Ce site dispose de deux pages d'accueil :

A l'ouverture du site, voir :

La dernière page d'accueil consultée Accueil 1 Accueil 2
14/10/2009

12 Questions aux Défenseurs du Récit Officiel sur le 11 Septembre

Description

Ce court-métrage en tout point remarquable synthétise le débat sur le 11 septembre 2001 qui depuis 9 ans voit s'opposer les défenseurs de l'histoire officielle et ceux qui la contestent.

12 questions cruciales  sont posées de façon documentée aux défenseurs de l'histoire officielle ... 12 questions restées à ce jour sans "réponse officielle".  Regardez et faites-vous votre propre opinion.

Ce court-métrage est signé par le réalisateur italien Massimo Mazzucco  et doublé en français par l’association ReOpen911.

Téléchargement et vidéo en ligne

Caractéristiques

IMPORTANT : Ces vidéos traitant des attentats sur le 11 Septembre sont mises à votre disposition de manière à ce que vous puissiez vous forger votre propre opinion. Parmi cette liste, de nombreuses vidéos en langue anglaise ont été traduites et sous-titrées en français, bénévolement, par l'association ReOpen911. Cependant, l'association ReOpen911 n'est pas responsable du contenu de ces vidéos et sur certains points ne partage pas toujours toutes les conclusions et les opinions des auteurs.

De manière plus générale, sur les valeurs de ReOpen911 : L'association ReOpen911 milite pacifiquement et dénonce tout appel à la violence. Plus que tout, elle condamne fermement l'antisémitisme et toute forme de racisme.

Découvrez plus en détail l'association ReOpen911 sur la page "A PROPOS DE REOPEN911" : www.reopen911.info/reopen911.html

URL courte : http://www.reopen911.info/1865.html  

Commentaires (22)

  1. cocagnus,

    12 questions à poser aux demeurés qui en sont encore à croire la version officielle, citoyens électeurs, téléspectateurs,
    journalistes. Une belle brochette d'ahuris, ramoli de l'encéphale, gogos de l'info qui gobent des couleuvres sans piper mot....
    Il faut continuer de les secouer pour qu'enfin ils se réveillent.........

  2. Quinet Didier,

    Bonjour
    Superbe document, je regrette que l’ont ne relate plus (car au début de l’histoire ont y faisait allusion) la disparition des passagers des vols, étant donné que le vol United 175 ne c’est pas écrasé sur le pentagone. Ou sont les passagers alors ! J’ai encore les premières vidéos qui expliquaient que les avions avaient étés détournés vers un autre aéroport et leurs passagers débarqués. Ou sont-ils ??? Enfin, cela dit, ce n’est pas 12 questions mais beaucoup plus qu’il faut se poser. Pour finir, je tiens à féliciter l’équipe de Reopen 911 pour leur boulot gigantesque. Bien à vous

  3. zerozeroset,

    La question qui me taraude, outre celle de la disparition des passagers des vol 93 et du Pentagone, est la suivante : si la théorie Ben Laden avancée par les autorités américaines est la bonne, alors pour quelle raison une organisation pareille n'a pas réussie à frapper une seconde fois au moins le territoire des USA en 8 ans ?

  4. Lapige,

    Bonsoir à tous.
    Un truc, pourtant simple, m'étonne à propos de la "démolition par les pompiers" (dixit Silverstein et le ton général suspiscieux du doc).
    Puisque le commentaire off insinue qu'il faut plutôt croire que Silverstein a donné l'ordre (TIRER) aux pompiers avec l'appui du commentaire contradictoire de R.Gage qui semble confirmer qu'il s'agissait bien d'un ordre donné aux pompiers de démolir la tour.
    Question simple: depuis quand les pompiers (de n'importe quel pays) sont formés à la démolition ?
    Depuis quand ont-ils les compétences ?
    Depuis quand se baladent-t'ils avec des tonnes d'explosifs pour faire face à ce genre de situation ?
    Comment, dans ce cas précis, auraient-ils eu le temps de miner proprement ce bâtiment (WTC 7) en quelques heures, bâtiment qui plus est officiellement incendié ?
    La réponse est: nulle part dansle monde les pompiers sont formés/qualifiés pour démolir des bâtiments, surtout de cette taille.
    Quand ils cassent un truc, ce sont des planchers/murs, à la hache, pour résorber les choses susceptibles d'effondrement ou de contenir des foyers d'incendies latents. Pas autre chose.
    Donc, si ce n'est pas eux, QUI a miné le bâtiment dans l'urgence ?
    Voilà les questions qui devraient être posées.
    Non ?

