Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2
23/04/2009

Le WTC fut-il démoli par explosifs ? Interview du chimiste Niels Harrit par la télé danoise

Description

Le WTC fut-il démoli par explosifs ?  Interview du chimiste Niels Harrit par la télé danoise

Après la publication dans la revue scientifique à comité de lecture "Open Chemical Physics Journal" d’une étude écrite par neuf chercheurs internationaux concluant à la présence d’explosifs de type nano-thermite dans les décombres du World Trace Center, l’un des coauteurs, Niels Harrit, fut interviewé le 6 avril 2009 par TV2, l'une des deux chaînes danoises les plus respectées.

Ces 9 chercheurs ont découvert la présence de résidus actifs d’un explosif High-Tech appelé nano-thermite dans des poussières du WTC collectées dans les heures et les jours qui ont suivi l’effondrement des tours. L’étude nécessita 18 mois de travail. Pour le Dr. Harrit,  professeur de chimie à l'université de Copenhague, seule l’utilisation de cet explosif peut être à l’origine des effondrements successifs et non les impacts des deux avions.

Alors qu'elle a bénéficié d’une bonne couverture médiatique au Danemark, cette incroyable nouvelle est passée quasi-inaperçue dans les médias français. Seul un article de la Télé Libre en a fait état.

Plus d’information sur l’étude, cliquez ici. Pour télécharger l’étude scientifique dans son intégralité, cliquez ici (site officiel de la revue scientifique "Open Chemical Physics Journal").

 

Les grands médias étrangers sont de plus en plus nombreux à donner la parole à ces experts qualifiés, architectes ou scientifiques, qui réfutent la théorie officielle de l’effondrement des tours du World Trade Center. A voir par exemple :

- Les itw de l'architecte américain Richard gage par la principale chaîne de TV néo-zélandaise « TV One » le 27 novembre 2009 et par la chaîne américaine KMPH (groupe FOX TV) le 28 mai 2009.

- Ce reportage équilibré sur les découvertes d’explosifs dans les décombres du WTC, diffusé le 10 septembre 2009 sur la 1ère chaîne de télé norvégienne NRK1.

Pendant ce temps, nos grands médias français continuent d’ignorer ces experts tout en stigmatisant ceux qui exercent leur « droit au doute ». Seule la TéléLibre de John Paul Lepers brise le tabou. Regardez cette interview édifiante du scientifique Niels Harrit par John Paul Lepers (à partir de la minute 6:20 de la vidéo)


Pour aller plus loin, nous vous invitons à regarder 911 Mysteries : Demolitions, le film référence sur les aspects techniques et scientifiques de l'effondrement des tours.

Téléchargement et vidéo en ligne

Caractéristiques

IMPORTANT : Ces vidéos traitant des attentats sur le 11 Septembre sont mises à votre disposition de manière à ce que vous puissiez vous forger votre propre opinion. Parmi cette liste, de nombreuses vidéos en langue anglaise ont été traduites et sous-titrées en français, bénévolement, par l'association ReOpen911. Cependant, l'association ReOpen911 n'est pas responsable du contenu de ces vidéos et sur certains points ne partage pas toujours toutes les conclusions et les opinions des auteurs.

De manière plus générale, sur les valeurs de ReOpen911 : L'association ReOpen911 milite pacifiquement et dénonce tout appel à la violence. Plus que tout, elle condamne fermement l'antisémitisme et toute forme de racisme.

Découvrez plus en détail l'association ReOpen911 sur la page "A PROPOS DE REOPEN911" : www.reopen911.info/reopen911.html

URL courte : http://www.reopen911.info/1773.html  

Commentaires (31)

  1. bender,

    Enfin la vérité peut avancer et malgré la lobotomisation que nous subissons tous les jours dans les médias de masse, beaucoup d'entre nous savent depuis longtemps que les immeubles ne s'effondrent pas en chute libre à cause du feu. Ces tours ont été prévues pour encaisser des impacts d'avion lors de leur construction !! Et que dire du WTC7 ?? C'est évident qu'on nous prend pour des cons, il suffit d'avoir fait un tant soi peu de physique pour s'en rendre compte !!

  2. varda,

    ça mérite d'être dans les videos essentielles du site !

