Lettre du président iranien Ahmadinejad au Secrétaire général des Nations-unies (2 màj 15 et 16/4 )

Voici la traduction complète de la lettre envoyée par Mahmoud Ahmadinejad à son excellence Ban Ki-Moon, Secrétaire géneral de l’ONU ce 12 avril 2010.

Il n’y est en aucune façon question d’une demande d’enquête sur les évenements du 11 septembre.

Nous tenons immédiatement à nous excuser pour la publication hier soir d’une fausse nouvelle que nous avons retirée dans les plus brefs délais. En effet, de nombreuses rumeurs courent sur le président iranien et pour une fois  nous nous sommes laissé abuser par l’information diffusée par France24 en version anglaise, qui cite l’AFP , et qui curieusement n’est pas reprise par France24 en français (mais reprise par d’autres médias comme 7sur7.be), disant qu’Ahmadinejad demandait dans sa lettre une nouvelle enquête sur le 11/9. Où l’AFP a-t-elle lu cette déclaration, qui a traduit ce discours? Quel est le but recherché par celui qui a initié cette rumeur?

Encore une fois: Tout cela est faux!

Vous pourrez le vérifier dans cette traduction intégrale du discours concerné par ces allégations. Comme sont fausses aussi les allégations de certains médias alternatifs pourtant bien connus de nous sur les dires du président iranien. Nous y reviendrons dans nos prochaines publications et essaierons de coller aux textes originaux désormais traduits par des sources fiables ou par nous-mêmes. Merci à nos lecteurs pour leur vigilance.

Mises à jour 15/4 et 16/4: Il semble qu’il existe 2 versions de cette lettre. La Présidence de la République Islamique d’Iran, relayée par les medias iraniens (agence de presse des étudiants iraniens) expriment bien une demande de nouvelle enquête sur le 11/9, tandis que la version anglaise remise par un chargé de mission iranien à l’ONU aux medias new-yorkais ne mentionne pas cette demande, ainsi que nous pouvons le lire ci-dessous. S’agit-il d’une "épuration" pratiquée par les agence de presse occidentales elles-mêmes, ou bien plutôt par la diplomatie iranienne, ou encore par la diplomatie onusienne? En tous les cas, le 11/9 demeure une "ADM" impraticable par les voies diplomatiques, quel que soit l’intéressé. Affaire à suivre.

 

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à la tribune de l’ONU

 


 

Lettre de Mahmoud Ahmadinejad adressée le 12 avril 2010 à son excellence Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l’ONU

Version originale en anglais, disponible ici et ici,

Traduction GeantVert pour ReOpenNews

 

Votre Excellence Mr Ban Ki-Moon

Secrétaire général des Nations Unies

New York

J’ai le plaisir de souhaiter à votre Excellence mes meilleurs vœux à l’occasion de Nowruz et du début de la nouvelle année solaire 1389. Je profite aussi de cette occasion pour féliciter les efforts de votre Excellence et des membres de l’Assemblée des Nations Unies en faveur de la reconnaissance internationale de Nowruz, un événement culturel à la gloire des valeurs et des principes humanistes et de partage. J’espère que cette initiative sera le point de  départ pour une large diffusion de Nowruz qui défend la paix, l’amitié, le dynamisme, la coopération constructive et une sécurité durable dans le monde.

Comme vous le savez sans doute, l’actuelle émergence du terrorisme est l’un des plus formidables enjeux que doit affronter la communauté internationale, et nombreuses sont les politiques et les actions militaires qui ont été lancées sous le prétexte de combattre le terrorisme.

Votre Excellence,

Vous connaissez certainement le nom d’Abdulmalik Riggi, un terroriste et chef de gang qui a utilisé l’Afghanistan et le Pakistan comme refuge ces dernières années pour infiltrer les zones frontalières sud de l’Iran afin de perpétrer des vols à main armée et conduire des actes terroristes. Plus de 140 Iraniens innocents, des hommes, des femmes et des enfants, ont été tués par les moyens les plus atroces, et plus de 260 ont été blessés.