  5. Ben,

    ce que vous nommez les demeurés qui en sont encore à croire la version officielle, et s'ils étaient complices ?

    j'entends souvent dire que si c'est pour tuer des musulmans alors c'est une bonne chose .. c'est vrai ce discours est plus fréquent en Russie où on ne croit plus à la version officielle, mais il existe partout

    donc si vous racontez ce qui se passe réellement vous vous ne opposez pas uniquement à des gouvernements mais à une opinion publique non négligeable qui ne veut rien savoir en toute connaissance de cause

    il faut peut être un jour se rendre à l'évidence que chez l'être humain il y a des instincts meurtriers et que, comme disait Freud, l’aptitude à la vie civilisée de l’homme est largement surestimée

  6. lucas,

    L'argument selon lequel les tours ne pouvaient pas s'effondrer même en cas de percussion par un avion, car cela était écrit dans les documents produits lors de leur construction est à mourir de rire... C'est comme si on nous disait que le Titanic n'a pas coulé car il avait été conçu pour être insubmersible.
    Je regarde la suite et je vous tiens au courant...

  7. Christo,

    @ Lucas,
    Ce que remettent en cause les scientifiques qui contestent les récits officiels de l'effondrement des Tours, ce n'est pas tant que celles-ci se soient effondrées, mais c'est qu'elles se soient effondrées totalement, en quasi chute libre, et symétriquement.
    Pour un point sur la controverse scientifique sur le WTC, je vous invite vivement à lire cet article rédigé avec soucis d'objectivité :
    http://www.reopen911.info/11-septembre/des-explosions-dans-les-sous-sols-des-tours-jumelles/

  8. Fabien,

    Qu'a fait Laurent Joffrin dans sa "chronique" ?
    Il a recueilli tous les éléments favorables à une seule interprétation des faits, pour les exposer sans aucune prise de distance ni même les confronter frontalement à toutes les autres alternatives possibles. Et comme d'habitude, toutes les questions vraiment centrales du débat sont ignorées.

    A ne considérer que la forme de sa diatribe ce n'est pas du journalisme, car il a manifestement un parti-pris infondé.
    Il peut s'agir que d'une désinformation, caractérisée qui plus est.

    La question est : Pourquoi ?

  9. astérix,

    J'ai regardé jusqu'à la première question soit disant sans réponse. Le peu que j'ai vu c'est drôle, voir consternant. Dans la petite intro, on nous prépare à avoir des questions techniques restées sans réponses. Belle déception la première question concerne la mise en justice des concepteurs des tours jumelles. Mais le plus drôle, c'est que le documentaire dit n'importe quoi. Les tours ont résisté aux impacts, ce sont les incendies qui ont causé l'effondrement. Or les incendies n'étaient pas pris en compte lors des calculs de la résistance à l'impact par un avion. Bref, quand on voit que ça figure sur votre page d'accueil, vous étonnez pas si on vous prend pour des guignols.

  10. Menza,

    Salut,Astérix. Vous semblez bien à la hauteur de votre image bédéesque, sacré rigolo (comme villageois breton, vous ne serez pas confondu avec le lyonnais Guignol). Pour votre information, on sait que les concepteurs des tours ont "tenu compte de l'impact d'un Boeing 707" avec sa charge de kérosène, impact se faisant à la vitesse de croisière. Ont été pris en compte les dommages aux structures et, évidemment, l'incidence des incendies résultant de la destruction des avions. Les tours devaient soutenir même plusieurs impacts de cette nature sans broncher, les structures se comportant comme des toiles localement percées par les aéronefs. Aucun document cependant n'a pu être retrouvé qui puisse attester la nature et l'extension des calculs effectués pour tester ces éventualités.

