Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2

Blog de l'association ReOpen911

Interview des créateurs du film « Zéro - Enquête sur le 11 Septembre »

Posté par AtMOH le 09/10/2008

À l’occasion de la mise en vente en Italie du DVD du film documentaire « Zéro, Enquête sur le 11 Septembre », l’association ReOpen911 s’est déplacée à Rome pour interviewer son réalisateur Franco Fracassi et son producteur Thomas Torelli.

Pourtant plébiscité par le public et les journaux télévisés au moment du festival du cinéma de Rome en octobre 2007, le film n’a pas trouvé de distributeur en Italie et après six mois de projection dans les cinémas de quartier et les « circoli », équivalents des MJC françaises, on peut maintenant le trouver en vente dans les kiosques italiens.

Thomas Torelli et Franco Fracassi

Bonjour Mr Fracassi et Mr Torelli, et merci d’avoir accepté de répondre aux questions des membres de ReOpen911. Première question : Comment et quand avez-vous commencé à douter de la version officielle sur le 11/9 ?

T.Torelli : Le fait que les autorités américaines aient fourni les identités et les photos des 19 pirates de l’air aussi rapidement m’a immédiatement mis la puce à l’oreille.

F.Fracassi : Dès le 12 septembre je n’ai pas cru à la version officielle des attentats. Comme journaliste et aussi comme citoyen, je me demande toujours : « A qui profite le crime ? Qui y gagne dans cette affaire ? » Je travaillais à l’époque pour Associated Press, et j’ai enquêté personnellement, ce qui m’a permis de me faire rapidement ma propre opinion.

Q: Pouvez-vous nous expliquer brièvement comment le film « Zéro – Enquête sur le 11 Septembre » (noté « Zéro » dans la suite de l’interview - NdT) a pu naître et comment cet élan citoyen de bénévolat a permis la réalisation d'un long métrage avec si peu de moyens ?

Thomas et moi nous sommes rencontrés en 2005 et nous nous sommes aperçus que nous partagions la même vision sur ces événements. Puis, en février 2006, Giulietto Chiesa et Francesco Trento ont organisé une rencontre avec les journalistes, avec la projection d’une vidéo de F.Trento sur le 11/9. Cela nous a donné l’occasion de parler avec Giulietto Chiesa, et c’est comme ça qu’est né Telemaco et le projet « Zéro ». En tout, le film a coûté 500.000 Euros, dont 200.000 par l’actionnariat populaire, et le reste du financement est venu de nos propres disponibilités et aussi de notre travail et de notre expertise et de celle de Francesco. Il aurait pu coûter 100.000 de moins sans ce système d’actionnariat, car on ne peut pas négocier les prix et demander des rabais à quelqu’un de rémunéré par ce système d’actions. A ce jour, les gains n’ont toujours pas remboursé le budget du film.

Q: Comment s'est passée votre première rencontre avec Dario Fo ? Sachant qu'il a reçu le Prix Nobel de Littérature en 1997 et qu'il bénéficie d'une notoriété internationale, comment sa participation à « Zéro » a-t-elle été interprétée par les médias italiens ?

C’est grâce à Giulietto Chiesa que nous avons pu avoir Dario Fo dans le film, car tous les deux se connaissent bien. Les médias italiens ont très bien accueilli la présence de Dario Fo dans « Zéro », cela a beaucoup contribué à attirer l’attention des médias.

Q: Nous savons que G.Chiesa s’est beaucoup investi pour faire connaître « Zéro » en Italie et aussi à l’étranger (en Belgique, en France, en Russie dernièrement), mais quel a été l’engagement de Dario Fo et des autres personnalités importantes du film ?

Dario Fo a beaucoup aidé au moment du Festival du Cinéma de Rome en octobre 2007, par sa présence et aussi en participant à des interviews sur le film. Nous avons eu un succès énorme dans les médias au moment du Festival : par exemple la chaine TV Rai 1 a fait un sujet de 3 minutes dans son journal télévisé, alors que le même jour était projeté le film de Sean Penn (Into the Wild - NdT), ils ont préféré nous interviewer nous ! Ça a été un départ tonitruant et en cela la présence de Dario Fo a été déterminante (Voir la Revue de presse TV – NdT). Concernant Moni Ovadia et Lella Costa, eux aussi sont deux connaissances de G.Chiesa, ils ont été très enthousiastes et aussi très professionnels. Tous ont aidé au moment de la sortie du film à Rome, moins par la suite, mis à part G.Chiesa évidemment.
 