Pourtant, les organisations internationales qui affirment se battre pour la défense des droits humains sont restées silencieuses sur ces crimes, et plus déplorables encore sont les mesures prises par les Services de renseignements de l’OTAN et les forces de sécurité en Afghanistan, aussi bien que l’attitude de certains médias américains et européens qui consiste à défendre ces crimes et à laver les mains pleines de sang de ce criminel et de ses mercenaires. Il existe des  preuves concrètes de l’implication des Services secrets et des forces de sécurité d’au moins trois États soutenant ses opérations terroristes.

Certains médias occidentaux qui utilisent une  faute légère d’un officier de police (1) – dans des pays qui défient l’hégémonie et les politiques impérialistes – pour crier haut et fort en prétendant souffrir profondément des atteintes aux droits de l’homme, ce qui fait partie d’efforts visant à faire passer des assassinats barbares de gens sans défense pour une croisade (2), sont restés silencieux à propos de ces violences et de ces crimes et brutalités, ou ont effectué des interviews et écrit de nombreux articles ou rapports pour présenter ce criminel comme  un défenseur de la liberté et un activiste pour la démocratie.

Il est très regrettable que le terrorisme soit devenu un outil pour soumettre des nations, et ceux qui prétendent combattre le terrorisme actuellement sont les premiers à l’encourager.

Votre Excellence,

Je joins à cette lettre une vidéo montrant une toute petite partie des crimes commis par ce terroriste, et la façon dont il a  profité du soutien des médias. Vous y trouverez aussi une partie des confessions qu’il a faites concernant l’appui fourni par des membres de l’OTAN à ses activités. En tant que Secrétaire général des Nations Unies, il vous revient de prendre les mesures suivantes au nom de vos responsabilités légales et humanitaires, et d’informer le peuple d’Iran et toutes les Nations de leurs résultats :

  1. Mettre fin aux condamnations pour crimes et restaurer les droits du peuple opprimé d’Iran en tant que principale victime du terrorisme
  2. Condamner l’appui fourni par des membres de l’OTAN au terrorisme dans la région, démettre officiellement tous ceux qui supportent publiquement ce criminel, et restaurer le droit des victimes, du gouvernement et du peuple d’Iran.
  3. L’arrestation par les Services de renseignements iraniens de ce terroriste largement soutenu par des membres de l’OTAN a permis de clarifier l’approche à adopter pour combattre le terrorisme.

À la suite des attaques du 11-Septembre, et au prétexte de combattre un certain nombre d’agents terroristes, plus d’un million de personnes ont été tuées et plusieurs millions d’autres déplacées, deux États membres des Nations  Unies ont été occupés par l’OTAN et les forces militaires américaines, et une agression militaire est envisagée contre un troisième État. Il est évident que la méthode actuelle de guerre contre le terrorisme, même si les arguments avancés par ses protagonistes sont considérés comme vrais, a échoué.

Si le terrorisme existe vraiment, n’est-il pas possible d’appliquer une méthode rationnelle comme celle utilisée par les Services de renseignements iraniens et son appareil de sécurité pour traiter le cas d’ Abdulmalik Riggi ? Nous avons perdu du temps, et, encore une fois, le règlement des problèmes dans notre région ne passera pas par des actions ou des opérations militaires de grande envergure.

Excellency, you are at least expected to appoint an independent fact-finding team which is trusted by the countries of the region, to launch a comprehensive investigation into the main culprits behind the September 11 attacks as principal excuse for attacking the Middle East, the intentions of NATO military presence in Afghanistan and Iraq, the methods used, and the outcome of their presence and engagement, with results to be presented to the General Assembly.
 

Votre Excellence, il est de votre devoir de nommer une commission d’enquête indépendante disposant de la confiance des pays de la région, afin de lancer une enquête exhaustive sur les principaux coupables derrière les attentats du 11 septembre en tant que principale excuse pour attaquer le Moyen-Orient, et sur  les vrais objectifs de la présence militaire de l’OTAN en Afghanistan et en Irak (3), sur les méthodes utilisées, et sur les conséquences de leur présence et de leur engagement, puis de présenter les résultats de cette enquête devant l’Assemblée générale des Nations Unies.