  11. astérix,

    - Les incendies :
    "Ont été pris en compte les dommages aux structures et, évidemment, l'incidence des incendies résultant de la destruction des avions."

    Sauf que:
    "To the best of our knowledge, little was known about the effects of a fire from such an aircraft, and no designs were prepared for that circumstance. Indeed, at that time, no fireproofing systems were available to control the effects of such fires." (Robertson)

    "Since the ability for rigorous simulation of the aircraft impact and of the ensuing fires are recent developments and since the approach to structural modeling was developed for this Investigation, the technical capability available to The Port Authority and its consultants and contractors to perform such an analysis in the 1960s would have been quite limited." (NIST p. 55 5.3.2)

    Je doute fortement que tu puisses prouver qu'ils ont été capable de modéliser les feux de manière satisfaisante à leur époque. Donc ma remarque tient toujours.

    - Frank de Martini :
    "Les tours devaient soutenir même plusieurs impacts de cette nature sans broncher, les structures se comportant comme des toiles localement percées par les aéronefs"

    Sauf que aucun documents n'ont été produits à ma connaissance qui confirment ses dires. Il n'était pas en charge de la construction ni de la conception (il n'est arrivé qu'en 1993). Quand bien même il aurait raison, il n'a pas parlé des conséquences des incendies, ma remarque tiendrait alors toujours.

    Bref, je maintiens que la première question sans réponse de la vidéo c'est du grand n'importe quoi.

  12. lefebure,

    "Drôle et consternant" ne me paraissent pas être le vocabulaire adapté à une tragédie qui a couté et qui coute encore beaucoup de vie au risque de blesser les familles des victimes qu'elles soient pompiers ou militaires.
    Laissons à feu M Goscinny le soin dêtre drôle et aux spécialistes le soin d'apporter des réponses à ReOpen911. Parmi ces spécialistes il y a entre autres des juristes et c'est ce qui justifie la première question.
    Le travail d'étude de ReOpen met ici en évidence des anomalies entre la version officielle et ce qu'affirment des spécialistes (pilotes, chimistes, architectes ...) et ce que montrent quelques vidéos. Ce travail n'est ni une mission divine ni un passe temps de quelques guignols (je dis celà pour ceux qui nous considèrent comme des illuminés).
    ReOpen911 pose simplement des questions à partir de doutes émis au sujet de la version officielle et cherche des réponses au travers d'une enquête impartiale. Ceux qui souhaitent ces réponses sont invités à signer la pétition. Quant à ceux qui préfèrent ne pas vouloir constater les anomalies, c'est leur droit. Ce qui n'est pas leur droit c'est de faire obstruction à une demande d'enquête en ridiculisant ceux qui tentent d'obtenir des réponses.
    Un peu de chimie amusante maintenant: Comment obtenir de l'acier en fusion alors qu'il n'y a pas de carburant (coke dans le cas d'un haut-fourneau) ni de comburant (oxygène). Réponse trés simple et j'ai fait le test avec un carburant en poudre (disponible dans tout supermarché à moins de 2 Euros le kilo) et un comburant solide également disponible dans toute pharmacie et le mélange (solide) brûle sans aucun apport d'oxygène. C'est la réinvention du feu grégeois, même sous l'eau il brûle. Il y a oxydo-réduction lente si on ajoute un ralentisseur (cours de première). C'est un équivalent de ce propergol qui propulse les fusées lorsqu'elles atteignent la stratosphère ou il y a trés trés peu d'oxygène.
    La nano-thermate a des propriétés identiques, elle contient et le carburant et le comburant (donc pas d'apport comburant nécessaire), avec toutefois une différence c'est qu'au lieu de mettre un ralentisseur on y ajoute un peu d'aluminium ce qui accélere l'oxydo-réduction et abaisse le point de fusion. C'est l'idéal pour fondre de l'acier en quelques secondes.
    Si vous n'êtes pas persuadés acheter donc les fameuses bougies magiques, allumez en une, soufflez pour éteindre et elle se rallume toute seule (carburant et comburant sur la mêche) et avec un minimum de chaleur la réaction reprend.
    Ce qui est inquiétant c'est que des analyses d'échantillons de poussière du WTC ont montré la présence de nano-thermate, alors on a le droit de se poser des questions et de les poser en public sans subir la vindicte. Laissons à César ce qui appartient à Jules et laissons aux enquêteurs ce qui appartient aux spécialistes.