  3. Battlecry,

    J'ai demandé à plusieurs sites webs de journaux très "respectables" (le figaro...) français pourquoi le sujet d'agoravox traitant des traces de nano-thermite retrouvés dans les décombres du WTC n'avait pas été repris par eux-mêmes car il me semble que c'est un sujet de la plus grande importance.
    Réponse: rien, j'attends toujours
    Merci à eux, maintenant je suis sûr que les journalistes ne nous disent que ce qu'ils veulent bien nous dire. Malheureusement, en la tournant à leur sauce

  4. DGP,

    Je récapitule (uniquement ce que je sais) : Venezuela, Indonésie, Russie, Italie, Norvège, etc. Ajoutons le Japon, même si je ne suis pas sûr que cela soit allé au delà de prises de parole au parlement, avec faible couverture médiatique... Pour la France, il ne faut pas rêver : le grand chef a dit qu'il "ne souhaitait pas" qu'un débat s'instaure sur le sujet. Compris ?
    Juste une petite pensée pour ceux qui tiennent le site, qui en ont sans doute marre d'être dénigrés par les grands médias, et un petit dicton en guise d'encouragement : "on ne tape que sur les arbres qui portent des fruits" (ne connais pas l'origine de ce dicton).

  5. Plutomix,

    Alors que beaucoup s'égosillent ,Niels Harrit et son équipe n'ont eu qu'a analyser les residus du wtc pour démontrer de façon certaines que des explosifs de type " professionnel " étaient présents .

    Mais " QUI " a bien pu apporter cette matière sur le site ??
    " QUI " la fabrique ?
    " QUI " l'utilise ?

    je pense que " QUI " ,a du mouron a se faire .

  6. bender,

    Suffit demander aux employés qui bosser dans le wtc, enfin du moins les survivants , dans loose change si vous vous rappelez , la thermite était déjà mis en cause ,quand a son implantation dans le bâtiments , des témoignages évoquent la présence d équipe de maintenance dans les locaux (équipe de rouleau de câble ,servant officiellement aux réseau du wtc) et des évacuations à répétitions (officiellement alerte incendie ou exercice) , de quoi bricoler un peu a l intérieur du wtc .

    Bref une preuve scientifique de plus ne fais pas de mal cependant il n est pas très dure de comprendre le silence perpétuelle des journalistes ou autres hommes politique important a ce sujet : lequel d entre eux serais prés à titiller la plus grande puissance mondial ?

    A mon avis peu , et ceux la finissent par se dégonfler en voyant l énorme montagne de critiques et autres moqueries de leur confrères prêt à confirmer une enquête bâclé en gage de tranquillité (conf . Bigard , Cotillard)

  7. Torres,

    Si vous voulez être crédibles, ne dites pas: une erreur "s'est glissée". L'erreur vous appartient, assumez la SVP.

  8. Metais,

    La télé danoise c'est une véritable "merveille" à côté de la nôtre , quant au scientifique : "bravo " ! Nom d'un chien , mais dans quel pays on vit en France , en Urss à l'époque de Staline...?

  9. Jerome,

    Autant Mr Harris, que Mr Gage, se réfèrent au 3em bâtiment, qui selon eux se seraient effondrer sans explication... Mais il existe une explication, c'est le maire de NY de l'époque, lui même, qui la donné : il a demandé aux pompier de faire 'sauter' ce 3em bâtiment. (son explication est bancale, et pas très plausible), il me semble que s'est dans LOose Change, que l'on peu l'entendre... Quand au faite de savoir pourquoi, en France c'est le silence total, il ne faut pas oublier que notre Président a été a quatre pattes devant l'administration Bush... et comme en France nos journaleux sont d'un courage extrême...

  10. Franck,

    Bonjour,
    ce n'est pas le maire de NY qui aurait demandé au pompiers de descendre le Bat 7 mais le propriétaire des bâtiments… soit Larry Silverstein. Quand à savoir si les pompiers ont réussi à déposer des charges dans un bâtiment en feu en moins de 7 heures alors qu'il faut en principe plusieurs semaines …

  11. varda,

    Les pompiers ne sont pas equipés en explosifs pour detruire les batiments .
    Fallait trouver une equipe de specialiste le même jour !!!
    Vous comprenez bien qu'on a pas pu trouver des experts et preparer le batiment le même jour

  12. Javali,

    D'après Danny Jowenko, c'est possible de faire imploser un bâtiment comme le WTC7 en 7 heures.

    Mais cela suppose une équipe très spécialisée de 30 à 40 personnes, chacune ayant un rôle spécifique.
    Cela suppose aussi que l'équipe soit préparée.
    Que l'équipe connaisse parfaitement le bâtiment.
    Qu'elle soit sur place.
    Qu'elle ait tout le matériel.
    Bref, que cela ait été prévu avant le jour J, ou plutôt POUR le jour J...