Revue de presse TV Italienne du film ZERO de G.Chiesa

 

Q: Beppe Grillo aussi vous a aidé avec la diffusion de l’appel de G.Chiesa sur son blog, l’un des 20 blogs les plus fréquentés au monde. Avez-vous eu l’aide d’autres sites Internet importants comme Turin DOCUME (http://www.docume.org/), ou celui de l'acteur Nani Moretti (http://www.sacherfilm.eu/) ?

Turin DOCUME nous a aidés pour la région du Piémont mais c'est un site tout à fait local. Concernant Nani Moretti nous n'avons pas eu de contacts particuliers.

En revanche, c'est vrai que Beppe Grillo nous a bien aidés au début pour l'appel au financement du film, et aussi lors du V-Day 2008 (Vaffanculo-Day NdT) au cours duquel nous avons eu un espace pour nous exprimer, et nous le remercions pour cela. Mais ça s'est arrêté là, et B.Grillo n'a plus vraiment participé au mouvement pour la Vérité sur le 11/9 ou à la promotion du film par la suite. Vous savez, ces personnages vous aident vraiment quand l'idée vient d'eux…sinon ils sont moins actifs.

Q: Durant le tournage du film, avez-vous rencontré des difficultés de la part des autorités américaines ? Et y a-t-il des éléments importants que vous n’avez pas pu filmer ou bien obtenir ?

Les autorités américaines ne nous ont fait aucune difficulté particulière. Par contre il y a au moins 3 séquences d’images que nous n’avons pas pu intégrer dans le film. On nous a simplement dit « ces images ne sont pas à vendre » :

  • les images filmées le jour même des attentats par des TV américaines comme CNN, Fox, ABC, etc.… et qui contenaient des interviews faites sur le vif, celles qui ne mentent pas.
  • des images d’une explosion à la base de la première tour quelques secondes avant que l’avion ne percute la deuxième.
  • et celles tournées au Parlement Européen de Bruxelles lors de la projection d’une vidéo de simulation où ben Laden apparaissait pour revendiquer l’attentat à la bombe (fictif bien sûr) contre ce même Parlement de Bruxelles.

Q: Comment cela se passe-t-il pour rapatrier les images? Avez-vous eu des contacts avec le personnel des chaînes de TV qui gèrent les images du 11/9, et si oui qu'en pensent ces personnes? Par exemple ne disent-elles pas qu'il faut revoir ces images qui contiennent des indices non encore analysés ?

Là encore, aucun problème pour acquérir les images, mis à part les 3 exemples ci-dessus. Pour les images TV, nous les avons payées jusqu’à 4000 Euros la minute.

Q: Pourquoi avoir tendu une perche aux debunkers en "tronquant" le témoignage de la contrôleuse aérienne Danielle O 'Brien qui après s'être posée la question d'un avion militaire en approche sur le Pentagone, ajoute : « On ne pilote pas un 757 comme cela. C'est trop dangereux. »

Nous avons dû éliminer de nombreux passages, dont certains beaucoup plus pertinents que celui que vous mentionnez. Le film ne dure que 1h44 et il a fallu faire beaucoup de choix. Dans le DVD qui est en vente en Italie, on trouve 96mn de bonus, contenant 5 passages entiers, qui auraient pu figurer dans « Zéro »: il y a « Les explosions du Pentagone », « Le silence du Président », « Les étranges pirates de l’air », « Les Sans-nom » (travailleurs immigrés clandestins qui travaillaient dans les Tours Jumelles - NdT), et enfin « À l’intérieur des Tours » (témoignage complet du rescapé du 84e étage, Brian Clark - NdT)

Q: Lors de l'avant-première de « Zéro » à Paris, l'assistant parlementaire de Mr Chiesa a dit que le film ne parlait pas de Shanksville car vous manquiez de données. Pouvez-vous préciser ?

