11-Septembre : A quoi sont dues les projections horizontales (squibs) ? Réponse des Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11/9 (+ Vidéo)

Suite de notre série de Questions/Réponses (FAQ) tirées du site des Architectes et Ingénieurs pour la vérité sur le 11/9. Nous nous intéressons cette fois à ce qui a pu causer ces " Squibs", ces projections horizontales visibles au moment de la chute des Tours Jumelles. Peuvent-ils être des nuages de poussière expulsés des Tours par les planchers qui s’effondrent, comme le dit la thèse officielle ? Ou bien sont-ils des preuves visuelles de la présence de charges explosives dans les Tours ? Voici la réponse des spécialistes, accompagnée de la vidéo de l’un d’entre eux, l’ingénieur Tony Szamboti. Il s’agit de l’un des nombreux experts internationaux qui apparaissent dans le documentaire d’AE911Truth sur les preuves de destruction des trois gratte-ciel du World Trade Center, intitulé « Preuves d’explosifs le 11 septembre – Les experts se prononcent ».

 

Exemple de "squibs" situés plusieurs dizaines d’étages en dessous du front de destruction

 


Question : A quoi sont dus les « squibs », ces projections horizontales visibles pendant la chute des Tours Jumelles ?

Peuvent-elles être des nuages de poussière expulsés des Tours par les planchers qui s’effondrent ? Sont-elles des preuves visuelles de la présence de charges explosives ?

Source : Faq#8 – ae911truth.org

Traduction GV pour ReOpenNews

Réponse : Les éjections isolées situées 20 à 60 étages en dessous du front de démolition semblent être composées de matériaux du bâtiment pulvérisés, incluant du béton. Il n’existe aucun mécanisme connu pouvant expliquer comment des matériaux de construction pulvérisés créés dans la zone de destruction auraient pu être transportés aussi loin vers le bas à travers le bâtiment et ensuite projetés à l’extérieur. Les tuyaux de la climatisation n’auraient pas pu supporter une telle pression, et il n’existe aucun autre « conduit » à l’intérieur du bâtiment qui puisse laisser passer de « l’air comprimé ».

Il n’y a pas d’explications, dans la théorie des « éjections de poussière » au fait que de tels souffles d’explosion sont aussi isolés. Une compression massive de l’air qui aurait pu être produite par la chute de l’hypothétique « marteau » (absent sur les vidéos) au travers des conduites d’ascenseurs puis à un étage donné aurait pulvérisé la plupart des fenêtres à cet étage – au lieu de générer ces éjections en certains points focaux comme on peut le voir sur les vidéos. Le bris d’une ou plusieurs fenêtres à un étage donné n’aurait pas libéré suffisamment de pression à ce niveau pour empêcher la plupart des fenêtres alentour d’être pulvérisées à leur tour.

Les « squibs » identifiés sur les vidéos du World Trade Center se produisent
20, 40 et 60 étages en dessous de la vague de destruction.

Un autre problème à propos de la théorie [officielle] des « éjections de poussière » est que les matériaux de construction pulvérisés n’auraient pas dû être projetés avec une telle vitesse. L’air projeté aurait dû devancer les matériaux, et générer des sortes de nuages d’air relativement transparent expulsés à travers les fenêtres lorsqu’elles se brisent.

Le professeur de physique David Chandler a également montré que certaines de ces éjections provenaient des angles du bâtiment. Mais étant donné qu’il n’y a pas de fenêtres aux angles, ces éjections ne peuvent pas résulter de la pression de l’air.

Les éléments visibles sur les vidéos montrent que de violentes éjections se sont produites avant même que la Tour Nord ne commence à s’effondrer. De plus, les calculs effectués par Dr. Crokett Grabbe indiquent que la composante horizontale de ces projections n’est liée ni à l’étage où elle se produisent, ni à la vitesse de descente des débris qui sont supposés en être responsables. Comme l’a montré Kevin Ryan, la vitesse d’éjection de ces « squibs » depuis les Tours correspond à celles enregistrées pour des éjections causées par des explosifs.