    (sans compter oser promener des explosifs extrêmement puissants avec de la fumée ou du feu un peu partout)

  13. davaro,

    A mon avis , cette troisième tour est un beau raté dans l'ensemble du plan . Soit cette tour devait s'effondrer en même temps que les tours jumelles ( ni vu, ni connu ) , soit elle devait se prendre l'avion qui est tombé dans la nature en Pennsylvanie.

  14. Javali,

    Cher Davaro, cette thèse est ORIGINALE ! C'est la première fois que je la lis.

    A voir quel était le trajet de cet avion pour découvrir si c'est plausible ou non.

    J'ai toujours cru qu'il était destiné à la Maison Blanche, et ce n'est pas vraiment dans le même coin...

  15. JPR,

    Excellent entretien du professeur NIELS HARRIT sur Russia Today (en anglais). Hautement recommandé...

    http://www.russiatoday.com/Best_Videos/2009-07-09/Did_nano-thermite_take_down_the_WTC.html

  16. davaro,

    Mon cher javali ,
    viens donc sur le forum en discuter .
    Certains pensent que les avions étaient téleguidés , vu la precision pour percuter une tour de 60 metres de large à 900 km/h dans un environnement en 3D ( soit 250 metre à la secondes , soit 1 km en 4 secondes ) , les avions de lignes ne sont pas des avions de chasses , en 10 secondes , on ne peut changer de trajectoire violemment au dernier moment pour viser une cible . Les avions de lignes sont à l'aviation ce que les paquebots sont à la marine .

  17. dkp,

    Quel est le process de frabrication de la nano-thermite ? Quels sont les établissements capables d'en produire ? quels moyens suppose la production de nano-thermite? Une telle révélation (la détection de traces de nano-thermite) est elle susceptible d'engendrer des procédures internationales pour demander la réouverture de l'enquête dur le 9/11 ou pour demander devant l'ONU des explications aux responsables Etats-Uniens?

  18. Blink,

    Passionnant dialogue dans un journal TV danois du soir: aux environs de notre "Soir 3" (au niveau de l'heure, je précise, pas du contenu, évidemment, vous l'aviez compris!) . Remarques toutes simples:
    - Le présentateur reste poli envers Niels Harrit. On ne sent ni ironie, ni moqueries dans ses questions.
    - Monsieur Harrit peut expliciter tranquillement les réponses sans que ton interlocuteur ne lui coupe une seule fois la parole.
    - Ce dialogue se fait dans un échange digne du début jusqu'à la fin.
    - Lorsque cela devient trop technique, le présentateur n'hésite pas à demander de plus amples explications à Monsieur Harrit.
    - Celui-ci les donne de manière à bien être compris par le public : " nous cherchons les clous du cercueil".

    Franchement, je me demandais à quel moment, soit une "vacherie" allait être dite par le présentateur à Monsieur Harrit, soit, il allait le faire se contredire ou le mettre en difficulté. Et, non! Rien de tout cela!!! On nous habitue tellement à faire la chasse aux sorcières en France...
    Alors là, je dis RESPECT à la télé danoise.

  19. FutSuetrytelT,

    GrEeTiNgS, www.reopen911.info!

  20. Tallon,

    On nous prend pour des cons et sans se gêner parce que les élites ont la police, l'armée, les banques, les média et nous empoisonnent jour après jour à coup de chemtrails. Et si on se révolte, on sera tué sans pitié. Ils n'attendent que ça ! Ça fait longtemps que la vie humaine n'est plus pertinente pour ces enflures psychopathes assoiffées de pouvoir de sexe et d'argent.
    Ça fait 3 ans que je sais tout ce qu'il y a dans votre site. Je suis juste un peu conforté dans ma misanthropie. Il y a quelque-chose de mauvais dans la nature humaine. Les animaux ne sont pas aussi tordus.

  21. PsychoMarco,

    Personnellement, je n adhère pas à vos thèses (ca y est j ai plein d'amis),
    Cependant je ne nies pas certaines étrangetés (ou il faut être de fort mauvaise foi pour affirmer le contraire) vis à vis des événements du 11/09.

    pour ce qui est des explosions.