  13. Menza,

    @Astérix
    L'overdose de potion magique doit être la cause de votre position hyper-critique. Vous rejetez l'idée de la bonne conception des tours sur des prétextes comme tirer conclusion du vide documentaire (une faute de logique) ou que les bureaux d'étude de l'époque n'avaient pas les capacités de simulation actuelles pour modéliser les impacts, les incendies subséquents et les dommages infligés avec toute la précision des ordinateurs actuels. Mais Il n'est pas nécessaire de réaliser les simulations du NIST pour atteindre une bonne approximation des dégâts infligés aux structures des tours par les impacts d'aéronefs. Les ingénieurs ayant participé à la conception pouvaient tout de même effectuer des calculs simples pour cela. Connaissant la dimension de l'empreinte d'un Boeing 707, on peut parfaitement obtenir l'ordre de grandeur des dommages : dommages inférieurs à 10% de la capacité des structures externes (qui interviennent pour 40% de la capacité globale) et inférieurs à 7% de celle des structures internes (les seules pièces des avions pouvant causer de graves dommages aux colonnes du noyau étant les deux réacteurs et le trains d'atterrissage, chacune de ces parties pouvant au pire sectionner une colonne). Donc les dommages causés par un impact restent de l'ordre de 4% de la capacité de résistance des structures. La marge de sécurité étant au minimum de l'ordre de 200%, vous réalisez que chaque tour était effectivement capable de supporter plusieurs impacts. D'ailleurs, le NIST est obligé d'avancer que la seule raison qu'ils ont trouvée pour justifier la non tenue des tours est que les colonnes auraient été dépouillées de leur revêtement de protection thermique. Plus quelques autres tours de passe-passe qui justifient leur refus de rendre publiques les données et procédures de ces simulations. Personne d'ailleurs ne met en cause le sérieux des concepteurs et constructeurs des tours qui sont allés au-delà des contraintes des codes de construction. Ce que cette première question soulève en fait, c'est l’inexistence de toute enquête criminelle et, en creux, les actions (elles, criminelles) prises par les autorités pour faire disparaitre les éléments de preuve dont une telle enquête aurait eu besoin.

  14. Menza,

    erreur à corriger dans mon dernier post : lire "Donc les dommages causés par un impact restent de l'ordre de 8% de la capacité de résistance des structures" en place "...4%..." (10x0.4 + 7x0.6 = 8.2).

  15. Carine,

    Il est affligeant de constater que des adeptes de la VO puissent à ce point défendre une version qui n'a pas proposé la moindre explication réellement rationnelle sur une pléthore de points des plus "troublants".

    Comment est-il possible, sans avoir la moindre explication scientifique FIABLE, et surtout NEUTRE, de défendre bec et ongle une version qui est portée par ceux-là même qui nous ont servi le mensonge planétaire des armes de destruction massives ?

    Je m'interroge encore sur la psychologie particulièrement fragile (et j'y inclue la grande majorité des journalistes) qui vont tels des moutons de Panurge aller systématiquement vers la pensée dominante (celle de l'audience la plus rentable), dans le confort douillet d'un consensus illusoire.

    COMMENT EST-IL POSSIBLE (pour ne parler que d'une seule question parmi une myriade), au simple vu du trou du Pentagone :
    - sachant la polémique des des trajectoires de l'avion
    - les fausses données de la boîte noire
    - les témoignages contradictoires
    - l'étonnant impact de sortie
    - la soudaine virtuosité du pilote
    - l'impossibilité de la trajectoire d'approche finale
    - la coïncidence avec la colossale perte de budget annoncée la veille
    - les archives de cette perte historique qui sont situées dans cette aile du Pentagone !
    - les odeurs de cordite
    - la disparition des deux moteurs de l'avion en titane !
    - la disparition de toute la masse de l'avion
    - les employés qui font le ménage, méthodiquement alignés sur une scène de meurtre, Donald Rumsfeld en tête !
    - l'évacuation de pièces à conviction derrière des bâches (il en faut de la présence d'esprit, pour aller chercher une bâche dans un moment pareil...)
    - la disparition de tous les passagers (sauf les pièces à conviction des terroristes et leur ADN, que l'on avait déjà bien sûr, et qui ont permis de tous les confondre, même ceux qui étaient encore vivants après le crash)
    - la saisie instantanée de toutes les images de vidéosurveillance alentour
    - la livraison sous la contrainte, 5 ans après, de 5 IMAGES alors qu'une cinquantaine de caméras filmaient le site en permanence ???

    COMMENT EST-IL POSSIBLE de ne pas douter ? Même sur UN SEUL des éléments de CE SEUL point ? (Et il existent des centaines de points obscurs, pour ne pas dire absolument opaques).

    COMMENT EST-IL POSSIBLE, aujourd'hui, de soutenir encore la version officielle ?

    Pourquoi tant de gens empressés répondent-ils "scientifiquement", à la place même des autorités ?
    Pourquoi les autorités US sont-elles sourdes et muettes sur le 9/11 ?
    Est-il à humainement à ce point plus rassurant de soutenir un tel mensonge par omission ?
    Pourquoi les médias évitent toutes les questions centrales du 9/11 que la moitié du web se pose ?
    Comment des professionnels de l'investigation ont-ils pu en arriver à un tel point de paralysie mentale ?
    Quel peut être leur intérêt de préserver un tel mensonge ?

    Notre démocratie ne se relèvera pas indemne de ce débat, si elle ne le fait pas dans une totale transparence.

  16. astérix,

    Menza:
    À propos des impacts multiples, je soutiens seulement qu'aucun documents sérieux n'a établi cela. Peut-être que vous avez raison et qu'en deux lignes de calculs on peut prouver que les tours étaient capables de résister à plusieurs impacts. Personnellement, je ne suis pas ingénieur et encore moins ingénieur spécialisé dans ce domaine, je me garde alors de confirmer ou de réfuter vos petits calculs. Je reste sceptique. Par contre si vous m'amenez un article publié dans une revue scientifique qui établit cela, je daignerai y jeter un oeil.

    Je signale au passage que vous modifiez mes propos : " que les bureaux d'étude de l'époque n'avaient pas les capacités de simulation actuelles pour modéliser les impacts, les incendies subséquents et les dommages infligés avec toute la précision des ordinateurs actuels"
    J'ai seulement soutenu qu'ils n'avaient pas les moyens à cette époque de modéliser de manière satisfaisante les incendies. Vous modifiez ma remarque pour répondre à quelque chose que je n'ai pas soutenu (i.e. impossibilité de modéliser les impacts). Ma remarque sur les incendies tient toujours: étaient-ils à cette époque en mesure de modéliser les incendies de manière satisfaisante ?

    "D'ailleurs, le NIST est obligé d'avancer que la seule raison qu'ils ont trouvée pour justifier la non tenue des tours est que les colonnes auraient été dépouillées de leur revêtement de protection thermique"
    Plutôt que de dire que le NIST a été obligé de faire ci ou ça sans le justifier, il serait plus intéressant de dire si ce qu'a fait le NIST est justifié ou non. Est-ce que oui ou non des colonnes ont été dépouillées de leur revêtement anti-feu ?

    Lefebure:
    ""Drôle et consternant" ne me paraissent pas être le vocabulaire adapté à une tragédie qui a couté et qui coute encore beaucoup de vie au risque de blesser les familles des victimes qu'elles soient pompiers ou militaires."
    Ces adjectifs s'adressaient au documentaire.

    "Laissons à feu M Goscinny le soin dêtre drôle et aux spécialistes le soin d'apporter des réponses à ReOpen911. Parmi ces spécialistes il y a entre autres des juristes et c'est ce qui justifie la première question"
    Comme première question sans réponse, on peut quand faire même mieux. On devrait traîner en justice des gens qui ont construit des tours qui ont résisté aux impacts sous prétexte que les tours n'ont pas résisté aux impacts. Bravo les juristes...

    "Ce travail n'est ni une mission divine ni un passe temps de quelques guignols (je dis celà pour ceux qui nous considèrent comme des illuminés)."
    Mettre en avant une vidéo qui commence de cette manière, alors que les évènements ont eu lieu il y a 10 ans et qu'il y a une tonne de documentation dessus, ça montre quand même que vous n'êtes pas très sérieux.

  17. Menza,

    @astérix
    L'affirmation du NIST selon laquelle les colonnes avaient perdu leur revêtement protecteur est une hypothèse de travail qui a été introduite dans leurs simulations afin que celles-ci soit capable de produire un début d'effondrement. Cette hypothèse (qui seule permet de compenser la brièveté de l'exposition aux feux) n'est soutenue par aucune donnée disponible. Tout au contraire, le seul test donné en sous-traitance de résistance de ce type de revêtement aux chocs (de balles) fut un échec.Par ailleurs, le fameux défenseur de la VO, Jérôme Quirant, a expliqué que si les échantillons de colonnes analysés n'avaient pas été soumis à des températures excédant 250°C pour la plupart, 600°C pour trois d'entre eux, c'est que certaines de ces colonnes avaient conservé leur protection thermique (les autres étant situés loin des feux). Bref, les rares données existantes (la quasi totalité des vestiges ayant été détruite) viennent contredire l'hypothèse adoptée par le NIST. Cette hypothèse doit donc être rejetée.
    Votre attente d'un article dans une publication scientifique "pour y jeter un œil" entre en contradiction avec votre incapacité déclarée à faire les calculs dont j'ai exposé les résultats : comment pourriez vous porter un jugement sur un tel article? Le seul choix qui vous est laissé est soit de vous abstenir de toute opinion, soit de vous réfugier dans l'argument d'autorité (j'y crois parce que c'est l'expert socialement reconnu qui le dit).
    Le problème du kérosène n'est pas plus difficile d'aborder que celui des dommages aux structures dans la mesure où, dans le cas de figure d'une saturation en milieu clos ou quasi-clos, les capacités de combustion ne dépendent pas de la vaste quantité de combustible apporté mais de la quantité d'oxygène disponible (volume de l'espace déterminé par les impacts). Le NIST admet qu'une fraction mineure du kérosène s'est consumée immédiatement, en utilisant tout l'air disponible, laissant la suite des feux en état de pénurie de comburant (d'où les fumées sombres s'affaiblissant qui suivirent les impacts). Les simulations réalisées par le NIST des boules de feux à l'impact sont remarquables de précision, mais c'est là un exercice relativement inutile pour ce qui est de la suite des incendies.

  18. latakia,

    Plusieurs impacts ou pas, le problème n'est pas là. Que les étages supérieurs s'écroulent c'est peut-être possible. Le vrai problème c'est l'effondrement total: une structure affaiblie s'effondre sur une structure équivalente mais saine et la détruit intégralement! Deux théories ont été proposées: l'effondrement en pile d'assiettes (pancake) qui oublie purement et simplement la colone vertebrale de 47 colonnes, sorte de tour Eiffel au centre des tours et la théorie de Bazant (marteau pilon) qui allègue un enfoncement de l'immeuble par la partie supérieure, pourtant clairement détruite dès le début de l'écroulement sur toutes les vidéos. Quant à l'hypothèse d' un affaiblissement de la partie inférieure (sous l'impact) par le kérosène enflammé, il suffit de réfléchir aux proportions: 40 m3 de kérosène dans 1 500 000m3 de tour, soit un verre a calva d'essence dans un fût de 800 litres. Cherchez l'erreur!

  19. Michel,

    @Carine,
    Vous vous demandez comment des professionnels de l'investigation ont pu en arriver à une telle paralysie mentale. Mais quand on vous flanque la trouille en vous menaçant si vous dites la vérité, vous êtes vite paralysé !

    Je suis peut-être paranoïaque, mais il me semble évident que si les fonctionnaires de l'administration qui sont impliqués dans ces attentats comme les analystes des investigations qui ont menti ou caché la vérité par leurs rapports bidons, ne parlent pas — et pourtant ça doit faire une sacrée masse de gens ! — c'est qu'il règne dans l'administration une omerta, des menaces qui les empêchent de parler. Ces gens sont à l'évidence tenus par la peur.

    C'est dire que le fascisme s'est déjà installé au sein même de l'administration américaine pour qu'il en soit ainsi. C'est dire aussi que le pire est devant nous et non derrière nous. Les attentats du WTC n'étaient qu'un avant-goût de ce que les dirigeants américains républicains nous préparent après qu'ils seront de retour au pouvoir, probablement en novembre 2012.

    Il faut s'attendre à une catastrophe gigantesque : les bombes atomiques volées en 2008 dans le Dacota probablement par la CIA qui finiront dans la faille d'Andreas pour détruire San Francisco (qui est fragile et sur la faille et qui a déjà connu une gigantesque destruction par le passé) ou Los Angeles. Cette catastrophe produira une gigantesque panique aux Etats-Unis et dans le monde et mettra au pouvoir une dictature américaine pour imposer le Nouvel Ordre Mondial, grâce à toutes les lois liberticides que les attentats du WTC ont permis de signer mais qui sont encore en suspens.

    Vous verrez déjà en 2012 se produire des événements très graves qui prépareront la venue de la dictature : l'effondrement de la monnaie européenne et du dollar américain et canadien au profit d'une nouvelle monnaie mondiale avec une banque mondiale nord américaine en lieu et place de la FED américaine actuelle, dont le bail de 99 ans arrive à échéance en 2012.

    Mais la clique au pouvoir aux Etats-Unis ne se contentera pas de ces bouleversements, elle est impatiente de précipiter le mouvement de l'histoire. Elle provoquera une catastrophe à l'échelle de la planète en accusant un ennemi imaginaire fabriqué pour l'occasion (l'Iran probablement, accusé d'avoir posé les ogives nucléaires volées par la CIA dans la faille d'Andreas ; les récentes accusations d'espionnage portées contre l'Iran aux Etats-Unis étaient destinées à préparer probablement l'opinion publique mondiale à une telle hypothèse) pour déclencher une guerre contre l'Iran (mais sans volonté de la gagner, car ce ne sera qu'un prétexte, et le plan mondial de ce nouvel ordre vise à intégrer l'Iran au Nouvel Ordre, pas à l'exclure) pour installer une dictature mondiale (Etats-Unis et Europe) afin d'imposer au monde le Nouvel Ordre Mondial de la consommation à outrance, avec à la clé également de très profonds bouleversements au Proche-Orient : bouleversements politiques dans les pays arabes y compris l'Arabie Saoudite qui va être cassée avec une modification des frontières et la création d'un "Vatican musulman" pour imposer au monde arabo-musulman le Nouvel Ordre Mondial, l'équivalent de ce que fut pour le monde chrétien Vatican II, qui n'était qu'une étape dans l'instauration de ce Nouvel Ordre Mondial. Le prétendu "printemps arabe", "révolution de jasmin" et autres appellations farfelues préparent le terrain. Derrière ces belles phrases se cachent en réalité le travail de sape des services secrets américains qui ont d'un côté formé la police de ces dictatures arabes et de l'autre infiltré les milieux intégristes musulmans pour précipiter les uns contre les autres et produire ces prétendues "révolutions" pour d'une part se débarrasser de ces dictateurs arabes (obstacles au Nouvel Ordre Mondial) et d'autre part "agiter le peuple avant de s'en servir" comme disait Talleyrand, pour le rendre plus maléable.

    Vous pouvez d'ailleurs observer que la première visite de Jupé en Egypte fut pour aller saluer les Frères Musulmans. Ce n'est pas pour rien ! Il s'agit pour les dirigeants européens comme américains de nouer des liens solides avec ceux avec lesquels il va falloir ensuite négocier durement pour créer ce fameux "Vatican musulman" qui permettra, selon la vision fantasmatique des élites mondiales) d'adapter le monde musulman au Nouvel Ordre Mondial de la consommation à outrance (les pays arabes, qui sont pauvres et ont besoin de tout, sont autant de débouchés pour les grands trusts américains, avec l'aide d'une sorte de nouveau plan Marshal pour le Maghreb et l'ensemble des pays arabes).

    Tout cela est en préparation. Il y a un lien étroit entre les attentats du WTC et la volonté des élites de l'administration américaine de mettre en place le Nouvel Ordre Mondial. Les événements les plus importants ne se produiront qu'après les élections américaines de novembre 2012. Donc 2013, 2014. Pour ma part, je parie plutôt pour 2014 comme date fatidique du déclenchement de la guerre contre l'Iran et de l'instauration d'une dictature mondiale aux Etats-Unis comme en Europe, parce que des lois obligent l'Europe de s'aligner sur les Etats-Unis.

    On verra bien. Mais je vous conseille dès à présent de vous y préparer, au moins psychologiquement. L'avenir s'annonce rude...

  20. Michel,

    À mon avis, il n'y a pas plus eu de crash d'avion en Pensylvanie que dans le Pentagone. Si le trou qu'on nous présente dans le sol comme étant celui causé par le crash de l'avion, on aurait dû à l'évidence retrouver des débris, des morceaux de moteurs par exemple. Or, on ne voit qu'un trou sans débris. Ça me semble impossible. Il s'agit plutôt de missiles qui ont creusé ce trou dans le sol ainsi que le trou dans le Pentagone. La question doit être posée : qui a tiré les missiles ? D'où ont-ils été tirés ? Pourquoi ?

  21. Gonzague,

    @Michel : "Je suis peut-être paranoïaque"

    Oui, vous l'êtes

    "mais il me semble évident que si les fonctionnaires de l'administration qui sont impliqués dans ces attentats comme les analystes des investigations qui ont menti ou caché la vérité par leurs rapports bidons, ne parlent pas — et pourtant ça doit faire une sacrée masse de gens ! — c'est qu'il règne dans l'administration une omerta, des menaces qui les empêchent de parler. Ces gens sont à l'évidence tenus par la peur."

    Ou alors, mais ce n'est qu'une hypothèse bien sûr, vous vous fourvoyez totalement et il n'y a aucune conspiration interne, si ce n'est celle consistant à cacher les raisons, les causes de ces attaques. Je penche plutôt pour mon hypothèse, question de bon sens.

  22. Jérôme,

    Documentaire intéressant, c'est vrai que les complotistes sont beaucoup plus motivés que les sceptiques !!!
    C'est incroyable de bosser autant et de produire autant d'infos sur un sujet !! Vraiment bravo pour votre acharnement, votre pugnacité !!!

    Côté niveau de l'argumentation c'est pitoyable, mais sincèrement je suis épaté par la quantité de travail fourni.
    C'est vraiment passionnant et très divertissant de se balader sur votre site, quel site !
    Je suis très impressionné.

    Merci a vous de donner matière à s'entrainer aux gens qui travaillent leur autodéfence intellectuelle.
    Vous êtes une source unique !!!!

Laissez votre commentaire sur cette vidéo

Seront supprimés : Les commentaires hors-sujet et tous messages contenant des propos injurieux, offensants, irrespectueux, prosélytes, racistes, antisémites et hors sujets.
L´abus des majuscules et/ou les attaques personnelles entraîneront également la non validation du commentaire.
Ceci n'est pas un forum mais un espace de commentaires en rapport avec le contenu de cette page. Pour toute discussion, merci de vous rendre sur le forum.
Suivez notre actu sur les réseaux sociaux
Sondage HEC-REOPEN911

Sondage Reopen911

Newsletter mensuelle
Consensus911

Points de Consensus
sur le 11-Septembre

9/11 Maps

9/11 Maps

Aidez ReOpen911 à continuer d'exister ... et à avancer

Pétition ReOpen911