Mr le Secrétaire général,

Comme vous le savez, depuis le début de la présence américaine et des forces de l’OTAN, non seulement plusieurs millions de personnes ont été tuées, blessées ou déplacées, mais les cultures illicites ont décuplé et les peuples de cette région continuent de vivre sous la menace.

Quelle autre organisation [que l’ONU] a la responsabilité de défendre les droits, la sécurité et l’indépendance des États dans la région ? Si les Nations Unies n’ont pas cette responsabilité, elles doivent au moins annoncer aux États qui souffrent, vers qui, ou vers quelle autre organisation ils devraient se tourner et soumettre leurs plaintes et leurs griefs. Et si c’est le cas, quelle est alors la philosophie derrière l’établissement des Nations Unies ?

Notre attente est que Votre Excellence ajoute cette demande à son agenda et adopte les décisions nécessaires pour mettre fin aux massacres, à la production de drogue et à l’occupation.

Puisse Dieu tout puissant bénir le monde entier et apporter paix et justice.

 

Mahmoud Ahmadinejad

Président de la République islamique d’Iran

 


Notes ReOpenNews :

(1) allusions aux émeutes pendant les élections de juin 2009

(2) allusion à la présence d’émeutiers, d’agitateurs politiques aux motifs non démocratiques parmi les attroupements dans les grandes villes, qui ont protesté contre le résultat des élections en Juin 2009, et qui seraient opportunément désignés par les médias occidentaux comme "les véritables martyrs de la croisade pour la défense de la démocratie et du pluralisme politique menée par des foules unies et nombreuses, violemment réprimées par la police iranienne".

(3) la partie en rouge a disparu des communiqués des agences de presse, qui semblent indiquer que cette phrase ne figurait pas sur le texte qui leur a été remis par un diplomate iranien de l’ONU.

A noter que le site AgoraVox vient aussi de modifier son article, de même que 7sur7 Belgique. D’autres sont moins rapides.
 

Lire aussi :

(comme suggéré par nos lecteurs dans leurs précédents commentaires) 

Ainsi que notre dossier complet sur l’erreur de traduction de la phrase "Il faut rayer Israél de la carte", soi-disant prononcée par le Président Ahmadinejad le mardi 25 octobre 2005.

 


 

6 Responses to “Lettre du président iranien Ahmadinejad au Secrétaire général des Nations-unies (2 màj 15 et 16/4 )”

  • Shrykull

    … je me sens con, tout à coup moi… je ne me suis pas méfié. En tout cas merci à Reopen d’avoir corrigé son erreur, et à ceux qui l’ont signalée.

  • lolotlm

    ça serai intéressant de connaître la réponse du Secrétaire général de l’ONU.

  • Shrykull

    «Iran : nouvelles sanctions de l’ONU en vue

    Les émissaires des six pays chargés du nucléaire iranien ont repris hier à huis clos leur négociations à New York sur de nouvelles sanctions de l’ONU contre l’Iran, concernant son programme nucléaire controversé. Ils devraient se pencher sur un projet de résolution américain.»

    (Sud-Ouest de ce matin)

    Ça n’a pas trop l’air d’intéresser le club des six en tout cas…

  • Bonnett-Gonnet Jérome

    France 24 est un outil de propagande du « nouvel ordre mondial », ne croire en aucun cas ses infos.

  • Hugo Chavez

    Grand moment de propagande de guerre sur France Inter ce matin à 8H40 : Pensée unique, mensonge partout, incohérence des propos.

    12 points sur lesquels de vrais journalistes auraient pu intervenir :

    1 Dans les manifestations, les iraniens ne veulent pas une bombe.
    2 Les engagements du traité antiprolifération signés par les pays signataires possédant la bombe, on été tenus.
    3 L’Iran viole les engagements du traité
    4 mensonge : rayer israel de la carte
    5 Iran : seul régime extrémiste qui aurait la bombe.
    6 Personne n’a jamais parlé de bombarder l’Iran avec des armes atomiques.
    7 Les missiles comme alternative aux bombardement de l’Iran
    8 On découvre des sites nucléaires clandestins de temps à autres.
    9 Le régime iranien évolue vers une dictature militaire.
    10 Il n’a jamais été question de nucléaire en Irak
    11 La dictature militaire en gestation n’a aucun soutien populaire.
    12 Négociation pendant 7 ans pour arrêter le programme nucléaire de l’Iran.