Tous les éléments que nous montrons dans le film peuvent être vérifiés, nous avons les preuves, les documents pour les corroborer. Pour le 4e avion qui s’est écrasé à Shanksville en Pennsylvanie, nous n’avons pas été convaincus par les informations à notre disposition. Il y a deux raisons principales : Tout d’abord les experts que nous avons interviewés n’étaient pas d’accord entre eux sur la pertinence des pièces de l’avion, sur la largeur du cratère que devrait causer un tel choc, etc.…De plus, à propos des conversations téléphoniques, le discours est devenu beaucoup trop technique, trop complexe pour le grand public et cela nous aurait fait perdre le rythme du film pour finalement peu de gain dans l’argumentation. Mais vous savez, votre question est tout à fait symptomatique: lorsque nous sommes « attaqués » par ceux qu’on appelle les « debunkers » c’est toujours sur des détails, de petites imprécisions qui alimentent des dizaines de pages sur leurs sites Web. Pourtant ce que nous avons cherché à faire c’est de replacer la tragédie du 11 Septembre dans un cadre plus large. Si vous regardez bien, le film consacre « seulement » 45 mn au Pentagone et aux Tours de New York, le reste traite de ben Laden, d’al Qaida et du contexte global des attentats.

Q: Pouvez-vous nous dresser un état des lieux de la distribution de « Zéro » à travers le monde à la date d'aujourd'hui ? Dans quels pays est-il distribué et par quels canaux (cinéma, télé) ? Quelles sont les raisons le plus souvent avancées lorsque vous essuyez des refus de la part de distributeurs ?

Essayons d’être exhaustifs : les droits du film ont été vendus en Italie, en Autriche, en Inde, au Bengladesh, au Népal, au Sri-Lanka, aux Maldives, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Croatie, en Slovénie, en Bosnie, à al Al-Jazzera, et en France. Et aussi à la 1ère chaine de télévision russe qui l’a diffusé le 12 septembre dernier. Nous l’avons aussi vendu à iTunes aux USA, et à l’association américaine ReOpen911.org qui en a vendu 1000 en DVD à San Francisco.

Il est important de noter que lors du Festival de Rome en octobre dernier, il y a eu pas moins de 6 sociétés de distribution italiennes qui sont venues voir le film, et qui nous ont félicités après la projection. Certaines d’entre elles ont dû rentrer par derrière la scène car les 1400 places avaient toutes été vendues avec 3 semaines d’avance. Ces sociétés savaient donc que le public existe bel et bien et qu’il attend un tel film. Pourtant, malgré ce public et tous ces bravos, aucune d’entre elles ne nous a fait de proposition.

Q: Le film va-t-il continuer à être projeté ou bien comptez-vous maintenant uniquement sur sa distribution en DVD ? Prévoyez-vous de le vendre à une télévision italienne, Rai3 par exemple.

Nous comptons désormais sur la vente de DVD qui sont en vente depuis début septembre 2008 dans les kiosques et les librairies dans toute l’Italie, au prix de 12,50 Euros avec un petit livret des principaux témoignages extraits de Patriots Question. En moins de 2 semaines, il s’en est vendu 40.000 exemplaires et maintenant il est épuisé dans bon nombre de points de vente. En fait Piemme n’en a pas fait assez, ils pensaient vendre 30.000 DVD et en ont donc fabriqué 40.000 exemplaires mais ils auraient dû en faire 100.000 ou plus pour satisfaire la demande du public, car les gens font la démarche de l’acheter une fois, deux fois mais ensuite s’ils ne le trouvent pas, c’est trop tard, le coup médiatique sera passé.

Concernant les télévisions, nous n’avons pas eu non plus de propositions jusqu’à maintenant.

Kiosque dans le quartier du Trastevere à Rome

Q: Pour ce qui concerne l'Italie, quel bilan dressez-vous à ce jour en termes d'affluence dans les salles ? Pensez-vous que les mentalités ont changé en Italie sur le 11/9 depuis la sortie de « Zéro », et si oui quels sont les effets de ces changements ?

Le film est comme nous pensions qu’il serait, donc cet objectif est atteint.