    1 - Il existe des articles remettant en cause la probité de ce rapport (j avoue que je n ai pas les références)
    2 - Un article connexe sur votre site évoque cependant des ondes de choc précédant les attaques d 'avions

    Ceux ci pourraient en effet être la conséquence de bombes placées dans les sous terrains du WTC. Les terroristes ont pu imaginer un plan de secours similaire à celui de 1993 en cas d échec des détournements.
    Le rapport officiel s'est empressé de ne pas en parler d'autant que le frangin de Bush était responsable de la sécurité.

    3 - Vous supposez une explosion contrôlée

    D'une part et les différent films sur le sujet l 'indique. Seul des destructions de gratte ciel par destruction controlée ont été observées. Il n y a que lors du tremblement de terre de Kobe qu'a pu etre observer une destruction par un autre moyen (un tremblement de terre).
    Ou je veux en venir. Rien ne peut affirmer ou_ infirmer que l incendie d'un gratte ciel se traduirait ou pas par un écroulement semblable à une destruction contrôlée.
    Les jets de poussière les pylône et ossements éparpillés dans new york sont dus à la pression exercés par l 'effondrement.
    Ensuitele WTC était censé résister à tout ca d'après ceux qui l'ont construit.Ils ne vont pas vous dire si cet ouvrage comme bien d autre a été l'objet de manœuvre frauduleuse (ciment au rabais facturé de qualité, ici on met un pylone au lieu de deux..) . Je serais étonné que la mafia n ait pas pris son obole sur la construction. De toute facon c était sur le papier qu'il devait résister.

    4- D'autres imeubles on résisté à des incendies plus long :
    D'abord ils ne se sont pas pris un boeing sur la tête.
    Ensuite avait -il bénéficier des même techniques de construction.
    Enfin ce n'est pas du kéroséne qui brûlait dedans.

    Pour le WTC7 reprendre les deux derniers arguments.

    Après , j avoue que l'effondrement du bâtiment 7 m'intrigue tout de même.

  22. François,

    @ PsychoMarco

    Vous pourrez compléter votre connaissance de la controverse et des preuves en prenant le temps de lire ces pages.

    http://www.ae911truth.org/fr/preuves.html

  23. Menza,

    @PsychoMarco
    - .1°/ "Rien ne peut affirmer ou_ infirmer que l incendie d'un gratte ciel se traduirait ou pas par un écroulement semblable à une destruction contrôlée" : si, les lois de la mécanique. Pour qu'un effondrement d'immeuble ressemble à une destruction contrôlée classique, il faut absolument que les structures internes soient annihilées avant que les structures externes soient dans la foulée SIMULTANÉMENT éradiquées au minimum à un niveau. D'où le fait que tous les effondrements attestés suite à incendies de tours ou autres évènements accidentels ont pour caractéristiques partialité et dissymétrie. Il n'existe aucun exemple d'effondre ment complet et symétrique hors les destructions contrôlées.
    - .2°/ "Les jets de poussière les pylône et ossements éparpillés dans new york sont dus à la pression exercés par l 'effondrement."
    C'est physiquement impossible: pour obtenir une compression de l'air contenu dans un immeuble, il faudrait une étanchéité. Faute de quoi, l'air chassé par la chute des étages est incapable de fournir l'énergie nécessaire pour expulser HORIZONTALEMENT des pièces de plusieurs tonnes. Par ailleurs un effondrement gravitaire est incapable de transformer des corps humains, en confettis et des planchers et parois en poussière.
    - 3°/ "Ensuite le WTC était censé résister à tout ca d'après ceux qui l'ont construit.Ils ne vont pas vous dire si cet ouvrage comme bien d autre a été l'objet de manœuvre frauduleuse (ciment au rabais facturé de qualité, ici on met un pylone au lieu de deux..). Je serais étonné que la mafia n ait pas pris son obole sur la construction" : ce genre d'affirmation s'appelle, en sciences, une hypothèse gratuite (soutenue par aucune donnée factuelle).
    - 4°/ "Ensuite avait -il bénéficier des même techniques de construction". Les tours jumelles ont été reconnues à leur époque par la profession comme les constructions les plus techniquement avancées et dont les standards allaient au-delà des exigences du code de la construction de l'état de New-York.
    - 5°/ "Enfin ce n'est pas du kéroséne qui brûlait dedans". Le NIST admet que le kérosène a été actif dans la production des incendies dans les toutes premières minutes après les impacts des avions mais n'a pas joué de rôle dans le déclenchement des effondrements.
    - 6°/"Pour le WTC7 reprendre les deux derniers arguments". Ni le kérosène évidemment, ni le fuel domestique stocké dans certains étages n'a joué de rôle dans les incendies du WTC7 d'après le NIST.
    - 7°/ Renseignez vous avant de poser des commentaires, cela vous évitera de spéculer en vain.