    Les réponses :

    1
    « A majority of Iranians (52 percent), however, favor the
    development of nuclear weapons, though importantly, less than half consider
    developing nuclear weapons an important priority for the Iranian government.
    Nuclear energy is favored by 94 percent of Iranians. »

    http://www.terrorfreetomorrow.org/upimagestft/TFT%20Iran%20Survey%20Report%200609.pdf

    2
    « Le Pentagone confirme que l’Italie dispose de bombes nucléaires. Que dit le gouvernement italien ? »
    http://www.legrandsoir.info/+Le-Pentagone-confirme-que-l-Italie-dispose-de-bombes-nucleaires-Que-dit-le-gouvernement-italien+.html

    3
    AFP jeudi 14 septembre 2006
    « L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a vivement protesté contre la diffusion de fausses informations sur le programme nucléaire iranien par une commission du Congrès américain.
    Un rapport daté du 23 août de la Commission permanente du renseignement de la Chambre des représentants présentant l’Iran comme une menace stratégique « contient des informations erronées, trompeuses et non-étayées », selon cette lettre. »

    4
    http://www.reopen911.info/uploads/document/fichier/la-rumeur-du-siecle-rayer-israel-de-la-carte.pdf

    5
    Le régime sioniste n’est il pas extrémiste lorsqu’il massacre 1500 palestiniens ?

    6
    http://www.rue89.com/2008/01/26/otan-cinq-generaux-veulent-des-frappes-nucleaires-preventives
    http://www.voltairenet.org/article134840.html

    7
    Avec des missiles on ne bombarde pas, c’est bien connu.

    8
    « Le second site d’enrichissement d’uranium que l’Iran construit n’est « pas secret », a déclaré vendredi à l’AFP le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Ali Akbar Salehi, en réponse aux protestations internationales.

    « Cette installation n’est pas secrète et c’est pour cela que son existence a été annoncée à l’AIEA », l’Agence internationale de l’énergie atomique, a déclaré ce responsable, joint par téléphone.

    « Lorsque j’ai pris mes responsabilités (durant l’été, ndlr), je me suis engagé à accélérer la coopération (avec l’AIEA) et, dans ce cadre-là, (…) nous avons annoncé à l’Agence l’existence de cette installation », a-t-il poursuivi.

    L’AIEA a annoncé vendredi avoir été informée par l’Iran –dans un courrier le 21 septembre– qu’il construisait un second centre d’enrichissement d’uranium, en plus de celui de Natanz, dans le centre du pays. »

    http://www.rtbf.be/info/economie/liran-admet-construire-un-second-centre-denrichissement-duranium-144637

    9
    Le résultat des élections présidentielle Iranienne est conforme au résultats du sondage américain réalisé juste avant.
    http://www.legrandsoir.info/Le-peuple-iranien-s-exprime-Washington-Post.html

    10
    http://www.voltairenet.org/article9024.html

    11
    http://www.legrandsoir.info/Le-peuple-iranien-s-exprime-Washington-Post.html

    12
    Et après 7 ans de travail pour faire une bombe, elle n’est toujours pas finie ?

  • lolozeunic

    http://www.voltairenet.org/article164973.html

    La lettre authentique, dont nous publions la version anglaise intégrale telle qu’elle nous a été transmise par la présidence iranienne, indique :

    « Excellence, on attend au moins que vous désignez un groupe de recherche indépendant en qui les peuples de la région auraient confiance, pour lancer une enquête exhaustive sur les principaux criminels commanditaires des attentats du 11-Septembre en tant qu’excuse principale pour attaquer le Proche-Orient, sur les objectifs de la présence militaire de l’OTAN en Afghanistan et en Irak, sur les méthodes utilisées, et sur les conséquences de leur présence et de leur engagement, dont les résultats seraient présentés à l’Assemblée générale. »

    Euh c’est à ne plus rien y comprendre ?

Trackbacks

  •  





*
To prove you're a person (not a spam script), type the security word shown in the picture. Click on the picture to hear an audio file of the word.
Click to hear an audio file of the anti-spam word

``