Mais pour sa distribution, nous sommes évidemment déçus. C’est un film qui a été conçu pour le grand public, pour être vu au cinéma, à la télévision et atteindre le maximum de gens en présentant de façon très abordable toutes ces questions sur le 11/9. Mais comme expliqué précédemment, nous avons été bloqués au niveau de la distribution. On en arrive presque à penser qu’ils nous ont laissé faire ce film, en sachant à l’avance qu’ils pourraient nous bloquer comme ça.

Il a donc été projeté dans les MJC (les « circoli » en Italiens), dans les petits cinémas ou lors d’événements locaux et il est assez difficile dans ces conditions de savoir combien de gens l’ont vu. Les derniers chiffres parlent de 15.000 spectateurs en tout.

Malgré tout, le public italien connaît l’existence de « Zéro », les gens en parlent, nous sommes régulièrement contactés par email ou par téléphone et il est certain que ce film a participé au débat sur le 11/9 en Italie. Notre pays a une histoire particulière sur ces questions de terrorisme, et lorsqu’il y a un attentat, beaucoup d’Italiens savent ou se doutent que derrière, il y a l’Etat ou en tout cas pas ceux qui sont désignés par les médias ou le gouvernement. Cela s’explique par notre passé, pas seulement Gladio, cela date même d’avant les révélations sur ces armées secrètes de l’OTAN, les Italiens savent qu’il y a souvent des manipulations.

Q: Le 30 novembre 2007, Francesco Cossiga, ancien président de la République italienne, aurait affirmé dans un communiqué repris par le journal Corriere della Sera que les attentats du 11 septembre 2001 sont l'œuvre des services secrets américains et israéliens. Le sens et le contexte de ces déclarations ne sont pas clairs pour de nombreuses personnes. Pouvez-vous nous éclairer sur cette affaire ? Quel a été l'écho médiatique à ces propos en Italie ? Est-ce que Francesco Cossiga a réitéré ces propos ?

Non, nous ne l’avons pas contacté et n’avons pas d’information supplémentaire sur ses déclarations.

Q: Nous avons vu l’interview de Robert McIlvaine sur Canale 5, et aussi Giulietto Chiesa interviewé sur plusieurs chaînes de TV nationales italiennes et invité dans l’émission très regardée de Corrado Augias « Le Storie », ou le 12e Round. D’après vous, la liberté d'expression, au moins sur ce sujet du 11/9, est-elle respectée en Italie, ce droit est-il garanti par les autorités, ou bien assiste-t-on à des chasses aux sorcières comme en France ?

Nous ne savions pas que la situation en France était aussi terrible concernant le débat sur le 11 Septembre et le fait que d’abord Richard Labévière et ensuite ces deux journalistes aient été licenciés pour ces raisons (évoquées avant cette interview – NdT) constitue une très mauvaise nouvelle.

En Italie, la question du 11/9 est traitée par les médias, et l’était même avant le film « Zéro ». Il y a eu des émissions comme Report sur Rai3 en 2005, qui a diffusé le film « Confronting the Evidence » et a fait plus de 8 millions de téléspectateurs, ensuite il y a eu les émissions Omnibus sur la 7, le Costanzo Show sur Canale 5, et Le Storie sur Rai3 avec Corrado Augias, et encore le 12e Round et Matrix (non encore sous-titrées - NdT). Mais tout ça c’était en 2006 / 2007 ou tout début 2008, et ce qui est étrange c’est qu’on en parle de moins en moins à la télévision. En fait, depuis 6 mois, aucune émission TV sérieuse n’a eu lieu sur le sujet.

(NdT : Mr Torelli a dû quitter l’interview à cet instant)

Q: Quels changements dans votre travail de journaliste la réalisation de ce documentaire a-t-elle entraînés ?

Aucun… Si, je suis plus pauvre….

Q: Vous sentez-vous surveillé par les autorités italiennes ?

Oui, le téléphone par exemple, et puis aussi les menaces, mais ça ne date pas d’hier. Ça fait partie des risques du métier de journaliste d’investigation.

Q: Prévoyez-vous un « ZERO 2 » ?

Oui en effet. Le sujet sera plus large que le 11 Septembre et le nom sera différent mais nous avons commencé à y travailler avec Thomas.