Même si ces éjections n’apparaissent qu’après le début de l’effondrement, il est important de noter que l’antenne au sommet de la Tour Nord a commencé à chuter avant tout autre mouvement perceptible du bâtiment, ce qui prouve que des dispositifs de démolition étaient déjà à l’œuvre au niveau du cœur, et ce, avant que le premier « squib » n’apparaisse à la périphérie de la Tour. En outre, sur certaines vidéos, on peut observer des éjections se produire avant même le début de l’effondrement. Voir "Visible Explosion at World Trade Center" et "WTC1 collapse initiation – visible signs".

Un examen attentif des images télévisées montre des grappes de projections horizontales tombant de la Tour Nord, et qui par moment accélèrent davantage que les débris chutant du même bâtiment.

 

Traduction GV pour ReOpenNews


VIDÉO : Entrevue avec l’ingénieur Tony Szamboti – ae911truth.org 


 

 


En lien avec cet article :

 


 

7 Responses to “11-Septembre : A quoi sont dues les projections horizontales (squibs) ? Réponse des Architectes et ingénieurs pour la vérité sur le 11/9 (+ Vidéo)”

  • Gérard

    Je ne connaissais pas du tout cette vidéo, qui est excellentissime !

    Elle met en évidence de façon vraiment criante le rôle de « désinformation massive » exercé par le NIST, en s’appuyant sur toutes les apparences du discours officiel (costard-cravate, pupitre de discours, logo, auditoire, personnel de représentation, simulation informatique) pour faire passer exactement le contraire, c’est à dire une supercherie systématique des données.

    Oui, le NIST est COUPABLE et ses dirigeants doivent être jugés pour complicité de crime en association avec une entreprise terroriste, faux et usage de faux, obstruction à la justice, etc… Mais avant d’être déclaré coupable, le NIST doit pouvoir auparavant être ACCUSABLE.

    Je suis tout à fait d’accord avec le fait d’utiliser leur apparente force (superbes représentants de la haute autorité scientifique de l’état) comme leur talon d’Achille (une des principaux points de convergence de la désinformation massive du 9/11).

    Il n’est plus possible de reconnaître le NIST comme un interlocuteur valide, et je trouve que le ton extrêmement pondéré employé par Tony Szamboti (qui a énormément de courage) doit à présent être relayé.

    Et au sein de ce contexte, les médias actuellement nous prennent pour des idiots :

    Le futile
    - Hier, une nuée indécente de photographes et cameramans s’est abattue sur la voiture de DSK :
    http://www.youtube.com/watch?v=keI_y8lMfe4
    http://videos.lavoixdunord.fr/video/13caa0b9003s.html
    et après plus de 3000 clichés en 1 minutes, tout ce qui a pu en être obtenu c’est… le reflet du menton de DSK (voir l’image N°2) !
    http://www.leparisien.fr/dsk-la-chute/affaire-carlton-dsk-attendu-a-la-gendarmerie-de-lille-21-02-2012-1870811.php
    Ce post-voyeurisme planétaire pour une branlade-minute a assez duré. Il y a d’autres émissions pour ça.

    L’essentiel
    - Et concernant la vidéo-scoop de cet article, mise en ligne de façon si courageuse par un haut représentant de la citoyenneté responsable, concernant une controverse de l’événement qui marquera l’histoire du XXIème siècle, a provoqué des millions de morts, deux guerres, 800 milliards de dollars de dépenses, et fait naître une polémique croissante d’une décennie sur tout le web, on va me faire croire que cela NE PEUT PAS être une information pertinente ?

    Si tel est le cas, en plus du NIST il faut accuser la presse. Trop, c’est trop.

  • Jo

    Ce David Chandler est absolument incroyable.

    Non seulement il applique une méthode scientifique éprouvée, basée sur des faits connus de tous, et arrive à des conclusions ir-ré-cu-sa-bles, mais en plus, c’est loin d’être la première fois !

    Le lien de cette dernière vidéo-scoop citée dans cet article est :
    http://www.youtube.com/watch?v=Qqann5ggZr8

    Au vu de ces nouveaux éléments (qui s’accumulent sur tous les précédents), et en tant que citoyen lambda me posant les mêmes légitimes questions que 58% des français (qui n’ont pas tous le temps d’écrire ici), j’exige et trouve qu’il serait tout à fait naturel que :

    - La presse scientifique (je ne parle pas de Sciences et Vie, bien sûr) se penche sérieusement sur l’ensemble des conclusions de David Chandler
    - Concernant les aspects scientifiques du 9/11, que les médias évitent de parler politique, philosophie, religion, complot, négationisme, influence, Al Quaida, antisémitisme, et qu’on s’en tienne aux FAITS, sans regarder craintivement et systématiquement vers les obscurs horizons de ce dossier, capables de transformer 99,9% des journalistes en autruches
    - Qu’on évite de déplacer ces questions prioritaires, très rentables en ce moment pour tous les médias, après les élections US et FR.
    - Qu’on puisse être neutre, exhaustif, et représentatif de la diversité des opinions en cours

    @ Gérard
    Je plussoie très vivement l’audacieux David Chandler, en espérant que sa vie ne soit pas écourtée soudainement, après sa témérité exemplaire d’être en toute première ligne face aux incohérences de l’administration US, tandis que la masse des moutons journaleux continue, aujourd’hui encore, à se repaître des derniers résidus avariés de l’affaire DSK.

  • Sébastien

    Excellentes explications de ce monsieur. Pour le faire passer pour un illuminé, il y a du boulot!

    @ Gérard. Il n’est pas anodin en effet de revenir sur le traitement médiatique de DSK, que l’on peut prendre comme point de comparaison vis-à-vis de l’affaire Lewinsky/ Clinton. Affaire dont l’importance judiciaire et financière accordée a été bien supérieure à celle du 11 septembre, comme de nombreux commentaires et analyses sur ce site l’ont déjà fait remarquer.

    Je persiste et signe. Le seul rôle et le but des médias est de divertir, de dévier le regard et la conscience des populations pour les asservir. C’est facilement démontrable sur 100% des sujets, thèmes et matières traités. L’autre hypothèse, non exclusive de l’autre, étant d’avoir à faire à une concentration anormalement élevée de crétins, ce qui est en soit un sujet d’étude supplémentaire à ouvrir.

  • Gérard

    @ Sébastien

    1+1 = 38740494
    1×1 = 426782932429
    La VO est vraie
    6×6=36
    2+2 = 0,23562745842

    Dans ce petit jeu, trouver l’intrus.
    Les journalistes de talent connaissent la réponse.

  • Théo

    Preuve à l’appui, les journalistes « se gavent », et CRÉENT littéralement l’événement, au lieu de le relayer. La comparaison avec l’affaire Lewinsky/ Clinton est de la broutille, à côté de l’affaire DSK :

    DSK : Un événement plus médiatisé que le 11 Septembre
    http://www.leparisien.fr/une/un-evenement-plus-mediatise-que-le-11-septembre-05-06-2011-1481034.php
    http://lentreprise.lexpress.fr/marketing-communication-media/dsk-record-d-ubm-unites-de-bruits-mediatiques-selon-kantar-media_29939.html
    http://www.ozap.com/actu/dsk-affaire-mediatisee-2000/424340

    Autant ils ont le pouvoir de porter une événement particulier au pinacle de la surenchère médiatique la plus outrancière (l’affaire DSK ne mérite pas 1% de l’attention qui y a été portée) mais, et c’est beaucoup plus grave, ils ont aussi celui de ne RIEN FAIRE pour le complot (la VO sur du 9/11) le plus cynique et gigantesque dont notre planète a jamais pu être témoin.

    Et vous, que faisiez-vous le 16 mai 2011 ?
    (Beuuuuurkkkk !…….)

  • danbeauset

    Veuillez regarder et partager cette bande annonce de AE911truth au plus gros nombre:
    http://www.youtube.com/watch?v=aPEpcjsJKCI

  • Gérard

    Le lien précédent
    http://www.youtube.com/watch?v=aPEpcjsJKCI
    c’est le trailer.

    Le nouveau lien de la vidéo complète sur le WTC7, c’est par ici :
    http://www.youtube.com/watch?v=hZEvA8BCoBw

Trackbacks

  •  





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``