  24. lefebure,

    Cette vidéo est sortie en avril 2009 et Niels Harrit semblait être confiant dans l'ouverture d'une enquête qui pourrait s'appuyer sur les éléments scientifiques de l'étude de ces 9 chercheurs.
    Hélas, toujours rien de nouveau à l'Ouest.
    La décision du maire de New-York de ne plus commémorer le 11/09 donnera aux médias un excellent prétexte pour ne pas diffuser quoique ce soit à ce sujet à l'avenir. Pourquoi retourner le couteau dans la plaie ? Pourquoi ne pas laisser les victimes reposer en paix ? Sans doute pour éviter une enquête.
    Restera quelques huluberlus comme ReOpen et quelques chaines télé et journaux à faible tirage pour évoquer ce qui pourrait être le plus gros mensonge de l'histoire.
    Je suis pessimiste mais j'ai cependant un espoir: Internet, dernier refuge de la libre opinion (on y trouve de tout, des sites corrects comme des sites disons curieux (tapez batiston.fr par ex), on y trouve même des virus) c'est au lecteur de bâtir son opinion et de pouvoir exprimer ses idées, poser des questions etc.
    Mais c'est un espoir fragile car il est facile d'isoler un pays complet du monde Internet. Je l'ai constaté lors du printemps arabe. D'autre part les moteurs de recherche sont facilement contrôlables par le seul pays dans lequel ils sont développés, il est trés simple de supprimer des URL dans ces moteurs. Souvenez-vous qu'à l'époque de la CB, il fallait déclarer la possession d'un émetteur, et que pendant la 2°guerre mondiale il était interdit sous peine de mort de posséder un récepteur radio dans les pays occupés. Pour le contrôle de l'information (lire propagande).
    Une simple loi (liberticide) et on vous supprime l'accès. Nous n'en sommes qu'au début et au débat mais les justificatifs sont énoncés: Contrôle parental, copie illégale de vidéo/musique, visite de site à caractère pédophile. Et tout le monde dira "Comment, mais c'est affreux ! Il nous faut cette Loi" Autant se passer les menottes soit même.

  25. lefebure,

    Important ! Addendum à mon post d'hier. Merci de lire cet article du Monde que je publie ci-dessous, il va au delà de mes prévisions les plus pessimistes.
    _______________________________________________________________________________________________
    Le cyberespionnage, une arme militaire et économique
    LE MONDE GEO ET POLITIQUE | 17.12.11 | 11h34

    En raison de leur sophistication, des attaques récentes sont prises en exemple par les décideurs pour justifier cet effort.REUTERS/HYUNGWON KANG
    Mobilisation générale dans le cyberespace. Ministères, agences gouvernementales, états-majors, mais aussi industriels et prestataires de tous types ont, ces derniers mois, investi de façon significative la cybersécurité et la cyberdéfense. "Nous cherchons où couper dans nos budgets, mais s'il est un domaine pour lequel je suis sûre que nous aurons une progression, c'est celui du cyber", nous a indiqué la secrétaire américaine à la sécurité intérieure, Janet Napolitano, le 2 décembre, à Paris. Pour elle, "le cyberespace est l'endroit où nos intérêts économiques et nos intérêts sécuritaires peuvent coïncider".
    En raison de leur sophistication, des attaques récentes sont prises en exemple par les décideurs pour justifier cet effort. En juin 2009, le virus Stuxnet avait endommagé des installations iraniennes lors d'une attaque attribuée aux Etats-Unis et à Israël : c'était la première offensive de précision, jugée efficace, contre un système de contrôle industriel. En avril 2010, 15 % de l'Internet mondial avait été détourné pendant dix-huit minutes sur un serveur chinois.

    En mai 2011, des données américaines parmi les plus sensibles ont été forcées : comptes Gmail de hauts fonctionnaires, plans de matériel militaire chez Lockheed Martin. "Ces attaques ont montré l'urgence qu'il y avait à sécuriser nos réseaux, souligne Mme Napolitano. Elles ont révélé les incessants efforts menés par certains pour s'approprier les secrets et la propriété intellectuelle des Etats-Unis ou de leurs entreprises. C'est le type de crime majeur de notre ère." Dans le domaine de l'espionnage industriel, il n'est pas d'allié ni d'ami.
    La guerre est-elle déclarée pour autant ? Dans un récent rapport au Congrès, les services du contre-espionnage américains ont désigné la Chine. Tandis que les autorités civiles pressent les grands acteurs économiques de prendre des mesures de protection, des stratégies militaires s'affinent au nom de la protection des intérêts vitaux des nations, et cette pression sécuritaire inquiète les défenseurs des libertés.
    Focalisés sur la fragilité de leurs réseaux électriques, les militaires américains envisagent le pire : "Une arme nucléaire peut détruire le réseau d'une ville, la crainte est qu'une cyberattaque puisse le faire à l'échelle de tout un pays, devenant une arme de destruction massive", a indiqué le général James Cartwight, ancien chef d'état-major adjoint des armées lors d'un débat organisé par le Center for Strategic and International Studies (CSIS) de Washington, le 6 décembre. Selon ce haut gradé, la probabilité que cela arrive est "très lointaine", mais il faut être "vigilant".
    "Il est trop tard pour se poser la question de savoir s'il faut ou non militariser le cyberespace", a noté James Lewis, directeur au CSIS. Toutes les grandes puissances ont mis à jour en 2010 et 2011 leur stratégie nationale de cyberdéfense, avec un volet offensif jamais détaillé.
    FANTASMES
    Selon l'enquête du CSIS, 35 pays développent une doctrine militaire destinée à faire face à une cyberguerre. Même si ses effets ne peuvent être maîtrisés - impossible de garantir qu'un virus envoyé sur une cible militaire ne migre pas vers un hôpital -, l'arme informatique a pris sa place parmi les autres armes d'appui, au même titre que l'artillerie.
    Gare aux fantasmes, cependant. La mise en oeuvre du "commandement cyber" du Pentagone en 2010, au même titre que les commandements air, terre et mer, "laisserait penser que les concepts historiques de la guerre - la force, l'attaque, la défense, la dissuasion - peuvent être appliqués au cyberespace. Ce n'est pas le cas", a tempéré Martin Libicki, expert de la RAND Corporation, qui, en 2009, conseillait l'US Air Force. "Une cyberguerre pourrait gêner mais non désarmer un adversaire, dit-il. Et n'importe quel adversaire a la capacité de frapper en retour d'une façon qui serait plus que gênante."
    La difficulté d'attribuer les attaques reste une limite. On sait repérer des "signatures" de groupes de hackers ou de services étrangers, par exemple, mais la certitude qu'un tiers ne se soit pas interposé n'est jamais acquise. "Dire que c'est tel pays, c'est une décision politique", admettait le 6 décembre le général Cartwight.
    La priorité du moment reste donc la protection basique des systèmes d'information. "Si nous assistons à beaucoup d'attaques, c'est que les réseaux sont encore très mal protégés ; certains entrent là où, simplement, on a laissé les portes ouvertes", tempère ainsi une source française de la défense. Les gouvernements développent auprès de leurs citoyens le concept d'"hygiène informatique". Pour les réseaux sensibles, déjà cryptés et dupliqués, l'effort porte sur la mise en place d'une surveillance active afin de pouvoir limiter au plus vite l'effet d'une intrusion. En France, ces mêmes moyens de surveillance à l'état-major des armées sont en train d'être réunis avec ceux de l'Agence interministérielle chargée de la cybersécurité.
    VERS UNE COOPÉRATION INTERNATIONALE
    Les gouvernements occidentaux cherchent à coordonner leurs acteurs nationaux. Aux Etats-Unis, un accord a été passé entre le département de la sécurité intérieure et celui de la défense pour utiliser les ressources technologiques de la National Security Agency. Conscients qu'une escalade offensive ne ferait qu'accroître la vulnérabilité de tous, ces mêmes Etats affichent la volonté d'un dialogue, voire d'une coopération internationale.
    Des experts explorent la possibilité d'un cadre juridique collectif. La nouvelle chaire de cyberstratégie créée fin novembre à l'Ecole militaire de Paris est missionnée sur la problématique. Enfin, les exercices internationaux se développent : à l'OTAN, où un plan d'action a été adopté en juin. Mais également à l'Union européenne, qui a organisé un premier exercice de simulation en novembre. De leur côté, les Etats-Unis convient leurs alliés à participer à leurs "CyberStorm", organisés depuis 2006. "Tout cela est conçu, précise Janet Napolitano, afin de nous entraîner à réagir dans le cas d'une attaque massive qui aurait des répercussions dans plusieurs pays simultanément."
    ________________________________________________________________________________________________
    Ci-dessous mes observations
    L'étape suivante reste de démontrer que ReOpen911 est un acteur cyber dont le but de perturber le monde en mettant en doute une version officielle. Et un prochain cadre juridique collectif pourra en toute légalité interdir le site et habiller en costume orange leurs auteurs. Si l'union européenne et même l'Ecole militaire de Paris se préoccupe déjà du sujet proposé par les US, c'est que les solutions sont déjà définies.
    Quand j'ai rédigé mon post hier, j'étais pessimiste mais je ne savais pas encore que ce que je prévoyais de pire verrait le jour 24H après.
    Je reste vigilant sur l'avenir de ce "cadre juridique collectif" et vous donnerez des infos dès que trouvées.
    Dernière remarque: La notion de cadre juridique collectif invoquée par la secrétaire américaine à la sécurité intérieure, Janet Napolitano contraste avec le refus de ce pays d'adhérer à la Cour Pénale Internationale.
    Ce sujet est trés préoccupant.

  26. Michel,

    @Lefebure

    Alors, quel est le rapport entre vos propos et le thème de cette page, les explosifs ? On a du mal à faire la connection ! C'est vous qui êtes hors sujet. Vous devriez vous montrer plus ouvert à la pensée d'autrui, plus tolérant. Ce ne serait pas de trop et ça vous ouvrirait probablement quelques horizons...

    Et vous, vous l'avez signée la pétition, monsieur le gendarme virtuel ?

  27. lefebure,

    Le thème principal de la vidéo est la présence d'explosif dans les WTC 1,2 et 7 et Niels Harrit semble confiant dans une nouvelle enquête.
    Je tiens à montrer avec non seulement mes propos mais avec des informations que M Harrit a été optimiste et que nous sommes loin d'obtenir l'ouverture d'une enquête avec de futures lois liberticides telles qu'énoncées dans l'article que je cite.
    Maintenant je vous cite et vous vous rendrez compte du ridicule de la situation: "C'est vous qui êtes hors sujet" puis "Vous devriez vous montrer plus ouvert à la pensée d'autrui". En tout cas vous ne semblez pas ouvert à la mienne.
    Le gendarme virtuel (cyber gendarme) n'a pas signé la pétition, moi si et avec mon nom tel qu'il apparait sur ce post.
    J'ai parfois l'impression que cet espace de commentaire se transforme en duel, c'est dommage. Si vous recherchez des réponses aux questions que se posent ReOpen, je ne crois pas qu'il soit utile de polluer le site par des querelles. A moins de vouloir discréditer ReOpen ...

  28. Michel,

    Mais c'est vous qui me chercher querelle, une querelle complètement absurde, qui plus est ! N'inversons pas les rôles. Le rôle du cyber gendarme, c'est vous qui vous êtes mis en tête de le jouer simplement parce que j'émets des idées qui vous dérangent... La pollution vient de vous.

    Les spéculations sur les libertés d'expression que vous engagez ici n'ont rien à voir avec le thème de l'explosion. Je vous retourne votre compliment : pourquoi n'allez-vous pas en parler sur le forum ? Ça n'a pas de rapport avec le thème de l'explosif.

    Je suis totalement ouvert au thème de la liberté d'expression. C'est bien la raison pour laquelle je trouve votre intervention contre mes propos totalement inappropriée et déplacée.

    Enlevez vos œillères et ouvrez votre esprit. Ça peut vous servir plus que vous ne pensez dans un avenir pas si éloigné. Il semble que bien des choses vous échappent encore sur les tenants et aboutissants des attentats du WTC.

  29. Lionel,

    Ça fait 13 ans maintenant... Et on ne connaît toujours pas la vérité ! La connaîtrions-nous un jour seulement ? On nous ressert le même baratin terroriste chaque 11 septembre. Mais le gouvernement américain n'est-il pas le seul responsable de ce drame ? Un gratte-ciel ne peut pas s'effondrer à cause d'un impact d'avion ! Et les tours du WTC étaient pourtant résistantes car ces dernières ont résisté aux attentats, les premiers en 1993. Donc la construction n'était pas au "rabais" comme le sous-entendent certains !
    Après en ce qui concerne le WTC 7, ce dernier renfermait une base de la CIA, ainsi que les dossiers sensibles de l'affaire Enron. Il devait donc disparaître ! Et que dire de Silverstein qui change de police d'assurance quelques semaines avant le drame ? Hein ? Rien ne vous choque ?
    Enfin le Pentagone n'a pas plus été percuté par un avion que moi je suis archevêque ! Voyez sur YouTube une vidéo intéressante du témoin capital, qui s'avère avoir menti (je parle de la direction, sens et orientation de l'avion et de la chute d'un lampadaire sur le taxi du témoin Taylor). Et une autre sur la discussion de Susan Lindauer ex-agent de la CIA. Le doute n'est plus permis ! Un avion ne peut voler en rase-motte à 850 km/h, les plus grands pilotes de ligne vous le diront ! C'est une aberration et une calomnie. Bref j'ai choisi mon camp ! Celui de la vérité ! Bigard, Meyssan ou encore Cotillard, pourquoi les a t'on fait taire comme ça du jour au lendemain ? Posez vous les bonnes questions ! La vérité devra éclater tôt ou tard pour la sécurité des civiles des différentes nations à travers le monde ! Réfléchissez...

  30. Poséidon,

    Toute vérité n'est pas bonne à dire et, en l'occurrence des détails comme ceux-ci, de la nano-thermite destinée à pulvériser les twins towers, ça fait assez tâche dans une organisation (complot ?) qui devait rester secrète et solidement préparée afin de berner les plus crédules d'entre nous ! Ou plusieurs milliards de personnes sur cette planète. Le 11 septembre n'est pas l'oeuvre d'Allah, de lucifer ou de l'anthéchriste, mais bel et bien l'oeuvre démoniaque d'une poignée d'élus des très hautes sphères du gouvernement américain. La CIA, le FBI et la NSA ont toutes leur part de très grande responsabilité. Et ça... C'est LA vérité !!

  31. Léonard,

    Bon site et réflexion très intéressante ! Les internautes ont pas mal de recul je trouve et, ça aide à comprendre certaines choses. Ah ! En tous cas je me "marre" avec la version "officielle" du gouvernement américain... Quand on sait qu'au dessus du Président américain (Obama en l'occurrence), il y a, FBI, CIA et NSA (!) Dès lors, il semble très facile pour ces instances, de dissimuler toutes preuves et de fomenter un événement aussi cataclysmique que le 11 septembre !
    La manipulation mentale des foules, voilà de quoi il s'agit pour si bien maquiller un tel "coup". Beaucoup ici disent qu'il n'est pas possible de fracasser un avion de 300 tonnes sur un immeuble de 60-65 mètres de large et 400 de haut. Ils ont raison ! Voyez les témoignages de pilotes de lignes chevronnés un peu partout ! A cette altitude aussi basse, la portance est trop faible pour faire voler un avion de ligne à une vitesse aussi élevée. C'est pas du flan. Quel intérêt auraient-ils de mentir ces pilotes?
    Et que penser de tous ces témoins qui ont vu des camionnettes blanches sans logos ni rien dans les 4-5 nuits précédents les attentats, vers 4 heures du matin quand tout le monde dort ? Et les employés qui disent avoir entendu des choses étranges, massives et métalliques se déplacer au-dessus de leurs têtes les semaines avant l'attaque ?
    Enfin les pompiers de New-York ont entendu des explosions le 11 septembre, des explosions pas franchement dues au kérosène des avions (ce dernier étant très volatile et vaporisé en grande partie en dehors des tours). Sans parler de la matière incandescente qui coulait le long des façades alors que l'acier des tours était censé résister à 1000-1200 degrés celsius !!! ON NOUS MENT ! Les preuves sont là et tous ces gens ont vu et entendu des choses réelles et absolument anormales ce jour-là !
    Les effondrements 3 le même jour, ne sont pas le fruit du hasard. Et dans l'histoire, jamais des immeubles ne sont tombés à cause d'un incendie, si violent soit-il... Les paramètres d'impact des avions dans les tours sont trop différents pour que les deux immeubles aient été entrainés dans un effondrement à la vitesse de la chute libre aussi rapidement (1 heure pour la tour 2 et 1 h 30 pour la 1) ! Ces tours auraient du rester debout avec un gros trou en plein milieu de la façade. L'incendie se serait éteint de lui-même après avoir tout ravagé ! Voilà comment ça aurait du finir. C'était pas assez spectaculaire que voulez-vous !
    Mais les faits sont là 3000 morts dans les tours et des familles à jamais meurtries. Mes sincères condoléances aux familles, même si je sais que ça ne fera pas revenir ces 3000 âmes innocentes !
    Plus JAMAIS une telle horreur ne puisse se reproduire.

Laissez votre commentaire sur cette vidéo

Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Pétition ReOpen911


Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer