'entre eux en Roumanie, en Pologne, au Portugal, et sans doute en Angleterre, qui elle a été la plus mauvaise éleve de l'UE puisqu'aucun des entretiens demandés par les commissionnés européens ne leur a été accordé par le Home Office. Ces vols concernent la période 2002-2005. On ne sait rien depuis non plus. Ces vols affrétés par la CIA pour les "extraordinary renditions" ont acheminés dans les 2 sens des suspects sans avocats pour tortures dans les camps ou en Egypte et sans doute dans d'autres pays "amis" du Moyen Orient (les "amis" des services de renseignement ne sont pas les mêmes que ceux des chancelleries), au vu et au su de nos dirigeants complices d'impérialisme judiciaire.

    J'ai oublié Zacharias Moussaoui, fait prisonnier en Août 2001, peut-être le seul vrai procès du 11 Septembre à ce jour. Son avocate française a démissionné car elle ne pouvait pas exercer son métier, et son client a dit tout et son contraire. Toutes les demandes de témoignage d'autres accusés relevant eux des lois d'exception lui ont été refusées. Son ordinateur contenait tous les plans du 11 Septembre, et n'a été fouillé que le 14, c'est l'affaire de Colleen Rowley et du bureau du FBI de Minneapolis (la fiche Moussaoui de Wikipedia n'en parle pas) etc.

    UNE PISTE: Celle relevée par JJ Bourdin précisemment. Les délits d'initiés. Pour travailler plus avant, les Chesney et consorts ont besoin d'informations plus précises. On les leur refuse. 4 enquêtes du FBI ont été menées en Italie, France (AXA), Allemagne et aux USA. De nombreux grands financiers se sont prononcés... juliette Binoche campe un agent secret témoin de ces délits d'initiés dans QUELQUES JOURS EN SEPTEMBRE... Rien n'y fait. Rapport final: Circulez RAS y a rien à voir.

    DES LORS COMMENT FAIRE? Faire pression par la base, inlassablement. Ce que nous faisons, auprès de nos parlementaires de proximité, auprès des medias, auprès des élus et des citoyens dans notre entourage. L'autre piste est de réussir à entrer en contact avec ceux qui cotoyèrent ces évenements, et tenter d'obtenir le revirement de l'un d'entre eux, son volte-face, son repentir, avant la fin de ses jours (ce qui nous laisse encore pas mal de temps avant des faits nouveaux. Seuls à mon sens des aveux détaillés pourront durablement infléchir le cours des évenements concernant la vérité sur le 11/9.

  13. Mano ,

    En réponse au commentaire de Penjack, la question n'est pas de se soucier des conséquences de la divulgation de la vérité sur la masse patriotique Américaine. La vérité doit etre divulguée et ce qu'elles qu'en soit les conséquences.
    Même si mon opinion est plutôt du développement d'une réunification de l'Amérique consécutive a la publication de la vérité tant redoutée sur l'origine de ces attentats, je pose la question de savoir ce que pèserait l'éventuelle guerre civile aux USA que vous mentionnez contre deux guerres dites " préventives"en Afghanistan et en Irak accompagnées de leurs milliers de morts?

    La vérité, quelle qu'elle soit doit être divulguée.

    Je fais partie de ceux qui depuis le debut cherchent l'avion sur les vidéos du pentagone et s'interrogent sur des tours qui s'écroulent d'une facon qui "ressemble" a une démolition controlée.

    Sans parler d'une administration qui décide de ne plus diffuser d'images "traumatisantes" de l'évènement...

    Une enquête est nécessaire pour faire la lumière sur le 11 septembre cela dit cet attentat rentre dans une logique qui n'est pas nouvelle:

    Amener la population a soutenir une action militaire. Ce n'est pas la première fois que ça se produit, certains dossiers de l'intelligence Américaine rendus publics après un certain nombres d'années révèlent des éléments plutôt choquants pour ceux qui n'auraient pas encore compris comment ce monde fonctionne.

    Pour ceux qui ont l'esprit ouvert et qui souhaitent se faire une idée sur la façon dont ce monde évolue, le lien ci dessous est bien intéressant, même si je pense que certains éléments doivent être vérifiés évidemment.

    http://video.google.fr/videoplay?docid=-3962070356288160346&ei=BXEISYGvDoL82wKu5sWkCg&q=zeitgeist+addendum+FR&hl=fr

    Bonne vidéo

  14. Mano,

    Un point "important"parmi les autres après avoir visionné le documentaire "Zéro":
    Le narrateur mentionne les numéros de vols des avions qui percutent le WTC.
    Existe-t-il a ce jour des preuves autres que celles transmises par la commission d'enquête du 911 qui démontrent l'utilisation réelle des vols de lignes mentionnés plus haut dans l'organisation de cet attentat?

    Nous savons que plusieurs témoins (dont deux dans le documentaire "911 in plane site") ont affirmés qu'il ne s'agissait pas d'avions de lignes du fait qu'il n'y avait pas de fenêtres et que le logo (de couleur bleue) présent sur le nez de l'avion leur était inconnu.

    La 1ere question soulève donc une 2ème question : "Que sont devenus les passagers des vols commerciaux "détournés"?

    911 in plane site V.O sous titrée:

    http://video.google.com/videoplay?docid=938436483480482535

  15. jsocrate,

    bonjour,
    idem pour moi : Que sont devenus les passagers des vols commerciaux "détournés"?

  16. youmeh,

    mano, merci pour le lien de la vidéo, cela fait frissonner de la méthode du gouvernement "clandestin" américain pour toujours s'enrichir, ceux qui ont vu la vidéo comprendront...

  17. hzjioghm,

    Curieux Ben Laden Gate alors que Ben Laden serait mort depuis 3 ans ?

  18. hjkb,

    Impressionnantes les tours dans le film de Louise.

  19. zkvgl,

    Que penser de ces affirmations :

    « La vérité, c’est qu’il n’y a pas d’armée ni de groupe terroriste dénommé Al-Qaïda. Et tout officier des renseignements un tant soit peu informé le sait. Mais une campagne de propagande est orchestrée pour convaincre le public de l’existence d’une entité non identifiée qui représente le « diable », dans le seul but d’amener le téléspectateur à accepter un commandement international uni pour une guerre contre le terrorisme. Le pays qui se trouve derrière cette propagande est les USA. Al-Qaïda, littéralement « the data-base » (la banque de données) constituait à l’origine, le fichier informatique des milliers de Mujahideen recrutés et entrainés par la CIA pour combattre les Russes ».

  20. SidiReny,

    à Victor!!!!
    "ou - que ce qu'on nous a officiellement dit jusqu'à aujourd'hui est finallement peut-être mieux pour moi, mieux pour les familles, mieux pour ce monde ?"
    je reprends "mieux pour ce monde" toujours est-il que à l'heure de 2009, beaucoup d'Américains ont peur de l'Islam "pour preuve encore sitée dans la campagne présidentielle 2008" et heureusement ils vont changés je l'espère mais une chose et sur, depuis le 11/9, le monde a changé "date référencé plusieurs fois par mois dans ces pourritures de média" et çà c'est pas mieux pour moi, les familles ou toi car c'est le fruit d'un certains nombres d'individus voulant représenter un "diable" dans le monde!!! facile de contrôler quand la terreur est présente!! faut trouver une parade, un sauveur, un dieu en quelque sorte!!! d'ailleurs le com de ZKVGL est réaliste juste ci-dessus!!!!
    Bush&Co auront fait beaucoup de mal

  21. Eliot,

    Je me rassure encore plus quant je vois que des gens prennent encore la peine de réfléchir, au lieux de courber l'échine sous les éffets de la stimulation artificiellement implantée par les sorciers de Pharaon dans le cerveau des gens .
    Des enquètes il nous en faut des tonnes parceque aujourd'hui les téchniques de la désinformation médiatiques se sont développer à une vitèsse inouie avec les téchnologies de pointes .

  22. Dan Noel,

    "Difficile de taxer les citoyens américains d'anti-américanisme ?" ha! ha! C'est exactement ce qui se passe aux Etats-Unis! "Anti-Americain" est une insulte favorite de nos opposants. Bizarre, vu le nombre de militaires americains qui font partie du mouvement. Un jour, un "gardien de la foi officielle" m'a personellement accuse "d'apporter de l'aide et du confort a l'ennemi", un crime federal tres serieux.
    Mais restons optimistes. Quand on nous demonise, c'est qu'on ne peut plus nous ignorer et qu'on a renonce a nous ridiculiser...

  23. Jean-Marie,

    Pourquoi voudriez-vous que l'habile orateur et comédien Obama aide à découvrir la vérité ?

    Ce sont ses commanditaires et tireurs de ficelles qui sont à l'origine du coup

    Ils ne respectent aucune vie. Alors pourquoi la sienne et celle des siens ?

    Comme diraient certains, les Usaméricains sceptiques, voire plus, sont seulement des Usaméricains qui ont la haine d'eux -mêmes . Ceux-là savent même peut-être qu'on est (appelable) américain qu'on habite au nord de l'Alaska ou au sud de la Patagonie ....... ou au centre de l'Amérique centrale.

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911