Q: Pour son lancement en France, êtes-vous disposé à venir aider ReOpen911, notamment en participant à l'animation de débats après les projections dans les principales villes ?

Je vous aiderai bien volontiers. Je parle français et je peux facilement venir à Paris et à Lyon où j’ai quelques attaches.

Mr Fracassi et Mr Torelli, merci d’avoir répondu aux questions de ReOpen911.


 

Interview réalisée le 22/09/2008 à Rome par Christophe Terrasson pour ReOpen911

 

 

 

Publié dans Interviews et conférences | 9 Commentaires »

URL courte : http://www.reopen911.info/1702.html  

Commentaires (9)

  1. brunef1,

    Peux t on envisager une projection sur Marseille ?

    Merci

  2. THX1138,

    Comment un Canadien Français (Québec) peut-il acheté ce DVD en français avec le bon code de lecture? En amérique il n'y a jamais eu aucun débat télévisé sur ces événements. Quand on vit à 5 heure de route de New-York, 1 heure de la frontière US, vous pouvez imaginer le poid de la censure et des debunkers qui s'exerce ici!
    Merci

  3. bluerider1,

    Nous appelons tous les sympathisants, à proposer leur aide pour des projections en France. Nous proposons aux salles des AVANT-PREMIERES en non-commercial, entrée payante sur billetterie associative, partagée avec la salle, entre Octobre et Février 2009, sur le modèle de CHOMSKY ET COMPAGNIE, le film de Daniel Mermet qui a tourné en France au format vidéo depuis début 2008 en non commercial (ils ont d'ailleurs habilement demandé aux spectateurs et exploitants leurs avis pour ajuster le rythme et le contenu du film), avant sa sortie le 26 NOVEMBRE prochain. Ensuite, courant premier trimestre, nous sommes en train de mettre en place une sortie commerciale du film (à confirmer le mercredi 21 Janvier au moment de l'investiture du futur président des Etats-Unis, ou le mercredi 11 Mars selon notre avancement), cette fois avec numéro de VISA. Si vous connaissez autour de vous, une salle qui serait intéressée, prenez contact avec zerofilm.france@gmail.com. NOUS VIENDRONS.

  4. bluerider1,

    La vente du DVD interviendra après son exploitation en salle. nous comptons mettre en prévente le film pendant les séances en salles, voire même le proposer pendant ces séances si nous sommes prêts. Par ailleurs nous allons ouvrir une page spéciale sur ce film, où vous apprendrez en détail comment il a été produit, et quelle carrière il fait dans le monde. Donc à trés vite en page d'accueil de reopen911.info

  5. AC,

    à brunef1 :

    si tu es sur Marseille et que tu cherches des actions (projection, affiches, tract, ...) contactes moi sur le forum (envoyer MP ou mail) au pseudo : AC

    Il y a deja eu des projections à Marseille (Press for truth, Oil Smokes n mirror...) et il y en aura d'autres (dont Zero)

  6. Alex,

    Je peux vous dire en tout cas que nos idées se propagent dans l'opinion. Je vois beaucoup d'amis commencer à s'intéresser à ce que vous écrivez, à ce qui se dit sur le 11 septembre, alors qu'ils y étaient indifférents il y a quelques mois encore.

    Continuez donc ! Bravo ! Le basculement de l'opinion se fera sûrement très brutalement, un jour prochain.

    http://www.levraidebat.com

  7. roro,

    "Nous avons dû éliminer de nombreux passages, dont certains beaucoup plus pertinents que celui que vous mentionnez."

    C'est carrément dommage de faire un tel choix !! C'est justement des "éléments les plus pertinents" dont nous avons besoin !!

  8. Willi,

    Comment expliquer une telle diffusion en Italie et une telle censure ailleurs?
    Alors qu'on voit souvent l'italie comme etant dirigée par un semi-dictateur??

    Merci pour cette interview en tout cas :)
    J'attends le DVD en Belgique impatiement.

  9. JPR,

    Même Sarah Palin est en faveur d'une nouvelle enquête !!!

    http://www.prisonplanet.com/sarah-palin-supports-new-911-investigation.html

Laissez votre commentaire sur cet article
Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911