Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Opération Northwoods: l’US Army projetait d'utiliser le terrorisme

Posté par AtMOH le 25/06/2008

Les complots ne sont pas des théories, mais bien des réalités historiques !

ReOpen911 vous offre la traduction en français du dossier de l’Opération Northwoods; un document confondant pour tous ceux qui considèrent le légitime questionnement de la version officielle du 11 Septembre comme relevant d’une pathologie. La présentation de cette traduction s’inscrit dans l’ambition de notre association d’ouvrir le débat citoyen en France, sérieusement, sereinement et à partir de faits (historiques, scientifiques...) sur ce qui s’est réellement passé le 11 Septembre.

Nous dévoilons donc aujourd’hui au grand public francophone, le contenu du plan Northwoods où l’armée américaine préconisait au président Kennedy d’organiser des attentats sur le sol américain attribués à Castro afin de justifier l'invasion de Cuba. La mort de citoyens américains devait conduire l’opinion à accepter cette guerre. 

 

Une opération très sophistiquée:

Lemnitzer et les autres chefs d’Etat-major avaient mis au point un montage particulièrement élaboré. Un avion serait repeint et numéroté en réplique exacte d’un appareil civil. Au moment convenu on effectuerait la substitution des appareils, le « double » embarquant des passagers sous une fausse identité, mais dûment enregistrés. L’appareil d’origine serait transformé en « drone » (avion sans pilote) et le décollage des deux engins minuté afin qu’ils se rencontrent au sud de la Floride. A partir de là l’appareil transportant les passagers descendrait au ras des flots pour rejoindre discrètement un terrain annexe de la base où l’équipage s’évanouirait dans la nature. Pendant ce temps le drone continuerait sa route conformément au plan de vol. Lorsqu’il survolerait Cuba, il transmettrait sur la fréquence d’alerte un message de détresse «May Day », se disant attaqué par des MiG. Ce message serait interrompu par l’explosion de l’appareil déclenchée par radio. Ainsi les stations radio de l’Organisation Internationale de l’Aviation Civile de la région feraient savoir ce qui était censé s’être passé, tandis que les autorités américaines disposeraient d’un prétexte pour répondre militairement à cette agression Castriste et envahir Cuba..
Un exemple parmi beaucoup d’autres actions planifiées... qu’il n’est pas inapproprié de qualifier de complots

Télécharger le Dossier réalisé par Aventure de L'histoire (Fichier PDF)
Télécharger l'archive officielle de l'opération Northwoods (PDFen Français)
Télécharger l'archive officielle de l'opération Northwoods (PDFen Anglais)


Rappel historique

Après sa déclassification, le document Northwoods fut mis en ligne par la National Security Archive à partir du 30 avril 2001; à notre connaissance, il a été commenté pour la première fois par le Réseau Voltaire sur leur site Internet, dès le 5 novembre 2001. Il fut ensuite inclus dans le livre de Thierry Meyssan, L’Effroyable Imposture, en tant que fac-similé: il n’avait donc pas été traduit en français auparavant. Il est intéressant de noter que les journalistes qui ont “chroniqué” (lire “tenté rapidement d’invalider son contenu explosif”) cet ouvrage n’ont jamais fait mention de ce document stupéfiant (comme beaucoup d’autres éléments de ce livre d’ailleurs). Ce document clé fut repris par le film Loose Change 2 qui fut visionné par des millions de spectateurs. Offrant par la même occasion un recul historique si important pour traiter ces évènements du 11 septembre.Nous vous invitons à en prendre connaissance, dans sa version originale ou dans sa traduction en français.  Il s’agit en effet de preuves:  
 

1. - que les complots ne sont pas... des théories, mais bien plus simplement des réalités, aussi concrètes et tangibles qu’effroyables et monstrueuses.
2. - que les militaires US ont comploté non seulement contre certains gouvernements qu’ils considéraient hostiles aux Etats-Unis, mais aussi et dans le même temps, contre la population civile des pays des dits gouvernements, et même contre leurs propres concitoyens.  
3. - que ces actions secrètes devaient être planifiées et mises en oeuvre en vue de tromper, de manipuler l’opinion publique américaine et internationale, pour des raisons géopolitiques, y compris si cela devait occasionner des morts au sein même de la population américaine.
4. - historiques que le terrorisme sous faux pavillon existe dans le cerveau dérangé des comploteurs de l’armée (et non dans celui de qui le dénonce !)
5. - enfin, que des opérations militaires, spéciales, secrètes et criminelles, impliquant un grand nombre d’individus (dans un complot) peuvent non seulement être pensées et étudiées, mais aussi être mises en oeuvre ... et restées secrètes, pendant leur mise au point (et ensuite) et ce pendant près de quatre décennies dans ce cas précis !


On le voit, ce document invalide quasiment l’ensemble des raisons les plus fréquemment mises en avant par ceux qui ne veulent “croire” que la version officielle (donnée par l’administration Bush et reprise quasi à l’identique et unanimement par les médias occidentaux) du complot islamiste dirigé par al-Qaida/ben Laden. À savoir que:

1. toute remise en cause de ce dogme relève de la théorie du complot,
2. certaines autorités aux Etats-Unis n’iraient jamais jusqu’à prendre leur propre population pour cible,
3. trop de personnes seraient impliquées pour que l’opération puisse avoir lieu et/ou être ensuite gardée secrète.


Aucun de ces 3 arguments à priori sensés ne saurait résister à un examen approfondi pour qui connaît un peu l’histoire ou l'idéologie de certains dirigeants actuels. Northwoods n’est qu’un exemple parmi de nombreux cas de terrorisme fabriqué par les Etats-Unis, qui au demeurant sont loin d’en avoir le monopole exclusif. Par ailleurs, pour un document de type Northwoods déclassifié, on est tenté de se demander combien d’opérations secrètes ont été réellement menées à leur terme: si Northwoods n’a finalement pas été mis en oeuvre, c’est du fait du refus d’un seul homme, le Président John F. Kennedy. Il mourra assassiné l’année suivante...

Note de la rédaction: Attention, ce n’est pas parce que les plus hautes autorités militaires états-uniennes ont planifié des actions de terrorisme sous fausse bannière en 1962 que les attentats terroristes contre les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 entrent nécessairement dans ce cadre. Il serait dangereux d’user de ce genre de syllogisme anachronique, quand bien même les preuves abondent que grâce à ces attentats l’administration Bush néo-conservatrice a pu se lancer dans une “guerre contre le terrorisme” dont beaucoup d’aspects ne peuvent que rappeler la guerre froide en vigueur au moment de l’Opération Northwoods.

 

Publié dans Vidéos et documentaires | 44 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1596.html  

Commentaires (44)

  1. Koffi Cadjehoun,

    Merci!
    Qui sont Sheldon et Myers?

  2. gibbens kate,

    Sans avoir étudié la question, je suis d'emblée étonnée que ce texte ait pu être déclassifié... Victoire de la démocratie?

  3. Francis,

    Bonjour,

    Merci pour ce dossier.
    Il y a une erreur dans le texte: 100 000 millions de spectateurs cela fait 100 milliards, plus que le nombre de Terriens! ;-)

  4. cvanganjgnrja,

    HAUTE TRAHISON ?

  5. Pierrot l'Ami,

    Comment le silence des gens impliqués à tous les niveaux est-il acheté ? Y a-t-il plusieurs "monnaies" possibles ?

  6. Samira,

    Merci

  7. f6,

    Merci pour cet article salutaire qui permet d'éclairer les candides...

  8. parousnik,

    Micron a micron le vérité ressussite des cendres mortuaires des trois tours du WTC. Je me suis longtemps interrogé sur la raison pour laquelle les russes avaient déployé des missiles nucléaires a Cuba... Merçi pour ces infos... Les russes sont vraiment d'excellents joueurs d'échecs...

  9. Onegus,

    Summer Of Truth ?..

  10. chulla chaqui,

    Je vois la similarité avec le 11/9, mais seulement jusqu'à un certain point, l'opération Northwoods me paraissant nettement moins 'grave' (façon de parler). En effet, il est question du remplacement d'un avion de passagers (fictifs, puisque complices) par un drone, qui serait abattu. Par conséquent, il s'agissait bien d'un attentat fictif, mais un attentat où l'armée prendrait bien soin de ne pas réellement tuer de civils américains, ce qui fait tout de même une différence de degré dans le cynisme. On ne peut donc pas dire "2. - que les militaires US ont comploté [...] même contre leurs propres concitoyens.
    3. - que ces actions secrètes devaient être planifiées et mises en oeuvre [...] *y compris si cela devait occasionner des morts au sein même de la population américaine*."

    Cela dit, cela démontre effectivement que le métier des militaires américains est de comploter pour tromper l'opinion et attaquer des ennemis sous de faux prétextes. Il faut juste éviter de pousser la comparaison trop loin en affirmant qu'il s'agissait de tuer des civils américains, erreur qui est souvent commise, y compris ci-dessus.

  11. C. Doure,

    "[L]es opérations visant à placer des voitures piégées ou à faire exploser des explosifs sur des marchés sont menées de différentes façons: la plus connue et la plus célèbre parmi les soldats américains est de placer la bombe dans les voitures pendant qu'elles sont fouillées aux checkpoints. On peut aussi installer les bombes pendant les interrogatoires. Après que la personne voulue est convoquée dans une base américaine, une bombe est placée dans sa voiture et on demande à cette personne de se rendre à un poste de police ou sur un marché pour telle ou telle raison, et ensuite sa voiture explose."

    Témoignage d'un "collaborateur iraqien" repenti, à prendre avec des précautions.

    Mais en fait la liste des exemples de crimes de terrorisme d'Etat en Iraq est longue dans cet article (1). On connait mieux peut-être cet exemple grotesque et honteux:
    "Plusieurs Iraqiens ont intercepté deux Américians déguisés en Arabes tandis qu'ils essayaient de déclencher l'explosion d'une voiture piégée au milieu d'un quartier résidentiel de Bagdad ce mardi".

    La présence des caméras est indispensable pour ces mises en scène macabres:

    "Nos hommes disaient que certaines choses clochaient. La rue avait été fermée peu avant l'attaque. Dès que les gens sont arrivés et ont formé la file d'attente, les médias étaient là aussi mais, à bonne distance. Puis l'attaque eut lieu, et les médias étaient là." (2)
    Il s'agit du massacre dit de la Boulangerie le 27 mai 1992 à Sarajevo, où 18 personnes meurent dans l'explosion d'une bombe. L'attentat est attribué aux Serbes. La Communauté internationale condamne fermement et prend des mesures draconiennes, etc.

    Le 11 septembre est très probablement une opération Northwoods qui cette fois n'a pas été empêchée au sommet de l'Etat américian.

    Comment peut-on accepter de laisser du pouvoir à des personnes capables de choisir ces options?
    La question se pose ici et maintenant.
    Qui est le prochain dans "la file d'attente"? Vous? Vos proches? Moi? Les miens?
    Tous les attentats ne sont pas sous fausse bannière, certes.
    Mais dans "la guerre contre le terrorisme", nous sommes en puissance l'image télévisuelle de notre cadavre.

    Continuons de s'informer!
    Continuons de demander des comptes aux élus, comme le dit Giulietto Chiesa: "nous devrons combattre tous ceux [parmi les élus] qui se déclareront en faveur de la guerre, avec toutes les forces dont nous disposerons, et avec la plus grande intransigeance, dans le respect des règles de la démocratie." (3)

    (1)Andrew G. Marshall, State-Sponsored Terror: British and American Black Ops in Iraq [Terrorisme d'Etat: les opérations secrètes des Britanniques et des Américains en Iraq], 25 juin 2008
    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=viewArticle&code=MAR20080625&articleId=9447
    (2) Jurgën Elsässer, Comment le djihad est arrivé en Europe, Xénia Editions, 2006, p. 91
    (3) Giulietto Chiesa, Guerre et mensonge. Terrorisme d'Etat américain, Editions Timeli, 2003, p. 26

  12. Tortuga,

    Merci pour le dossier qui ira rejoindre le rapport "Reconstruire les défenses de l'Amérique" dans ma bibliothèque. :)

    @ Pierrot l'Ami - Je ne crois pas qu'ils soient payés. A mon avis (mais ça n'engage que moi), on doit certainement faire pression sur eux en menaçant les familles. C'est plus efficace et ça ne coûte rien.

  13. Olive,

    D'ici peu les seuls journalistes qui pourront encore marcher la tête haute seront ceux chargés de la rubrique "cuisine" ou "prévisions météo", + Thierry Meyssan et qques rares rescapés résistants; et encore, j'exagère,"prévisions météo",il faut résister aux pressions des annonceurs/responsables de stations de vacances qui vous demandent de cacher le mauvais temps. Aie, aie, aie, dur métier... Bon j'ai l'air de me moquer, mais ça fait du bien de sourire. Et puis ils vont peut-être nous surprendre. A coeur vaillant rien d'impossible.

  14. Demi-Lune,

    @ chulla chaqui

    Merci de prendre le temps de lire l'intégralité du document que nous avons traduit et mis en page à l'identique: non, il ne s'agit pas simplement de faire exploser en vol un avion sans pilote ni passager! Le document évoque de nombreuses actions dont certaines doivent faire des victimes civiles ET américaines.

  15. drbeeth,

    C’est apparemment nécessaire de traduire ce document, car les “non Américains” ont difficile à croire que des plans aussi pernicieuses ont pu émaner des plus hautes échelons du Pentagon.
    Dans le film de désinformation / intox sur le mouvement pour la vérité sur le 11 septembre que Stéphane Malterre et sa blonde ont produit sur Canal Plus il y a quelques semaines, le document sur NORTHWOODS était montrée comme une « preuve » que le mouvement se fiait à des fausses documents, travaillé avec des retouches. On voyait la signature du Général Lemnitzer, et puis une écriture qui gribouillait pour montrer que ce serait un faux. Ce que l’équipe de Canal Plus n’ont pas été vérifiér, c’est que le document provenait en effet des National Security Archives, et était donc tout à fait authentique. Ce n’était que un des très nombreux efforts de discréditer le mouvement citoyen d’investiguer ce que les politiciens et les journalistes « main stream » esquivent : le document vidéo devrait être décortiqué pour démontrer un très dangereux effort de mentir et manipuler par les médias, afin de protéger une cabale criminel.

  16. aurelien,

    @ Demi-lune, ce n'est pas totalement évident que le document indique la planification de victimes civiles américaines réelles. Il parle de fausses victimes, de victimes civiles cubaines réelles, sur le territoire cubain et le territoire américain (clandestins), mais n'évoque pas directement le ciblage de citoyens américains en tant que tels.

    En tout cas, cela montre bien l'état d'esprit des instigateurs de ce genre de plan fumeux et criminel. Pour eux la vie n'a pas la même valeur que l'on soit citoyen cubain, iraquien, afghan ou américain, et leurs guerres le démontrent bien.

    Si ce genre de document est déclassifié, que penser de ceux qui ne le sont pas ou qui sont possiblement détruits par des conspirateurs.

  17. Demi-Lune,

    @ Aurélien:

    MERCI DE LIRE CE DOCUMENT ! Cela est écrit noir sur blanc !!!
    Je cite: (page 8)
    "4. Nous pourrions mener une campagne de terreur communiste cubaine dans la région de Miami, dans d'autres villes de Floride, et même à Washington."
    page suivante:
    "La campagne de terreur pourrait viser des réfugiés cubains cherchant refuge aux États-Unis. Nous pourrions couler une cargaison de Cubains en route vers la Floride (action réelle ou simulée). ... Quelques explosions de bombes au plastic dans des lieux soigneusement choisis, l'arrestation d'agents cubains et la publication de faux documents démontrant l'implication cubaine, aideraient également à la propagation de l'idée d'un gouvernement irresponsable."

    Quand on décide de faire exploser des bombes (jusque sur le territoire US), on prend le risque de tuer des civils, c'est évident.
    On ne déclenche pas une "campagne de terreur" sans tuer des gens, mon jeune ami. Ca tombe sous le sens; le document est assez explicite: peut-être aurait-il fallu pour vous convaincre que le nombre de victimes (minimal / maximal ?) soit spécifié ?

    Votre aveuglement est extraordinaire: la réalité est tellement effroyable que vous ne voulez pas l'admettre... Libre à vous si vous préférez croire que les Américains sont allés "libérer" l'Irak (10 ans après la "démocratie koweitienne") et se préoccupent du sort et de la mode vestimentaires des femmes afghanes: il est effectivement possible de vivre dans le déni de la réalité, c'est infiniment plus confortable.
    EDL.

  18. aurelien,

    Réponse à EDL:

    Nous pouvons effectivement remarquer que le document ne parle pas de "clandestins", c'est-à-dire de citoyens en situation irrégulière, mais bien de "réfugiés", c'est-à-dire de citoyens en situation de recouvrement humanitaire sur le territoire américain, laissant à penser que la présence de ces derniers sur le sol américain a été officialisée et accréditée par des institutions en charge de l'immigration, et que la situation particulière de ces personnes constituent effectivement l'objet visé par les militaires dans ce complot.

    Dans ce contexte, après une lecture plus approfondie, il devient effectivement beaucoup plus clair que prendre pour cible des "réfugiés" (cubains ou non), disposant donc d'un statut légal et légitime, revient à assassiner des citoyens américains, ce que pourra sans doute corroborer un tribunal international spécialisé dans ces questions.

  19. Gonzague,

    C'est quand même bizarre de déclassifier un document (de fait, de le mettre à la disposition du public) dans lequel sont exposés des plans machiavéliques, et de l'autre côté, de mettre en oeuvre lesdits plans machiavéliques 4 ans plus tard... Enfin, "bizarre" n'est pas le mot. C'est surtout stupide, pour ne pas dire débile.

  20. Pour Gonzague,

    Sauf si certaines personne ont vent de la conspiration dans l'appareil d'état (service secrets, administrateurs, politiques) et sont contre. ceux qui déclassifient ne sont pas ceux qui font nécessairement le sale boulot.

    Ce qui est donc stupide cher Gonzague, c'est de croire qu'il n'y a que 3 fonctionnaires néo-conservateurs aux etats-unis et qu'ils sont de mèche, c'est même complètement débile. Ouvrez un dictionnaire et regarde l'expression "conflit d'intérêt" pour vous instruire.

  21. Fennec,

    Mais ce qu'il faut aussi comprendre c'est que si certaine personnes nient l'évidence (911, réchauffement climatique, coup d'état fasciste "en douceur" dans les démocratie du nord) c'est pour une très bonne raison. En effet savoir équivaudrait à devoir faire quelque chose moralement. Hors, ces gens ne VEULENT pas faire quelque chose. Ils vivent dans un monde où tout est fait pour les dissuader, des flics qui les protegent aux politiciens aux discours tour à tour réconfortants ou alarmistes. Ils sont comme les poulets en batterie qui ne se sauvent pas quand on ouvre leur cage, tout simplement incapable d'assumer leur humanité et les dilemnes qui en découlent. Et ils diront à leur enfants la même chose qu'une génération de Polonais avant eux à propos d'Auschwitz: "Nous ne savions pas".

    Et, paradoxalement, je les admire un peu pour ça tout en les haïssant. Car ils votent et soutiennent ceux qui tueront leurs gosses et les votres à l'autre bout du monde pour le compte d'une poignée, qui, elle, sait très bien ce qui se trame.

  22. Hubert Héléian,

    Je suis heureux de voir que mon message vous invitant à observer les liens entre l'administration américaine et les agents doubles ait été écouté.

    Connaissez-vous l'histoire de Nizar Hindawi ?

    Cet Arabe recruté par le Mossad a simulé une attaque contre un vol israélien dans un aéroport britannique en 1986. En conséquence, l'ambassade syrienne de Londres a dû être fermée.

    Dans son livre, Gordon Tomas, spécialiste des services secrets sionistes, explique que le Mossad avait monté cette opération terroriste de toute pièce.

    Même Chirac a dénoncé les Israéliens à l'époque !

  23. jacqueslefuturiste,

    ne tirons pas que sur les Americains.
    rappelons nous l'affaire du Rainbow Warrior...
    si l'Etat Francais a autorise le sabotage d'un bateau d'une ONG (ayant entraine la mort d'un photographe portugais), simplement pour se debarasser de geneurs, on est en droit d'imaginer a quoi on peut etre pret quand des veritables interets economiques et strategiques sont en jeu.
    Il faut etre bien naif pour croire le contraire.
    Il y a suffisamment d'indices qui demontrent la vacuite de la version officielle sur 911, et on sait de quoi on a ete capable par le passe. difficile de savoir la verite. mais pourquoi autant de gens nient l'evidence ? parce que c'est tellement plus confortable de ne pas se poser de questions.. plutot vivre dans la foi qu'on est tous du cote des bons et des gentils, que les barbus sont des gros mechants, que dans la conscience d'etre dans un monde ou tout nest pas blanc ou noir, et ou il faut raisonner en "interets" , "conflits" etc...
    Dans un roman policier, on cherche le coupable en cherchant le mobile...
    quand on voit ce qui s'est passe apres le 911, et qu'on considere les carences de la version officielle, il y a vraiment trop de choses qui pointent dans une direction...
    les preuves seront difficiles a trouver, car le menage a ete fait, et les medias sous controle.
    mais plus le temps passe, plus les langues se delieront, esperons-le

  24. Gonzague,

    "Ce qui est débile, c’est de croire qu’il n’y a que 3 fonctionnaires néo-conservateurs aux etats-unis et qu’ils sont de mèche, c’est même complètement débile". Combien y en a-t-il dès lors ? Combien sont tout aussi assoiffés de sang que de pétrole et prêts, afin d'étancher leur soif apparemment inextinguible, à tuer 3000 américains ?

    "ceux qui déclassifient ne sont pas ceux qui font nécessairement le sale boulot" Donc, ceux qui déclassifient peuvent ne pas être mis sous pression ou soudoyés, malgré leur présence au sein de l'administration, au contraire des témoins qui eux n'ont rien à voir avec les dossiers, mais qui accepteraient plus facilement d'être complices ... Intéressant.

  25. SHA GUA DAN,

    Commentaires HS supprimés.

    @ Aurelien & Mike : Merci de vous en tenir au sujet.

  26. Cathy des airs,

    Bonjour à tous,

    Je voudrais commenter pour ma part cette
    note de la rédaction que vous avez (sagement) pris soin d'ajouter en fin de votre article :
    _____________________________________________
    "Attention, ce n’est pas parce que les plus hautes autorités militaires états-uniennes ont planifié des actions de terrorisme sous fausse bannière en 1962 que les attentats terroristes contre les Etats-Unis le 11 Septembre 2001 entrent nécessairement dans ce cadre."
    ______________________________________________
    D'accord, mais si l'on songe que certaines de ces " hautes autorités militaires " en place en 1962, l'étaient ENCORE en 2001 (si j'en crois du moins le site du Réseau Voltaire :
    http://www.voltairenet.org/article7615.html tout comme un autre site :
    http://www.asile.org/citoyens/numero13/northwoods/index.htm
    qui soulignent tous deux que :
    " En 1962, pour légitimer une guerre contre Cuba, l'état-major interarmes des Etats-Unis avait envisagé des attentats terroristes contre sa propre population.[...] et que
    *********************************************
    Parmi les conjurés se trouvaient d'ACTUELS responsables de l'armée des États-Unis."
    *********************************************)
    ça donne quand-même à réfléchir, non ?
    Je ne sais pas si, en l'occurrence, on peut encore qualifier cela de "syllogisme anachronique" mais plutôt de "syllogisme pertinent".
    Même au bout de 40 ans, on peut en effet s'attendre à ce qu'un arbre vénéneux(quoique un peu décrépi)donne toujours les mêmes fruits !
    Cordialement,

  27. Gonzague,

    Ce à quoi je répondrai, Cathy Des Airs, qu'on ne déclassifie pas un dossier aussi brûlant en 97 pour mettre en pratique ses grandes lignes en 2001. Réfléchissez un peu. Tout un chacun avait la possibilité de lire, de voir, de feuilleter ce dossier. Vous vous servez des sources provenant directement du gouvernement pour discréditer celui-ci. Pensez-vous que l'administration en place s'amuserait à mettre en oeuvre une action prévue il y a 40 ans justement au moment où les détails de cette dernière sont rendus publics ? Ca n'a pas de bon sens, tabernacle de tous les dieux !
    Peu importe dès lors qui a déclassifié et dans quel but, c'est le résultat, c'est à dire la publication du dossier, qui compte.

  28. Pierrot l'Ami,

    Le 11 septembre 2001 le mensonge de guerre de trop ?

  29. Cathy des airs,

    A Gonzague :
    Je trouve votre pensée expéditive et un peu à l'emporte-pièce ( Mille milliards de sabords !)
    Tout d'abord, vous semblez considérer LE gouvernement états-unien comme une sorte d'entité unique, monolithique,ce qui me semble très éloigné du principe de réalité...Par exemple, le général Lemnitzer,chef de l'état-major interarmes et chargé de présenter, en 1962, le projet Northwoods au secrétaire de la défense, Robert McNamara, se vit brutalement contré par lui, puis désavoué par le Président Kennedy lui-même.
    Avant d'être éloigné vers l'Europe et de quitter son poste, Lemnitzer ordonna donc qu'on DÉTRUISÎT toute trace du projet Northwoods ( qu'il devait juger, à ce moment-là, compromettant) mais McNamara, une fois de plus, passa outre ses desiderata et conserva une copie du projet qui lui avait été remise.

    Ce n'est pas en 1997(comme vous l'affirmez)mais en 1992 que le président Clinton, suite à une pression de l'opinion publique américaine qui s'interrogeait pour la énième fois sur l'assassinat de JFK, fit " déclassifier " un grand nombre d'archives de cette époque et parmi elles, figurait justement l'unique copie du projet Northwoods,jadis sauvegardée par McNamara.
    D'où l'on voit bien qu'il s'était produit là - au sein d'une même administration - un conflit d'intérêts entre ceux qui avaient voulu,en 1962,effacer les traces d'une élaboration criminelle et ceux qui avaient souhaité au contraire s'en souvenir.
    Or,je ne sache pas non plus que l'on puisse assimiler Clinton à Bush ou vice-versa. Il me semble qu'ils présentent quand-même, l'un et l'autre, quelques petites différences...De sorte que la " publication du dossier " comme vous dîtes, peut avoir dérangé plus d'un politicien ou militaire,situé dans l'opposition,en 1992...Rien ne nous dit que la révélation de ces sources aient fait l'unanimité.
    D'autre part,je n'ai jamais prétendu que LE gouvernement avait exhumé un projet vieux de 40 ans pour le mettre à exécution dans ses moindres détails en 2001 ! Ce qui serait à la fois réducteur et ridicule... je me suis interrogée sur le fait que certains conjurés de 1962 (anciens amis de Lemnitzer,mort en 1988) se fussent ENCORE trouvés, malgré leur grand âge,à des postes de responsabilité dans l'armée US en septembre 2001.
    Ce qui pouvait impliquer de leur part - en cas de nouvelle intrigue - non pas une copie conforme des actions à commettre mais une grande ressemblance et une continuité dans la MENTALITÉ : Pourquoi les mêmes personnes qui avaient envisagé froidement de sacrifier certains de leurs concitoyens en 1962 ne l'auraient-elles pas fait de nouveau en 2001, usant d'ailleurs d'une certaine influence ?

    Ah oui, c'est vrai, vous allez me dire que quand on joue au complot,et qu'on est intelligent - RÉFLÉCHI - on n'annonce pas ses couleurs à l'avance et encore moins par écrit!

    Ou alors, c'est qu'on est débile, stupide ...

    J'en conclus donc que les auteurs du PNAC 2000, les Romsfeld, Cheney, Wolfowitz et Cie, sont déjà tous entrés dans un processus de dégénérescence avancée ! Eux qui ont publiquement appelé de leurs voeux, juste un an à l'avance, " la survenue d'un évènement catastrophique, catalyseur, tel un nouveau Pearl Harbour, seul capable de galvaniser le peuple américain, de transformer radicalement les USA, et de renforcer leur suprématie mondiale..."
    Et juste un an plus tard, que se passe-t-il ? L'attaque du 11 SEPTEMBRE.
    Et tout ce qui était prévu, rédigé noir sur blanc dans leur rapport, se réalise ...

    Ils sont vraiment stupides, non ?

    Ou alors incroyablement cyniques, provocants, voire même un peu nazis sur les bords ?

    Comme le déclare David Ray Griffin dans une de ses conférences à Los Angeles, et pratiquement en guise de conclusion : " A présent, nous SAVONS, et eux aussi SAVENT que nous savons...Mais ça ne leur fait pas peur et moi c'est bien la seule chose, parfois, qui peut m'empêcher de dormir la nuit : comme s'ils nous signifiaient déjà que nous n'avons plus beaucoup de recours, car même si nous savons, c'est EUX qui ont le contrôle."

  30. xray,

    Un certain 11 septembre 2001 Version mise à jour.
    http://mondehypocrite501.hautetfort.com/

    Diaporama 11 septembre 2001.pps
    http://mondehypocrite501.hautetfort.com/media/01/00/533182027.pps

  31. SHA GUA DAN,

    Les commentaires HS ont été supprimés.

    Merci de vous en tenir au sujet.
    Si vous désirez aborder d'autres sujets de discussion, vous avez le forum : http://forum.reopen911.info/

    Merci de votre compréhension.

  32. aztek,

    Excellent article, merci pour vos efforts toujours aussi soutenus.
    A diffuser et à imprimer.

  33. la mûle,

    Pour compléter l'analyse de Cathy des Airs sur la déclassification des documents, il y a une chose simple à saisir. Lors de celle-ci, il y a en général tout un wagon de documents plus ou moins importants et d'autres plus ou moins insignifiants.Mais parmi ceux ci se trouveront les (ou LE)documents sur lesquels il faudra réellement se concentrer. Cela s'appelle du conditionnement psychologique. Le simple fait de laisser parler d'un sujet, même le plus atroce, c'est déjà l'implanter dans les esprits et par conséquent, faire savoir qu'il est réalisable.
    J'ajouterai qu'il en va de même avec la propagande de masse comme le cinéma. Un exemple parmi d'autres: revoyez "Dr Strangelove" de Kubrick et posez vous cette question: en pleine guerre froide, un réalisateur mettant en scène -avec humour et talent-, la fin du monde, ne rend il pas un précieux service à tous les dirigeants belliqueux pressés d'en finir avec leurs ennemis? Si ce film avait représenté une menace pour le pouvoir,ou était trop subversif (accusation de jouer le jeu des communistes) il ne serait pas sorti, soyez-en sûr.

  34. Pierrette,

    "Cela s’appelle du conditionnement psychologique. Le simple fait de laisser parler d’un sujet, même le plus atroce, c’est déjà l’implanter dans les esprits et par conséquent, faire savoir qu’il est réalisable."

    En gros, au siècle dernier les médias se sont faits le relais de combien de "conditionnements psychologiques" ?

  35. Rémi,

    Il me semble qu'il n'est pas nécessaire d'approfondir beaucoup pour effectivement se poser des questions sur la responsabilité du gouvernement et/ou de l'armée américaine dans les attentats du 11 septembre. Je dois avouer que, en ce qui me concerne, ces doutes m'ont assailli dès le lendemain des attentats... Il n'était pas non plus nécessaire d'être un génie pour s'apercevoir que, à la suite du 9/11, les états unis sont devenus pour ainsi dire les "rois du monde"... Ne reculant devant aucune guerre, aucune invasion, au nom de la défense de leur territoire, déjà si "cruellement touché". D'autre part, si ma mémoire ne me fait pas défaut, il me semble qu'Hitler avait déjà usé de moyens similaires, notamment pour se donner un prétexte d'envahir la Pologne, sans oublier l'incendie du Reichstag...
    Et pour la petite histoire, souvenons nous que l'emblème de la société "secrète" à laquelle appartient G.W Bush (skull & bones) ressemble étrangement à celui qui ornait les fameuses casquettes des sbires du IIIème reich... C'est peut-être aller un peu loin certes, mais il est quand même des coïncidences qui sont bien déplaisantes...

  36. bt,ekl,

    Le cynisme du choix de la date du 11 septembre.

    1 - Etait-ce pour "célébrer" le renversement d'un président démocrate en 73 ?

    2 - Fut-ce simplement la météorologie prévue particulièrement adaptée ce jour-là ?

    Un cynisme préparé pour un jour précis, ou préparé de longue date pour un jour décidé au dernier moment ?

  37. ragondin,

    Non c'est un écho du discours de son père le 11 septembre 1990 et le lancement du New World Order. En 1992 Lewis Libby et Paul Wolfowitz créerent le Draft Defense Planning Guidance qui était l'ancètre du PNAC. http://rightweb.irc-online.org/profile/1571.htmlIl n'y a aucune symbolique mais un travail à finir.

  38. looping,

    Kennedy au pluriel, Martin Lutherking et maintenant Obahma, c'en est trop! Les Majors dépassent les bornes . Car ce sont eux qui tirent les ficelles . On me dira que ce sont eux qui sont actuellement au ministère et à l'executif ! Oui ben justement, je ne comprend pas pourquoi les américains leur laisse le champs libre étant donné qu'il ne font que des coups bas, avec des armes contre les leurs! La méthode justice, évidemment, mais surtout coups durs en faisant des grèves à l'allemande : tous les corps de profession, au même moment, en même temps et sans prévenir si possible => ils ne peuvent pas abattre tout le monde mais par contre leur compte en banque prendra une claque certaine . Tout ca pour apprendre à ces personnes qu'ils ne sont certainement pas le centre du monde . ET EN FRANCE PAREIL TANT QU'A FAIRE

  39. looping,

    Par contre j'ai une question : quel est le titre du rapport édité suite au choc pétrolier de 1971, par des politiciens américains, donnant les règles à suivre pour controler le monde ?
    Merci d'avance à tous .

  40. Melpheos,

    J'ai lu le texte original et j'ai 2 points à soulever :

    1- à aucun moment dans le texte original on parle de provoquer des morts
    2- ce plan n'a pas été mis en application...

    Hmmmm ça c'est de la preuve...

  41. AtMOH,

    Melpheos: Ce serait sympa d'apprendre à lire!
    Le sabotage du Maine à tué 260 personnes! Un peu de sérieux quand on argumente, sinon mieux vaut s'abstenir!

    3. Un incident du type "Souvenez-vous du Maine" pourrait être
    provoqué, sous plusieurs formes :
    a. Nous pourrions faire exploser un bateau dans la Baie de
    Guantanamo et accuser Cuba.

    http://tinyurl.com/5o9f2a

  42. milongal,

    Bravo et merci pour cette traduction.

  43. Heat,

    On se rend compte finalement que tout absolument tout est posible dans notre monde,ceux qui reste séptique quand a une complot planetair leur argument le plus puissant est la compléxité et l'enormité de la tache( le complot) mais je vous rappéls qu'avec des fonds finnanciers innépuisables et un peu de non sens cela s'averera un jeu d'enfant, le control de l'information etant assuré les gens gobent tout.
    tout le monde a été conditionné et nous sommes présque devenu des légumes incapable de nous forger notre propr opinion,le térme esprit libre est présque devenu incompréhensible pour les plus jeunes d'entres nous, je remércie tout ceux qui oeuvre pour fair en sorte de libérer les esprit et de pérmetre aux habitans de cette planettes de se reveiller bravo a vous bonne continuation........merci :)

  44. fred,

    La première question qui me vint à l'esprit est pourquoi un tel document ait pu être déclassifié ainsi.
    Les protagoniste étaient surtout déjà mort et enterré, cela peut aider.

    Le fameux général Lemnitzer apparaît de fàçon très courte dans le film JFK?.
    Le passage du film se passant au capitole entre Mr X et le D.A de la Nouvelle-orléans offre une explication effrayante sur la fàçon dont a pu être mise en oeuvre l'assassinat de JFK.

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Pétition ReOpen911


Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer