Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2
13/04/2010

Le président de la Commission Thomas Kean : l'enquête "fut mise en place pour échouer"

Description

Le peu d'argent et de temps que la Maison Blanche accorda à la Commission du 11 Septembre pour mener son enquête conduisit les président et vice-président de la Commission Thomas Kean et Lee Hamilton à affirmer dans leur livre Without Precedent : The Inside Story of the 9/11 Commission paru en 2006 que l'enquête fut « mise en place pour échouer ».

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue le 11 septembre 2006, Thomas Kean revient sur ces obstacles "dressés pour faire échouer l'enquête".

Au sujet des manques d'argent et de temps dont la Commission a souffert :

- Le budget initial que la Maison Blanche alloua à l’enquête ne fut que de 3 millions de dollars.  Le budget fut par la suite et tardivement porté à 14 millions de dollars après que des membres de la Commission et des familles de victimes se soient plaints publiquement.  A titre de comparaison, les enquêtes sur les explosions des navettes Challenger (1986) et Columbia (2004) bénéficièrent d’un budget de 75 et 50 millions $ respectivement, et pas moins de 40 millions $ furent alloués à l'enquête sur l'affaire Clinton-Lewinsky.

- La Maison Blanche voulait imposer un délai de 12 mois pour que la Commission finalise son enquête.  Le temps imparti fut en définitive porté à 16 mois suite à un accord de compromis entre le Congrès et la Maison Blanche.

Téléchargement et vidéo en ligne

Caractéristiques

IMPORTANT : Ces vidéos traitant des attentats sur le 11 Septembre sont mises à votre disposition de manière à ce que vous puissiez vous forger votre propre opinion. Parmi cette liste, de nombreuses vidéos en langue anglaise ont été traduites et sous-titrées en français, bénévolement, par l'association ReOpen911. Cependant, l'association ReOpen911 n'est pas responsable du contenu de ces vidéos et sur certains points ne partage pas toujours toutes les conclusions et les opinions des auteurs.

De manière plus générale, sur les valeurs de ReOpen911 : L'association ReOpen911 milite pacifiquement et dénonce tout appel à la violence. Plus que tout, elle condamne fermement l'antisémitisme et toute forme de racisme.

Découvrez plus en détail l'association ReOpen911 sur la page "A PROPOS DE REOPEN911" : www.reopen911.info/reopen911.html

URL courte : http://www.reopen911.info/1976.html  

Commentaires (14)

  1. moorea34,

    Ou comment sortir une phrase de son contexte et l'utiliser de façon trompeuse...

    Voici le passage dans son intégralité, extrait de la page 15 du livre de Thomas H. Kean et Lee H. Hamilton, Without Precedent: The Inside Story of the 9/11 Commission (Alfred A. Knopf, 2006) : « Nous étions tous deux conscients que la Commission sur le 11-Septembre était vouée – sinon destinée – à échouer : la Commission transcenderait les clivages partisans ; elle perdrait en crédibilité en laissant fuiter des informations classifiées ; elle se verrait refuser des autorisations indispensables à l’accomplissement de sa mission ; ou elle se mettrait à dos les familles des victimes qui ont combattu pour qu’elle soit créée. Ce que nous ne pouvions prévoir, c’est que les circonstances et des personnes remarquables au sein de cette Commission s’uniraient, dans les vingt mois qui ont suivi, pour permettre notre succès ».

    Ce n'est quand même pas pareil non ?

    Pourquoi utiliser de tels procédés ?

  2. Christo,

    Moorea, si cette vidéo ou son descriptif s'avèrait fallacieux ou trompeur, nous rectifierions le tir sur le champs. Mais là, excuse-nous, tu n'es pas très convaincant.

    Plutot que d'aller chercher tel ou tel passage judicieusement choisi du livre de Kean et Hamilton pour tenter tant bien que mal d'apporter la contradiction, nous t'invitons dans un 1er temps à prendre la peine de visionner cette vidéo et puis de nous confirmer si oui ou non tu entends bien comme nous tous que Kean attribue le fait que " l"enquête était mise en place pour échouer" au manque de temps et d'argent (entre autres choses).

    Et il en est de même pour Lee Hamilton qui, dans une interview de CBC (http://www.reopen911.info/uploads/document/fichier/l-interview-surrealiste-de-lee-hamilton-vice-president-de-la-commission.pdf
    ) répond à la question " Pourquoi pensez vous avoir été préparé à l'échec ?" en ces termes : " Eh bien pour un certain nombre de raisons : (...) nous avons commencé tard, nous avions une période de temps très limitée, - d'ailleurs, nous avons dû la faire prolonger; nous n'avions pas assez d'argent - 3 millions de dollars pour mener une enquête approfondie. Nous avions besoin de plus, nous avons eu plus, mais cela nous a pris du temps." (p.9)
    Puis à un autre endroit : "Dans une enquête, vous en arrivez à un point ou vous devez vous dire 'quelle est notre responsabilité, avec les ressources dont on dispose, que pouvons-nous faire ?' et vous finissez avec beaucoup de questions sans réponses. J'ai beaucoup de questions sans réponses" (P.4).

    Lis tu bien comme nous tous qu'Hamilton attribue également le fait que " l"enquête était mise en place pour échouer" au manque de temps et d'argent ?

  3. Christo,

    Addendum
    Le passage que tu cites et que tu prétends être rapporté dans son intégralité est en fait tronqué puisque c'est l'ensemble du 1er chapitre intitulé "the Commission was set up to fail" qui y est consacré. Pourquoi utiliser de tels procédés ?

  4. moorea34,

    Bien sûr, je ne vais pas coller tout le chapitre !!!!!

    J'affirme simplement que titrer "Le président de la Commission Thomas Kean : l'enquête "fut mise en place pour échouer""
    est d'une grande malhonnêteté intellectuelle dans la mesure :

    1) Ils affirment quelques lignes plus loin qu'ils ont su surmonter ces difficultés pour rendre un rapport qu'ils assument pleinement et qu'ils considèrent comme un "SUCCES" : "What we could not have anticipated were the remarkable people and circumstances that would coalesce within and around the 9/11 Commission over the coming twenty months to enable our success."
    (je le remets, c'est toujours utile...)
    Le fait que l'administration Bush leur ait mis des battons dans les roues pour sauver leur gueule n'est bien sûr une découverte pour personne ! A part peut être quelques béni-oui-oui...
    2) A aucun moment ils n'ont soutenu les théories délirantes de la DC, du missile ou je ne sais quoi...

    Et la vidéo procède de la même façon en ne montrant que ce qui vous a plu.

    Cela dit, les deux auteurs du bouquin ont parfaitement compris comment faire la promo de leur livre...

  5. fyoul,

    @Mourea34 : L. Hamilton / T.Kean ont-ils dit, oui ou non, "We were set up to fail" ?

    Si non, Reopen911 est dans le faux.
    Si oui, alors l'enquête n'est pas véritable, et il faut demander une nouvelle enquête, vu les enjeux. C'est le but de Reopen911.

    Qd à votre rhétorique, elle est connue, et dépassée. Vous êtes en permanence dans la défense de la VO, coute que coute. Quels que soient les arguments et le ton que les contradicteurs peuvent avoir. Ce faisant, vous vous discréditez, alors que vous avez _parfois_ de bonnes remarques.

    Bref ...

  6. fyoul,

    Je rajoute que "On était voués à l'échec" , et considérer l'enquête comme finalement un succès ... c'est un peu contradictoire ... mais on est un peu habitués avec la commission d'enquête.

  7. Menza,

    En bon militant de la Cause, Moorea34 entretient la confusion en amalgamant deux thèmes bien distincts : d'une part, le fait que l'administration Bush a tout fait pour qu'il n'y ait pas d'enquête, puis pour entraver au maximum le fonctionnement de la soi-disant Commission indépendante dirigée en réalité par le féal Zelikov; d'autre part la prétention de Thomas Kean d'avoir surmonté ces diverses entraves, ce que les données factuelles -telles que le budget comparé à celui affecté à des enquêtes précédentes- autorisent à mettre en doute. Les familles des victimes, elles, affirment que cette commission a été incapable de répondre aux trois quart des questions qu'elles lui avaient posées. Le seul succès auquel Kean peut prétendre est d'avoir satisfait l'administration Bush.

  8. Hec,

    Je trouve la remarque de Moorea convaincante. Le passage cité signifie qu'ils n'ont pas été mis dans une situation optimale pour mener leur enquête mais que malgré tout, ils ont réussi...ça me parait clair.

  9. gresillaud,

    Le titre de reopen est accrocheur et un peu facile... c'est vrai.
    Mais ce n'est qu'un titre... Je crois qu'il aurait été encore plus accrocheur si reopen avait repris les propos positifs aux yeux de Moorea : "tout le monde s'est réuni pour que le travail de cette Commission soit un succès !"... qu'est ce que cela serait si ce n'était pas le cas ?

  10. Baz,

    Le titre et le descriptif de la vidéo ne prétendent pas que Thomas Kean renie la commission mais simplement qu'il considère que "la commission a été mise en place pour échouer".
    La remarque de Moorea n'est qu'un complément d'information qui ne remet pas en cause le titre et la description de la vidéo mais il aurait été bien cependant que cette information soit précisée dans le descriptif, certaines personnes pouvant penser à première vue que Kean renie la commission.

  11. Christo,

    @ Baz et Moorea

    Ce complément d'information figure dans l'article point-clé n°1 auquel je vous renvoie. Ceci ta remarque est pertinente, et nous apporterons ces précisions au descriptif de cette vidéo et de celle de Hamilton.

  12. borowic,

    Moorea34 est il un anticonspirationniste convaincu et defenseur de la these officielle? On peut prendre des pseudo et avancer ces idees avec franchise. Reopen911 est un site ouvertement conspirationniste - j utilise ce mot pour faire vite - le moindre des choses serait d avoir la meme attitude et declarer a quel camp nous appartenons a moins que cela soit evident dans le corps du message ce qui n est pas le cas du post de Moorea

    Sa remarque est convaincante en apparence seulement. Qu Hamilton dise notre travail a finalement ete courronne de succes ce n est qu un autosatisfecit bien normal qui n enleve rien a la volonte deliberee de l adminsitration de faire capoter cette commission. Qu appelle t il un succes? La decouverte de la verite ou la conclusion d un rapport? rien nous le dit.
    Ce qui est important et qui est souligne dans le titre c est bien que l adminstration ait voulu faire capoter cette commission
    c est d ailleurs un secret de polichinelle

    A titre personnel je suis absolument certain que le 911 fut un coup monte. Je n ai pas l ombre d un doute.
    Sachez aussi que j ai forge ma conviction non seulement sur les faits que tout le monde connait et qui sont remarquablement exposes par reopen 911 mais aussi depuis que j'ai acquis la certitude qu il y a des gens payes par des agences americaines pour intervenir sur les forum et propager de la propagande anticonspirationniste, en particulier je sais qu il y a des francais qui vivent aux USA et qui sevissent dans les forums dans ce but et qui sont payes pour. A ma connaissance je ne connais personne qui ne soit paye par un gouvernment pour propager les idees du camp adverse.

  13. Babbelghem,

    Il est certain que cette enquête de la commission fut un succès puisque créée pour échouer. On ne peut que constater que l'échouage de cette enquête fut un succès.

    Citation Moorea34 : "Cela dit, les deux auteurs du bouquin ont parfaitement compris comment faire la promo de leur livre..."

    Au passage, je constate que Mr Quirant serait aussi expert en promotion de livres.

  14. Arnid,

    Le fait qu'ils déclarent que la commission a été mise en place pour échouer ne signifie pas qu'ils considèrent que leur rapport est un échec. Ils considèrent qu'ils ont fait du mieux qu'ils pouvaient avec ce qu'ils avaient. Maintenant pour ceux qui se sont penchés sur ce rapport et le déroulement de leurs enquêtes, il est bien connu qu'il est pour le moins incomplet, obscur et erroné sur bien des points et relativement malhonnête.
    - Le budget alloué pour cette enquête était de 3 millions de dollars, ce qui donne une idée de la marge de manoeuvre de la commission. Révalué à 14 millions en contraste avec l'affaire Monica Lewinsky de 40 millions...
    - La supervision du rapport a été confié à Paul Wolfowitz, membre du PNAC et proche de Cheney, Rumsfeld et Bush.
    - La structure du rapport a été établie à l'avance par Wolfovitz, excluant par définition tout élément nouveau découvert au cours de l'enquête qui ne correspondrait pas à l'un des chapitres.
    - 28 pages concernant une complicité avec l'arabie saoudite ont été censurés.
    - Beaucoup des membres de ce rapport possèdent des conflits d'intérêts avec de nombreux acteurs (complexe militaro-industriel, financier et pétrolier) et responsables pouvant être impliqués dans les défaillances du 11 septembre, ce qui les rend relativement influençables, sujet au "cover-up" et à l'auto-censure. Le conflit d'intérêt est pourtant bien la première des choses qu'on doit éviter dans une commission d'investigation.
    - Certains membres se sont plaint du manque de coopération de nombre d'organisme comme la CIA qui leur ont refusé l'accès aux interrogatoires filmés (interrogatoire sous water-board de Zaccarias Moussaoui).
    - John Farmer avocat-membre de la Commission a démissionné face aux nombreux barrages et mensonges de ces organismes notamment du gouvernement :""J’étais choqué de constater à quel point la vérité était différente de la façon dont elle était décrite… les cassettes du NORAD (défense aérienne) racontaient une histoire radicalement différente de ce qui nous avait été expliqué, et au public également, pendant deux ans… Ce n’est pas la vérité."
    - "Nous n’avons à ce jour aucune idée de la raison pour laquelle le NORAD (le North American Aerospace Command) nous a dit ce qu’il nous a dit", a déclaré Thomas H. Kean, l’ancien gouverneur républicain du New Jersey, qui dirigeait la commission. "C’était si loin de la vérité… c’est une de ces absurdités qui n’a jamais été résolue."
    - Nombre de témoignages ont été censurés, comme celui du colonel Shaffer à propos d'Able Danger pour n'en citer qu'un.
    Même les personnes qui ne croient pas à la démolition contrôlée et ou au missile reconnaissent la pauvreté des conclusions de ce rapport.

Laissez votre commentaire sur cette vidéo

Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

Découvrez le projet 9/11 Maps
Timeline 3D de toutes les données officielles de vols

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911